Dieu est mort

Murder party - Dieu est mort

Résumé

Alors qu’il visitait un des 1000 mondes parallèles du haut de son laboratoire paradisiaque, quelqu’un (mais qui ?) a appuyé sur le bouton de l’Explorateur Cosmique et Dieu a disparu dans le néant. En l’absence du patron, quatre Archanges et cinq Princes Démons se réunissent « Chez Régis » pour prendre les décisions qui s’imposent…

On a aimé
– le jeu est plein d’humour et crée une ambiance réussie
– le jeu est très simple à organiser

On a pas aimé
– le scénario est simpliste
– la mécanique du jeu à points d’action favorise la recherche d’indices au détriment des interactions entre personnages

Téléchargement

pdfDieu_est_mort.pdf

zipDieu_est_mort_Aidedejeu.zip


Commentaires

  1. Pascal

    Un huis clos pour débuter, que ce soit en tant qu’orga ou en tant que joueur. Autrement dit, il est adapté pour un groupe de néophytes qui veulent faire connaissance avec le jeu de rôle en grandeur nature. Les rôles sont assez caricaturaux, ce qui les rend faciles à interpréter et assez amusants dans l’ensemble. Les intrigues sont simples et on arrive facilement à résoudre les différents mystères sans trop se prendre la tête. Le système de points d’action contribue beaucoup à faciliter les choses.
    La contrepartie de tout cela est que ce jeu va souvent décevoir le joueur expérimenté. Toutes les qualités que j’ai citées deviendront autant de défauts : trop simple, trop caricatural, trop dirigiste, trop mécanique.
    Pour finir, et indépendamment du niveau d’expérience des participants, je dirais que ce huis clos est assez drôle et original mais manque cruellement d’émotion et de profondeur.

  2. Shok Nar

    Dieu est Mort… est un scénario fun, à prendre comme tel. Personnages caricaturaux mais à jouer comme tel. On pousse la parodie, à la façon d’INS/MV, le JDR dont il est tiré. Ce JDR ne se prend pas au sérieux et pousse à jouer des situations extrêmes et parfois ridicules. Ce huis clos également et, si on le prend de la même manière, c’est là que ça devient drôle. Donc, jeu détente, limite apéritif selon moi et pas prise de tête à organiser. Après, évidemment, il ne faut pas toujours être regardant niveau cohérence, coquilles et autres moments de flottements (événements vécus par deux joueurs mais qui n’apparaît que dans la fiche d’un seul, par exemple…)

  3. Thanos ^__^

    Ce scénario est super pour débuter, effectivement. Il est très fun, très second degrés et, pour peut que les joueurs se prennent au jeu de leur personnage, la sauce prend très bien.

    Concernant les « moins » cités plus haut, je dirais qu’ils s’estompent avec la version « extended » qu’on peut trouver sur le net. Et s’affranchir des points d’action est vraiment très facile sur cette murder, ce qui a le dont de bien la fluidifier, de rester RP quasiment tout le temps et ne défavorise pas les interactions entres perso.

  4. Wolvina

    Parfait pour débuter, je trouve que c’est la SPSR la plus facile du lot. Des personnages haut en couleur, aucun ennui…
    J’approuve l’icône « SUPERSTAR » à côté de ce scénario!

  5. Nya

    Clairement une de mes préférée.
    Je l’ai faite une fois en tant que joueur et 2 fois en tant qu’orga, et plaisir assuré.
    Un peu simpliste, certes, mais en même temps c’était le début des soirées enquêtes commerciales, il ne fallait pas rebuter le public.
    Très adaptée au débutants, on s’y éclate aussi en tant que joueur expérimenté.
    Pas de point négatif pour ma part.

  6. alex

    effectivement, bonne murder :
    marrante et originale
    par contre avec l’extended version il y a un déséquilibre, les 3 perso ajoutés ne sont pas assez liés.

    je vous conseille donc si vous aimez écrire de rajouter de la « densités » à ces 3 persos

  7. Rada

    C’était mon premier huis clos en tant qu’organisatrice (je n’avais jamais participé à un huis clos en tant que joueuse non plus avant) et c’était juste génial ! Aucun de mes invités n’avait entendu parler de soirée enquête auparavant et ils se sont éclatés, ils se sont de suite pris au jeu (faut dire que je les avais bien briefés pendant un mois). Rigolade et bon temps garantis.
    Un petit plus : j’avais installé une caméra dans la salle de bain pour faire un confessionnal et c’était tout simplement une idée géniale, on a pleuré de rire le lendemain en visionnant les vidéos.
    Bref, pour les débutants c’est génial !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.