Le procès

Le proces

Résumé

Je me suis enfin réveillé. J’étais étendu par terre dans la chambre d’un appartement. La pièce était nue. Seul un canapé trainait dans un coin où deux personnes, le visage masqué, étaient assises. Je me suis assis par terre et regardé autour de moi. D’autres personnes étaient allongées en train d’émerger, comme moi. Ils avaient tous le visage masqué mais j’ai pu reconnaître quand même la silhouette de ce bon vieux Oncle Georges. Il était donc là lui aussi ! Parmi les autres personnes, je reconnaissais la Dame Blanche et peut-être aussi deux ou trois de ses acolytes, je ne saurais dire qui ils étaient sans voir leur visage. J’ai porté ma main au visage. J’étais masqué, comme tous les autres. Je ne m’en était même pas rendu compte tellement j’étais encore sous le choc. Faut dire que le mec qui m’a assommé n’y était pas allé de main morte ! On avait dû aussi me donner quelques cachetons parce que je me sentais comme une petite gueule de bois.

Je me suis levé. Mes muscles endoloris ont tiré. J’ai grimacé. J’ai jeté un coup d’œil par la fenêtre. On voyait le Rhône. On devait donc encore être à Lyon. A peine étais-je levé qu’une sirène retentit dans une salle voisine. Tels des zombies, nous nous sommes dirigés vers la sonnerie. Même sans voir les visages de mes camarades d’infortune, je me rendais compte qu’ils étaient aussi paumés que moi. En marchant, tous se posaient les mêmes questions : Pourquoi nous ? Qui sont tous ces gens que je ne connais pas ? Et surtout : Que va-t-il se passer ?

Big Ben

Commentaire de l’auteur

J’ai écrit ce jeu après avoir joué à un scénario de JDR d’un ami basé sur la bande dessinée « le procès ». J’avais beaucoup aimé le principe mais je le trouvais plus adapté à un huis clos. La difficulté a été de trouver des idées pour maintenir la tension des joueurs tout en ne créant pas d’élimination. J’ai fait jouer deux fois ce jeu maintenant je le propose pour que d’autres puissent en profiter.

C’est mon premier scénario de murder donc j’espère qu’il vous plaira.

Télécharger

zipLe-proces.zip


Commentaires

  1. mickael

    wahoo, mais ça me semble etre vraiment sympa tout ça… j’ai hate de pouvoir le faire jouer un de ces quatre… (dommage que mon nouveau cercles de jeu ne soit pas habituer à ce genre de soirée, ça me semble etre difficile pour une première)
    Juste un mot sur les enigmes, y en a qui, avec la solution est trouvable, mais d’autre où je galère encore à comprendre le fonctionnement… nottament le wordle. (Je doit confesser ne rien avoir compris sur la manipulation à faire)
    Mais bon boulot en tout cas. Je garde sous le coude et le ferai jouer. Merci

  2. Arthur

    Salut, merci d’avoir lu mon travail et merci pour le commentaire!

    Oui, le Cordle j’ai eu vraiment du mal à l’expliquer :s

    Le principe est de faire un pliage pour que les coins de la feuille montrent les mots à trouver. Imagine une feuille où tu plies un coin. Une fois pliée une flèche (qui était derrière) est présente et pointe vers un des mots de la feuille. Les symboles dans les quatre coins servent à montrer où il faut plier…

    En fait, j’aurais dû mettre des photos c’est beaucoup plus simple! Au cas où, contacte-moi par mail je t’en ferais! C’est beaucoup plus simple quand on le voit en fait 🙂

    N’hésites pas à faire un retour si tu le joues un jour!

  3. Valérian

    Eyh!

    Excellent, comme principe! Et très facile à organiser, j’ai bien l’impression. Par contre, j’aurais quelques questions quand même, ce serait possible d’avoir ton mail pour en discuter? Je ne crois pas l’avoir vu dans le document! 🙂

    Et bravo pour cette murder, qui me semble très cool à jouer!

  4. gourtay

    Bonjour, et bravo pour le travail effectué, ça donne vraiment envie d’y jouer (bon l’histoire est un peu glauque quand meme ;))
    Comme Mickael j’ai quelques soucis pour les énigmes. En effet je n’ai pas compris (au risque de paraitre idiot) le mécanisme des énigmes 2,4,6,7 et 8 …
    Merci

    Et chapeau pour l’inventivité dont tu fais preuve 😉

  5. Arthur

    Salut à tous!

