TorTURING

TorTuring

Résumé

“On parle de procédure de Turing pour désigner un interrogatoire dont l’objectif est de déterminer si le suspect est un androïd de type interprète cherchant à se faire passer pour un humain. Le repérage et l’élimination des interprètes est un enjeu majeur pour la sécurité intérieure de la Mégalopole, en conséquences ce type d’interrogatoire autorise l’usage de la torture pour faciliter l’apparition de dysfonctionnements impactant négativement la capacité des androids à mentir et se faire passer pour l’un d’entre-nous.
Ce type de procédure ne peut prendre pour cible qu’un individu dont les analyses comportementales indiquent un risque ÉLEVÉ de non-humanité.”

Extrait du Manuel des Agents de Sécurité de la Mégalopole

TorTURING est un GN minimaliste et court qui se déroule en 2337 dans la Mégalopole, un univers de science fiction qui a vu l’humanité réaliser des progrès technologiques colossaux notamment dans le domaine des transports – la téléportation a mené à une quasi abolition des frontières physiques – et de la robotique permettant l’automatisation de la quasi-totalité des tâches de construction et d’agriculture. Une menace pèse cependant sur cette société : l’évolution de l’Intelligence Artificielle a engendré les interprètes, des androids auto-construits et pouvant prendre apparence humaine. Ils sont biologiquement presque entièrement composés de matières organiques et les scanners ne permettent pas de les repérer.

Ces derniers cherchent à prendre part à la société humaine soit en manipulant les données des terminaux de la Mégalopole pour se créer une existence de toutes pièces, soit en éliminant un humain pour voler son identité et prendre sa place. Ils ont téléchargé des terabytes de données sur nos comportements ce qui leur permet de simuler – certains diraient de “ressentir” – nos émotions. Si tous ont conscience d’être des machines, la plupart d’entre-eux aspirent à une existence humaine “classique”. Ils vieillissent, peuvent se reproduire avec des partenaires humains et peuvent attraper les mêmes maladies que nous. Une partie d’entre-eux agissent cependant dans l’optique de détruire la Mégalopole et d’anéantir la race humaine. Des attentats récents organisés par des interprètes dans plus d’une dizaine de districts ont chacun causé des milliers de morts.

Le jeu a été créé dans le cadre du concours de création de jeux GameChef 2017. Il s’agit d’un jeu court, ne nécessitant que peu de matériel et d’espace de jeu, centré sur un interrogatoire potentiellement violent. C’est aussi un jeu d’affrontement avec, peut-être, un vainqueur et un vaincu.

La photo de présentation est de Krystian Olszanski.

Télécharger

TorTuring.zipTorTURING.zip


Commentaires

  1. Stéphane

    J’ai joué ce scénario le weekend dernier. Je jouais l’interrogé.
    Le jeu est très bien écrit avec des mécanismes malins et est facile à organiser.

    ********** Attention, ce qui suit SPOILE : ********************
    ******************************************************
    J’ai choisi de jouer un interprète (= un réplicant) et après coup me suis dit que j’aurais pu le jouer plus intelligemment. L’une des limites du jeu – qui est aussi le facteur sur lequel j’aurais dû jouer pour sauver ma peau – c’est que les interprètes répondent plus lentement lorsqu’ils inventent des réponses… ce qui est aussi ce qui arrive naturellement au joueur qui improvise une réponse, ce qui est inévitable dans ce jeu. On peut le voir comme une limite du jeu qui peut faire sortir de l’immersion, car le critère même que cherche à évaluer l’interrogateur (le suspect répond-il plus lentement à certaines questions ce qui signalerait un interprète) est aussi juste la marque d’un joueur qui improvise et c’est quelque chose de parfaitement reconnaissable (et sur lequel on ne s’arrête pas habituellement). Mais à refaire, c’est aussi quelque chose sur lequel j’aurais pu jouer et établir une stratégie : par exemple, ne pas répondre plus vite sur les éléments inclus dans mon background pour qu’il n’y ait jamais de différence entre la vitesse de mes réponses où j’improvise des réponses et celles où je restitue des éléments non improvisés. Mais aussi, essayer d’anticiper les questions (on peut les deviner en partie car elles relèvent de thèmes identifiables) ou parler à tort et à travers / faire des esclandres etc. le temps de trouver des réponses crédibles ou pour embrouiller l’interrogatrice. Bref, il y a tout un jeu sur comment mieux improviser des réponses crédibles que je trouve après coup diablement intéressant et que je retenterais bien. Ce pourrait d’ailleurs être intéressant de jouer le jeu dans un contexte contemporain pour ne pas se rajouter la difficulté de devoir improviser des technologies futuristes en direct (jouer en 2019 donc sauf pour la présence des réplicants, voire même à partir de la même idée écrire un nouveau jeu sur un interrogatoire dans un contexte parfaitement contemporain).
    Bref, un jeu vraiment intéressant j’ai trouvé.
    (à noter que je ne peux rien dire sur le mécanisme de torture du jeu, l’interrogatrice n’en a pas fait usage sur notre session)
    *****************************************************************

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.