Maison close en GN

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
Binou
Murder 6000
Messages : 314
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 21:29
Localisation : Toulouse
Contact :

Maison close en GN

Message par Binou » jeu. 12 déc. 2013 12:47

Hello !

Pour un GN Firefly, on réfléchit à un système de jeu pour les Courtisanes, étant donné leur importance et leur statut particulier dans cet univers. On voudrait avoir le moins recours possible à une règle ou une compétence.
Concrètement, on voudrait que les personnages aient intérêt à aller voir les Courtisanes, et inversement que les Courtisanes en retirent également un avantage (autre que purement pécunier).

Est-ce-que vous avez déjà eu affaire à ce genre de situation ? Vous avez des suggestions ?

Des idées d'avantages pour les joueurs à les fréquenter :
- Les courtisanes sont au courant de toutes sortes de rumeurs et ragots (infos à intégrer dans leurs backs), et un client généreux peut obtenir toutes sortes d'informations sur l'univers et les autres personnages.
- La courtisane connaît du monde, et de tous les milieux : vous recherchez quelqu'un (ou quelque chose), elle vous dira où le trouver, ce qu'il mange le midi et avec qui il a passé la nuit hier.

Des idées de gains pour elles (autres que pécunier) :
- Des confidences sous l'oreiller (genre compétence séduction), mais c'est très simulationniste et peu original. Il faudrait que la mécanique soit fluide, sans devoir faire l'objet de règles trop intrusives et ne nécessitant pas l'intervention d'un orga.
- Une forme d'hypnose (comme dans la série, lorsque Safran essaye l'hypnose sur Inara) maîtrisable par les orgas et pas trop puissante (utiliser par exemple des effets pré-choisis avec un système d'enveloppe inconnu des PJs et attribuable à la "victime" plus ou moins en concordance avec l'effet voulu par la courtisane).

Binou

Maël
Murder 2000
Messages : 11
Enregistré le : mer. 27 nov. 2013 13:53

Re: Maison close en GN

Message par Maël » jeu. 12 déc. 2013 13:43

dans les bénéfices pour les courtisanes, tu pourrais aussi partir du principe que tes joueurs seront fair play, et du coup, gérer ça dans les fiches :

tous les personnages ont déjà eu au moins un contact avec les courtisanes (ne marche pas si il y a des pauvres de chez pauvres dans les personnages), et savent que le plaisir ressenti avec celles ci passe, entre autre, par une discussion type "psychothérapie". Une courtisane, de ce que j'en ai saisi dans la série, c'est pas une prostituée avec laquelle le client "tire son coup et se barre", c'est la crème de la crème, et ce n'est pas que l'acte sexuel qui est recherché par les clients, mais aussi tout ce qu'il y a autours. à savoir, des conversations, une (re)mise en confiance.

si tu glisses dans les backs (ou dans les règles, au choix, mais j'aime pas les règles ^^) quel bien ça fait de pouvoir discuter avec les courtisanes sans crainte d'être jugé, dans la tranquillité d'une relation sans équivalent, au calme sur un lit, etc (la version améliorée du psy)etc, tes joueurs/joueuses seront enclins à révéler des choses sans soutien de compétence particulière, à mon avis. comme ça, le client est libre des révélation dont il pense que son perso à envie de parler, qui lui pèse sur le coeur, et c'est à la courtisane d'orienter le discours, en fonction de ses compétences (de joueur). je pense qu'il est plus intéressant de dire "la dernière fois, vous m'avez parlé de votre fils qui n'allait pas bien, ça avait l'air de beaucoup vous ennuyer, comment les choses ont-elles évoluées ?" plutot que "compétence confidence sur l'oreiller, quelle est l'état de votre fils ?".

après, ça dépend du public visé par le jeu.

