QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par Cire de Sacub » sam. 22 nov. 2014 12:33

En GN ou Huis Clos l'utilisation de bandes sons pour des bruitages est de plus en plus fréquente, et c'est tant mieux, je suis très sensible à la dimension sonore. Attention, l'usage d'un gramophone qui envoie de la musique dans un jeu début XXème est pour moi une sorte de bruitage. La musique Live peut également avoir sa place (c'est un peu moins fréquent, c'est dommage).

Là où la question se complique c'est lorsque des bandes musicales sont utilisées pour illustrer des scènes. Jusqu'à présent j'étais pas très chaud. Mais j'ai assisté au printemps dernier à un GN où des villageois étaient exilés, et au moment de leur départ il y a eu de la musique sortant de baffles puissantes dissimulées. A priori inopportune puisqu'elle n'était pas Live. Pourtant la scène a gagné en intensité émotionnelle. Du coup me voilà partagé : utiliser de la musique "sortie de nulle part" en plein GN ? Cela peut-il sortir de l'immersion contrairement à l'effet désiré qui est de l'amplifier ? Quel sens ? Jusqu'où ? A dose homéopathique ?

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 513
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par Lila » sam. 22 nov. 2014 22:54

La musique en GN, c'est génial.
Que ce soit diégétique ou pas.
Je connais une asso de gens assez géniaux sur Toulouse qui invite un compositeur sur leurs GN pour qu'il compose une MUSIQUE DU GN ! Est-ce que c'est pas trop génial.

Avatar du membre
Binou
Murder 6000
Messages : 314
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 21:29
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par Binou » sam. 22 nov. 2014 23:18

Je connais une asso de gens assez géniaux sur Toulouse qui invite un compositeur sur leurs GN pour qu'il compose une MUSIQUE DU GN !
Quelle asso ??

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par Cire de Sacub » dim. 23 nov. 2014 11:12

idem ! quelle asso ? tu as un exemple de jeu ?

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 986
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par kilourh » dim. 23 nov. 2014 13:07

Il y a plein de manière d'utiliser la musique en GN. Dans ton exemple Cire, c'est finalement comme dans un film : l'apport de la musique, même non diégétique, apporte une dimension dramatique à la scène qui est jouée.

Sur l'été 36, la musique est centrale sur le jeu, et pour le coup, ce sont les joueurs qui l'apportent par leur chant.

Sur le Salem, ou le Beauxbatons, il y avait un concert le samedi soir, jouer en live ou simulé, ce qui apportait une vraie ambiance.

C'est deux exemples parmi des dizaines j'imagine, ou la musique était diégétique et qui apportait un aspect vraiment chouette à certains moment du jeu

Mais on peut aussi l'utiliser comme ambiance. Une musique de fond constante pour donner du corps au lieu qu'on veut créer. Elle n'est pas forcément diégétique, mais elle apporte un plus à l'immersion. En étant en fond sonore, elle ne dérange pas vraiment le jeu, mais nous entre petit à petit dans le jeu.

Je n'utilise pas assez la musique sur mes propres jeux, mais je m'améliore :)
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Pink
Murder 6000
Messages : 325
Enregistré le : jeu. 23 août 2012 08:33

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par Pink » lun. 24 nov. 2014 13:59

Quand je me projette sur la création d'un jeu, je pense en premier à une musique / à un son. La musique est chez moi un moteur d'inspiration plus fertile que le cinéma ou la littérature.

Je suis un fan de l'utilisation de la musique exra-diégétique en GN. Même si j'arrive trés mal à la mettre en oeuvre, je trouve qu'une musique traduit mieux une intension de jeu qu'une directive orale ou écrite.

Avatar du membre
hoog
Général En-Jeu
Messages : 260
Enregistré le : sam. 10 mai 2014 23:59
Contact :

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par hoog » lun. 24 nov. 2014 14:05

Rien que pour l'entrée et la sortie du jeu, la musique non-diégétique, c'est génial.

Avatar du membre
Thomas B.
Initiateur de roleplay
Messages : 440
Enregistré le : lun. 19 déc. 2011 13:58

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par Thomas B. » lun. 24 nov. 2014 14:28

hoog a écrit :Rien que pour l'entrée et la sortie du jeu, la musique non-diégétique, c'est génial.
Yep. Utilisé dans The Monitor Celestra, le morceau était fortement inspiré du générique de la série BattleStar Galactica donc vraiment très utile à la fois pour synchroniser des joueurs répartis à travers un grand site, et les mettre/sortir de l'ambiance lors des passages d'actes.

Utilisé dans Afroasiatik aussi, principalement pour synchroniser le début et la fin du jeu, et parce que le concept du jeu est basé sur des oeuvres musicales existantes (kung-fu hip-hop, donc IAM, Chinese Man, Tha Trickaz, Onra). En plus la musique y est centrale en jeu, parce que les personnages rappent et dansent, en rituel ou en duel artistique...

Et utilisé en diégétique *et* non-diégétique pour le Shadowrun du Four Fantastique, qui se déroulait dans un entrepôt-skate-park sonorisé. Pendant les scènes de baston "amicales" il y avait du hip-hop ou de l'electro big beat, mais pendant la dernière, où les gens allaient vraiment mourrir et savait que pas tout le monde s'en sortirait, la musique de Requiem for a dream à fond a bien mis tout le monde dans le bain.

Donc je suis pour, pas pour tous les jeux, mais dès que c'est un peu hollywoodien: go!

Avatar du membre
Thanos
Expert du d'avance
Messages : 800
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 08:55
Localisation : Saint Joseph
Contact :

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par Thanos » lun. 24 nov. 2014 15:58

On met aussi de la musique pour ponctuer certaines scène du Vieux Chaudron. Que ce soit pour des scènes punchis, des scènes émouvantes ou des scènes un peu décalées. On prévient les joueurs au brief que la musique n'est pas entendu par les personnages, qu'elle est là pour souligner certaines scènes (ce qui ne veut pas dire qu'il faut absolument chercher la scène on entend la musique).

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM162 : De la musique, oui, mais jusqu'où ?

Message par Cire de Sacub » mar. 25 nov. 2014 09:24

Lila ? tu as oublié de nous répondre à Binou et moi. On est très surpris qu'il existe une telle association à Toulouse, tu en sais plus ?
J'ai pour ma part composé les bandes sons et la plupart des chansons du Cape et Epée de Rôle en 2013. J'ignorais avoir de la concurrence sur Toulouse !

Répondre