QM64 : méthode d'écriture

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

QM64 : méthode d'écriture

Message par lucieXperience » jeu. 3 janv. 2013 13:28

Et voici la première question de merde de 2013 (qui n'est pas si merdique que ça d'ailleurs) !
J'entends souvent des joueurs dire : "Cool c'est machin qui écrit ma fiche dans l'équipe d'orgas au lieu de bidule, j'aurai un bon perso."
Vous en pensez quoi ? Est-ce que ça veut dire que la méthode d'écriture de ces orgas n'est pas bonne ?
Et bonne année 2013 au passage ;)
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
fenriss
Expert de miches
Messages : 544
Enregistré le : jeu. 22 mars 2012 21:09
Contact :

Re: QM64 : méthode d'écriture

Message par fenriss » ven. 4 janv. 2013 01:13

c'est pas forcément une question de méthode, ça peut aussi être la sensibilité.
Mais globalement dans une équipe d'organisateur, sauf si toutes les fiches sont nivelés d'une façon ou d'une autre, il y a forcément des rédacteurs qui sont meilleurs et donc des fiches qui le seront probablement aussi.

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 986
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: QM64 : méthode d'écriture

Message par kilourh » ven. 4 janv. 2013 08:12

D'accord avec Fenriss sur la sensibilité d'écriture. Certains persos sont écrits comme des romans, à ce moment, on aime le perso avant même de le jouer, et on comprend parfaitement ses intentions, son caractère, et sa présence lors du jeu. A ce moment là, pratiquement pas besoin de lui doner des objectifs. Et quelquefois, c'est juste une succession d'évènements donné dans la fiche.

Le perso ne sera pas forcément meilleur ou moins bon, ce sera surtout notre appréhension de celui-ci qui changera !
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Fanfan Oakenshield
Maître des PNJs
Messages : 38
Enregistré le : jeu. 6 déc. 2012 20:38

Re: QM64 : méthode d'écriture

Message par Fanfan Oakenshield » ven. 4 janv. 2013 08:39

ben...

je crois que ce n'est pas la méthode d'écriture d'un orga qui pose le souci. A mon sens ça souligne surtout le défaut de travail d'équipe et de cohérence d'équipe dans un staff d'orgas.

De mon expérience, je retire surtout que ce n'est pas tant le rédactionnel qui est mis en cause. Mais bien plus la qualité des informations, la cohérence de celles-ci et la richesse des interactions.
Et ça, pour moi, quand c'est pas bon, ça veut dire qu'un orga a travaillé tout seul dans son coin, n'a pas fait relire ses fiches par les autres orgas et donc génère un perso peu intéressant et pas intégré dans la trame générale du GN.

Avatar du membre
Magali
Expert de manches
Messages : 242
Enregistré le : jeu. 23 juin 2011 19:36
Localisation : Grenoble

Re: QM64 : méthode d'écriture

Message par Magali » ven. 4 janv. 2013 09:04

Je suis d'accord avec Fanfan, écrire un GN en équipe, ce n'est pas écrire plusieurs GN et les coller ensemble tant bien que mal.

vincent
Expert de manches
Messages : 204
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 23:10

Re: QM64 : méthode d'écriture

Message par vincent » ven. 4 janv. 2013 10:40

A mon avis le fait de coller des GN inégaux ensemble tant bien que mal vient bien justement d'un défaut de méthode. Les capacités rédactionnelles ne sont souvent pas les mêmes dans une équipe, mais cela ne change pas la qualité d’un personnage à mon sens.

Fanfan Oakenshield
Maître des PNJs
Messages : 38
Enregistré le : jeu. 6 déc. 2012 20:38

Re: QM64 : méthode d'écriture

Message par Fanfan Oakenshield » ven. 4 janv. 2013 11:33

vincent a écrit :Les capacités rédactionnelles ne sont souvent pas les mêmes dans une équipe, mais cela ne change pas la qualité d’un personnage à mon sens.
sauf quand l'équipe ne travaille que séparément et que l'ensemble des personnages n'est pas un groupe mais un groupe de petits groupes rédigés séparément.

pour ma part, je conçois que l'art de la rédaction ne soit pas aisé pour tout le monde.

Par contre, j'ai du mal à chaque fois que je sens qu'un projet n'est pas un travail d'équipe mais un assemblage de travail individuel. Et là, même si on ne sait pas tourner correctement un paragraphe pour faire "ressentir" au lecteur-joueur le personnage, ce qui va vraiment provoquer la catastrophe, c'est le manque de liens et de cohérence de l'ensemble des personnages.

