Maison close en GN

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
JorisKB
Expert cussion
Messages : 59
Enregistré le : ven. 22 juin 2012 14:27

Re: Maison close en GN

Message par JorisKB » ven. 13 déc. 2013 18:56

Un truc simple, c'est d'en faire un impératif de la vie sociale.
un truc qui pourrait fonctionner, c'est que des inconnus ne peuvent pas se présenter eux même sans un intermédiaire, et idéalement, une courtisane ça en impose, et ça devient totalement indispensable lorsque le contact se fait dans un but politique ou commercial : Personne ne s’alliera avec un malotru qui débarque sans intermédiaire pour faire les présentations.
Et ça reflète bien une partie de leur importance dans la série.
(Et Inara est effectivement un personnage superbe, le plus beau de la série à mon avis.)

Avatar du membre
Binou
Murder 6000
Messages : 314
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 21:29
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Maison close en GN

Message par Binou » sam. 14 déc. 2013 12:01

J'adore cette idée ! Ca reflète parfaitement leur rôle dans cet univers... :)

Kerredith
Expert noël
Messages : 20
Enregistré le : mer. 2 mars 2011 14:48

Re: Maison close en GN

Message par Kerredith » mar. 17 déc. 2013 16:47

Je pense qu’il faut dissocier deux choses :
- Les rôles de putes en GN
- Les particularités de l’archétype « courtisane » dans firefly.

Sur le 1er point, l’exemple parfait est la fille de saloon dans les westerns qui fait que le public féminin est en général assez réticent à s’inscrire sur des jeux où elles ont une chance sur deux de se retrouver sur un rôle de ce type. Pourtant, on peut faire des rôles de putes intéressants et kiffants. Dans le vieux chaudron, les 2 persos féminins incarnant des filles de joie sont plutôt bien servis. Le tout est de donner du corps au « pourquoi » le personnage en est là et au « pour quoi » afin de détailler ses objectifs/sa volonté. Si le personnage est dense et a matière à du jeu actif alors ça peut donner des rôles intéressants (et du coup les confidences sur l’oreiller demeurent anecdotiques…).

Sur le 2e point, la courtisane de Firefly est bien plus qu’une pute. Son statut lui permet d’accéder à tout un tas de sphères de jeu. Si c’est bien géré dans les fiches, notamment que certains doivent aller la voir pour des points bien précis faisant écho à des trucs importants du background, alors ça va se faire tout seul. Si la courtisane n’est pas là que pour faire circuler les infos mais qu’elle est elle-même une composante importante de l’intrigue, ça passera tout seul.

Répondre