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 512
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: Maison close en GN

Message par Lila » jeu. 12 déc. 2013 14:20

Je pense comme Maël qu'il faut être extrêmement subtil pour donner un intérêt à ces rôles, souvent relégué à "le rôle féminin de base" (BONJOUR sexisme). Le souci, c'est que la compétence confidence sur l'oreiller est très souvent utilisée, un peu nulle, les joueurs se sentent obligés d'aller voir les putes pour leur donner du jeu, et savent qu'ils vont se faire baiser (héhé), c'est un peu tu vas chez la pute comme à l’échafaud ("allez je vais niquer ma backstory et mes secrets chez la pute, salut") En général, les joueurs ont mieux à faire que d'aller voir les putes, et quand un rôle de pute est juste un rôle de pute, la joueuse reste tout le jeu à attendre que quelqu'un vienne lui demander une passe, à reculons, parce qu'il sait qu'il va devoir dire les secrets de son personnage, qu'il va se faire empoisonner, voire buter...

Si les secrets présentent un véritable intérêt en jeu (autre que "je vais dire mon BG à une joueuse qui du coup connaîtra mon BG et ne pourra rien en faire en jeu" ce qui est à peu près tout le temps le cas), c'est à dire si les informations obtenues peuvent être utilisées pour obtenir quelque chose en jeu, ça peut néanmoins être intéressant.

Utiliser un système de simulation de sexe.

Je pense qu'il ne faut pas penser un perso de courtisane comme "qu'est-ce qu'elle peut tirer en terme d'avantages en faisant son boulot", mais "qu'est-ce que ce boulot, plus qu'un archétype, apporte à la personnalité de ce personnage, pourquoi est-ce intéressant de jouer ce personnage, sinon pour mettre un corset ?"

En fait, si l'intérêt de la maison close c'est que les gens crachent leurs secrets, je vois pas l'intérêt de cette maison close. Si c'est juste pour faire du fan service... bof. A quoi servent ces personnages dans la série (que je connais pas) ? Du coup, transposer leur intérêt dans la série en métatechnique...
Modifié en dernier par Lila le jeu. 12 déc. 2013 16:18, modifié 1 fois.

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: Maison close en GN

Message par lucieXperience » jeu. 12 déc. 2013 14:27

je rejoins un peu l'avis de Lila.

Je ne connais pas Firefly, mais je suis très très sceptique sur l'intérêt du bordel et du rôle des putes en GN.

Donc pareil, commencez par écrire des rôles intéressants pour vos courtisanes et les joueurs iront naturellement les voir.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Maël
Murder 2000
Messages : 11
Enregistré le : mer. 27 nov. 2013 13:53

Re: Maison close en GN

Message par Maël » jeu. 12 déc. 2013 17:22

pour ma part, pour être un grand fan de la série firefly, et aussi du perso d'Inara (^^'), un perso de courtisane a toute sa place dans un jeu de ce genre, car plus qu'un perso "à corset", c'est LA courtisane. c'est un peu comme la garante des bonnes manières, et je pense aussi que ça peut être la garante du bien être moral des persos.

parce que si tu fais des personnages torturés, avec des dilemmes à plus savoir quoi en faire, le personnage de courtisane, c'est celui qui ne juge pas, mais qui aide à y voir plus clair. Et en disant courtisane, je pense très fort qu'il pourrait y avoir des courtisans aussi, d'ailleurs.

alors ils/elles pourront être des gros(ses) salop(e)s (oui, je sais, ça n'a pas le même sens admis en féminin ou en masculin, mais non, je ne céderai pas à la règle du masculin roi, na d'abord, un jour, je tournerais correctement une QM sur le sexisme implicite en GN, mais pas maintenant), vendre/se faire tirer des informations, mais je pense que ce concept de perso est, dans cet univers, à mettre en comparaison avec un psychiatre sur un chtullu ou un prêtre dans un GN victorien.

et du coup, on retourne sur les questions de "faut-il (ou est-il nécessaire de) forcer par le biais de règles un joueur à révéler des informations au personnage sensé être confident de par sa fonction, ou est-il possible de laisser ça au RP (et implicitement, à l'écriture du jeu)?"

