Réputation et réalité

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: Réputation et réalité

Message par lucieXperience » jeu. 28 août 2014 09:58

Muriel A a écrit : Sur la critique et le fait d'exprimer un ressenti négatif :
- en tant qu'orga, on voit très bien quand le jeu n'a pas fonctionné pour un joueur, à 90% pour des problèmes de casting (se partageant entre personnage mal choisi/interaction qui ne prend pas avec un autre joueur). A cela il faut quand même ajouter les 10% de "hors-sujet", des joueurs qui se sont inscrits sans motivation, sans avoir correctement préparé le jeu, ou sans avoir bien lu et compris les déclaration d'intention.
J'ai peut-être mal compris, mais pour toi quand le jeu n'a pas fonctionné pour un joueur c'est systématiquement un problème de casting et un manque d'adéquation entre le joueur et le personnage ?

Si c'est ce que tu dis, pardon mais je trouve ça assez faux. Il y a beaucoup de jeux, à mon sens, pas mauvais, mais qui méritent d'être davantage travaillés (que ce soit au niveau des personnages, de la structure ou d'autre chose) pour faire un carton plein. Mettre le mécontentement (relatif) d'un joueur sur un problème de casting me semble un peu prétentieux.

Pour exemple, à LaboGN j'ai joué un jeu expérimental que je n'ai pas beaucoup aimé. Il n'était pas mauvais, même intéressant, mais à mon sens pas suffisamment abouti et j'ai listé à l'organisateur (qui n'était pas l'auteur) une bonne quantité de choses à améliorer pour que le jeu soit bon. Ce n'était pas un problème de casting (déjà parce que j'avais écrit mon rôle) mais bien un problème dans la conception du jeu.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: Réputation et réalité

Message par Fredou » jeu. 28 août 2014 11:09

La différence entre l'erreur de casting et l'erreur de conception se voit dans la répétition comme le nez au milieu de la figure. Lorsqu'un jeu est réédité suffisamment, que l'on voit beaucoup des gens adorer réellement un rôle, s'y éclater, et lorsqu'il y a, dans le même rôle, un joueur qui n'accroche pas, l'erreur de casting (adéquation au rôle ou carrément au jeu) me semble plus probable que le défaut de conception.

Avatar du membre
Thomas B.
Initiateur de roleplay
Messages : 437
Enregistré le : lun. 19 déc. 2011 13:58

Re: Réputation et réalité

Message par Thomas B. » jeu. 28 août 2014 11:24

Et pour faire ce que je dit, j'ai mis mon retour sur Lords of the Ring, le GN catch du 5e éléphant, dans les commentaires de la critique sur Electro-GN.

http://www.electro-gn.com/8331-critique ... f-the-ring" onclick="window.open(this.href);return false;

Comme ça ça centralise les retours en seul endroit, plus facile à trouver pour tout le monde et échanger.

Je risque d'ailleurs de faire ça pour mes futurs critiques de GN à l'avenir. Ça sent la fermeture de blog ça :)

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: Réputation et réalité

Message par kilourh » jeu. 28 août 2014 11:25

Bonne idée !

Faudra que je fasse mon retour aussi !
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

MoZ
Dénoueur de multi-intrigues
Messages : 155
Enregistré le : mar. 6 mai 2014 18:38

Re: Réputation et réalité

Message par MoZ » jeu. 28 août 2014 12:41

Baptiste a écrit : La situation décrite par Moz du joueur qui cherche à comprendre seul et qui se remet en cause est problématique parce qu'elle conduit à un sentiment d'isolement qui peut être très dur.
Hmmm. Je dirais que c'est la situation inverse qui peut être problématique : déverser sa déception, son éventuelle rancœur, sa frustration sans avoir un peu analysé l'ensemble ni s'être, au moins un moment, remis en question, c'est loin de donner une critique respectable. Il y avait évidemment un sentiment d'isolement puisque j'étais globalement le seul à être déçu au milieu de dizaines de paires d'yeux brillants, mais je ne trouve pas sain d'en concevoir de l'aigreur, ni de la diffuser de façon brute, que ce soit aux orgas, aux autres joueurs ou à des tiers.

