Shadow Island

Murder party - Shadow Island

Résumé

S’il y a bien un endroit abandonné par Dieu sur cette terre c’est cette foutue Shadow Island. Je me souviens m’y être rendu alors que j’avais à peine une dizaine d’années. Mon père voulut nous faire découvrir l’île. Mes frères furent très excités à l’idée de parcourir ses chemins inexplorés. Je ne saurais dire pourquoi mais je détestai immédiatement cet endroit. Il n’avait ni la beauté, ni le charme que l’on peut attendre de la nature sauvage et d’une île inhabitée. Au contraire, on aurait cru que nous n’étions pas les bienvenus sur ces terres. Les arbres, les buissons, les herbes bruissaient à l’unisson, comme si toute la nature voulait nous rejeter à la mer. Je me sentis mal à l’aise, oppressé et la journée à marcher près des falaises reste à ce jour un souvenir pénible. Mais le pire de tout fut que j’eus durant toutes ces interminables heures l’impression étrange d’être observé. Par qui ? Impossible de le dire. Mais quelqu’un ou quelque chose habitait ici et posait son regard néfaste sur notre passage. Et lorsque je remis les pieds sur le pont du bateau de mon père, j’éprouvai un grand soulagement. Comme si j’avais couru un grand danger et que j’étais désormais sain et sauf.

Peur irraisonnée d’un enfant de dix ans ? Peut-être…

Mais une chose est sûre, je n’ai jamais remis les pieds sur cette satanée île…

Télécharger

zipShadow_Island.zip


Commentaires

  1. Sly

    Shadow Island, c’est une famille mortelle qui pourrait jouer jusqu’au bout de la nuit.
    Shadow, c’est l’un des débuts de jeu les plus soignés que j’ai pu vivre.
    C’est le seul repas en gn où je n’ai pas trouvé le temps long alors qu’on n’a pratiquement pas décroché un mot pendant plus d’une heure.
    C’est le jeu d’un ami alors forcement ça me touche.
    Shadow, c’est pour moi, le premier jeu qui tient la route question fantastique. Qui n’en montre pas trop, tout en nous plongeant dans une ambiance très Lovecraft
    Shadow, c’est la découverte de l’utilité des ateliers ou pour dire ça de manière plus consensuelle, de l’utilité de faire avant le jeu des briefings thématisés, personnalisés et encadrés par les organisateurs
    C’est aussi et surtout des personnages écrits avec une grande maturité « généistique » soit une quinzaine de pages pour un perso et presque autant sur ses relations avec les autres persos.
    Enfin Shadow Island, c’est le silence et de son utilité en Gn. Alors je me tais…et je vous laisse jouer.

  2. Vincent

    Shadow Island est un jeu qui intègre extrêmement bien les éléments fantastiques de l’univers lovecraftien. Grâce aux personnages crédibles et profonds qui composent la famille Morton, en imaginant la vie quotidienne que pourraient avoir ces gens plongés dans un univers mystérieux, le jeu permet de vivre une histoire puissante, humaine, dans laquelle le fantastique s’insère sans prendre le pas sur les relations entre les personnages qui composent le cœur du jeu.

    A découvrir absolument.

  3. Aude

    La musique d’introduction présente dans le zip ci-dessus représente pour moi parfaitement l’esprit du huis-clos : une mélodie classique en arrière-fond, tout droit sortie d’une vieille boîte à musique cassée, s’interrompant parfois inopinément, et dévoilant toujours un peu plus cette atmosphère pesante ressentie dés le départ. On continue de vivre cette musique, de suivre sa voie en se disant qu’on en verra le bout, que ça va bien s’arrêter à un moment ou à un autre. Et en attendant, on se tait, peut-être par « peur irraisonnée d’un enfant de 10 ans ». Car oui, le silence est au cœur de ce jeu, et il est intéressant de voir à quel point les fiches, les ateliers, le posent immédiatement de manière naturelle.
    J’ai joué puis organisé Shadow Island, et à chaque fois, ça a été passionnant de faire vivre à nouveau la famille Morton. Je le conseille à tous, joueurs vieux de la vieille, débutants, organisateurs plus ou moins expérimentés. L’essentiel à mon sens est de respecter de manière absolue et aveugle le ton du jeu, le reste suivra tout seul.

