QM116 : AlloGN, ton GN il vaut 2 étoiles

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Répondre
Avatar du membre
Pascal
Amiral du Fair-play
Messages : 712
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 21:06
Localisation : Château Gratry, Halluin, Nord
Contact :

Re: QM116 : AlloGN, ton GN il vaut 2 étoiles

Message par Pascal » ven. 29 nov. 2013 14:23

Ouais, j'aime bien aussi ta version.

Ce qui est intéressant dans les deux, c'est qu'on peut émettre plusieurs hypothèse :
- Costume est un connard qui veut imposer des routes,
- Costume est un étudiant qui fait une étude marketing,
- Costume est un urbaniste qui cherche le progrès mais sans oublier de se préoccuper du ressenti des gens.
- Etc.

Au final, la perception qu'on a de Costume dépend beaucoup de l'idée qu'on se fait de son intention.
Mister May !

Le Wargs, c'est ici : www.wargs.org

Avatar du membre
Lord Pepper
Murder 4000
Messages : 91
Enregistré le : ven. 22 nov. 2013 12:12
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: QM116 : AlloGN, ton GN il vaut 2 étoiles

Message par Lord Pepper » ven. 29 nov. 2013 18:58

Tu as mille fois raison Pascal

Gilles
Dénoueur de multi-intrigues
Messages : 139
Enregistré le : ven. 28 juin 2013 12:04
Localisation : Lyon

Re: QM116 : AlloGN, ton GN il vaut 2 étoiles

Message par Gilles » dim. 1 déc. 2013 23:59

Ouf! ça y est, j'ai tout lu, j'ai tout compris!

Votre discussion elle vaut entre 1 et 4.5 étoiles les gens! Comme je veux pas d'embrouille, je vais mettre 3 :!:
Pourquoi faire simple quand on peut faire très, très compliqué?
In: Questions fondamentales de la psychologie à deux mains

Gilles
Dénoueur de multi-intrigues
Messages : 139
Enregistré le : ven. 28 juin 2013 12:04
Localisation : Lyon

Re: QM116 : AlloGN, ton GN il vaut 2 étoiles

Message par Gilles » lun. 2 déc. 2013 00:46

Bon, sinon je vais un peu développer. En tâchant de me limiter à moins de 4000 signes. :roll:

Je suis radicalement opposé à un système de notation. Je suis radicalement convaincu par la nécessité rapide d'un système d'appréciation (plus subtil que l'évaluation).

Pourquoi cette discussion porte un sérieux potentiel agressif? AMHA Parce qu'elle touche à des valeurs essentielles du GN: la notion de "pote". Un pote ne note pas son pote*. Sinon, ce n'est plus un ami. La notation introduit un lien de subordination, qui va au-delà du jugement critique de par sa dimension intrinsèquement réductrice. C'est incompatible avec le concept d'amitié. Quelque chose se casse.

Radicalement contre un système de notation car:
- dans toutes les boîtes où je suis passé (je fais de l'expertise sur les conditions de travail) et qui ont mises en place ça, le discours de la direction fut: "Mon cher monsieur, c'est juste un outil pour analyser les écarts et proposer des axes d'améliorations. Nous ne jugeons pas les performances de nos collaborateurs avec cet outil: la preuve, les primes ne sont pas indexées dessus." Suivi de : "On ne peut cependant pas empêcher les gens de se tenir informé. Ni de faire fi de cet indicateur pour penser à des promotions internes. Après tout, ça existe, ça veut bien dire quelque chose quand même?!"

Ce que ça dit au final, ce sont des gens accrocs en quelques mois à ce type d'outil. Incapables de comprendre vraiment sur quels critères ils sont jugés. Incapables de lire/assimiler les commentaires -quand ces derniers veulent encore dire quelque chose. Incapables de penser autrement que "classement" après quelques mois d'usage. Incapables d'évaluer autrement leurs collaborateurs ensuite, même pour des cadres sup'; conscients que c'est pas vraiment ça, mais que faute de mieux mon cher monsieur...
Et pour des gens fragilisés, ça donne des vrais problèmes.

La note oblitère le commentaire. Surtout quand elle tombe par écran interposé ou/et quand elle est l'agrégat d'un ensemble de facteurs peu agrégables. Et pour reprendre Costume & Co. je pense vraiment que ce n'est pas un problème d'intentions, ni même de l'idée qu'on se fait des intentions de Costume. Les systèmes de benchmark dont j'ai parlé ont été faits par des mecs intelligents, sympas et qui avaient de vraies bonnes intentions.

Et le fait que la technologie le rende possible n'implique pas que ce soit dans l'ordre des choses. Ce n'est pas parce que Microsoft peut technologiquement faire la même chose que Facebook que Microsoft va réussir à faire pareil. Facebook a occupé le créneau, trop tard pour Microsoft. D'où mon "radicalement pour".

Je suis radicalement pour un système d'appréciation. Et vite!
Vite car si le système est bien mis en place et quoi que sans doute perfectible, il prendra le pas sur un système de notes qui pourrait tenter par suite de s'installer en concurrence.

Pas mal d'idées ont déjà été avancées dans ces pages. La plus séduisante pour moi est celle basée sur la table de mixage du GN par un système de relecture entre les attendus et le résultat. Cette approche a un double mérite: elle apporte immédiatement une relecture constructive sur des critères qualitatifs. Elle permet de traverser l'obstacle du "j'aime/j'aime pas". Peu importe que le joueur ait apprécié ou pas le GN: il apprécie divers aspects du jeu en termes de convergence avec ce qu'était sensé être le GN (ou bien l'idée qu'il s'en était fait).
On peut déboucher sur un outil très fin si les joueurs font le lien avec le personnage qu'ils jouaient. Imaginons un GN rejoué X fois. On pourrait aboutir à une table de mixage moyenne par personnage. Et voir ainsi les effets liés aux personnages et ceux liés aux joueurs.

On pourra même établir des comparaisons de profils de GNs, qui malgré des différences à priori énormes, pourraient entretenir des liens étroits.

Si un tel système est mis en place, il n'empêchera pas le commentaire qui dira cool/pas cool, mais il aura l'avantage d'avoir fraichement coupé l'herbe sous le pied de ce qui est pour moi un sérieux problème à l'horizon.

*au début j'avais écrit "ami", mais pote et note, ça dépote!
Pourquoi faire simple quand on peut faire très, très compliqué?
In: Questions fondamentales de la psychologie à deux mains

Répondre