Ma remise en cause fut de me demander si je n'avais pas raté des occasions, si je n'avais pas mal compris certains aspects du personnages, si j'avais toujours été au taquet pour saisir les opportunités. C'était la moindre des choses vis-à-vis d'orgas qui m'ont fourni quelques uns de mes plus beaux moments de jeu au cours des 20 dernières années, mais je pense aussi que c'est nécessaire pour quiconque qui ne se considère pas comme le joueur parfait et infaillible.

Et pour la petite histoire sur ce jeu, le diagnostic que j'ai transmis aux orgas pointait trois points sur ce raté : la dernière phrase de mon background qui excluait une énorme palette de jeu (genre l'homme d'église qui conclue "J'étais sur le point de me suicider quand j'ai vu son nom sur la liste d'invités"), certains joueurs/personnages qui ont fait l'impasse sur nos interactions, et un épuisement moral, physique et intellectuel de ma part, ce qui m'a empêché de provoquer les choses au lieu de les subir.

A l'inverse, pour illustrer la nécessité du recul, j'étais sorti d'un excellent et bien connu jeu avec un sentiment mitigé, une légère frustration due au fait que j'avais du sortir de ma zone de confort et que je m'étais senti mauvais dans cet exercice. Si j'avais tout déballé immédiatement, ça aurait été injuste et certainement pas fondé. Après quelques semaines et pas mal de discussions et d'échanges, j'ai du me rendre à l'évidence : j'avais été tout sauf "mauvais" (! :D ) et j'ai pu profiter des excellents souvenirs de ce jeu incroyable.

Avatar du membre
Baptiste
Expert du d'avance
Messages : 823
Enregistré le : sam. 26 févr. 2011 14:02

Re: Réputation et réalité

Message par Baptiste » jeu. 28 août 2014 13:23

Thomas B. a écrit :
Je risque d'ailleurs de faire ça pour mes futurs critiques de GN à l'avenir. Ça sent la fermeture de blog ça :)
Tu vois venir les vautours ? :D

Avatar du membre
Thomas B.
Initiateur de roleplay
Messages : 437
Enregistré le : lun. 19 déc. 2011 13:58

Re: Réputation et réalité

Message par Thomas B. » jeu. 28 août 2014 14:12

Baptiste a écrit :Tu vois venir les vautours ? :D
Les articles ont toujours été dispos à la syndication hein :).

Ce qui était important pour moi à l'époque du début du blog (fin 2011, putain 3 ans!):
1) faire de la pub à des trucs que j'aime et qui ne sont pas souvent couverts ailleurs (d'où les pubs/comptes-rendus des GNiales, critiques de livres de potes etc)
2) critiquer les GN en public, pour justement avoir des retours utiles à la fois aux orgas et à ceux qui n'étaient pas là (sujet de ce thread), en français puis...
3) critiquer les GN francophones en anglais pour que le moooonde soit un peu au courant de ce qu'on fait parce que c'est chiant de voir des gens qui étudient le GN ignorer entièrement une scène parce qu'il n'y a pas de doc en anglais
4) faire tout ça de façon moimoimoi sans aucune contrainte éditoriale

Aujourd'hui:
1) Les GNiales n'en ont plus vraiment besoin, y a de nouvelles équipes, une masse critique de gens qui y vont, en parlent etc, y a même des Suisses qui ont des idées d'interventions etc. Pareil pour les autres conv': Knutpunkt est bien connu par les francophones maintenant, et bien couvert en anglais par des non-nordiques. Je vais faire un dernier post sur GN'idée pour aider les repreneuses et garder une trace de l'édition 2013
2) electro-GN a aussi atteint une masse critique en nombre de nouvelles personnes créant du contenu, et surtout a équilibré sont côté intello-nordique avec des retours de jeux plus classiques, donc peut vraiment être conseillé à tous les types de GNistes qui savent lire
3) l'internet anglophone est trop grand pour moi et les différences culturelles impliquent de faire super gaffe en écrivant, ce qui va à l'encontre directe du point 4). J'ai déjà arrêté cette partie là, voir lien dans ma signature. Typiquement il y aurait encore eu outrage pour la murder catch).
4) le kif de faire les choses n'importe sur comment internet en se foutant du qu'en-dira-t-on ne vaut pas les conséquences négatives, notamment chronophages, que cette attitude peut engendrer.

