QM119 : "L'appropriation culturelle"

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
Thomas B.
Initiateur de roleplay
Messages : 437
Enregistré le : lun. 19 déc. 2011 13:58

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par Thomas B. » mar. 18 nov. 2014 18:51

Exact. Et en l'occurence j'avais prévenu à l'avance, dans les docs de jeux, le genre de choses qui allaient qui n'allaient pas en matière de gestion des stéréotypes. Et j'ai fait un rappel verbal en début de jeu. Et je le referai tel quel si/quand il y aura une redif. La com' anglophone? Je changerai tout. D'ailleurs c'est simple, j'ai arrêté sur internet :) .

Ce n'est pas une question de politiquement correct ou pas: un jeu a un concept, un ton bien précis, un cadre, un contrat social. J'essaie de le communiquer à fond avant, par écrit. Les gens qui ne sont pas dans le délire sont invités à ne pas s'inscrire, sans rancune.

Tout comme on fait un briefing sécu physique pour les zones dangereuses d'un site, c'est normal de faire un briefing sécu psy pour les zones dangeureuses d'un contenu verbal, visuel etc.

Dans le doute on check toujours *avant* de pousser loin.

Avatar du membre
Magali
Expert de manches
Messages : 242
Enregistré le : jeu. 23 juin 2011 19:36
Localisation : Grenoble

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par Magali » mar. 18 nov. 2014 19:06

Joaquim a écrit :
Cire de Sacub a écrit :Si maintenant il faut débuter les jeux avec un discours préventif pour s'excuser en avance des dérapages verbaux d'un tel ou d'un tel, je crois que c'est le début de la fin.
C'est au contraire très sain de rappeler avant et/ou après le jeu que tout cela n'est qu'un jeu, que les propos qui y sont tenus et les actions qui y sont effectuées ne sont le fait que de personnages, et qu'en réalité chacun est extrêmement bienveillant envers tout le monde.
Systématiser un peu cette démarche éviterait pas mal d'ennuis.

J'ai fait un GN où mon perso avait subi un viol dans son back et le violeur était en jeu aussi. Le joueur (que j'embrasse parce qu'il me lit peut-être…), que je ne connaissais pas, m'a contactée avant (de sa propre initiative et avec l'accord des orgas) et on a un peu échangé sur des sujets qui n'avaient rien à voir avec le jeu, mais qui m'ont mise en confiance avec lui.
J'ai fait un autre GN où mon début de jeu était une engueulade par une personne qui était mon supérieur hiérarchique. La joueuse,que je ne connaissais pas, m'a parlé un peu avant (de sa propre initiative) et ça l'a mise en confiance (parce qu'en fait, moi, ça ne me dérange pas du tout de me faire crier dessus en GN si c'est justifié, j'adore ça, mais ça lui a fait du bien de l'entendre !)
J'ai fait un autre GN où je jouais une domestique PNJ et un perso avait la main très légère sur les domestique. Le joueur (de sa propre initiative) en a discuté avant avec les PNJ, histoire de voir jusqu'où il pouvait aller.

Et en fait je ne m'étais jamais posé la question, mais je me dis qu'il serait effectivement très intéressant, voire indispensable, que ce type de confrontations pré-jeu soit orchestré par les orgas. Parce que ça ne viendrait pas forcément à l'esprit de tous les joueurs qui en ont besoin (moi ça ne me serait pas venu à l'esprit, surtout pour mon premier exemple, c'était il y a longtemps et j'étais très peu expérimentée).

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par Cire de Sacub » mar. 18 nov. 2014 23:19

Je crois qu'il est possible de sécuriser psychiquement les participants à un jeu par un moyen simple : se rencontrer. Les exemples de Magali illustrent ma pensée. Simplement. Si tu organises un huis-clos et que les joueurs arrivent la veille, mangent et discutent, tu donnes de réelles garanties sur la bonne marche du jeu. Pas besoin à mon sens de discours. Pour beaucoup, rappeler le bons sens est nécessaire. Je l'entends. Mais je ne fonctionne pas comme cela. Si la présentation du jeu est claire, que des rencontres (et pas des ateliers... nooon !!!) ont lieu, c'est à mes yeux la plus simple et saine manière de commencer une séance de huis clos.

Avatar du membre
Beus
Expert de miches
Messages : 526
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 22:31
Localisation : Paris XXème

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par Beus » mer. 19 nov. 2014 00:06

Cire de Sacub a écrit :Je crois qu'il est possible de sécuriser psychiquement les participants à un jeu par un moyen simple : se rencontrer
Je suis d'accord que cela règle beaucoup de cas.
Mais pour avoir vu quelqu'un mal à l'aise avec son personnage sur Beverly Place 2. Oui je parle bien Beverly Place 2 (si tu connais pas c'est en téléchargement sur le site mais sache qu'on ne peut pas faire plus parodique et déconne que ce jeu), je me dis que le risque zéro n'existe pas.

Après pour les ateliers, j'ai un peu l'impression que tu confonds un peu tout, Cire.
Mister June !

