Réputation et réalité

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Réputation et réalité

Message par Saki » mar. 26 août 2014 19:42

Je me demande ce que valent vraiment les jeux dont on cause beaucoup.
Je m'explique : j'ai l'impression que pour être casté il faut faire du lobbying. Et dans ce cas pas question de revenir d'un jeu qu'on a trouvé bof bof et de le dire haut et fort, de peur de passer pour le pisse froid de service (sauf évidemment si tout le monde hue le jeu en question, là on peut se lâcher je suppose).

Bref, comment se faire une idée juste d'un gn si tout ce qu'on en entend dire c'est "hiiiiiiii c'était giga cool les gens je vous adore vivement votre prochain jeu..." ?

En tant qu'orga, seriez-vous prêt à faire rejouer quelqu'un qui a émis de grosses critiques à propos de votre gn ?
Est ce que le gniste est obligé d'être un bisounours sous amphet' pour survivre ?

Je précise qu'il ne s'agit pas d'une critique des gens qui surkiffent les gn et le crient haut et fort (je le fais aussi quand je rentre d'un super jeu), mais parfois j'ai quand même l'impression que certains forcent la dose, parce que statistiquement il ne peut pas y avoir autant de jeux géniaux que ça quand même.
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: Réputation et réalité

Message par kilourh » mar. 26 août 2014 21:27

Alors il faut faire une différence entre ce qu'on peut voir sur FB et la vérité...

Mais clairement, ces dernières années, j'ai fait pas mal de jeu et ce que je n'ai pas aimé sont assez peu nombreux en comparaison de ceux que j'ai vraiment apprécié.

Mais sinon, si j'ai pas aimé un jeu, je le dis sans problème, mais je ne dis pas : ce jeu était de la merde, mais plutôt je n'ai pas accroché à ce jeu parce que et je cites ce qui ne m'a pas plu... De ce fait, j'essaye de faire une critique constructive, et pas simplement descendre un jeu pour le descendre.

Tout comme je n'encense pas un jeu si je ne l'ai pas effectivement adoré. Je n'essaye clairement pas de plaire, mais je suis aussi bon public, ou plutôt je sélectionne de plus en plus les jeux en fonction de mes envies, et j'arrive souvent à prendre mon pied...

Après, en tant qu'orga, je ne vais pas blacklisté un joueur parce qu'il n'a pas apprécié un de mes jeux. Surtout si il m'en parle directement, et me dit précisément ce qui ne lui a pas plu dans le jeu. Soit c'est un problème d'orga, donc de ma part, et cela me permet de m'améliorer, soit c'est un problème de casting, car le joueur devait avoir des interactions avec un autre et que ça n'a pas marché, et là difficile de gérer, soit c'est parce qu'il n'a pas adhérer au trip du jeu, et je me dis qu'il faudra peut-être plus communiquer la fois prochaine...

J'ai plus de mal avec ceux qui descendent un de mes jeux, sans m'en parler directement. Je trouve ça dommage, car je pourrais comprendre, je suis plutôt compréhensif comme gars... Mais même dans ces cas là, je peux comprendre. Et si la personne n'a pas aimé sans m'en parler, il est peu probable qu'il se réinscrive à mon jeu...

Du coup, pour ce qui est de se faire une idée d'un jeu, tu peux demander en privée à d'anciens joueurs, en privée ils sont plus francs :).
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: Réputation et réalité

Message par lucieXperience » mar. 26 août 2014 22:18

Oui, voilà, comme Jérôme, il y a la façade de "oh c'était merveilleux, je vous aime trop" et les vraies critiques intéressantes (qui peuvent être bonnes comme mauvaises d'ailleurs). Pour moi la réaction petits cœurs et épandage d'amour, c'est une réaction communautaire.
Le fait qu'on ait apprécié l'expérience humaine ne dit rien sur le jeu, il n'y a qu'une critique, sinon objective, du moins réfléchie, qui permet de se faire une idée et plus important encore de s'améliorer, que tu sois l'orga du jeu ou pas. Voilà pourquoi la critique "professionnelle" doit se développer.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
Thanos
Expert du d'avance
Messages : 801
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 08:55
Localisation : Saint Joseph
Contact :

Re: Réputation et réalité

Message par Thanos » mer. 27 août 2014 13:05

C'est vrai que ça m'est déjà arrivé en revenant d'un GN que j'avais moyennement apprécié de voir les retours des gens et de me demander si j'avais vraiment fait le même jeu que les autres... et après, en discutant en privé, on peut plus facilement avoir les vrais avis des gens ;)

Si je n'ai pas aimé un jeu, je ne vais pas forcément le dire, sauf si l'orga me demande explicitement un retour. Par contre, je n'irais pas l’encenser non plus juste pour brosser les gens dans le sens du poil.
Et de même, je n'irai pas blacklister un joueur qui n'aurait pas aimé un de mes jeux et qui l'aurait dit.