Donc je garderai le truc ouvert mais les critiques de GN , si elles arrivent, iront directement sur electro-gn. Ou mieux, quelqu'un d'autres les écrira et je déblatèrerai en commentaire comme pour Lords of the Ring :)

Et j'arrête de dérailler le thread :)

Avatar du membre
Muriel A
Expert de manches
Messages : 217
Enregistré le : mer. 18 sept. 2013 05:46

Re: Réputation et réalité

Message par Muriel A » jeu. 28 août 2014 14:59

Fredou a écrit :La différence entre l'erreur de casting et l'erreur de conception se voit dans la répétition comme le nez au milieu de la figure. Lorsqu'un jeu est réédité suffisamment, que l'on voit beaucoup des gens adorer réellement un rôle, s'y éclater, et lorsqu'il y a, dans le même rôle, un joueur qui n'accroche pas, l'erreur de casting (adéquation au rôle ou carrément au jeu) me semble plus probable que le défaut de conception.
Voilà. J'ajoute que mon deuxième point traitait de ces aspects pour parler des critiques reçues : quand il s'agit d'erreurs de conception (infos pas claires, déséquilibres..., je les ai repérées le plus souvent aussi, ça le confirme, je modifie où c'est nécessaire. En revanche, passé un certain point, les problèmes sont, sinon systématiquement, beaucoup plus fréquemment liés à des problèmes de casting (du joueur individuellement ou des joueurs entre eux), et là on ne peut malheureusement que le noter pour une prochaine fois, et bien se rappeler de la responsabilité de l'orga à ce niveau-là. Et surtout, cela n'a pas nécessairement d'impact sur le fait de faire rejouer ces personnes ou non.
MoZ a écrit : certains joueurs/personnages qui ont fait l'impasse sur nos interactions
Ceci par exemple est un des problèmes les plus fréquents et qu'on peut difficilement contrôler (même si j'essaie de trouver un système pour limiter le problème pour mon prochain scénar) : ça peut être une question de priorités ou de choix de joueurs, ou plus rarement de mauvaise compréhension du personnage, mais ce phénomène "d'angle mort" peut vite amoindrir un personnage qui fonctionnerait bien mieux dans une autre configuration.

MoZ
Dénoueur de multi-intrigues
Messages : 155
Enregistré le : mar. 6 mai 2014 18:38

Re: Réputation et réalité

Message par MoZ » jeu. 28 août 2014 18:29

Il faut que tu listes bien les objectifs, et que tu donnes des points de victoire pour chaque objectif correctement réalisé. ;)

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 512
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: Réputation et réalité

Message par Lila » ven. 29 août 2014 13:38

@ Muriel : je t'ai lue ! :)

En fait, je me demande si les gens ne jouent pas tout de plus en plus des jeux plus adaptés à leurs attentes. Je vois pas mal passer des messages, même chez des jeunes joueurs, de "je ne joue que ce que j'ai vraiment envie de jouer, j'arrête de jouer pour de mauvaises raisons". Ces "mauvaises raisons" sont nombreuses et je pense que j'arrive assez facilement à identifier quelles étaient les miennes.
La bienveillance à l'égard des auteurs de GN est somme toute normale : communauté voire amitié, respect du travail accompli... Mais en fait, je trouve les orgas de plus en plus ouverts à la critique, voire même demandeurs, et je trouve ça chouette.

Répondre