Free to Space

Free to Space

Résumé

2523, dans un univers Space opera où l’implantation de puces électroniques permet d’annihiler les pulsions prohibées, un groupe de dangereux.ses prisonnièr.e.s, tous coupables de haute trahison, de pensées interdites ou de meurtres, est emmené du centre pénitencier de Tarbes vers la lointaine prison orbitale d’EndPoints. Alors qu’ils/elles devaient rester en stase durant l’intégralité du voyage, ils/elles se réveillent tous ensemble, alerté.e.s par une sirène : leur vaisseau spatial est en perdition dans un champ d’astéroïdes. Il leur faut prendre les choses en main et tenter de résoudre deux mystères. En effet, la pilote chargée de les conduire à destination a visiblement été tuée, mais cela est impossible pour deux raisons : (1) elle était la seule à ne pas être plongée en stase et (2) cet acte est rendu impossible par le contrôle mental exercé sur chacun.e.
Que faire à présent ? Comment faire confiance à des individus quand l’un d’eux peut vous tuer à tout moment ? Et surtout, où vont-ils aller maintenant que la liberté de mouvement leur est rendue ? Retourner sur Terre, continuer sur EndPoints, partir vers Mars ? Il faudra se hâter pour avoir le choix, car il ne reste que quatre heures d’oxygène.

Commentaire des auteur.es

Nous publions ici la version 2 du huis clos « Free to Space ». L’univers a été enrichie, les actions des joueur.se.s sont davantage intégrées dans le jeu, tout comme l’orga présent avec eux/elles. Le scénario n’a pas gagné en difficulté (d’organisation ou de jeu) mais en profondeur.

Télécharger

Free to Space

Remarque : le lien conduit vers une présentation du huis clos « Free to Space », qui sert également de point d’accès vers le dossier complet du scénario (via de nouveaux liens à suivre).


Commentaires

  1. Audrey

    Bonjour,
    Nous sommes 2 à nous lancer dans l’organisation de Free to Space en période de confinement. Si vous avez des conseils pour adapter le jeu (notamment l’aspect informatique), je suis preneuse.
    Amicalement

    Audrey

  2. Audrey

    Cette murder est super, l’univers est riche et les perso parfaitement écrits (et joués) garantissent un moment très intense. Bravo.
    Si vous n’êtes pas branché jeu vidéo, que la partie informatique vous fait un peu peur et qu’à cause de ça vous hésitez à vous lancer, lisez quand même les docu orga et les fiches perso avant de prendre votre décision : vous allez avoir un coup de foudre pour Free to Space et plus rien ne vous arrêtera !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.