  4. Talitati

    je ne l’ai pas « encore » organisée, mais, j’ai tout lu attentivement
    => Voici mon avis d’organisateur (7 organisations)

    J’ai lu … dévoré … les documents pour l’organisateurs, c’est clair, très clair, à pirori assez facile à organiser. On comprends tout de suite ou on mets les pieds et l’ambiance qui va y régner
    Ca ne demande pas beaucoup de matériel, si possible un lieu adapté mais pas indispensable. Pas besoin de ce faire des fiches de résumé ou de truc à ne pas oublier, c’est limpide.

    L’accroche, le résumé, les préfiches, « les rêgles », la fiche de personnages et enfin les ateliers construisent cette ambiance lourde faite de silence. Les joueurs comprendrons ou on veux en venir c’est sûr.

    Facile pour de débutants, je ne sais pas, quelques rôles sont à mes yeux des challenges et ne doivent pas être négligés.

    Les fiches de personnages sont longues, très longues de 30à 40 pages, mais elle ce lisent facilement comme une nouvelle, elle permettent de créer cette ambiance si particulière à la famille Morton

    Je suis d’accord avec ce qui est stipulé dans le document, les atelier sont indispensables pour construire les relations de cette famille, de plus c’est assez facile à organiser alors ne pas les faire serait prendre un risque de rater le jeu !

    Si vous cherchez un truc comique, pour déconner passez votre chemin c’est pas le but recherché ici (même pas une petite feinte pendant le jeu, oubliez ça)

    Félicitation à Sébastien pour ce jeu et merci de le partager.

    Vincent

  5. Lila

    En tant que joueuse :
    Ce jeu est vraiment très agréable à préparer. La lecture des fiches se fait tranquillement, on est pas submergé par les intrigues comme c’est souvent le cas dans des GN.
    Sur le terrain, les ateliers permettent vraiment de s’approprier cette famille du début du siècle dernier. Les personnages se complètent très bien et aucun n’est inutile, laissé sur le carreau, car dans cette famille, chacun est là pour l’autre.
    Je me rends compte que ce commentaire rend peu hommage à ce jeu. Je dois l’organiser bientôt et j’espère être plus constructive.
    C’est un très bon jeu.

  6. Ouroboros

    Ma femme et moi venons de la faire jouer et ce fut un régal. Je plussoie tout ce qui a été dit avant. Les aides de jeux sont nickel (bien qu’on en ai rajouté d’autres), et que ce soit le début de jeu, les divers évenements, les persos profonds, et une tension montant creshendo : du bonheur. Nous allons la refaire jouer.

  7. Mehdi

    Merci infiniment pour le travail que tu as effectué. Je suis à quelques heures du huit clos… pas mal d’organisation et de décors. Encore chapeau!

  8. Joséphine Verneuil

    Le silence, c’est la respiration du GN, le blanc de la page sur lequel s’écrit l’histoire.
    Merci à Beus de ce scénario, d’avoir créé cette famille et de le partager avec tous.

