Comme le houx

Comme le houx

Résumé

« L’amour est comme l’églantier,
L’amitié, comme le houx,
Le houx est sombre quand l’églantier fleurit,
Mais lequel fleurit le plus constamment ? »

Comme le Houx est un jeu petit format pour deux personnages féminins. Il met en scène pendant une heure environ la discussion téléphonique entre Laetitia et Véro, deux amies qui ont été très proches, le sont peut-être encore, et ont besoin de se confier l’une à l’autre.

Comme le Houx est un jeu réaliste dont le thème est l’amitié, ses fous rires inoubliables et ses promesses non tenues, l’illusion de la proximité, la tentation de la fusion, l’inéluctabilité de la déception, la permanence de ses liens malgré tout.

Comme le Houx appartient à un cycle de GN intitulé « Instantanés ». Ce cycle, entamé avec Tant d’Espace de Beus, regroupe plusieurs GN de même format, dont l’ambition est d’interroger des situations communes pour évoquer des thèmes universels et familiers (l’amour lors des retrouvailles dans un café avec un ex, l’amitié le temps d’un coup de fil, etc.), au cours desquelles des personnages récurrents peuvent s’entrecroiser.

Télécharger

zipComme le houx.zip


Commentaires

  1. Leïla

    Un très beau jeu, simple, facile à mettre en place, et une situation à laquelle beaucoup pourront s’identifier. Sans compter le plaisir de retrouver des personnages de Tant d’espace 🙂

    Merci Hélène !

  2. Amélie

    Merci à Hélène de m’avoir fait confiance pour cette session bêta !
    Un beau jeu sur l’amitié entre deux copines, simple et touchant. Suffit d’avoir un téléphone et une heure devant soi et le tour est joué !
    Je recommanderais d’avoir joué Tant d’Espace auparavant 🙂

  3. Lila

    Comme le houx est un jeu comme je les aime : sensible et simple.
    Les personnages contemporains ne sont pas des super héros, leurs enjeux quotidiens permettent une identification facile.
    Le jeu se joue par téléphone, et à ma grande surprise l’immersion est plus efficace quand on ne se repose que sur la voix, les intonations. On peut le jouer avec n’importe qui, n’importe quand, en deux heures maximum c’est plié, parfois moins.

  4. Stefani

    Comme le houx c’est simple, touchant et tellement vrai.
    Une histoire sur l’amitié au cours de laquelle on s’attache très rapidement à ces deux copines aux questionnements quotidiens et très justes.
    Le format du jeu, par téléphone, est aussi très intéressant. Les silences, les respirations, les intonations en sont d’autant plus significatifs.
    C’est un très joli cadeau à partager que de jouer Comme le houx.
    Alors merci Hélène.

  5. Juliette

    Un jeu subtil, servi par une belle plume. Les backs sont courts et sonnent très justes.
    Comme pour Tant d’Espace, l’ambiance de chaque session peut considérablement varier. La mienne était intime et m’a rendue heureuse, après l’appel je me sentais simplement bien.
    L’atelier des souvenirs communs m’a semblé essentiel pour construire la complicité sur un jeu si court et je dois remercier ma partenaire de jeu, qui au lieu de simplement évoquer un souvenir, l’a détaillé, raconté au point de me le faire (re)vivre et d’en rire avec elle.

  6. Fred

    Etrangement immersif, malgré ou grâce au format. Je me pose des milliers de questions sur l’amitié.
    Et vais sans doute recontacter quelques potesses 🙂
    MERCI

  7. Lucy

    Un très joli texte. Un personnage dont il est facile d’endosser le rôle et les angoisses tant tout semble vrai et juste. Des scènes de jeu autour de la thématique de l’amitié comme on en aimerait plus souvent en GN.
    J’ai été chamboulée. Merci Hélène! Merci Barbara d’avoir été ma meilleure amie l’espace d’une heure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.