QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1495
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par lucieXperience » mar. 25 nov. 2014 09:50

Je me demande si Lila ne parle pas de Stéphanie, elle nous avait parlé de ça à LaboGN.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par Cire de Sacub » mar. 25 nov. 2014 12:26

Stéphanie et Jul ? C'est moi qui fait leur musique/bruitage... et c'est ce week-end la première à Puyferrat ! Mais je ne suis pas une association.
Certains croyaient, à Rôle, que mes enregistrements pour le masque et l'épée étaient l'œuvre de ma chorale... mais je n'ai pas de chorale, j'utilise un pédalier d'effets me permettant de créer ces illusions sonores (cf mes albums sur ma page de présentation). Bref je suis tout seul.

C'est d'ailleurs tout ceci qui m'a amené à découvrir le forum de Rôle ; puis celui-ci. J'avais réalisé une grosse partie des musiques du Masque et l'Epée et toutes les bandes sons. Sur place j'ai codirigé l'orchestre (bien moins important qu'initialement prévu), j'ai chanté en chœur, en soliste baryton, ténor et haute contre (castrat). J'ai également joué de l'harmonium. Enfin, j'ai fait le pnj dont le fameux fantôme de Fougères. Sauf que le GN a beaucoup déçu sur bien des aspects. Et sur le forum de rôle s'est mis à circuler grosso modo : "si vous n'aviez pas mis toute votre énergie à la musique, ça aurait peut-être été moins mauvais". J'ai eu vent de la rumeur, je ne connaissais pas le forum. J'y suis donc venu pour rectifier : j'ai porté l'essentiel de la musique et les orgas n'ont pas eu (ou très peu) à s'en occuper, donc me mettre sur le dos le résultat général m'a mis en pétard. D'autant plus que nous avons soutenu, avec les musiciens de multiples horizons (et que je ne connaissais pas), une organisation à la peine et nous n'avons pas réussi à répéter autant que l'on aurait souhaité. D'où mes rapports tendus, dès mon arrivée, sur le forum bleu... Car j'étais furax et comme vous pouvez le voir et le subir, je ne mâche pas mes mots !

Je collabore ainsi sur pas mal de projets. C'est mon trip, mêler musique et GN.

Avatar du membre
Muriel A
Expert de manches
Messages : 217
Enregistré le : mer. 18 sept. 2013 05:46

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par Muriel A » mar. 25 nov. 2014 13:55

Cire de Sacub a écrit :Et sur le forum de rôle s'est mis à circuler grosso modo : "si vous n'aviez pas mis toute votre énergie à la musique, ça aurait peut-être été moins mauvais". J'ai eu vent de la rumeur, je ne connaissais pas le forum. J'y suis donc venu pour rectifier : j'ai porté l'essentiel de la musique et les orgas n'ont pas eu (ou très peu) à s'en occuper, donc me mettre sur le dos le résultat général m'a mis en pétard.
Rectification car j'ai suivi ce débat à l'époque (sans y contribuer)

La question posée par certaines personnes au sujet du Masques... était plus de l'ordre de "les orgas n'ont-ils pas surinvestis dans certains effets, dont la musique, au risque d'y perdre du temps qui aurait mieux été employé à des tâches plus essentielles?"

Au lieu d'expliquer simplement et en trois lignes "non, implanter de la musique live n'a pas été une charge pour les orgas puisqu'elle m'était entièrement déléguée à moi qui était PNJ, ce qui ne m'a pas empêché en plus de prendre en charges certaines tâches additionnelles", on a eu une bien faiblarde tentative de justification et d'excuses des nombreux points qui n'allaient pas sur le Masques..., entrecoupées d'attaques ad hominem contre les personnes qui participaient au débat. Ce qui effectivement n'a pas vraiment contribué à faire avancer la discussion.

(nota : je n'étais pas sur le Masques, je ne me prononce donc pas sur le jeu, uniquement sur les discussions qu'il a engendrées)

Là dessus sur le sujet, j'ai quand même entendus certains joueurs dirent que la musique non-diégétique leur cassait leur immersion, mais plutôt de manière minoritaire. Perso je choisis même mes propres musiques pour m'aider à la préparation du personnage.

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par Cire de Sacub » mar. 25 nov. 2014 17:50

