Au loup

Murder party - Au loup

Résumé

Malfosse est un hameau isolé au fin fond du comté d’Estfall, situé non loin de la passe de Roc Sombre. Le hameau n’est constitué que de quelques masures et d’une auberge-relais. A une lieue du village, sur les contreforts montagneux s’étend l’abbaye Sainte Guenièvre, et ce petit monastère regroupe une demi-douzaine de moines vivant en ermites.

Malfosse demeure pour le voyageur qui tente la traversée des monts d’Estfall un havre de paix au milieu d’une gigantesque forêt de conifères. Mais depuis plusieurs mois, des évènements étranges ont lieu dans le val, des voyageurs disparaissent, quelqu’un ou quelque chose tue. On ne retrouve généralement des victimes que quelques lambeaux de chair et de vêtements éparpillés non loin du sentier.

Jusque là, les villageois avaient peur mais se taisaient. Après tout, les victimes n’étaient que des étrangers… Mais la bête, comme certains l’appellent déjà, a massacré il y a deux jours une jeune fille du village et le petit Grégoire n’est pas rentré hier soir. Inquiète, sa mère a réunit les villageois au relais afin de lancer les recherches…

Présentation par les auteurs

Notre but lors de la rédaction de ce jeu a été tout d’abord de faire un huis clos « rural » où les joueurs incarnent des braves gens qui n’ont pas à sauver le monde mais juste à régler un évènement qui trouble la quiétude de leur village.
Le second point était de jouer autour du thème de la bête du Gévaudan, histoire connue du grand public et qui permet de développer des intrigues intéressantes.

Le mélange des deux donne vraiment un aspect intéressant en termes d’ambiance, où les conflits de voisinage côtoient les superstitions les plus tenaces. Nous avons pu l’expérimenter sur un site où les alentours de l’auberge étaient reconstitués dans un jardin (cimetière, le puits, soue à cochon..) ce qui a aidé à camper l’ambiance. Néanmoins il est possible de jouer ce jeu dans un lieu plus restreint moyennant un peu d’aménagement.

Pour rendre l’ambiance plus intense et basculer progressivement dans le fantastique, nous avons eu recours à une bande son (tempête, hurlement de loup, son de cloche, grognement bestial…)

Nous nous sommes inspirés des auteurs, de jeux de rôles et des films ci-dessous pour développer l’ambiance du jeu. Cela pourra vous donner des éléments pour l’interprétation des personnages et pour donner une idée des costumes et décors du jeu.

• Les ouvrages de Claude Seignolle
• Les contes de la Bécasse de Maupassant
• Le JDR Maléfices
• Justinien Trouvé, le bâtard de dieu (film)
• Le Nom de la Rose (film)
• Black Death (film)

Si vous trouvez des erreurs ou si vous avez besoin de complément d’information n’hésitez pas à nous en faire part.

Télécharger

pdfAu_Loup.pdf


Commentaires

  1. Carl

    Bonjour,
    Je suis en train d’organiser « Au loup! » pour des amis. On remarque vite que le scénario est de qualité. J’avais quelques questions à vous poser. Certains personnages sont-ils déséquilibrés (Yvan) ?

  2. Bastien Fontaine

    Bonjour !
    Alors j’ai organisé cette petite murder party à l’occasion d’halloween et que dire… Elle est vraiment génial ! Seul petit bémol, on a du repasser un peu derrière les infos qu’avait les personnages. Des infos manquait parfois.
    Ca mis à part, génial ! Et comme nos joueurs on « raté » de peu, on va faire une suite 🙂
    Nous la posterons ici sur ce site.

  3. Un des frères Ramond

    Merci de vos commentaires, cela fait plaisir de voir que le jeu vous a plu et que vous vous l’êtes appropriés, bien sur il est perfectible.
    Je suis très curieux de voir quelle suite vous pourrez donner à cette histoire.
    J’attends avec impatience votre jeu.

  4. BertVac

    Bonjour,
    Je suis en grain de monter cette murder pour bientôt avec des amis.
    J’ai quelques questions :
    – Comment avez vous géré les joueurs qui font les moines et le notaire, pendant la première heure de jeu ou ils ne sont pas là ?
    – Il manque les objectifs du back de frère Thomas, je les ai donc inventé selon la logique de son back (se faire soigner, cacher sa relation, neutraliser la bête). Peut-être y en a t’il d’autres ?
    Merci pour ce super scénar en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.