Au vieux chaudron

Murder party - Au vieux chaudron

Résumé

16 personnes assemblées dans une taverne sombre
16 destins peu communs cachés parmi les ombres
16 histoires différentes et pourtant si semblables
16 routes tortueuses aux destinations improbables
Déjà, les regards se croisent et les doutes s’installent
Corps et cœurs s’enflamment dans un frisson fatal
Une question sans réponse s’est elle-même invitée :
Que leur restera-t-il une fois la nuit tombée ?
Le frisson des victoires ou l’amère défaite ?
La passion espérée ou une simple amourette ?
Leur honneur rétabli ou une vengeance futile ?
Que dites-vous ? Leur combat est vain ? Inutile ?
Ils le savent. Et vous le savez…
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non ! c’est bien plus beau lorsque c’est inutile !
Même perdus d’avance, même à 16 contre mille…
Car il y a une chose qu’ils emporteront en entrant chez Dieu
Quant leur salut balaiera largement le seuil bleu
Quelque chose que sans un pli, sans une tache,
Ils emporteront malgré tout et c’est… leur panache !

L’auteur : Keredith

On a aimé

– le scénario est plein de surprises et de rebondissements
– les personnages sont hauts en couleur et amusants

On a pas aimé

– le mélange des genres peut se faire au détriment de l’immersion
– les intrigues sont coïncidentales et manquent de cohérence

Télécharger

zipAu_vieux_chaudron.zip


Commentaires

  1. Beus

    Je n’ai pas aimé le Vieux Chaudron. Je le dis d’autant plus facilement que j’apprécie grandement son auteur 🙂
    Le scénario ne manque pas de qualité : personnage haut en couleurs, l’ambiance d’une auberge sympathique et début de jeu vraiment très original et lors de ma session très réussi.
    Mais ce que je lui reproche c’est le parti pris de prendre de multiples références (dont la beaucoup m’ont échappé je dois bien en convenir), de tout mélanger et de faire une grande salade d’intrigues pas toujours très bien ficelées. Parfois le « travail » du scénariste n’est pas de mettre toutes ses idées, tous ses personnages fétiches etc. mais plutôt de savoir retirer ce qui n’a pas sa place et de travailler les nuances.
    Le Vieux Chaudron bout et déborde des multiples des idées de son auteur. Hélas à mon goût jusqu’à l’indigestion.

  2. Thanos

    J’ai personnellement beaucoup aimé le Vieux Chaudron. Que ce soit en tant que joueur ou organisateur (j’en suis à la 6ième édition en tant que co-orga).
    J’aime voir évoluer ces personnages si haut en couleur, plein de panache.
    C’est certes assez dense et plein de référence mais du coup, on ne s’y ennuie pas.
    Bref, que du bon pour moi et je suis toujours partant pour une nouvelle organisation 😉

  3. JB

    Un petit message de l’auteur. Contrairement à Sanitarium qui est assez consensuel (en gros, 95% des joueurs ont aimé), le Vieux Chaudron peut ne pas plaire. Il faut aimer les mélanges de genres et les jeux très animés. Pour certains, c’est « too much », pour d’autres, c’est jouissif. Tout dépend des attentes.
    C’est un peu comme le pacte des loups au ciné. Tout le monde n’accroche pas à ce mélange assez improbable (mais que je trouve personnellement génial).
    Enfin dans le cas du vieux chaudron, ça plait plus que cela ne déplait en moyenne ;o) Il faut cependant faire très attention au casting : il est facile de « tomber à côté ».
    Pour répondre à Beus (que j’adore!), on va dire qu’on a des huis clos qui sont diamétralement opposés dans leur structure : Beus est plutôt du genre à faire du « minimaliste » en termes d’events et à faire du « simple et efficace ». Alors que je suis plus un adepte du tourbillon ludique. Mais c’est des différences entre les orgas que naît la diversité et donc la richesse des huis-clos. Et puis rien que pour la pension Saint Sauveur et le rôle de Bernard, il mérite d’être au panthéon des grands orgas!

  4. Ankou

    Pour l’avoir fait ce week-end, j’ai adoré ! Il met vraiment la part belle à l’interprétation et au role-play, c’est effectivement un bon mélange de genre, avec des choses plus ou moins absurdes, mais même sans connaître toutes les références, j’ai apprécié ce jeu très riche en intrigues et en rebondissements !
    A jouer ! 😀
    (PS : Merci JB pour nous l’avoir pondu !!!)

  5. Pink

    J’ai passé un très bon moment sur cette murder. L’ambiance, les évènements, le rythme sont autant d’attrait indéniables.
    Il y a cependant un mélange des genres, parfois assez opposés, qui amènent à ce qu’il y ait des niveaux de jeu différents durant la soirée.
    A organiser, cette soirée reste un petit défi logistique que l’on réservera à des organisateurs suffisant en nombre (5!)et disposant de pas mal de matériel !

  6. El Juju

    J’ai passé un excellent moment à participer à ce jeu. De nombreuses belles scènes, des coups de gueules, du panache, de la vie !

    Un grand merci aux orgas pour avoir écrit et proposer un tel jeu qui est aussi un défit pour les PNJ !

    L’organiser est un réel défit, qui est plus grand que la valse des pantins ou que le train sifflera une dernière fois selon moi.

    N’hésitez pas à vous inscrire si une session s’ouvre à vous 🙂

  7. Marc

    Carne y sangre … J’ai surkiffé cette partie même si le mélange des genres est totalement déroutant mais justement c’est ce qui fait son originalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.