Oui et non. Pour ma part mes réponses et réactions n'ont porté que sur la musique. Je n'ai pas fait de "bien faiblarde tentative de justification et d'excuses des nombreux points qui n'allaient pas sur le Masques..., entrecoupées d'attaques ad hominem contre les personnes qui participaient au débat". J'ai laissé aux orgas les explications plus... épineuses. Au final mon intervention ayant enfoncé un peu plus les orgas car des participants ont alors réagi de la sorte (je fait une synthèse) : "hé bé, si en plus vous n'avez pas géré cette dimension du jeu vous êtes encore moins excusables !"... Du coup, moi qui ai débarqué sur le forum pour clarifier les choses, j'ai empiré la situation des orgas... Certes, je ne les connaissais pas avant le jeu (l'origine de ma collaboration avec elles est une longue histoire) mais après une quasi semaine passé à vivre avec eux dans ce beau château, des liens se sont noués... et je me suis dit qu'au final, une fois de plus, j'aurais du fermer ma gueule. J'étais assez mal.
J'avais également tenu à signaler que l'intervention de tous les musiciens et de moi même avait été totalement gratuite car il y avait là aussi ce que j'ai perçu comme étant des sous entendus (à tort ou à raison).
Bref, une première approche plutôt négative... ce qui complique mes rapports avec bien des gens sur ces forums... mais le temps fait son œuvre et je suis satisfait d'autres liens noués par cette expérience. On fait davantage appel à mes services, j'interviens désormais bien au delà de la région toulousaine.

Avatar du membre
hoog
Général En-Jeu
Messages : 259
Enregistré le : sam. 10 mai 2014 23:59
Contact :

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par hoog » mar. 25 nov. 2014 18:04

Thomas :
Je ne pense pas que la musique pour lancer/finir le jeu soit limité aux jeux hollywoodiens. J'ai vu cette technique employée dans des jeux tout sauf spectaculaires, toujours avec succès. Je l'ai moi-même utilisée dans un jeep pour lancer chacune des scènes.
Je pense que la beauté de cette technique, c'est d'être un signal clair et synchro pour l'ensemble des joueurs, d'une durée permettant aux joueurs de se concentrer, le tout en transmettant en même temps une ambiance ou une émotion.
Personnellement, je trouve que ça devrait être obligatoire pour tous les jeux, en fait ;)

MoZ
Dénoueur de multi-intrigues
Messages : 155
Enregistré le : mar. 6 mai 2014 18:38

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par MoZ » mar. 25 nov. 2014 19:41

Marquons ce jour d'une pierre blanche : je suis d'accord avec Hoog !!!!!! :lol:

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par Cire de Sacub » mar. 25 nov. 2014 23:25

Musique non-diégétique. J'apprends le vocabulaire. J'appelais ça musique d'illustration.

Oui commencer et finir avec ça parait bien. Mais je reste encore sceptique sur son utilisation tout court. J'aime beaucoup la musique, comme bien des gens j'y suis très sensible. Mais j'ai remarqué que ça peut diminuer mon sentiment d'immersion. Car au final, bien des fois nos émotions peuvent nous faire sortir du personnage et nous amener à le regarder de l'extérieur, on reprend le réflexe cinéma. C'est pas forcément un mal mais les scènes peuvent perdre en profondeur pour gagner en apparence. oups je ne sais pas si je suis bien clair...
L'interprétation c'est une chose, "vivre à travers de" c'est autre chose. Bref je crois que ça peut renforcer le premier au détriment du second.
Suppositions. J'en suis là. Néanmoins j'ai ajouté un passage de musique non-diégétique sur mon prochain projet. Je m'interroge désormais pour le côté "générique" d'intro et de fin que ça peut créer. Faut voir. Je suis très partagé.

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par kilourh » mer. 26 nov. 2014 10:52

Sur tous les jeux que j'ai pu faire avec une musique en début et une musique en fin, ça a amélioré grandement mon immersion, mon entrée dans le personnage, et la sortie du même personnage.

Comme pour un film, avec le générique de début et le générique de fin, cela permet de se mettre dans le mouv, surtout si la musique est en raccord. Un jeu sur la peine de mort, si tu commences avec "mon petit bonhomme en mousse", c'est sûr que cela ne va pas aider.

Et comme le dis Hoog, ça permet de mettre tout le monde au diapason pour le début du jeu, avec la consigne : vous entrez tranquillement dans votre personnage, et quand la musique s'arrêtent, le jeu commence. Cela permet d'éviter ou du moins de réduire le temps de latence au début du jeu. Important surtout pour les jeux très courts. Quand à la musique de fin, surtout pour les jeux un peu lourds, cela permet de sortit petit à petit du personnage, de souffler un bon coup, ou de se prendre une nouvelle bouffée émotionnelle, car on sait que la musique est très génératrice d'émotion.

Je ne doute plus du tout de l'intérêt d'une musique en début et en fin de jeu. Après, pendant le jeu, je n'ai pas eu assez d'expérience de ce genre pour me rendre compte si c'est générateur ou destructeur.
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par Cire de Sacub » mer. 26 nov. 2014 14:26

Vous m'avez convaincu. Je vais mettre un générique de début et un de fin. Dans le jeu il y aura aussi du son mais ce ne sera pas (ou presque) non-diégétique.

Avatar du membre
hoog
Général En-Jeu
Messages : 259
Enregistré le : sam. 10 mai 2014 23:59
Contact :

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par hoog » sam. 29 nov. 2014 22:13

MoZ a écrit :Marquons ce jour d'une pierre blanche : je suis d'accord avec Hoog !!!!!! :lol:
:mrgreen:

Répondre