QM79 : difficulté du GN

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Répondre
Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

QM79 : difficulté du GN

Message par lucieXperience » mer. 17 avr. 2013 11:18

Je commence à sécher au niveau des QM, donc si vous avez des idées...
Comment évaluer le niveau de difficulté d'un scénar de GN ?
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
Baptiste
Expert du d'avance
Messages : 823
Enregistré le : sam. 26 févr. 2011 14:02

Re: QM79 : difficulté du GN

Message par Baptiste » mer. 17 avr. 2013 11:34

J'aime bien cette question, ça donne envie de réfléchir une nouvelle fois à ce que propose un orga et à ce que ses joueurs attendent. Est ce qu'il veulent que ce soit difficile ou pas ?

ça donne également envie de parler de la façon dont on s'assure que les joueurs arrivent au bout d'une enquête par exemple. Comment faire pour qu'ils puissent se sentir brillant en trouvant des choses difficiles mais également y arriver sans aide de l'orga ?

Pink
Murder 6000
Messages : 325
Enregistré le : jeu. 23 août 2012 08:33

Re: QM79 : difficulté du GN

Message par Pink » mer. 17 avr. 2013 15:29

Ca c'est vraiment pas une QM :D

Je trouve l'exercice systématiquement trop difficile, car faisant appel à beaucoup de paramètres :

- la capacités des joueurs à utiliser les informations: sur un plan cognitif ou sociale
- l'échange réel d'informations entre personnages (différent de celui souhaité),
- la tendance ou non à projeter des hypothèses versus à se baser sur l'information disponible,
- la propension des joueurs à diffuser des fausses informations
- etc...

Sortie de ça qui ne permet pas d'avancer, je crois cependant :

- qu'il n'y a pas d'intrigue "trop" difficile, seulement des intrigues mal développées ou des joueurs pas assez intéressés par celles-ci.
- qu'une intrigue complexe peut avoir une résolution simple.
- qu'il ne doit pas être plus facile pour des joueurs d’empêcher la réalisation d'une intrigue, que d'autres de la réaliser.

Donc quand j'écris une intrigue, j'essaie de m'assurer :

- qu'une même information est toujours accessible par plusieurs biais (background, objet, PNJ, etc...)
- que la résolution d'une intrigue peut se comprendre/décider en utilisant uniquement les informations disponibles en jeu (sans avoir à établir d'hypothèse ou à passer par un quelconque méta-jeu)
- que les informations nécessaires à la résolution sont toujours tangibles et disponibles (Tonton Billy qui est mort, a écrit un testament, il n'en a pas fait un oral, et le document est cessible en jeu, mais en aucun cas destructible).
- que l'intrigue en elle même a un intérêt significatif pour les personnages qui participeront à la faire vivre
- que la résolution de l'intrigue nourrit toujours (de manière plus ou moins importante, plus ou moins directe) la trame générale du jeu et de ce que l'on souhaite y faire vivre.

Mais je ne sais pas si c'est suffisant et je suis souvent intrusif dans le déroulement du jeu si je vois que les joueurs passent à côté de l'intrigue. Sans vraiment savoir si c'est une bonne pratique ou pas. J'imagine que ça dépend de ce qu'attende / apprécie les joueurs.

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: QM79 : difficulté du GN

Message par lucieXperience » lun. 22 avr. 2013 18:22

Moi cette question m'évoque la distinction qu'on fait parfois (et notamment dans la partie scénar sur ce site) entre scénar pour débutants ou scénar pour confirmés.

En fait cette désignation m'interroge. je ne crois pas qu'un GNiste débutant ait besoin d'un scénario plus simple qu'un joueur qui a plus l'habitude. En fait je ne vois pas vraiment pourquoi on définirait arbitrairement un niveau de difficulté à un GN. Si l'organisateur fait bien son travail, le scénario devrait être accessible à n'importe qui, non ?
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
Thanos
Expert du d'avance
Messages : 800
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 08:55
Localisation : Saint Joseph
Contact :

Re: QM79 : difficulté du GN

Message par Thanos » mar. 23 avr. 2013 08:07

Quand on fait la distinction, est-ce que c'est vraiment au niveau de la "difficulté" du scénario ?
Est-ce que ce n'est pas plutôt sur les personnages a interpréter ? C'est plus facile de débuter avec des perso très caricaturaux, comme pour la murder Pirate ou un Dieu est mort.

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: QM79 : difficulté du GN

Message par Fredou » mar. 23 avr. 2013 09:11

Souvent, on assimile jeu "léger" à "pour débutants", ce qui me semble une erreur, parce qu'un débutant aura plus de facilité à jouer quand le jeu contiendra de la matière, c'est à dire qu'il sera riche et dense, que lorsqu'il tournera trop à vide. Donc, je ne crois pas qu'il y ait jamais besoin de jeux spécifiquement conçus pour débutants.

En revanche, je suis absolument convaincu qu'il existe des jeux qui par leurs spécificités sont totalement inaccessibles à de complets débutants, tout simplement parce que ces jeux introduisent une complexité qui ne laisse pas le temps à quelqu'un sans aucun repère d'appréhender la bonne marche du jeu, et parce que ces jeux supporteraient mal qu'ainsi les joueurs ne soient pas pleinement opérationnels à leur plein potentiel.

Avatar du membre
Guliver Ithildin
Murder 5000
Messages : 163
Enregistré le : mar. 19 févr. 2013 18:32
Localisation : Prague

Re: QM79 : difficulté du GN

Message par Guliver Ithildin » mar. 23 avr. 2013 11:31

Il est aussi fort probable que l'on étiquette un jeu "pour débutant" lorsque l'on crée un scénario pour des personnes qui n'ont jamais jouées et qui peuvent donc être timides. Si c'est leur première fois, la plupart des joueurs ne vont pas oser donner des couleurs à leur personnage, ni ne vont se permettre des actions d'éclat car ils ne savent pas ce qui est implicitement permis. On privilégie alors, comme l'a dit Thanos, des personnages très tranchés, caricaturaux, faciles à prendre en main et plus faciles à interpréter qu'un aristocrate du XVIème siècle distingué, tout en nuances et en contradictions. A mon sens, je vois plus le label "pour débutants" dans le sens de la facilité d'interprétation des rôles. Un jeu facile ne doit pas demander une mémorisation rigoureuse de la fiche de personnage et doit pouvoir se prendre au pied levé. Mais, comme l'a bien souligné Fredou, "pour débutant" ne doit pas être synonyme de pauvre en contenu.
Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 986
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: QM79 : difficulté du GN

Message par kilourh » jeu. 25 avr. 2013 09:48

d'accord avec ce qui vient d'être dit :D

En fait, on peut imaginer qu'un scénar pour débutant va bien rouler, même si il est organisé et jouer uniquement par des débutants. Après, je pense qu'un ou deux débutants au milieu de confirmé va plus rapidement s'intégrer et comprendre les mécanismes, a contrario, il risque aussi d'être intimidait par le jeu des confirmés (je l'ai vu quasiment à chaque fois)...
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Répondre