    Merci pour vos commentaires très chaleureux! Je pense effectivement que j’ai oublié de mettre mon mail dans le document. Je l’attache à ce commentaire pour tous ceux qui ont des questions précises.

    Bonnes parties et n’hésitez pas à me faire des retours j’en serait ravi!

  6. Arthur

    Salut à tous,

    J’ai réalisé ce week end une v2 des règles du Procès. Il y a notamment:
    – Ajout de mon adresse mail pour contact
    – Précisions sur les résolutions d’énigmes (avec photos à l’appui pour l’énigme du wordle)

    Je l’ai envoyé à l’administrateur du site pour qu’il fasse la mise à jour, ça ne devrait pas tarder (à moins qu’il soit en vacances, ça arrive en cette période :-)).

  7. Valérian

    Salut!

    Bah ça y est, je l’ai faite jouer 2 fois déjà, et ça s’est suuuper bien passé à chaque fois!

    J’ai fait quelques variations du scénario (modifier quelques énigmes), et pour augmenter l’ambiance, j’ai utilisé un synthétiseur vocal (acapela) pour communiquer avec les joueurs depuis la pièce d’à coté sans avoir à parler directement, et je les surveillais via une webcam, c’était sympa ^^

    Mais l’histoire était vraiment chouette, et le principe du jeu sadique a vraiment forcé les joueurs à parler plutôt que de faire de la rétention d’informations comme c’est souvent le cas dans les murders plus classiques!

    Bref, excellente murder déjà, et encore plus impressionnant pour une première murder!

  8. Ufo

    Très fun à jouer et facile à gérer. Le jeu force à l’interaction entre les joueurs grâces aux énigmes.

    Ce scénario de vengeance m’a beaucoup fait pensé à SAW.
    Comme Valérian je l’ai fait joué en faisant l’organisateur à distance via un PC avec le son pour entendre l’organisateur et une webcam pour observer les participants.
    Pour rendre beaucoup plus inquiétant le début, j’ai espacé l’arrivé des participants et je leur ai mis des vrais cagoules sur la tête comme dans un enlèvement.

    J’ai fais en sorte qu’ils ne se croisent pas avant durant le briefing. Ils se découvrent donc au moment de retirer les cagoules.
    Je pense modifier quelques énigmes si je le refais car certaines solutions sont ressemblantes.

  9. ceta51

    Je met ici pour ceux qui ne souhaiteraient pas lire mon commentaire en entier un extrait de celui-ci qui reflète bien ce que je pense de cette murder :
    Nous avons donc fini avec 3 fins alternatives cette murder bancale, bourrée d’incohérences, d’imprécisions et de faiblesses d’écritures et pourtant…
    Pourtant j’ai adoré cette murder. J’ai passé un petit tiers de la murder avec des moments de RP et des dilemmes moraux rares . Cette murder pourrait être très bien sans toutes les lacunes qui l’émaille et je pense qu’à condition d’être organisée par quelqu’un de très expérimenté qui saura repérer et combler ces lacunes, elle peut être très intéressante, au moins pour les personnages de Marine Paquet, de Clémence Amar, d’Elise Granger et de Stéphane Patry.

    /!\ Dans ce commentaire, je vais spoiler. Ne le lisez pas si vous souhaitez pouvoir participer à cette murder en temps que joueur

    J’ai participé à cette murder en temps que joueur, je jouais Stéphane Patry. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est drôlement bancal. Il y a beaucoup d’incohérences et d’imprécisions, par exemple comment expliquer qu’une baronne de réseau de drogue ne connais même pas le nom de son principal rival contrairement à la presse ? De même, dans la fiche d’Elise, il est indiqué que le policier (Jérémy Huard) lui remet les paquets contenant la drogue, alors qu’il s’agit de Stéphane. De même, Stéphane ne connais pas le dégoût d’Elise pour les réseaux illégaux, en particulier de drogue alors qu’il la connais depuis 5 ans !!! (ce qui m’a posé des soucis lors de la murder, lorsqu’il a fallu que je justifie ma présence).

