QM119 : "L'appropriation culturelle"

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Répondre
Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 513
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par Lila » ven. 29 nov. 2013 11:51

J'ai vu passer pas mal de choses à ce sujet, et je m'interroge.

Dans pas mal de nos GN, nous utilisons des costumes, des déguisements, nous convoquons des époques loin de nous, et des cultures éloignées de la nôtre. Certains parlent d'appropriation culturelle. J'ai choisi ce terme pour nommer la QM pour questionner l'aspect péjoratif qu'il dénonce, contrairement au thème acculturation ou assimilation.

lien wiki : http://en.wikipedia.org/wiki/Cultural_appropriation" onclick="window.open(this.href);return false;

Je travaille pas mal sur le code dans le jeu, et pour moi les signes qui font comprendre que nous sommes dans un jeu qui parle de ça peuvent être un costume d'indien à l'américaine, parce que nous sommes dans un western spaghetti. Utiliser les codes d'un médium raciste (la façon dont l'indien est représenté dans pas mal de films hollywoodiens c'est quand même limite), est-ce que c'est être raciste soi-même ?

Je regarde souvent les critiques d'Anita Sarkeesian sur les jeux vidéos et leur sexisme, je suis souvent, voire presque toujours, d'accord avec elle. Elle n'est pas tendre avec eux (les jeux), mais elle commence toujours par "mes critiques inclueront de nombreux jeux et personnages aimés du public, mais souvenez-vous qu'il est possible, voire nécessaire, d'aimer un médium tout en questionnant ses aspects les plus problématiques"

La plupart des détracteurs disent que nous, blancs riches hétéro, nous avons le choix d'assimiler les cultures qui sont "inférieures" (en invoquant le privilège blanc, concept qui dit que les blancs dominant le monde moderne, la norme est aux blancs) à nous, quand les membres de ces cultures ne peuvent pas choisir l'image qu'ils renvoient au monde. Nous pouvons nous déguiser en noir, et enlever le maquillage. Les vrais noirs, eux, ne peuvent pas.

Alors quoi ? Doit-on commencer nos jeux par un discours culpabilisant sur la race blanche qui a les moyens de se déguiser ? Doit-on arrêter de se déguiser ou d'évoquer des cultures, des couleurs de peau loin de la nôtre ?

Je veux bien admettre que se déguiser en noir pose plus de questions que se déguiser en blond (même si personnellement, j'ai du voir plus de noirs dans ma vie que de blonds, mais admettons,) et il est vrai que je me suis retrouvée dans des jeux où des clichés très racistes étaient utilisés pour jouer un noir là où le ton du jeu ne l'invitait clairement pas. Tout comme j'ai vu des gens se comporter de façon raciste parce que "l'époque le justifiait" alors que moi je n'avais pas du tout perçu le jeu comme ça.

Comment savoir que celui qui jouera tel ou tel rôle ne le jouera pas de façon caricaturale ? On pourrait se poser cette question sur n'importe quel personnage, mais j'aimerais la centrer ici sur l'appropriation culturelle.

EDIT : J'aimerais éviter au maximum les procès d'intention pour racisme ici.
Modifié en dernier par Lila le ven. 29 nov. 2013 18:44, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Baptiste
Expert du d'avance
Messages : 823
Enregistré le : sam. 26 févr. 2011 14:02

Re: L'appropriation culturelle

Message par Baptiste » ven. 29 nov. 2013 11:59

Il y aura des discussions sur le sujet au Knutepunkt cette année, mais tu es probablement au courant.
Et un des nordique avait posé la question sur facebook récemment en relayant cet article en anglais :

http://www.theatlantic.com/entertainmen ... ut/281805/" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 513
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par Lila » ven. 29 nov. 2013 12:17

Oui j'ai lu tout ça.

“Whether people ‘should’ be offended by it or not doesn’t matter; the fact that some people are offended by it does.” Je suis d'accord. Le fait que des personnes soient offensées font que je m'interroge, et l'offense est une chose à prendre en considération, car le but des GN n'est pas de blesser une personne dans sa culture.