  9. Shok Nar

    J’ai eu la chance et le plaisir de jouer ou de faire jouer chacun des scénarios que Beus a aimablement mis à disposition sur le net et, une fois de plus avec Shadow Island, je ne fus pas déçu. Loin de là. CE scénario m’a fait vivre mes plus belles émotions de GN ressenties jusque là (et j’en eu déjà eu quelques unes^^). C’était tout simplement beau, inattendu, magnifiquement écrit. J’ai eu peur à la première lecture (une fiche de 36 pages, ça effraie un peu), peur de ne pas tout retenir, peur du dirigisme et peur de ne pas arriver à jouer ce personnage. Mais si le cadre est strict, la liberté d’interprétation est en réalité totale, car le jeu joue sur vos émotions et non vos actions, sur votre ressenti et non des lignes de texte. L’immersion était totale (une organisation sans faille en plus) et encore une fois, je recommande plus que chaleureusement ce merveilleux scénario ! 😀

  10. Bebert

    J’ai eu la chance qu’une amie m’ai fait jouer le rôle de Hugh.
    C’était mon premier huit clos (pour elle en tant qu’organisatrice également). Malgré quelque année de jeu de rôle un peu d’appréhension, sur le déroulement.
    On est tout de suite dans l’ambiance, tellement qu’heureusement notre maître de jeu nous a mis une pause à mis parcourt car plus d’un était a cran par l’atmosphère.
    Ça lui a donné le gout d’en refaire et a moi aussi (pour quelle puisse jouer également).
    Super scenard, personnage finement travaillé ont es suffisamment libre pour l’interprétation sans pour autant en faire n’importe quoi bien sur.
    Vivement recommandé!!

  11. Mélanie

    Shadow Island ….. mon premier huis clos en tant qu’organisatrice de murder. En un mot : FANTASTIQUE.

    Tout est superbement écrit, et chacun de mes joueurs a su facilement s’approprier son personnage. Facile à comprendre malgré une structure complexe et une tonne de rebondissements !

    Je recommande vivement, cela m’a donné le goût du huis clos ….

    Merci Beus !

  12. Sacha.D

    Je compte réaliser ce huis clos durant les vacances de la Toussaint. Ce sera ma première murder-party en tant que maître du jeu, et la quasi-totalité de mes joueurs feront leur premier GN avec « Shadow Island ». Ce scénario me fixe un challenge : Un drame familial surmonté d’une bonne touche de surnaturel sans trop en faire, aucun personnage inutile ou délaissé, six heures de jeu très intense et des joueurs pas forcément très à l’aise avec ce genre de soirée. Cependant j’espère réussir à honorer la tension qui règne dans ces pages et faire vivre à mes invités une « merveilleuse » soirée…

  13. Sylvain R.

    Je viens de sortir d’une « Shadow Island » en tant que joueur (Tyron). Quel plaisir ! C’était fantastique. Merci encore à Clepsydre qui l’a organisé et à l’auteur. Le niveau du matériel est top. On ne se lasse pas de lire et relire sa fiche de perso… c’est comme une petite nouvelle à part entière.
    J’ai tellement aimé ça que je vais en organiser… Merci !

  14. Talitati

    Joué le 26 Septembre à Villerot (Belgique) ma 8eme organisation
    J’ai compulsé tous les commentaires de mes joueurs

    – Elisabeth
    Merci pour l’organisation de cette première Murder party (pour moi) !! Stressante hein, j’ai vraiment eu peur !!!

    Mais je reste partante pour une prochaine !

    – Pearl –
    Tout était présent pour vivre une chouette aventure : une ambiance sombre et inquiétante, des personnages

    interprétés avec brio et une organisation au top comme d’habitude.

    – Edith –
    Moi, stressée tout court…
    Il y a eu des moments où j’ai longtemps hésité (j’ouvre/j’ouvre pas…j’y vais/j’y vais pas), d’autres où j’ai

    tellement eu peur que j’ai hurlé…
    Chouette soirée, forte en émotions.

    – Bruce –
    Excellente murder. La meilleure, la plus immersive que j’ai pu jouer dans toutes mes années de rôliste.
    Un grand merci à tous pour cette super soirée.

    -William –
    J’ai adoré les ateliers ça apporte vraiment un plus pour ce mettre dans l’ambiance, et créer pour de vrai les

    relations familiales !
    Super murder hier, Stressé par la multitude d’informations.
    Mais c’était vraiment cool, Super moment, Merci pour le scénario !