    Par ailleurs, je suis plutôt contre le principe des énigmes en murder pour deux raison :
    1. La résolution d’énigme fait beaucoup trop appel à des compétences du joueur au lieu de faire appel à celles du personnage. Je sais qu’il est impossible d’éliminer complètement ce problème, notamment parce que ce sont les joueurs qui réfléchissent aux différentes intrigues, mais là le problème est trop flagrant : Un personnage idiot s’il est joué par une personne douée en énigmes résoudra celles proposées beaucoup plus rapidement qu’un personnage très intelligent joué par un joueur qui n’est pas doué en énigmes,
    2. La présence d’énigmes impose une rupture dans l’immersion et dans le RP. Lors de ma session, certains joueurs sont complètement sortis de leur personnage pour résoudre les énigmes, tandis que d’autre comme moi par exemple étaient déjà impliqués dans des intrigues RP beaucoup trop importantes pour pouvoir se permettre d’aller tenter leur chance sur les énigmes (dans mon cas, j’étais en train de tenter de me réconcilier avec Elise qui connaissait déjà la grande majorité de mon background).

    Ce qui m’amène au point suivant : les énigmes donnent beaucoup trop d’indices beaucoup trop tôt dans la partie. Dans le cas de mon personnage (Stéphane Patry je vous rappelle), la seule chose qu’il tient à cacher ou du moins à révéler quand il le souhaite, selon sa fiche est sa séropositivité. Or l’énigme qui permet de découvrir cette séropositivité est placée sur la table après le second vote (soit 40min après le début de la murder) et lors de ma session, elle a été résolue au bout de quelques minutes de recherches par la Dame Blanche (Clémence Amar) et révélée immédiatement à Elise Granger, ruinant ainsi la vie de mon personnage. Au bout de même pas 1/3 de la murder, c’est quand même dommage.

    Enfin, ce scénario ne prend pas assez en compte les réactions des persos qui pourraient sortir de la ligne directrice. Dans le cas de ma session, lorsque nous lui avons demandé plus d’informations à certains sujet, l’orga a choisi les partis-pris suivants, en l’absence de précision dans les règles :
    – La violence devait être jouée au ralenti. C’était ensuite lui qui savait qui gagnait en fonction de la force de chacun, qu’il avait définie auparavant sans nous dire qui avait quelle force.
    – Laurent Fuzeau était un chimiste, grâce à quoi il avait miné son appartement et son corps. Si on tentait de le frapper ou de le maîtriser, tout explosait.
    -Il était possible d’ouvrir la fenêtre et de se suicider (nous étions au rez-de-chaussée). Cependant, il nous avait demandé de ne pas le faire avant un certain point dans la murder pour ne pas la gâcher.
    Ces partis-pris étaient intéressants mais comportaient des faiblesses, notamment :
    – A un certain moment assez tôt dans la murder (1h30 environ), plusieurs personnes se sont attaqué à Adrien Cormier et Clémence Amar a ainsi voulu le tuer, étant donné qu’il avait été mis inconscient. Personne ne s’y opposait, Elise Granger la soutenait même, et il était impossible selon le background de Clémence qu’elle ne le tue pas. Il a fallu faire preuve de beaucoup d’imagination pour justifier que personne ne meure.
    Par ailleurs, les combats à plusieurs les uns contre les autres étaient difficiles à gérer, et pourtant très fréquents.
    – S’il était impossible de porter la main sur Laurent Fuzeau pour toute personne qui souhaitait survivre, il était par contre possible de se suicider en tuant tout le monde dans l’appartement. En l’occurrence, mon personnage s’est régulièrement retrouvé dans une situation dans laquelle cette option était tout à fait envisageable.
    – Nous avons très vite imaginé un plan à partir du fait qu’on pouvait ouvrir la fenêtre. C’est ainsi qu’après environ 2h de jeu, nous avons accroché un banc à plusieurs ceintures accrochées les unes aux autres, et nous avons dit que nous défoncions la fenêtre de l’étage d’en dessous. Nous avons donc réussi à nous échapper par la fenêtre.
    Toutes ces faiblesses d’écriture auraient pu être évitées si les règles prévoyaient toutes les réactions au moins probables de personnages (Je suis désolé, mais vu les intrigues, le fait que les personnages vont se taper dessus est une réelle évidence).