Personnellement, je suis très offensée par des comportements maladroits (reprise des codes caricaturaux), quand le GN ne le cautionne pas, parce que je me dis qu'on a encore du boulot à faire. Interdire à des gens de se mette dans la peau d'autres gens ne me paraît pas être la solution pour combattre le racisme, au contraire. Par contre, il faut avoir un discours et un positionnement par rapport à ça. Quand on est dans un GN caricatural, avoir conscience que la réalité n'est pas celle là est important.

J'ai moi-même été maladroite à plusieurs reprises. Je grandis, j'apprend. Par exemple, filer un rôle de noir à un noir (esclave dans un contexte Western par exemple) doit être pris avec des pincettes, et être discuté avec la personne, avec les autres joueurs. Caster au physique, on le fait très souvent, mais la couleur de peau est un sujet sensible. (tout comme être gros ou ne pas correspondre aux canons, toutes les choses qui dans notre société ont une résonnance sociétale un peu particulière). On m'a filé un rôle de moche une fois, et si la mocheté n'avait pas été justifiée par un élément en jeu créé pour moi (SPOIL : j'étais un loup-garou,) j'aurais eu besoin d'en parler avec les orgas. De façon générale, les rôles pouvant avoir un aspect excluant doivent être pris en compte et discuté. Et se dire que comme pour nous, noir ou blanc c'est pareil, ça sera pareil pour tout le monde, est à mon sens une erreur. Il faut discuter tout ça.
Modifié en dernier par Lila le ven. 29 nov. 2013 12:24, modifié 1 fois.

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par lucieXperience » ven. 29 nov. 2013 12:22

C'est une question qui m'intéresse aussi beaucoup depuis peu.

Moi je rêve d'un jeu esclavagiste où les esclaves sont joués par les blancs et les maîtres par des noirs.

Je m'interroge aussi sur la nécessité de se peindre le visage pour interpréter le rôle d'une personne de couleur. Mais je n'ai pas de réponses.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 513
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par Lila » ven. 29 nov. 2013 12:25

lucieXperience a écrit :Moi je rêve d'un jeu esclavagiste où les esclaves sont joués par les blancs et les maîtres par des noirs.
Pourquoi ?

Avatar du membre
Baptiste
Expert du d'avance
Messages : 823
Enregistré le : sam. 26 févr. 2011 14:02

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par Baptiste » ven. 29 nov. 2013 12:36

Comment éviter la caricature, la vexation et la mise au ban du GN pour racisme au passage ? C'est la question ?

Je pense qu'en discuter c’est déjà énorme.

Je pense qu'une bonne chose c'est commencer par éviter de balayer la discussion d'un revers de la main parce que :

"- ici personne n'est raciste donc c'est bon, on ne veut pas de procès pour avoir fait ceci ou cela."

ou encore :

"les femmes sont les bienvenues dans l'équipe, s'il n'y en a pas c'est donc fortuit."

Et aussi accepter que le sujet du racisme, aussi important qu'il soit n'est pas toujours prioritaire. On peut parler de tintin au congo sans parler de racisme. Ce serait mieux de l'avoir évoqué ailleurs, avant, et d'avoir conscience que c'est un sujet, mais on peut parler aussi des girafes qui sont quand même hyper mal dessinées.

Kerredith
Expert noël
Messages : 20
Enregistré le : mer. 2 mars 2011 14:48

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par Kerredith » ven. 29 nov. 2013 13:23

Jouer un comportement extrêmiste (dont le racisme mais pas que) si c'est un ressort important d'un GN ou d'un perso n'est pas un problème en soi si on communique clairement dessus lors de l'annonce du GN. Ca permet de prévenir les joueurs (certains ne voudront en effet pas s'inscrire parce que ça peut les mettre mal à l'aise / que le thème ne les intéresse pas / qu'ils ne veulent pas vivre un truc qui fait écho à leur expérience perso...).

Après, pour ce qui est de "se déguiser en noir" ou de manière plus générale jouer un perso dont on n'a pas le physique / la couleur de peau, je vois pas où est le problème. A ce moment-là, un noir, un beur ou un asiatique devrait se blanchir la peau à chaque GN s'ils jouent des blancs? Un perso "colosse de la nature" devrait être réservé à des mecs qui font de la muscu?