    -Tyrone-
    Une des meilleures murder, si pas LA meilleure ! Avec de réels moments de stress…

    – L’organisateur –
    Super Scénario mais doit être joué par des joueurs qui n’ont pas peur de lire 35 pages de personnage. A la lecture la peur de la longueur disparaît et on dévore la fiche de personnage tellement c’est bien écrit.
    Pour l’ambiance … nous avons joué dans la maison de mes Grand Parents ou tout est vieux et ancien, éclairé à la bougie … Les indices était cachés dans la maison, ce qui veux dire fouilles partout dans la maison … je vous dis pas le stress) !
    Dans une ambiance Lovecraftienne une partie de l’horreur est dans la tête des gens, dans leur imagination … et ça à marché ! Suggérer des choses horribles et souvent pire que de les montrer.
    Ahhhh la scène magnifique de la cave.
    Hugh et Edith terrifié à l’idée d’ouvrir la porte de la cave … Mais que ce cache t-il là dedans .. brrrrrrr
    Ces deux là qui adorent les films d’horreur sont moins braves quand ils en sont les acteurs.
    Mon scénario préféré avec « Le Train Sifflera une dernière fois » mais avec comme différence que Shadow Island est assez facile à organiser ! Il ne nécessite qu’un organisateur même si un 2eme orga ajoute de la surprise! Il laisse beaucoup de temps à l’organisateur pour regarder les personnages jouer.
    Mes joueurs, était vraiment à fond dans le scénario, mais au moment du désert ils ont fait une petite pause improvisée …. le temps de le manger puis CLAP et ils sont repartis dans leur personnages jusqu’à la fin !

  15. Sylvain R.

    ça y est, j’ai organisé une Shadow Island. Première expérience d’orga… La moitié des joueurs novices et l’autre confirmés.
    Bilan très positif pour moi, tous le monde a passé une très bonne soirée et les novices se sont très vite fait à l’ambiance malgré leurs appréhensions. Ils veulent tous remettre ça. A quand une autre murder du même acabit ? Un vrais régal à lire et a organiser. D’ailleurs je prévois déjà une autre cessions mais cette fois-ci dans un lieu à la hauteur (ma bicoque était vraiment limite en terme de place).
    Merci à Sébastien pour ce formidable jeu.

  16. Sylvain Ruda

    2nd cession organisée avec quasiment que des joueurs expérimentés dans une maison bourgeoise louée pour l’occasion. Tous les joueurs ont été unanime : super expérience avec un seul reproche, c’est trop court… Ils se sont tellement attaché à leur perso qu’ils auraient voulu faire la Shadow sur un week-end entier… Encore merci à Beus pour cette murder hors du commun !

  17. Laura F

    Excellente expérience, j’étais de la deuxième session organisée par Sylvain et j’en redemande encore ! Le scénario est génial, les relations et les non-dits entre personnages tellement croustillantes à explorer sur fonds de stress et d’angoisse !
    Au top ! J’ai du mal à en ressortir tellement j’ai hâte de recommencer ! Merci !!

  18. Eowyn

    Magnifique scénario, félicitation à l’auteur! Le travail de l’orga une fois le jeu débuté est très faible ce qui laisse le temps de voir se dérouler tout un film devant nos yeux. Pas une seule seconde d’ennuis ou de temps mort, du suspens et de la tension jusqu’au bout. Mais joueurs ont adoré, moi même j’ai eut beaucoup de plaisir à les voir dénouer l’histoire des Morton devant mes yeux.
    Je recommande vivement cette murder, pas difficile à organiser et qui marche parfaitement bien.

  19. Jonathan St-Yves

    J’ai fait ce scénario pour l’Halloween avec des participants ayant une expérience de 0-4 GNs, incluant ceux très simple vendu en boîte, donc beaucoup de débutants. Au niveau de l’organisation, le plus difficile c’est de décorer 3 pièces et de faire un souper pour 12 personnes.