    Nous avons donc fini avec 3 fins alternatives (2 dans lesquelles Laurent Fuzeau et tous les personnages mourraient et une dans laquelle nous nous échappions par la fenêtre) (Nous avons décidé de revenir légèrement avant l’événement qui provoquait la fin à chaque fois) cette murder bancale, bourrée d’incohérences, d’imprécisions et de faiblesses d’écritures et pourtant…
    Pourtant j’ai adoré cette murder. J’ai passé un tiers de la murder à tenter de me réconcilier avec Elise Granger et de la sauver, et au autre bon tiers à tenter par tous les moyens de me suicider en emportant dans la mort ceux qui avaient brisé ma vie, mais j’ai également passé un petit tiers avec des moments de RP et des dilemmes moraux rares (Lorsqu’il a fallu déterminer qui sauver). Cette murder pourrait être très bien sans toutes les lacunes qui l’émaille et je pense qu’à condition d’être organisée par quelqu’un de très expérimenté qui saura repérer et combler ces lacunes, elle peut être très intéressante, au moins pour les personnages de Marine Paquet, de Clémence Amar, d’Elise Granger et de Stéphane Patry.

  10. Arthur

    Bonjour Ceta51,

    Merci pour ton long commentaire qui me donne un retour détaillé d’une partie où je n’étais pas présent. Je vais faire quelques éléments de réponse aux points que tu évoques.

    /!\ je vais sans doute moi aussi un peu poiler dans mes réponses!

    – Pour la coquille entre le policier et Stéphane sur la fiche d’Elise je l’ai relue et effectivement il y en a une. Je vais modifier ça dans une prochaine version merci de me la souligner!

    – Eric lombardo n’est pas le principal rival de la Dame blanche, juste un mec qui veut prendre le pouvoir partis d’autres. J’ai écrit les fiches perso dans le sens où les personnages ont une vision différente des mêmes évènements. Ce qui paraît logique après quelques années. Je pense que si tu fais le test avec tes potes sur qui se souviens de quoi dans une soirée ou une période (vacances etc…) particulière, chacun aura retenu des choses différentes et c’est normal!

    – Pour les énigmes, c’est un choix délibéré de ma part. Je sais que certains joueurs apprécient beaucoup, d’autres moins. Mais j’ai voulu mettre cet aspect dans ma murder qui c’est vrai peut couper un peu les moments RP mais qui font plaisir aux débutants.

    – Pour les révélations trop tôt, ça dépend de la vitesse de résolution des énigmes, j’ai eu des groupes qui n’ont pas trouvé grand chose, d’autres tout assez vite. Des gens qui m’ont dit qu’elles étaient trop simples, d’autres trop compliquées… Bref, c’est de l’équilibrage un peu dur à faire et je trouve que le principal est qu’on y trouve son compte!

    – Pour partir par la fenêtre heu… Je sais pas mais normalement c’est juste pas possible (après ça dépend ce que vous a laissé faire l’organisateur). Il y a des barreaux, vitre difficilement cassable etc…

    – Les joueurs peuvent se taper dessus, pas de soucis. Je trouve bizarre que tu demandes plus de précision sur des règles de baston alors que tu défend le tout-RP plus haut. Si justement je n’ai pas mis de règles dans ce sens c’est pour laisser libre les joueurs l’interprétation de ton personnage.

    – Pareil pour affecter l’orga… Heu… Il n’est pas sensé être présent, l’idéal est de faire une vidéo et d’agir à l’extérieur (mais temps, moyens techniques etc…) mais pour mettre les indices c’est chaud. Je pense qu’avec des joueurs aussi RP que tu semble te décrire, vous ne devriez avoir aucun mal à imaginer que cette personne n’est pas présente physiquement…

    Je retiens quand même que tu t’es amusé pendant cette soirée et c’est le principal! N’est-ce pas avant tout pour ça que l’on joue une murder party?

  11. Ely

    Bonjour à tous ! Et surtout bonjour au créateur de cette super murder 🙂
    Nous avons fait jouer cette murder le week end dernier et nous souhaitons quand même faire quelques retours sur la partie pour les futurs organisateurs et pour le créateur. ATTENTION ! Si vous comptez jouer à cette murder en tant que joueur, ce qui va suivre va contenir des spoilers !
    Donc déjà, nous avons organisé cette partie à 2. Nous étions les deux soeurs d’Alexandra. Pour des raisons d’organisation et de praticité, nous étions présentes dans la pièce en tant que MJ et personnages.

