[parlons règles] Interrogatoire

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Répondre
Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

[parlons règles] Interrogatoire

Message par lucieXperience » lun. 11 mars 2013 09:42

En ce lundi matin je vous propose de lancer une nouvelle rubrique sur ce forum : tous ensemble, réfléchissons à des systèmes de règles pour simuler des actions précises en GN. ça pourra nous servir pour des créations futures et plus il y a de cerveaux qui réfléchissent meilleure est la réflexion. N'hésitez pas à ouvrir de nouveaux sujets à propos de telle ou telle action pour laquelle vous aimeriez trouver des règles.

Pour ce premier opus, je vous propose de réfléchir aux règles d'interrogatoire (principalement pour des enquêteurs/policiers/gendarmes.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
Baptiste
Expert du d'avance
Messages : 823
Enregistré le : sam. 26 févr. 2011 14:02

Re: [parlons règles] Interrogatoire

Message par Baptiste » lun. 11 mars 2013 18:06

Maintenant qu'on a bien préciser que l'abus de regles pouvait etre dangereux pour la santé, on va pouvoir répondre.

Une regle qui avait été utilisée par mondes paralleles je crois.
Chaque joueur susceptible d'être interrogé avait des sujets tabous et des sujets sensibles. J'explique :
Lorsqu'un flic interroge un suspect, celui ci peut répondre comme il le sent, mais doit se "braquer" lorsque le policier évoque un sujet tabou. Au contraire, lors de l'évocation d'un sujet sensible, il se livre un peu plus.

Dans la meme veine, et inspirée de cette premiere regle, eXperience a utilisé un autre systeme:
Lors d'un interrogatoire, le suspect doit choisir un sujet parmi ceux là : lui meme, le flic ou le crime.
Ensuite il doit choisir un ton : agressif, doux ou administratif.
Il ne commencera à livrer des infos que si le flic trouve la bonne combinaison. Par exemple, en parlant du crime sur un ton agressif.

L'un des avantages de cette regle, c'est que, comme souvent, elle permettra de donner à des personnages un vrai savoir faire. En effet, inutile d'expliquer les regles à ceux qui ne pratique pas d'interrogatoire. S'ils s'y essayent, ça ne marchera peut etre pas. On peut meme donner à un interrogateur débutant, moins de billes qu'au personnage qui est un expert.

Ensuite, l'interrogatoire peut se dérouler de façon totalement simulationiste ou narrativiste

vincent
Expert de manches
Messages : 204
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 23:10

Re: [parlons règles] Interrogatoire

Message par vincent » mar. 12 mars 2013 10:22

Dans la même veine, mais plus simple, chaque suspect potentiel a dans sa fiche de perso une condition/situation bien précise et liée au personnage qui l'amène à craquer.

L'enquêteur est libre de mener l'interrogatoire comme il veut pour trouver le bon moyen de faire craquer son suspect. Ici la compétence n'est pas donnée à l'enquêteur mais c'est le suspect qui sera plus ou moins facile à faire parler selon que la condition est facile ou non à trouver.

Exemples. Tu finis par avouer si :
- Tu es en état d'ébriété au moment de l'interrogatoire
- On te frappe
- On te fait comprendre que ton pote Bobby va te balancer
- On te menace d'expliquer tes agissements à ta femme
- On te propose un deal dans lequel tu obtiens l'immunité
- ...

Avatar du membre
Guliver Ithildin
Murder 5000
Messages : 163
Enregistré le : mar. 19 févr. 2013 18:32
Localisation : Prague

Re: [parlons règles] Interrogatoire

Message par Guliver Ithildin » mar. 12 mars 2013 10:54

Dans un GN auquel j'avais aprticipé, les joueurs avaient au début du jeu un petit collier avec une ou plusieurs perles de couleur (5 couleurs différentes possibles). Elles représentaient leur talent de menteur (plus il y avait de couleurs différentes sur le collier, plus on pouvait craquer facilement)

Lors d'un acte de torture (univers med-fan), celui qui posait les questions à l'aide de ses pinces brûlantes devait nommer une couleur. S'il devinait l'une des couleurs portées par sa victime, celle-ci devait répondre correctement à la question posée. Sinon il avait le droit de mentir. Chaque bourreau avait le droit à un nombre restreint de question (une, deux ou trois suivant ses talents dans le domaine) et devait à chaque fois citer une couleur différente lors du même interrogatoire.

C'était une règle très simple mais elle convint fort bien pour un GN de plus de cent joueurs; et évitait de prendre la tête aux organisateurs. Après, ce n'est pas une méthode optimale pour autant et des situations/règles comme décrites aux posts précédents me semblent plus appropriés pour l'ambiance et la tenue d'un rôle.
Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Avatar du membre
Leïla
Murder 4000
Messages : 82
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2012 22:37

Re: [parlons règles] Interrogatoire

Message par Leïla » mar. 12 mars 2013 11:14

Ici, un article qui s'appelle En garde -à vue!, Les personnages-joueurs -et les joueurs- sur le grill, Interrogatoires en jdr et à la limite du GN.

J'étais tombée dessus il y a quelques temps mais j'ai une flemme absolue de le relire pour voir s'il y a des trucs utilisables dedans, je laisse cette lourde responsabilité aux volontaires.
Modifié en dernier par Leïla le mar. 12 mars 2013 12:34, modifié 1 fois.

vincent
Expert de manches
Messages : 204
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 23:10

Re: [parlons règles] Interrogatoire

Message par vincent » mar. 12 mars 2013 11:40

Pas vraiment des règles, en revanche l'article que tu cites me semble être une bonne base d'aide de jeu pour des PJ enquêteurs avec de bons conseils sur la façon de mener les interrogatoires.

Avatar du membre
Guliver Ithildin
Murder 5000
Messages : 163
Enregistré le : mar. 19 févr. 2013 18:32
Localisation : Prague

Re: [parlons règles] Interrogatoire

Message par Guliver Ithildin » mar. 12 mars 2013 13:44

Cet article est vraiment très intéressant !
Il y a dedans de quoi fabriquer une ou deux belles scènes pour un mini GN ou une MP d'enquête; sans compter des conseils et des aides qui feront autant de bien aux novices qu'aux chevronnés.

Difficile à résummer car il est assez complet de lui même.
Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Répondre