Avatar du membre
hoog
Général En-Jeu
Messages : 259
Enregistré le : sam. 10 mai 2014 23:59
Contact :

Re: Réputation et réalité

Message par hoog » mer. 27 août 2014 14:28

Saki, le phénomène de lèche-cul que tu décris est une réalité ici, ça me semble évident. Grâce aux lieux de réflexion et d'échange comme celui-ci, j'espère qu'on évoluera peu à peu vers une culture de GN où on se fait confiance et où on apprécie également ceux qui formulent des critiques pertinentes vis-à-vis des jeux, dans le but de faire progresser la scène. Ca n'empêche évidemment pas de remercier les orgas pour leurs efforts (même si le jeu était pourri), surtout si ce sont des amis.
Et sinon, pour se faire une idée de si un jeu va me plaire ou pas, j'en discute avec les orgas, tout simplement : quelle approche, quel thème, ateliers ou pas, quelles règles, etc.

Avatar du membre
Thomas B.
Initiateur de roleplay
Messages : 437
Enregistré le : lun. 19 déc. 2011 13:58

Re: Réputation et réalité

Message par Thomas B. » mer. 27 août 2014 14:35

Saki a écrit :Bref, comment se faire une idée juste d'un gn si tout ce qu'on en entend dire c'est "hiiiiiiii c'était giga cool les gens je vous adore vivement votre prochain jeu..." ?
Par des critiques un peu "pro" comme dit au dessus. C'est à dire publiques (c'est bien gentil fb et les forums, mais on peut pas tomber dessus comme ça) et un minimum argumentées.

Exemple typique pas mal de gens ont aimé ma critique du Galactica parce que c'était pas complaisant, même si très moimoimoi. Les photos étaient parfaites, mais pas le jeu et le fait que je critique certains points ouvertement a aussi libéré la parole d'autres. Après le risque pour moi était limité: je joue peu en Suède :)

Donc blogs persos, ou mieux electro-gn, tiens y a un Edithon qui se prépare justement.
En tant qu'orga, seriez-vous prêt à faire rejouer quelqu'un qui a émis de grosses critiques à propos de votre gn ?
Oui, si j'estime que le nouveau jeu répondra mieux à ses attentes :). Si je kiffe les trucs que la personne a détesté et que je vais en remettre une couche au prochain, là je lui dit "désolé, tu vas pas aimer parce qu'il y aura encore tel truc". Si elle n'est pas capable de dire ce qu'elle n'a pas aimé, je refuse aussi.
Est ce que le gniste est obligé d'être un bisounours sous amphet' pour survivre ?
Pas en Suisse :)

MoZ
Dénoueur de multi-intrigues
Messages : 155
Enregistré le : mar. 6 mai 2014 18:38

Re: Réputation et réalité

Message par MoZ » mer. 27 août 2014 14:54

Ca m'est déjà arrivé d'être le seul à ne pas m'amuser sur un GN plutôt encensé. La frustration passée, je n'ai pas fait hiiiii avec les autres, je n'ai pas descendu le jeu publiquement, mais j'ai commencé par me remettre en cause, tenté de définir si je n'avais pas loupé le côche ou si simplement ce jeu était pour moi, ce qui m'a permis d'isoler les défauts de mon perso, et de les remonter en privé. Mais il est clair que ma réserve a du passer inaperçue parmi les louanges.

En ce qui concerne les fameux GNs à forte réputation, je crois qu'on a la chance d'avoir une communication en amont qui s'est vachement améliorée, ce qui permet souvent aux joueurs de choisir ce qui leur convient, et donc d'être moins souvent déçus. Même s'il y a toujours un enthousiasme public de bon aloi, ces GNs sont certainement très bons... Pour ceux à qui ils conviennent !
Enfin, toute critique est bonne à prendre du moment que l'auteur la fait avec bienveillance, et qu'il parvient à séparer l'objectif du subjectif. Les deux sont extrèmement intéressants, mais il faut savoir les discerner.
Et je demande toujours un délai de trois jours entre un GN et son retour, surtout si celui-ci est négatif.

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: Réputation et réalité

Message par Fredou » mer. 27 août 2014 15:44

Des retours souvent politiquement correct oui, mais je ne crois pas à la pratique massive d'un enthousiasme de façade.

- Se cacher est inutile. L'enthousiasme pour le jeu se voit avant, pendant et après le jeu. Nous ne sommes pas assez bons comédiens pour nous dissimuler vraiment. Nos comportements nous trahissent toujours, et un orga en voit défiler plus d'un.

- Personne ne conseille réellement à un ami un jeu qu'il n'a pas aimé. S'il le faisait, son ami aurait tôt fait de lui trouver au mieux du mauvais goût, et s'il tient un double discours, public et privé, de l'hypocrisie. Il n'y a pas de faux bouche-à-oreille, et au-delà d'une première session, c'est ce qui remplit un jeu avec plus ou moins d'affluence.