    C’était notre première murder en tant qu’organisatrices et nous nous sommes vraiment amusées ! Tant à tout préparer, qu’à jouer nos personnages. C’était une murder plutôt facile à organiser et bien expliquée.
    Les organisatrices comme les joueurs ont beaucoup apprécié cette partie et tout le monde s’est super bien amusé. Pour les points positifs, les joueurs ont largement apprécié les chronomètres qui instaurent une vraie dynamique. Ils ont particulièrement aimé la complexité des personnages et de leurs relations. Par exemple, certains personnages qui sont très proches (Marine Paquet et Jérémy Huart ou Stéphane Patry et Elise Granger) ne connaissent pas tout l’un de l’autre et la surprise est d’autant plus grande quand ils commencent à découvrir leurs sombres secrets.

    Je vais quand même passer aux points d’amélioration que nous voyons.
    – Les personnages : nous avons trouvé que les personnages étaient déséquilibrés. En effet, certains avaient trop peu de connaissances de départ et d’alliés, ce qui est le cas d’Adrien Cormier qui me parait être l’exemple le plus flagrant (seulement Elise et Marine comme connaissances, deux personnages dont il ne sait finalement plus grand chose et, en plus, qui le détestent). Il a d’ailleurs été éliminé dès le premier tour, d’autant plus qu’il est le seul à être nommé (et en mal) dans les premiers articles, ce qui attire l’attention (plutôt négative) sur lui. Toujours concernant ce personnage, le joueur a trouvé que le fait qu’il soit violent envers Elise n’était pas évident à la lecture de sa fiche personnage (le problème vient de la fiche perso écrite à la première personne…).
    – Les bulletins de vote : pour ceux qui contiennent des questions, nous avons trouvé que les questions étaient ambiguës. En effet, on ne sait pas si la question porte sur le tour qui est en train de se passer ou si c’est pour le tour de jeu indiqué sur le bulletin de vote du tour suivant.Pour le 4e tour par exemple, la première question « Qui a voté pour moi au 3e tour ? » indique clairement le tour de vote, mais avec « Qu’a voté … ? », on pense soit au 3e tour cité dans la question d’avant, soit au tour actuel. On a eu quelques difficultés à ce niveau.
    (J’essaie d’être claire, c’est compliqué à expliquer sans visuel :/). De plus, je pense qu’il serait bien de mettre le numéro du tour de jeu sur chaque bulletin de vote, c’est plus facile pour les organisateurs qui doivent jongler avec les bulletins des différents tours pour répondre aux questions.
    – Les fiches personnages et relations entre personnages : il semble y avoir quelques erreurs ou « incohérences » sur certaines fiches. Déjà, Elise Granger connaît Jérémy Huart ce qui n’est pas indiqué dans le trombinoscope d’Elise.
    Jérémy Huart pourrait connaître le nom de la Dame Blanche sans connaître sa tête (Jérémy connaît déjà beaucoup de monde, on en revient au déséquilibre entre les personnages…). Pour Adrien Cormier, cela parait bizarre qu’il ne connaisse aucun des membres du réseau de prostitution (alors que c’est lui qui leur vend Alexandra).
    Dans notre partie, Eric Lombardo a évité toute la partie Clémence Amar alors qu’elle ne le connaît même pas (Même si elle ne sait pas qu’il l’a attaquée, elle pourrait savoir qu’il travaille pour son réseau et l’avoir repéré comme opposant à sa prise du pouvoir). Cela peut paraître probable que la leader d’un réseau de drogue ne connaisse pas tous ses employés, mais pour la murder, cela est du coup plus compliqué à jouer.
    D’un point de vue plus technique et en guise de conseil, nous avons repéré quelques fautes d’orthographe et de syntaxe qui pénalisent parfois la compréhension et la clarté des fiches. Si besoin, c’est avec plaisir que nous pouvons transférer nos corrections 😉
    Enfin, certains joueurs ont eu l’impression de manquer d’objectifs. Ils ont choisi le désespoir parce qu’ils pensaient n’avoir plus aucune chance de survie. Après, la plupart de nos joueurs étaient inexpérimentés et n’ont pas pensé à aller au-delà des règles « in game » ce qui aurait pu redynamiser la partie.