A mon sens non. On fait du GN pour incarner des choses différentes de ce que l'on est. La taille, le poids, la couleur de la peau, la carrure... tout ça n'a que peu d'importance à mes yeux pour caster.

Si je veux jouer "Mister T" dans un GN "agence tout risque", en étant une crevette et en étant blanc, parce que ça me ferait kiffer, ben pourquoi pas?

Si on veut filer le rôle du roi de France à un black, je préfère encore qu'il joue sans maquillage qu'avec un maquillage ridicule. C'est le genre de truc dont on peut faire abstraction (et de toute manière, même dans le plus réaliste des GN, il faut abstraction de certains trucs...).

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 986
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par kilourh » ven. 29 nov. 2013 13:44

Kerredith a écrit : Si on veut filer le rôle du roi de France à un black, je préfère encore qu'il joue sans maquillage qu'avec un maquillage ridicule.
Faut voir quel roi, car il y avait certain roi qui avait clairement un maquillage ridicule :)
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par lucieXperience » ven. 29 nov. 2013 13:48

Lila a écrit :
lucieXperience a écrit :Moi je rêve d'un jeu esclavagiste où les esclaves sont joués par les blancs et les maîtres par des noirs.
Pourquoi ?
parce que je trouve ça intéressant à vivre, parce que c'est une expérience et parce que ça travaille sur l'idée de "vous êtes esclave à cause de votre couleur de peau" et pas vous êtes esclave à cause d'autre chose. En plus je trouve qu'il n'y a pas de raison qu'un GN traitant ce thème là se cantonne aux noirs dans le rôle des esclaves et aux blancs dans le rôle des maîtres, mais que si on mélange (ce qui est la meilleure chose à faire à mon sens dans la plupart des GN) la force (dans un sens négatif, l'impact) de cet esclavagisme par rapport à la couleur de la peau est fortement diminuée.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 513
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: QM119 : "L'appropriation culturelle"

Message par Lila » ven. 29 nov. 2013 13:55

C'est vrai que le grimage noir est souvent peu réaliste, et du coup c'est plutôt excluant qu'immersif. C'est un peu comme Mad about a boy dans lequel les hommes se griment en femmes, on va leur apprendre à être des femmes. Est-ce possible d'imaginer ce genre d'atelier pour "être noir" ? S'il est facile (attention, cette affirmation peut être nuancée) de dire "les femmes sont comme ça, elles se tiennent comme ça", peut-on dire "un noir est comme ça, se tient comme ça" ? Est-ce que ça passe mieux parce que c'est des femmes qui nous apprennent à nous tenir comme des femmes ? Si c'était un noir qui t'apprenais à te tenir comme un noir ça le ferait ?

Le GN est une activité principalement blanche et hétéronormée. Et les personnages le sont donc aussi. On parle de genre plutôt que de sexe pour justifier les ateliers qui t'apprennent à être une femme. Mais je crois qu'on peut faire la même chose pour une personne de couleur : il y a ta couleur, et il y a la condition imposée par ta couleur. Bien sûr ces ateliers seront toujours fait pour ce qui "sort de la norme" soit l'homme blanc (affirmation à relativiser avec les pratiques drag-king par exemple...)

On peut utiliser un code sans dire "les femmes" ou "les hommes" sont comme ça. On peut utiliser un code pour jouer tout en le questionnant et en restant vigilant à son sujet.
Kerredith a écrit :Si on veut filer le rôle du roi de France à un black, je préfère encore qu'il joue sans maquillage qu'avec un maquillage ridicule. C'est le genre de truc dont on peut faire abstraction (et de toute manière, même dans le plus réaliste des GN, il faut abstraction de certains trucs...).
Mais si le Roi de France est joué par un noir, comment on gère l'historicité ? On dit "en fait le perso est blanc" ou on décide que le Roi de France est aussi noir que le joueur, mais dans ce cas on s'expose à une dérive. J'ai vécu une murder Ecosse médiévale en kilt où un joueur noir s'est vu appeler le "sarasin" parce qu'il était noir, alors que son perso ne l'était pas. On a attribué sa couleur à lui à son perso.
Modifié en dernier par Lila le ven. 29 nov. 2013 13:56, modifié 1 fois.

Répondre