Personnellement, les faux-culs, les lèche-culs, c'est un peu tout ce que j'essaye d'éviter. Un point qui me semble essentiel est de montrer de "bonnes dispositions" envers le jeu. La franchise en fait partie, avec de l'intelligence, de la bienveillance, de l'amitié, etc.

Quant aux retours fameux, je crois qu'ils montrent surtout qu'un jeu trouve son public (communication, sélection...) Tant mieux.

Avatar du membre
Baptiste
Expert du d'avance
Messages : 823
Enregistré le : sam. 26 févr. 2011 14:02

Re: Réputation et réalité

Message par Baptiste » jeu. 28 août 2014 09:28

D'accord avec Moz, la com en amont est en train de s'améliorer grandement et ça doit continuer. Les notes d'intentions se multiplient. Le phénomène communautaire existe toujours et on voit beaucoup plus facilement les retours très positifs que le reste. Le sgens prennent du temps avant de parler quand ils n'ont pas aimé un jeu.

Je pense qu'avec le temps, les gens finiront par trouver des espaces directement après le jeu pour oser dire "je n'ai pas aimé" sans que les organisateurs le prennent comme un coup de poing dans la gueule, mais plus comme un besoin d'exprimer son vécu et une volonté de comprendre pourquoi. La situation décrite par Moz du joueur qui cherche à comprendre seul et qui se remet en cause est problématique parce qu'elle conduit à un sentiment d'isolement qui peut être très dur.

Pour répondre directement à la question, je crois que rien ne vaut les retours de joueurs et d'orgas très descriptifs sur la structure du jeu et ce qu'il y avait vraiment dedans.

Je trouve plus d'informations dans une phrase comme "Mon jeu reposait sur une histoire de famille pleine de secrets que les joueurs ont pris soin de révéler progressivement pour maintenir l'intensité dramatique, même s'il y'en avait beaucoup pour une seule famille"
plutôt que "Il y avait des interactions fortes entre personnages", qui ne donne finalement aucune information.

Écrivez des critiques electro-gn, l'édithon est lancé. inscriptions ici : http://www.electro-gn.com/7065-ledithon-2014" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre
Muriel A
Expert de manches
Messages : 217
Enregistré le : mer. 18 sept. 2013 05:46

Re: Réputation et réalité

Message par Muriel A » jeu. 28 août 2014 09:49

La question mélange plusieurs éléments

Sur l'accès aux jeux
- Que certains jeux aient été très demandés car faisant l'objet d'un très bon bouche-à-oreille (quitte à être survendus?), et soient devenus difficilement accessibles, c'est un vieux sujet, déjà débattu. J'en retiens comme moyens: attendre que ça se calme (on voit déjà le "hype" redescendre alors que certains atteignent leur fin de première vie), et encourager les orgas à se lancer
- Qu'il y ait beaucoup de comportements hystériques dans la communauté, c'est clair. Cela dit, enlève FB (et son angle mise en scène perso-autosatisfecit-plan com') de l'équation et on se retrouve de suite avec bien moins d'agitation. L'aspect communautaire et la netiquette veut que l'on s'exprime bien plus publiquement sur un jeu que l'on a beaucoup aimé que sur un jeu qui n'a pas fonctionné, pour lequel on réservera ses critiques en privé.
- Qu'il vaille mieux être "connu" des orgas pour pouvoir s'inscrire, c'est fréquent, mais on ne parle pas de la même chose. Avoir une grosse visibilité réseaux sociaux n'est un facteur que pour une minorité d'orgas à mon sens, et peut même être contre-productif. En revanche, parce sur des jeux ayant demandé beaucoup de travail et possédant une architecture complexe, être connu dans la catégorie des joueurs "sympas, particulièrement investis, actifs et capables de faire de retours constructifs", ça aide, la (bonne) réputation peut jouer, sans compter ensuite les relations de copinages.

Sur la critique et le fait d'exprimer un ressenti négatif :
- en tant qu'orga, on voit très bien quand le jeu n'a pas fonctionné pour un joueur, à 90% pour des problèmes de casting (se partageant entre personnage mal choisi/interaction qui ne prend pas avec un autre joueur). A cela il faut quand même ajouter les 10% de "hors-sujet", des joueurs qui se sont inscrits sans motivation, sans avoir correctement préparé le jeu, ou sans avoir bien lu et compris les déclaration d'intention.
- passés les seconds revenons aux premiers : les critiques que j'ai reçues étaient toujours bien exprimées, en général sur des points que j'avais perçus, et souvent déjà envisagé de corriger. Quand c'est un problème de choix de personnage ou de contacts joueurs, rien à faire après coup à part être plus vigilant la prochaine fois, ça fait partie de l'apprentissage, et ça ne préjuge en rien de futurs jeux.
- Au final, inscrire ou non des gens relève d'un pur choix orga. On peut même valider une inscription en prenant sciemment le pari de passer à l'implacable rayon de l'analyse critique (Lila, si tu me lis....)

Répondre