Beverly place

Murder party - Beverly place

Résumé

Beverly Hills a peur, et c’est pas Chuck Norris qui va venir nous sauver !

Quand Andréa t’a invité sur son île privée, dans sa somptueuse résidence secondaire au large de Santa Monica (avec piscine, tennis, golf, squash, bowling, piste de bobsleigh et montagnes russes) pour y passer un week-end avec tes meilleurs amis, tu étais plus qu’enchanté.

En effet, Andréa est ta meilleure amie. Elle est la journaliste vedette du BHC News (Beverly Hills Campus News ou BH News, pour les intimes) et, si elle t’a invité (toi et tous ses autres meilleurs amis), c’est pour vous faire une incroyable révélation.
 » Mon prochain article fera l’effet d’une bombe dans le milieu de Beverly Hills! C’est un scoop sans précédent!  » a-t-elle annoncé à chacun de ses invités. Tu étais très impatient, en pensant qu’elle allait certainement vous offrir la primeur d’un de ces scoops dont elle a le secret… C’est donc avec plaisir que tu as accepté son invitation.

Et puis, cette petite escapade loin du campus universitaire aurait pu te faire le plus grand bien. En effet, depuis quelques temps, l’ambiance en cours est plutôt morbide. Il faut dire qu’il y a de quoi: Cindy, Suzie, Linda et Shannon (quatre des plus brillantes étudiantes de l’université de Beverly Hills) ont été retrouvées mortes en moins de trois jours!! La police mène son enquête et n’exclut ni la piste du tueur en série, ni la piste, tout de même plus improbable, du suicide en série…
La rumeur qui circule en ce moment fait, quant à elle, froid dans le dos: l’assassin éventrerait ses victimes avec une extrême violence. Et ce ne sont pas les articles du BH News qui viennent calmer les esprits: détails sordides, descriptions sanglantes… Rien n’arrête les journalistes dans leur quête du sensationnel.

Ces tragiques événements sont d’autant plus troublants que c’est justement à Beverly Hills que va prochainement se tourner  » STAB 2 « , la suite tant attendue du très populaire film d’horreur. STAB racontait déjà l’histoire d’un tueur en série qui massacrait de jeunes et beaux étudiants… La coïncidence a de quoi étonner! Quoi qu’il en soit, quitter cet endroit pour quelques heures ne peut qu’être bénéfique…

C’est donc le coeur en joie que tu as fait ta valise et que tu t’es rendu, au volant de ta nouvelle Porsche/Lamborghini/Rolls (rayez la mention inutile) jusqu’au port de Santa Monica pour embarquer sur le yacht d’Andréa. Ce week-end sur une île paradisiaque, dans cette villa de rêve, promet d’être inoubliable.

Beverly Place est une soirée enquête pour 9 joueurs, écrite par Guillaume Montiage et illustrée par Gérald Parel. La boîte contient tous les livrets nécessaires à l’organisation de cette soirée ainsi qu’une foule d’indices tout en couleur, et même, des parties de corps humain!

On a aimé

– le jeu est plein d’humour et crée une ambiance réussie
– le jeu est très simple à organiser

On a pas aimé

– le scénario est simpliste
– la mécanique du jeu à points d’action favorise la recherche d’indices au détriment des interactions entre personnages

Acheter

http://www.asmodee.com/ressources/jeux_versions/beverly-place.php


Commentaires

  1. Sly

    De tous les huis clos, c’est clairement celui que je conseillerais à des débutants que ce soit coté joueur ou coté orga. Simple à monter, deux trois pièces suffisent pour accueillir vos potes pour une bonne partie de tranche de fous rires. Car contrairement à de nombreux jeux qui se sont essayés dans le registre de l’humour, BV est clairement drôle et surtout ne se prend pas au sérieux une seule minute. L’humour quand il est manié avec brio comme ici est un moteur très efficace pour désamorcer la panique du joueur débutant qui hésite à se lancer. Oubliez vos neurones, ici, les intrigues sont loin d’ être tordues (quoique), seulement très drôles. Et que dire de cette galerie de personnages qui feront pisser de rire vos joueurs rien qu’à la lecture. Et surtout joueur ou orga , vous prendrez conscience d’un élément essentiel du huis clos : interpréter un rôle est bien plus jouissif que résoudre l’enquête de Miss marple.
    On murmure même dans les milieux underground du Huis clos qu’une suite, qui n’en n’est pas une, existerait…

  2. Graziella

    Tout pareil que Sly!
    Beverly place est un pur moment de lâchage (et donc de bonheur) pour les joueurs un peu trop habitués aux murders plus conventionnelles.

  3. Nya

    Une belle galeries de personnages, beaucoup d’humour. Un scenario au final pas primordial, vu comme on s’amuse avec les caricature de sportif/pouf/intello…
    Vraiment à jouer. Très bien pour des débutants comme pour des expérimentés.

  4. Bardaf

    Je l’ai joué ce week-end. BVP est à la hauteur de ce qu’il promet: du rire, du rire, du rire, ni plus ni moins. Il s’agit vraiment d’oublier ses neurones pour faire un jeu pas sérieux où il n’y a pas de victoire ni de défaite. Si vous jouez uniquement pour vous donner du défi, résoudre des énigmes, manipuler des gens et faire tourner vos neurones (ce qui est très jouissif sur certaines murders), ou même pour développer votre jeu d’acteur dans les émotions les plus réalistes possibles, passez votre chemin. Si vous êtes prêt à troquer votre cerveau contre celui d’un trépané, votre jeu contre celui d’un acteur de série Z, et créer une soirée qui restera dans votre mémoire comme celle où vous avez été le plus stupide, cette murder est pour vous. On s’amuse, on crée une complicité avec ses compagnons de jeu, bref, c’est bon enfant. Et vraiment à faire.

  5. Nathalie

    Bonjour, ce scénario n’est apparemment plus disponible, y a t’il encore moyen de le consulter?
    D’avance merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.