Avatar du membre
Thanos
Expert du d'avance
Messages : 801
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 08:55
Localisation : Saint Joseph
Contact :

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par Thanos » mer. 19 nov. 2014 09:11

Beus a écrit :
Cire de Sacub a écrit :Je crois qu'il est possible de sécuriser psychiquement les participants à un jeu par un moyen simple : se rencontrer
Je suis d'accord que cela règle beaucoup de cas.
Mais pour avoir vu quelqu'un mal à l'aise avec son personnage sur Beverly Place 2. Oui je parle bien Beverly Place 2 (si tu connais pas c'est en téléchargement sur le site mais sache qu'on ne peut pas faire plus parodique et déconne que ce jeu), je me dis que le risque zéro n'existe pas.
o_O avec quel personnage ?

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par Cire de Sacub » mer. 19 nov. 2014 09:14

ah ah ah !! "touches pas à mon atelier" devrait être la devise de ce forum !!!

Après, comme je l'écris sur un autre topic, si tu as un joueur qui arrive à être mal à l'aise et se tordre les boyaux de la tête même dans un huis-clos parodique, il faut arrêter de se poser des questions sur les cadres de jeu ou le jeu en lui même : c'est au joueur à se questionner et éventuellement se mettre au scrabble.

Joaquim
Expert de manches
Messages : 210
Enregistré le : mer. 26 sept. 2012 10:53

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par Joaquim » mer. 19 nov. 2014 09:39

Cire de Sacub a écrit :si tu as un joueur qui arrive à être mal à l'aise et se tordre les boyaux de la tête même dans un huis-clos parodique, il faut arrêter de se poser des questions sur les cadres de jeu ou le jeu en lui même : c'est au joueur à se questionner et éventuellement se mettre au scrabble.
Non. Jamais. Si quelqu'un se sent inconfortable, mal à l'aise, dérangé, choqué, blessé par une situation, ça n'est jamais de sa faute. La plupart du temps en GN, ça n'est la faute de personne, et parfois c'est la faute d'un orga qui n'a pas bien exposé son contrat social, parfois celle d'un joueur qui ne l'a pas respecté.

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par kilourh » mer. 19 nov. 2014 09:39

Pour le coup, je suis assez d'accord avec Cire. Est-ce que le joueur a bien compris le Beverly Place 2 ? Car pour être mal à l'aise avec un des rôles, c'est peut-être que le problème vient du joueur.

Après, pour les ateliers, perso je les ai découvert cette année, et je n'avais pas saisi tout l'intérêt que cela peut apporter avant d'y avoir goûté. Et si maintenant je trouve que ça apporte beaucoup de chose, ce n'est pas pour cela que je vais en mettre à tout mes jeux (d'ailleurs, je n'en ai pas encore fait un seul sur toutes mes nouvelles orgas).

C'est dommage de rejeter en bloc, alors (mais je me trompe peut-être) tu ne sembles pas vraiment en avoir fait, ou alors des sans intérêt (ce qui arrive aussi)...

Faut pas faire des ateliers pour en faire, mais parce que ça apporte un vrai plus à son jeu, et ils doivent être autant réfléchi que les autres...
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Joaquim
Expert de manches
Messages : 210
Enregistré le : mer. 26 sept. 2012 10:53

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par Joaquim » mer. 19 nov. 2014 09:50

Je ne sais pas si c'est l'exemple dont parle Beus mais je peux en développer un.

Sur BP2 (ou 1, je sais plus), il y a parmi tous les personnages caricaturaux celui de "la moche". En jeu, on se moque d'elle, de ses lunettes, de son poids, le beau gosse la ridiculise et lui préfère les canons, tout ça est très second degré, très stéréotypé séries à la con, on rigole bien.
Jusqu'au moment où on confie ce rôle à une joueuse qui, dans son adolescence, a subi ce genre de brimades dans son adolescence, l'a mal vécu et en garde un très mauvais souvenir. Forcément, quand elle reçoit son perso, ça la pique un peu. Ca peut même arriver en jeu, parce qu'à la lecture de la fiche, elle s'est dit qu'elle avait laissé tout ça derrière elle, qu'elle était maintenant capable de gérer... et finalement non.

De quel droit, dans cette situation, l'orga peut-il dire à la joueuse en question "espèce de chochotte, mets-toi au scrabble" ? De quel droit peut-il la forcer à finir le jeu en serrant les dents pour ne pas nuire au plaisir des autres ?

Avatar du membre
Thanos
Expert du d'avance
Messages : 801
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 08:55
Localisation : Saint Joseph
Contact :

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par Thanos » mer. 19 nov. 2014 09:54

Ben ça dépend comment vient l'atelier sur la table. Si les orgas commencent à se dire "bon, qu'est-ce qu'on peut faire comme atelier pour notre jeu ?", il y a de grandes chances de finir par faire un atelier pour en faire et qu'il n'ait aucun intérêt. Par contre, si l'idée vient de "bon, il faudrait que sur notre jeu carcérale les joueurs réagissent au quart de tour quand on fait un appel et qu'on sanctionne ceux qui le font mal, et ce sera d'autant plus déstabilisant pour les nouveaux arrivants dans la prison si les anciens sont super bien rodés. Ok, faisons un atelier pré-jeu aux anciens pour qu'ils sachent ce que nous attendons et qu'ils soient au point", là ça donne un atelier qui aura un vrai intérêt une fois en jeu.

Mettre des ateliers de partout, ça sert à rien, mais les rejeter tous en bloques est aussi idiot.

Répondre