QM 134 - Stéréotypes de genre en GN

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: QM 134 - Stéréotypes de genre en GN

Message par lucieXperience » jeu. 6 févr. 2014 14:56

Leïla a écrit : C'est intéressant ce que tu dis. Je trouve ça triste et problématique que le masculin soit toujours le point de départ, et le féminin le différent...sans y penser, par réflexe. Et tu es loin d'être la seule dans ce cas. Du coup j'ai envie de reposer ta question à l'envers : qu'est-ce qui fait que tel perso doit être un homme et pas une femme ?
J'ai vraiment du mal à répondre à cette question, il faudrait que j'y réfléchisse plus que ce que je peux faire au boulot.

Quand j'imagine un personnage je pense que je pars d'un concept, lié le plus souvent à des interactions et dès ce moment là je détermine un sexe arbitrairement parce que sur le moment je trouve ça plus intéressant que ce soit un homme ou une femme, ou tout simplement parce que j'ai envie à ce moment là d'écrire un homme ou une femme.

En fait je crois que pour moi le masculin correspond à un genre indéfini.

Quand j'imagine un personnage de fille, en général, je le fais parce que le fait que ce soit une fille m'intéresse, soit parce que je veux écrire un stéréotype précis, soit parce que je veux justement traiter de ce statut de la femme, soit parce que je veux traiter un genre de relation où il est nécessaire que ce soit une fille (une relation mère/fille ou père/fille par exemple). De même si j'écris un personnage homosexuel, c'est parce que je veux parler de l'homosexualité, c'est le coeur du personnage, sinon sa sexualité ne m'intéresse pas. Et pour certains personnages masculins c'est pareil, son sexe est déterminé par l'intérêt que ça a dans mon histoire.

Pour les histoires où le sexe n'a pas d'importance, je pense que j'imagine un masculin par défaut parce que dans la langue française, c'est le masculin qui l'emporte.

Bon je viens de mettre 20 min à écrire un post pas très intéressant et pas très clair, mais faut que je retourne bosser.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: QM 134 - Stéréotypes de genre en GN

Message par lucieXperience » jeu. 6 févr. 2014 15:16

Une précision : pour le Dodgeball où ça m'a fait chier de changer des persos, au départ masculins, pour en faire des persos féminins, ça me gênait moins parce que je trouvais que ce serait plus intéressant si c'était des mecs (parce qu'objectivement ça n'avait aucune importance) que parce que je les avais imaginé dans ma tête et que changer leur sexe revenait à modifier complètement l'image que je m'étais faite d'eux.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: QM 134 - Stéréotypes de genre en GN

Message par kilourh » jeu. 6 févr. 2014 19:03

Ca peut aussi dépendre du concept du jeu.

Pour Hauts-de-forme, Crinolines et Hiéroglyphes, un jeu se passant au XIXième siècle, les conventions sociales sont telles qu'un personnage féminin ou masculin n'aura absolument pas du tout le même impact. Si on a des personnages féminins forts, c'est parce qu'ils ont réussi à s'imposer dans un monde d'homme. Lorsqu'on a écrit ce jeu (à 2), on a sexué les personnages dès le départ, car leur vie dans la société n'allait pas être la même...
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Avatar du membre
Muriel A
Expert de manches
Messages : 217
Enregistré le : mer. 18 sept. 2013 05:46

Re: QM 134 - Stéréotypes de genre en GN

Message par Muriel A » jeu. 6 févr. 2014 21:42

Pas mieux, ça dépend totalement de l'ambiance des jeux

Sur Fahrenheit la société, futuriste, est largement affranchie des conventions de genre du fait de la procréation assistée et artificielle. Les archétypes étaient donc franchement asexués, on a ensuite mixé pour avoir un peu de tout en termes de relations (couples hétéro, d'hommes, de femmes, à trois...), et équilibrer le ratio hommes/femmes, mais potentiellement toutes pouvaient être réversibles.

Sur mes autres jeux, ça dépend vraiment de l'archétype dont je pars, certains sont genrés, d'autre non. Sur Dirty Little Secrets, un des persos a changé de genre en cours de route. Mais je cherche à avoir un équilibre de rôles hommes/femmes donc je le définis au plus tôt.

Mon futur projet imposera la séparation des personnages masculins et féminins, donc le point de départ du travail et la réflexion autour des archétypes genrés.

Perso les archétypes de genre ne me dérangent pas, surtout si l'univers l'impose (le victorien est un bon exemple) En revanche j'ai du mal avec les jeux où les rôles féminins sont développés, mais ou presque rien n'est écrit pour justifier qu'ils soient aussi bien intégrés qu'un homme. C'est de l'écriture paresseuse qui fait abstraction des problèmes de société à cet égard, et qui donne souvent des persos boiteux à jouer. J'appelle ça le perso "masculin à ovaire".

