Childfree

Childfree

Résumé

Childfree est un jeu qui traite de la liberté de disposer de son corps, de faire des choix relatifs à sa propre vie, et de poursuivre ses rêves et ses projets. C’est un jeu qui parle d’interruption volontaire de grossesse. C’est un jeu radical, queer et féministe, qui peut se jouer avec ou sans MJ. L’absence de facilitateur·ice extérieur·e est également un parti pris structurel, visant à favoriser l’horizontalité, l’autonomie, et la prise de responsabilité collective. Il est écrit pour 5 à 7 joueur·se·s et se joue en quatre heures tout compris. Disposer du document de jeu, et le lire de A à Z, est assez pour l’organiser : il ne nécessite pas de préparation préalable. Une chaise dans une pièce sombre, éclairée par un spot (ou ampoule classique entourée de carton pour délimiter la zone d’éclairage), suffit pour jouer le jeu. Un appareil sur lequel régler une alarme est également nécessaire pour délimiter la durée du jeu.

Commentaire de l’auteur·e

Childfree est né du constat dérangeant que même si les GN traitant d’interruption volontaire de grossesse n’étaient généralement pas écrits dans une perspective anti-avortement, en présentant l’avortement comme une part du processus de parentalité, non de contraception, et en mettant l’accent sur le traumatisme potentiel (pourtant rare), ces GN nourrissaient des visions conservatrices de l’avortement. Childfree est donc un manifeste politique : il est radical dans ses prémisses, et entend porter une critique de l’ordre social. Il vise spécifiquement à mettre en lumière la façon dont la société s’approprie le corps féminin comme instrument de reproduction du corps social, en privant les personnes dotées d’un appareil reproducteur femelle du contrôle de leur propre corps.

Présentation de l’auteur·e

Axiel Cazeneuve est un·e chercheur·se et designer militant·e, anarchiste et queer.

Télécharger

childfree_fr.pdf


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.