Avatar du membre
Binou
Murder 6000
Messages : 314
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 21:29
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Maison close en GN

Message par Binou » jeu. 12 déc. 2013 17:55

Je ne connais pas Firefly, mais je suis très très sceptique sur l'intérêt du bordel et du rôle des putes en GN.
Comme l'a dit Mael, dans Firefly une Courtisane c'est bien plus qu'une pute : c'est un statut social élevé dans cet univers, et les rencontres avec une Courtisane apportent du plaisir autre que le pure sexe (cérémonial, discussions, conseils, soutien...). Elles ont des compétences et des connaissances dans de très nombreux domaines. Le titre "maison close en GN" est en fait mal approprié.

Sachant que dans le GN les Courtisanes ne sont pas cantonnées à ce rôle, mais il est intéressant de développer cet aspect de leur personnage également (car ça n'est pas juste baiser avec un client).
souvent relégué à "le rôle féminin de base" (BONJOUR sexisme)
On les appelle "Courtisanes" par habitude, mais en fait il y a également des Courtisans dans le jeu.

Avatar du membre
Binou
Murder 6000
Messages : 314
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 21:29
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Maison close en GN

Message par Binou » jeu. 12 déc. 2013 18:04

qu'est-ce que ce boulot, plus qu'un archétype, apporte à la personnalité de ce personnage, pourquoi est-ce intéressant de jouer ce personnage, sinon pour mettre un corset ?
Les rôles ont été pensés comme ça à la base. Par contre on aimerait aussi que les joueurs aient envie/intérêt à avoir des séances avec des Courtisanes. Donc on cherche un moyen de les y motiver.

Maël
Murder 2000
Messages : 11
Enregistré le : mer. 27 nov. 2013 13:53

Re: Maison close en GN

Message par Maël » jeu. 12 déc. 2013 18:41

Lila a écrit : Utiliser un système de simulation de sexe.
j'ai oublié de réagir là dessus, mais je pense qu'il faut considérer les courtisanes comme plus que des "machines à sexe".

pour les "regles de simulation", il pourrait être intéressant de faire, par exemple, la scène entre le/la courtisan(ne) et son amant(e) allongés sur un lit, à distance respectable, et de jouer la scène pré ou post "partie de jambe en l'air", à savoir, la partie plus psychologique de l'acte.

j'aime pas les règles de sexe simulationnistes non plus, ça casse toute la relation "supérieure" qu'il est, à mon avis, nécessaire de créer entre les deux partenaires, particulièrement dans cette situation précise, à savoir courtisan(ne)/client(e). reste à savoir quel ton vous voulez donner au jeu aussi ^^

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: Maison close en GN

Message par lucieXperience » jeu. 12 déc. 2013 22:06

@Binou : ok. Je ne sais pas si tu as lu l'article de matthieu sur le GN en institution, mais si ce n'est pas le cas il faut absolument que tu le lises. ça parle précisément du métier des personnages, qui doit être plus que juste une ligne à remplir sur un CV. Je joue une courtisane/courtisan donc je dois avoir des choses à faire très concrètes qui me permettent en jeu d'exercer mon métier.
Contrairement à Mael je pense que les règles c'est bien, encore faut-il qu'elles soient appropriées au jeu et qu'elles aient du sens. Moi ce que je vous suggérerais de faire pour commencer c'est d'écrire précisément sur un papier toutes les actions liées à ce métier de courtisanes qui peuvent être cool à jouer. Une fois cela fait, vous aurez déjà une meilleure idée du genre de règles à concevoir s'il y a besoin.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
Binou
Murder 6000
Messages : 314
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 21:29
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Maison close en GN

Message par Binou » ven. 13 déc. 2013 11:57

Non je l'ai pas lu cet article (honte sur moi !), j'y vais de ce pas :)

Répondre