Pour moi le rôle féminin (dans une société patriarcale) c'est comme la hiérarchie sociale : ça demande un minimum de finesse pour l'écrire, et le rendre intéressant et jouable sans nier son statut. De plus, comme l'inspiration de l'écriture de GN vient souvent de la fiction, dans laquelle les archétypes de protagonistes restent majoritairement mâle, on reste fréquemment dans ce type de configuration. Il y a du progrès cela dit. Mes débuts de GN, les choix de rôles féminin étaient souvent limités à "pute ou femme de". Et les plus beaux rôles que j'ai eu étaient clairement des archétypes féminins (d'épouse ou de mère en particulier)

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 512
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: QM 134 - Stéréotypes de genre en GN

Message par Lila » ven. 7 févr. 2014 10:50

Le premier GN que j'ai fait, j'ai écrit pour mes copains. C'est à dire que si j'écrivais un perso pour une copine, le perso était féminin, si j'écrivais pour un copain, le perso était masculin. On s'est retrouvé avec des persos assez stéréotypés, parce qu'écrits en fonction des habitudes de jeu de nos potes.

Bus stop, Secret Garden et Balises ne posent pas la question du genre. Dans les trois jeux, le propos est ailleurs, donc le sexe des personnages n'a aucune importance, sauf si les joueurs veulent jouer dessus.

J'ai un projet de jeu "de meuf". Un jeu dans lequel tous les persos seront des femmes. Pourquoi des femmes : les questions posées par le jeu comprennent entre autres la condition féminine, la virginité (hymen, l'inconnu zizi...), du coup logique que les persos soient des femmes. ça ne veut pas dire que les sessions seront jouées par des femmes uniquement.

J'ai un projet de jeu Commune. J'ai choisi ce contexte justement parce qu'il est possible d'y mettre des femmes avec des rôles de leader révolutionnaire.

Pour moi, c'est important que le genre soit le moins limitant possible dans le contexte. Sauf si la limitation est le propos du jeu. S'il s'agit juste d'un decorum historique, ça ne m'intéresse pas (en tant qu'orga, hein, je peux avoir du plaisir à jouer ça, mais pas à l'organiser.)

Avatar du membre
Thomas B.
Initiateur de roleplay
Messages : 437
Enregistré le : lun. 19 déc. 2011 13:58

Re: QM 134 - Stéréotypes de genre en GN

Message par Thomas B. » ven. 7 févr. 2014 11:24

Lila a écrit :J'ai un projet de jeu Commune. J'ai choisi ce contexte justement parce qu'il est possible d'y mettre des femmes avec des rôles de leader révolutionnaire.
Avec des barricades. Steuplé. Je veux jouer un GN avec des barricades. Des pasionarias aussi, mais des barricades.
Pour moi, c'est important que le genre soit le moins limitant possible dans le contexte. Sauf si la limitation est le propos du jeu. S'il s'agit juste d'un decorum historique, ça ne m'intéresse pas (en tant qu'orga, hein, je peux avoir du plaisir à jouer ça, mais pas à l'organiser.)
Pareil.

Et en tant qu'orga je veux avoir le droit de faire des persos qui sont principalement une fonction, un rôle, une compétence, une opinion politique. Oui ça les déshumanise, ça les simplifie, mais pour des jeux courts et avec un angle clair, ça peut être très puissant. Et dans ces cas là, le genre on peut s'en foutre.

Gilles
Dénoueur de multi-intrigues
Messages : 139
Enregistré le : ven. 28 juin 2013 12:04
Localisation : Lyon

Re: QM 134 - Stéréotypes de genre en GN

Message par Gilles » ven. 7 févr. 2014 12:00

Au fait, un GN sur le genre ça donne quel genre de GN?
Pourquoi faire simple quand on peut faire très, très compliqué?
In: Questions fondamentales de la psychologie à deux mains


Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 512
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: QM 134 - Stéréotypes de genre en GN

Message par Lila » ven. 7 févr. 2014 13:05

Merci Thomas pour ce partage.

Avatar du membre
Sam
Expert de la nation
Messages : 107
Enregistré le : jeu. 15 août 2013 13:38

Re: QM 134 - Stéréotypes de genre en GN

Message par Sam » ven. 7 févr. 2014 22:02

Hors sujet ON

Je me permets d'intervenir pour dire que je suis prêt à me prostituer et vendre un rein ou un poumon pour participer à un GN qui a comme contexte la Commune.

Hors sujet OFF

Répondre