La pension Saint-Sauveur

Murder party - La pension Saint-Sauveur

Résumé

7 avril 1933, aux Etats-Unis, on annonce l’arrêt de la prohibition, mais ça n’a presque rien à voir avec cette histoire. Nous sommes dans la pension la plus honorable de la côté normande, la pension Saint-Sauveur, tenue de main de maître par Germaine Pillon, son fils Bernard, et sa petite fille Emilie. C’est la nuit, et tout le monde dort du sommeil du juste, jusqu’à ce qu’un drame n’advienne. Qui donc saura en démêler les fils ? La veuve anglaise ? Ou la blanchisseuse ? Un écrivain raté ? Ou plutôt le photographe romantique ? Un comptable peut-être ? Des touristes en goguette ? Quelqu’un d’autre ?

Présentation par les auteurs (Raphaël et Beus)

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions, ou pour jouer les PNJ’s, ou prêter du matos, ou nous féliciter…

On a aimé

– le support est clair, organisé, soigné
– le scénario est plein de surprises et de rebondissements
– le scénario simple et cohérent favorise l’immersion

Télécharger

zipPensionSaintSauveur.zip


Commentaires

  1. Sly

    Des personnages aux petits oignons, une intrigue sacrément bien ficelée, une ambiance arsenic et vieilles dentelles à souhait et surtout la petite prune de Germaine ! … oui on est vraiment bien accueilli à la pension St Sauveur. Ce huis clos made in France a tout pour plaire même si question organisation, il demande un peu d’expérience. Mais connaissant bien le terrible tandem derrière cette histoire, ils vous ont mâché le travail. Le seul inconvénient est peut être dans le choix du site un peu exigeant. Mais avec quelques petits réaménagements, vous pourrez jouer ce petit bijou dans à peu prés n’importe dans quelle maison pourvu qu’elle ait un minimum de cachet. Que diable une pension, ça se mérite ! Un très très bon souvenir.

  2. JB

    Ce huis clos reste pour moi une expérience unique de jeu. Il faut dire que mon rôle était pour le moins original et que je ne l’aurais échangé pour rien au monde.
    Je suis bien embêté pour ce qui est d’émettre une critique sur le scénario en lui-même tant c’est le rôle qui m’a emballé plus que le scénario. Mais j’ai adoré l’ambiance et c’est un jeu qui est ludiquement bien conçu, ce qui est à mon sens l’essentiel!
    A mon avis, le meilleur huis clos de Beus & Raph.

  3. Blaze!

    Une excellente surprise que j’ai eu l’occasion de découvrir à Octogône (merci les orgas).
    L’intrigue est bien rodée, le déroulement suffisamment rythmé, les personnages tous plaisants à jouer.

    Un grand bravo aux auteurs.

  4. Nicolas

    Scénario génial! joué dimanche dernier. Comme il manquait un PJ, c’est une organisatrice qui a joué le rôle de Germaine. Et Avec seulement 2 organisateurs, c’était assez difficile à gérer, mais tout le monde s’est bien amusé.

  5. Julie

    J’ai découvert la murder party en jouant un des personnages de ce sénario.
    Tout le monde était novice, très motivé et nous avons tous bien rigolé.
    C’était vraiment génial! Un super souvenir.

    Et organisé en un temps record (10 jours) par une unique organisatrice (secondée le jour J par 1 autre personne)!

  6. Marc

    J’ai joué le personnage de Bernard Pillon et je me suis éclaté ….

  7. Lise hoc

    Bonsoir et tout d abord un grand merci pour votre travail. Nous souhaitons organiser la murder à la pension saint sauveur mais nous avons du mal à visualiser concrètement la façon dont se déroulent les visites virtuelles… A quoi correspondent les chiffres fouille 0 fouille 1 etc…..
    Merci de combler notre ignorance de débutants…c’est seulement notre 3 eme murder et notre première en tant qu’organisateurs!!!!! Et, bien que tout soit très bien ficelé et le travail mâché , je pense que nous n’avons pas choisi la plus simple….;)))

  8. PigNosedTurtle

    Très bon scénario. Le scénario est clair et suffisamment aidant pour sa réalisation. Par contre budget photocopies à prévoir pour la planche à billet.
    Tous les joueurs ont beaucoup appréciés. Ils nous ont surpris sur leurs réactions du début de jeu (« dans la partie semi-dirigée ») ce qui a déstabilisé notre Tante Fernande qui devait conduire cette partie. Le rôle du Capitaine Duplantier doit être jouer (comme dit dans le scénario) par quelqu’un d’un certain charisme mais aussi un peu méthodique car le nôtre, devant le nombre des personnages et des indices qui apparaissaient s’est fait submergé. Attention au casting!
    Un grand merci aux auteurs.

  9. Igorgh

    Très bon scénario, même excellent, mais attention à la préparation et au casting. Je confirme que certain rôle sont à bien cibler. Si possible essayer d être 3 orgas, on l a fait à 2 avec les pnj a jouer c est un peu chaud. Sinon tous les joueurs on vraiment apprécies et le débriefing était génial. Nous avons poussé la partie accessoire assez loin…aller voir les photos sur le site 🙂

  10. Claire

    Un scénario exceptionnellement fluide et clair sans aucune boulette, des personnages magnifiques (fait pour mes joueurs, surtout boitard…), le travail d’écriture est vraiment superbe.

    Avoir une décoration poussée est un must (nous avions, entre autre, un gramophone valise en fonctionnement).
    Jouer dans une maison avec pas mal de chambres peut aider pour le début de la partie.

    Quand à l’idée de l’épilogue, c’est vraiment génial (j’ai pu finir l’histoire comme je le voulais).

    Et je confirme qu’il vaut mieux avoir un peu d’encre dans son imprimante….

    Merci beaucoup pour votre travail et pour le partage.

    Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.