QM147 : les invisibles

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
Sam
Expert de la nation
Messages : 107
Enregistré le : jeu. 15 août 2013 13:38

Re: QM147 : les invisibles

Message par Sam » mar. 27 mai 2014 07:16

Dure comme question...

Y'a des jeux bons où je me suis emmerdé par moments. Des jeux mauvais où je me suis éclaté par moments. À l'époque où je faisais env. 15-20 GN par année, fatalement je jouais à plus de mauvais GN. Maintenant que je trie plus et que je joue moins, le pourcentage a chuté drastiquement. Heureusement :).

De façon globale, les mauvais GN auxquels j'ai joué (en tout cas ceux que rétrospectivement je juge comme mauvais) doivent représenter environ 30% de mon total de participation. À l'inverse, les très bons GN tapent dans le 20%, et le reste c'est du bon ou du moyen.

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: QM147 : les invisibles

Message par Fredou » mar. 27 mai 2014 10:23

A l'époque où j'en jouais beaucoup de "mauvais", je ne les voyais pas comme tel. Et aujourd'hui, même à 15 jeux par an en moyenne, regardant vraiment où je vais et ne boudant pas mon plaisir, je suis rarement déçu. Après, il y en a parfois des perfectibles mais j'ai souvent su y prendre suffisamment de plaisir pour m'en fiche un peu. Une très grande majorité me plaise vraiment.

Avatar du membre
Thomas B.
Initiateur de roleplay
Messages : 437
Enregistré le : lun. 19 déc. 2011 13:58

Re: QM147 : les invisibles

Message par Thomas B. » mer. 28 mai 2014 12:16

5% maximum.

En GN classique, un seul a été un vrai fail pour moi, pourtant les autres joueurs ont essayé de garder bon esprit, de faire tourner l'impro etc, mais au bout d'un moment on a juste décroché et attendu que ça se termine. Le debrief était encore pire que le jeu, je suis allé zoner autour du barbecue même si je ne pouvais pas bouffer les trucs pour cause d'allergie, histoire de ne pas avoir à subir ça.

En GN vampire en campagne il y a eu quelques soirées pourries mais l'investissement temps & pognon étant tellement limité ces soirs là c'était pas grave et on se rattrapait une autre fois. Et puis j'avais rien d'autre sous le coude :)

Après y a des jeux où je me suis fait chier pendant un certain temps, mais qui ont eu de vrais moments de grâce par ailleurs (genre le Galactica, Conquest of Mythodea, un steampunk) donc globalement ce n'était pas mauvais, juste decevant.

Et il y a un huis clos que je considère comme un échec sur la forme, avec des gros coups de mou et blindé d'incohérences, mais il était tellement non-euclidien et WTF que j'ai décidé d'en garder un souvenir plutôt lynchien. Mon corps a fait un malaise vagal pendant le debrief, encore une fois un signe qui ne trompe pas :)

En tant qu'orga j'ai eu des fails techniques sur Technocculte et quelques surprises moyennes, mais ça n'a pas rendu le jeu mauvais pour moi (ni pour les participants il semblerait).

Donc globalement suis plutôt content. Et quand je regarde ces (semi-)échecs, c'était presque à chaque fois chez des orgas que je ne connaissais pas. Je suis tellement sélectif maintenant que je suis rarement déçu :)

Répondre