    En termes de mise en scène, nous avons fait arriver les joueurs deux par deux et nous leur avons bandés les yeux jusqu’à la fin du discours d’intro. Cela a instauré une ambiance bien pesante grâce à une musique stressante.
    Nous avions également des pistolets sur nous pour nous défendre en cas d’attaque et avons établi un système de punition pour les personnages qui ne se pliaient pas à nos règles (ex : on leur tire dans le bras et le joueur ne peut plus se servir de ce bras…).
    Avant les résultats du vote final, nous avons fait boire aux joueurs une « potion d’immobilité » pour qu’ils n’aient pas d’envie de vengeance à notre encontre à un moment où ils n’avaient plus rien à perdre.
    Enfin, nous avons organisé une petite scène finale. Les deux survivants (Clémence Amar et Jérémy Huart dans notre cas) étaient libres de partir avec une enveloppe contenant tous leurs pires secrets. Cette même enveloppe avait été envoyée à la police et ils avaient 2h pour changer d’identité. Pour les autres, ils étaient coincés dans l’appartement à périr avec nous et à nous retrouver en enfer. Nous avons mis un bruit de bombe et coupé les plombs pour qu’ils se retrouvent tous dans le noir : TIC TAC BOOOOM 😀

    Par curiosité, nous aimerions d’ailleurs bien savoir quels ont été les personnages sauvés et celui éliminés au premier tour dans les différentes parties que vous avez pu organiser ? 🙂

    Voila pour nos retours. J’espère qu’ils seront utiles. C’était une super expérience et j’ai déjà prévu d’organiser une nouvelle murder (nouveau défis : créer mon scénario :p). Encore merci pour ce moment 🙂 Si quelqu’un veut échanger d’avantage avec nous, c’est avec plaisir que nous vous fournirons nos adresses mail !

  12. Arthur

    Salut Ely et merci pour ton retour positif,

    Concernant les petites remarques, voici mes commentaires:

    – Le déséquilibre entre les personnages existe oui, mais il est assumé ici. Je n’ai pas cherché à ce que tous les joueurs aient une chance égale de s’en sortir. Les personnages ne sont pas au même degré de folie ou de culpabilité mais c’est comme ça la vie! Et il faut se rappeler qu’il n’y a ni vainqueur ni perdant dans une murder mais juste des joueurs qui ont passé une bonne soirée et ont fait vivre leur personnage. Pour l’écriture du perso d’Adrien Cormier c’est fait exprès : la fiche personnage est écrite à la première personne et lui ne se rend pas compte à quel point il est violent (c’est normal pour lui, donc il ne va pas le souligner ni même le remarquer). J’ai essayé d’écrire les personnages en décrivant ce qu’ils ressentent eux donc la même scène peut être vécue différemment selon qui la raconte.

    – Les bulletins de vote et les questions: après réflexion ces questions embrouillent les joueurs, sont chiants à remplir pour les orgas et n’apportent pas grand chose pour l’intriguent et ne génèrent aucun jeu ni conflit. Je vais donc les retirer et les remplacer par des votes à bulletins ouverts (à suivre dans la prochaine version!)

    – Pour le trombi d’Elise, on me l’a fait remarquer ce week-end quand j’ai fait jouer la murder, il faut effectivement que je rajoute Jérémy (sans mettre son nom, juste : le flic)

    – Adrien Cormier ne connaît pas le réseau de prostitution, il a vu des sous-fifres une fois pour la vente et c’est tout, il n’est pas intéressé de les connaître plus que ça donc il connait encore moins Big Ben et Oncle George

    – Eric Lombardo n’est pas connu de Clémence Amar car il fait partie des multiples personnes qui lui en veulent mais il y en a pleins dans son réseau. Elle a maté les plus virulents mais Eric n’était qu’n mec qui pestait dans son coin sans oser s’opposer frontalement car il n’est pas si courageux que ça. Il est cohérent qu’il ait quand même peur de la Dame blanche pendant la murder alors que celle-ci s’en fiche ça me choque pas!

    Voilà, j’espère que les réponses te conviennent! Pour ce qui est de la fin, oui elle manque un peu on en a encore discuté ce week-end je pense que je vais rajouter un petit quelque chose mais la votre me parait mise en scène parfaitement! Pile dans l’esprit du jeu!

