Le match du siècle

Murder party - Le match du siècle

Résumé

La Guerre Froide. L’URSS et les États-Unis sont les deux grandes puissances qui s’opposent depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Dans tous les domaines possibles. L’univers des échecs n’échappe pas à la règle bien au contraire. Ce qui n’était qu’un simple jeu est devenu un enjeu politique majeur.

Avril 1972. Après plus de vingt années d’hégémonie russe, le championnat du monde d’échec oppose pour la première fois un américain et un soviétique au sein d’un Hôtel Suisse. Les deux adversaires sont au coude à coude. Qui de Sergueï Kolovanov ou de Mark Davis remportera le titre suprême ? Si personne ne peut donner la réponse au matin du 11 avril, tous les observateurs restent convaincus d’une chose : dans un tel contexte la politique n’est jamais bien loin de l’échiquier…

On a aimé

– le scénario est minutieusement huilé, il tourne parfaitement
– les deux groupes opposés stimulent la communication, le jeu est très vivant et interactif
– le jeu est simple à organiser

Téléchargement

zipLe_match_du_siecle.zip


Commentaires

  1. sly

    Détrompez-vous, ici il est inutile d’être un cador des échecs pour organiser ou participer à ce huis clos au thème pour le coup vraiment original. Une période rarement jouée où vous serez plongé dans un vrai climat de guerre de froide. L’affrontement semble inévitable et on en savoure chaque minute.
    Côté organisation, malgré son thème qui peut être un peu déstabilisant pour les novices, le match du siècle est assez accessible. Si vous avez déjà pas mal joué et que c’est votre première expérience, vous devriez vous en sortir. Par contre les vrais novices devraient s’entourer de quelques conseils d’experts ne serait ce que pour la logistique (le repas est notamment un grand moment du jeu, ça serait dommage que nos deux champions mangent des chips sur une table en carton!!!)

  2. Aenon

    Peu de chose à ajouter à Sly.
    Je confirme jouer que c’est une soirée intense en jeu et accessible comme joueur ou comme orga.

  3. JB

    Quelques scènes savoureuses (comme le dit Sly, à soigner côté orga, comme le repas), un thème sympa, une organisation facile et un jeu au final très agréable.
    2 bémols :
    – des rôles très variables, pas forcément déséquilibrés, mais nécessitant un casting bien adapté aux attentes de chacun
    – je suis un adepte des jeux dynamiques et rythmés. Dans le cas du match du siècle, tout repose sur les joueurs et il y a peu d’events, ce qui peut entraîner des baisses de régime selon le casting et l’expérience des joueurs.

  4. Julien

    Magnifique scénario ! Mes joueurs étaient à fond dedans (les russes ont tenu l’accent tous le long de la soirée !). Une ambiance très tendue tout le long même si les persos ne sont pas équilibrés tous le monde à réussit à trouver sa place. Une de mes meilleures

  5. Fred

    1ère fois que j’organise une murder « clé en main » avec des amis peu expérimentés: Un vrai régal, ambiance guerre froide super prenante, des personnages très intéressants à jouer et un scénario très fluide et clair. J’ai adoré la nécessité de jouer en coopération dans les délégations tout en se méfiant des autres !
    Une super bonne soirée qui nous a tous plongé dans les 70’s

  6. Cyr

    Nous avons fait jouer cette soirée à des semi débutants ( 1 à 3 murder d’experience en orga et en joueurs).
    Elle a bien tournée , très bonne ambiance et les morts se sont empilés!
    Nous comptions à la fin de la soirée 4 morts!

    La partie a commencé à tourner en rond au bout de 3 heures car les joueurs n’arrivaient pas à trouver les indices principaux, nous avons donc un peu simplifier la recherche d’indice par mots clés ce qui a complétement relancer l’intrigue pour les 2 dernières heures… 🙂

  7. Mag

    Vraiment merci pour ce scénario de grande qualité! La soirée est pleine de rebondissements et je pense qu’il peut y avoir des dizaines de façons différentes dont la murder peut se dérouler. Les joueurs ont une liberté d’action très grande et même l’organisateur se retrouve surpris par la tournure que prennent les événements. Que de coups fourrés !!
    Scénario compliqué au premier abord mais histoire passionnante. Les joueurs ont apprécié la liberté que leur laisse cette murder. J’ai facilité un peu la fouille pour certains personnages en cachant des clefs dans la maison et ajouté quelques détails pour réhausser certains personnages (Denise, Alan).
    Vraiment un boulot super, merci

  8. uglyduckling

    Cette murder est excellente. Elle demande pas mal d efforts pour sa préparation que ce soit pour les organisateurs ou pour les participants car chaque personnage est extrêmement détaillé. Mais c’est au final ce qui fait sa richesse et son succès.
    Les historiques des personnages sont précis et les objectifs a atteindre par chaque joueur sont inhabituellement clairs. Chaque joueur connait en détail ses motivations et ce qu’il doit découvrir (ou cacher !) pendant la soirée.
    Il y a peu de pièces a fouiller et les joueurs sont obligés de se regrouper pour partager leurs infos car chacun a en main aune pièce du puzzle.
    Nous étions 2 orgas c’est indispensable car il faut souvent arbitrer chacun de son côté les magouilles des 2 camps. La murder est rythmée par plein de petits événements : la distribution du courrier, le repas (burger vs saumon), la minute de silence, les appels de la police la découverte de l’enregistreur … voire les assassinats !
    Résultat des joueurs enchantés et des organisateurs satisfaits et divertis !! Je confirme qu il n y a pas besoin de connaitre les échecs pour suivre le jeu. A la grande déception des champions russes et américain la politique et ses coups bas vont vite prendre le pas sur le beau jeu.
    Attention le risque que la partie dégénère en tuerie existe … aux organisateurs de calmer les ardeurs au moins au début de la partie car il n y a rien de plus frustrant pour un joueur que d’être élimine du jeu en début de soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.