On peut avoir un perso super bien rédigé. Mais qui n'a aucune interaction avec personne et qui a ses intrigues complètement personnelles. Et qui donnera en GN un joueur qui va s'emmerder pendant 36h parce qu'il sera "en dehors".
Et on peut avoir un personnage rédigé comme une notice de machine-outil. Mais qui aura des liens, des intrigues complexes, des interactions. Et qui permettra au joueur de s'éclater pendant 36h.

Et puis on peut avoir les deux. Et là c'est du rêve. Qui devient réalité. Je sais, j'ai testé :)

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: QM64 : méthode d'écriture

Message par Fredou » ven. 4 janv. 2013 14:05

Il y a aussi des jeux où un orga dans l'équipe a charge seul de la conception comme de la rédaction du personnage. Auquel cas, un joueur peut d'autant plus craindre qu'un orga moins qualifié puisse se contenter d'un personnage moins intéressant qu'un autre.

Sinon, je ne suis pas vraiment d'accord avec Vincent. La rédaction est loin d'être accessoire dans la qualité d'un personnage, dès lors que d'elle vont dépendre la clarté, la crédibilité et la complétude des informations, elle est même extrêmement constitutive de la jouabilité du personnage.

vincent
Expert de manches
Messages : 204
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 23:10

Re: QM64 : méthode d'écriture

Message par vincent » dim. 6 janv. 2013 20:51

Fredou a écrit :La rédaction est loin d'être accessoire dans la qualité d'un personnage, dès lors que d'elle vont dépendre la clarté, la crédibilité et la complétude des informations, elle est même extrêmement constitutive de la jouabilité du personnage.
1) Clarté
Si l'on exclue les cas extrêmes, il me semble que même quelqu'un qui n'a pas une plume extraordinaire peut faire des phrases claires et leur donner du sens. J'ajouterais que le manque de clarté est le défaut le plus évident à corriger par une simple relecture d'un co-orga, il ne me semble donc pas qu'un mauvais rédacteur nuira à la qualité du personnage sur ce point (mais il pourra donner plus de boulot à son équipe, c'est un fait).

2) Crédibilité
Cette facette n'est pour moi pas constitutive de la rédaction mais bien de la conception. Alors oui à la première lecture de la fiche on rentre mieux dans le personnage lorsqu'il a été bien rédigé plutôt que l'inverse, mais cela ne change pas la jouabilité du personnage.

3) Complétude des informations
Là aussi c'est lié à la conception, pas à la rédaction. Dans un jeu que j'écris en groupe, avant d'entamer la rédaction d'un personnage, j'ai la liste des informations que je dois placer, donc le fait que j'écrive bien ou non n'y changera pas grand-chose.

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: QM64 : méthode d'écriture

Message par Fredou » dim. 6 janv. 2013 23:49

Je disais clarté, non pas pour la clarté d'une phrase, mais pour la clarté du personnage, qui va permettre de l’appréhender dans toute sa richesse et sa complexité. Un personnage ne se résume pas à une liste d'informations à placer, sans quoi je me ferais vraiment pas chier. Romancé, il est plus que cela, il se dévoile à travers chaque phrase, il prend vie.
En cela, je tiens que la qualité de la rédaction va développer non seulement le plaisir de sa lecture mais aussi la jouabilité du personnage. S'il faut que ce soit un nordique qui le dise, les variations qui sont faites dans cette vidéo sur l'exemple du détective, notamment à travers la rédaction, en sont une illustration : http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... qGVD0W5dhM" onclick="window.open(this.href);return false;

Tu renvoies à la conception mais la rédaction est justement la phase qui va devoir transformer ce qui a été pensé en ce qui va être perçu par le joueur. Tu peux avoir une conception excellente sur le papier ou dans ta tête que la jouabilité prendra un coup si la rédaction est trop à minima, ambigüe, incompréhensible, incomplète, mauvaise, hors-sujet, si elle manque de subtilité,... Des exemples de personnages dont la conception n'est pas aussi mauvaise que leur rédaction, je peux en fournir.

Quant à la relecture, son efficacité dépendra de plusieurs facteurs comme les relecteurs eux-mêmes, la quantité de travail à reprendre, et le temps permettant de le faire. Dans bien des jeux terminés à l'arrache, elle ne permettra pas toujours des miracles, et un joueur peut alors se dire qu'avec certains rédacteurs maitrisant l'exercice, ayant plus de chances de sortir un truc nécessitant peu de retouches, plutôt que d'autres, il fait une meilleure pioche.

Répondre