    Je suis preneur pour les corrections tu peux me les envoyer par mail, je ferais les modifs pour la prochaine version.

    Sinon de mon coté les survivants pour les 4 fois où je l’ai organisée :
    – Elise, Big Ben
    – Adrien, Clémence
    – Marine, Big Ben
    – Elise, Oncle George

  13. Linae

    Bonjour à tous, j’ai récemment joué à ce huis-clos (j’étais Marine (et j’ai perdu)) et j’ai vraiment adoré !
    Il y avait quelques défauts, comme pour les relations entre les personnages où le fait qu’Elise Granger soit une sainte comparé aux autres, mais sincèrement, ce fut une formidable expérience.
    Je viens donc vers vous, amateurs de huis clos qui je suis sûre sont très bienveillants, pour savoir si vous connaissez d’autres huis clos du même style, où il ne faut pas vraiment trouver le responsable du meurtre et fouiller des pièces, car je ne me vois pas rejouer à celui-là tout de suite (en effet, ça casse un peu la magie du truc).
    Si vous avez des noms, des liens, des « je me rappel plus trop du nom mais ça parlait de ça » je suis preneuse !
    Encore bravo pour le scénar’ qui a d’ailleurs été superbement géré par l’organisateur le jour J

  14. claire

    Bonjour,
    je viens de faire jouer cette murder, je voulais remercier l’auteur car nous avons passé un très bon moment.
    Alors, j’ai un peu tout changé, rajouté un rôle, changer les énigmes, ajouté beaucoup de « pièces à convictions », pour donner du tempo. Mais pas changé l’essence même de la soirée.
    Il y a effectivement quelques bugs dans les rôles, qui sont a corriger.

    J’ai placé un miroir sans tain pour pouvoir observer de loin.
    Côté organisation, c’est tès simple, par contre, j’ai pas « joué » cette soirée, mais je l’ai observée de loin. C’est peut être ce que je regrette, pas assez de participation par l’organisateur (mais bon, si j’avais été dans la soirée, les joueurs m’auraient fait la peau pour survivre, c’est sur).

    Voilà, merci, si cela t’intéresse Arthur, j’ai gardé mes fichiers (notamment pour le 10eme rôle)

    Claire

  15. Arthur

    Merci Claire pour ton retour,

    Content que tu aie pu t’approprier la murder et que tout le monde ait apparemment passé une bonne soirée!

    N’hésite pas à envoyer les fichiers à mon mail. Pour pouvoir en discuter plus précisemment ce sera plus adapté. Effectivement il restait quelques petites coquilles dans les persos, je suis en train de changer ça mais je fais aussi une petite refonte du scénario. Je posterai quand ce sera fini. Donc si je peux prendre en compte tes modifs Claire pourquoi pas!

  16. Hélène

    Bonjour,

    Je souhaiterais organiser une murder party, mais cela est la première fois. Je ne sais pas trop comment cela va se passer et je voulais vous poser quelques questions :
    – ce scénario est-il adapté à des débutants (organisateur et joueurs) ?
    – avez-vous effectué les modifications dont vous parlez dans votre dernier commentaire ?
    merci pour vos réponses et si vous avez des conseils pour moi j’en serais très heureuse 🙂

  17. Etienne

    Bonjour,

    Et merci, première Murder organisé et qu’avec des débutants (même si certains sont des habitués des jdr et escape game). Soirée exceptionnelle, dont une « engueulade » inoubliable (en rôle play evidemment) ! Plusieurs conseils pour ceux qui veulent l’organiser, j’avais à peine lu les interactions entre les personnages, mais les découvrir fut une merveille bravo le scénariste :
    – 2 organisateurs minimum, c’est plus confortable ! (un qui joue Laurent Fuzeau, et l’autre sont valet par exemple)
    – Pour lancé de jeu nous avions fait croire que les joueurs venait pour un tirage loto de 20.000 € et on a mimé le moment où on les drogue et où on leur met le masque et on change l’ambiance de la pièce. Effet assuré !
    – Mon co-organisateur a osé ne leur dire au début qu’ils étaient là à cause d’un crime sans précisé lequel. Ils ont mis 3 votes à savoir lequel exactement, mais les dénouements ont été excellents.
    – n’hésitez pas à faire vos propres énigmes, celles du scénarii initiales ne sont pas parfaites.

    J’ai pas vu les 3h passées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.