    !!! ATTENTION SPOILER

    Ce qui a bien fonctionné: 1. Le souper! Dès les premiers instants, on se croyait dans une discussion familiale. La dynamique entre Bruce et William était parfaite. 2. L’intervention du policier. Tout le monde fût très surpris.

    Ce qui a moins bien fonctionné: 1. Mes joueurs ont eu du mal a ne pas avoir quelques rires en coins et à rester en personnage. Il faut définitivement des acteurs avec un peu d’expérience pour plusieurs roles. 2. Le pacing. Plusieurs histoires ont sorti au grand jour très rapidement puisqu’il y a peu de guides. J’ai du raccourcir l’horaire à seulement 4 heures car la conversation s’épuisait. 3. Les carnets et rituels. Un peu relié au point précédent, à la fin de soirée il y avait très peu à faire à part lire le long carnet du rituel. Mes joueurs ont décidé de ne pas faire aucun rituel car Alicia savait que son grand-père était mort en tentant le rituel blanc, et Tyrone n’a jamais considérer faire le rituel noir avec le bébé de sa sœur préférée.

    Les joueurs ont bien apprécié malgré tout, particulièrement Alicia! Une soirée mémorable!

  20. Trollinet

    J’organise régulièrement des GN pour 8 à 15 joueurs
    Ce scénario a été le meilleur que j’ai pu organiser. Même sentiments pour les joueurs.
    Je le conseille vivement pour des joueurs expérimentés et surtout de très bien choisir la personne qui jouera le rôle d’Alicia pour une bonne soirée.
    L’avantage pour l’organisateur pas de pions indices à gérer (dynamise donc l’échange entre les joueurs), il lui reste juste à rythmer la soirée.
    Pas de merci à Sébastien (l’auteur), car je suis dans la mer… pour trouver un scénario aussi bien maintenant.

  21. Guillaume Corgnet

    Félicitation à l’auteur et merci pour la qualité du scénario !

    Super scénario pour une première expérience d’organisateur. Les joueurs sont unanimes, ils ont passé un super moment.

    Nous avons passé 2 mois à préparer le jeu à 2 en décortiquant le scénario pour lequel nous avions eu 1 ou 2 manques, adaptations : (SPOILER)
    – Comment se débarrasser du corps du policier pour ne pas que le pauvre orga fasse le mort durant les 4 heures restantes? -> les joueurs l’ont porté dehors ce qui représentait la cave.
    – Nous avons ajouté une enceinte wifi sous le lit du bébé pour simuler les pleurs d’enfants et rappelé qu’il était là (Pearl devait donc aller le réconforter pour ne pas oublier qu’elle avait un enfant….).
    – Nous étions 3 PNJ, Le cuisinier un peu rustre, un apprenti serveur (malhabile et souvent repris par le maître de maison) et le maitre de maison.
    – Nous avions donné une clochette à Elisabeth pour qu’elle seule donne la cadence du repas et fasse venir le maitre de maison.

    Merci encore à l’auteur du scnéario !

  22. Cyn

    Bonjour
    J’ai fait cette murder en tant que joueuse l’année dernière (Elisabeth). Je suis une joueuse assez expérimentée, mais ca reste ma meilleure expérience de murder. On incarne vraiment son perso, et on le quitte à regret. J’ai fait une nuit blanche à l’issue de la soirée déjà longue pour lire les autres fiches de personnages ! On aurait facilement pu développer le sujet sur plus de temps, et même les personnes peu expérimentées du groupe se sont dépassées grâce à la qualité folle de l’écriture des feuilles de perso. Elle est vraiment habitée. Je conseille vraiment à tous ceux qui la testent de la découvrir en tant que joueur en premier.
    Merci beaucoup à l’auteur, c’est juste génial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.