QM55 : compétition ou coopération

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Répondre
Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

QM55 : compétition ou coopération

Message par lucieXperience » ven. 16 nov. 2012 11:12

Le dernier article d'electro-GN a soulevé une question qui entre en écho avec une question posée par Talitali sur ce forum : Alors que la compétition reste un moteur formidable pour nos intrigues, comment développer la coopération ?

Et c'est Fenriss qui m'a suggéré cette question de merde :
Un GN peut-il être coopératif ou ne naît-il que du conflit entre joueur ?
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
Leïla
Murder 4000
Messages : 82
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2012 22:37

Re: QM55 : compétition ou coopération

Message par Leïla » ven. 16 nov. 2012 12:01

Je trouve ça compliqué de sortir complètement de l'idée de conflit puisque le conflit -au sens large- est moteur, donne du jeu.
Il faut déterminer de quel niveau on parle. Coopération et conflit entre personnages ou entre personnes, les deux ? On peut parfaitement coopérer entre joueurs/joueuses pour créer du conflit entre les personnages, ce que la transparence aide très bien à faire.
Il est aussi nécessaire de distinguer la compétition du conflit, ce sont deux logiques qui peuvent se rejoindre mais qui ne sont pas équivalentes.

Avatar du membre
MisterThd
Expert noël
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 1 nov. 2012 22:45

Re: QM55 : compétition ou coopération

Message par MisterThd » ven. 16 nov. 2012 12:33

Certains jeux sont basés sur la coopération, en ce cas les joueurs jouent "contre" le jeu.
Ce qui ne signifie pas que les personnages ne sont pas en conflit, mais ils doivent coopérer pour sortir d'une situation donnée. C'était des trames assez utilisées y'a 15-20 ans en mediéval fantastique.
Cela demandait une grosse équipe de PNJ, et des évènementiels régulier, les orgas rythmaient et alimentaient le jeu.
Si par contre on préfère (c'est mon cas maintenant) mettre entre les mains des joueurs l'évolution du jeu, il faut que les rapports entre les personnages crée du jeu. Si les personnages sont d'accord, sans doute, il ne se passera pas grand chose. Si ils sont en compétition ou en conflit, cela va générer du jeu.
Mais là aussi il faut faire un distinguo entre compétition et conflit, la première peut être amicale, entre personnage qui coopère pour résoudre cette compétition. La seconde amène sur d'autres types de rapport, et de tension dans le jeu.

Avatar du membre
Baptiste
Expert du d'avance
Messages : 823
Enregistré le : sam. 26 févr. 2011 14:02

Re: QM55 : compétition ou coopération

Message par Baptiste » ven. 16 nov. 2012 12:35

effectivement, ça me semble bien de faire la distinction.

compétition / collaboration entre joueur
Dans un article à paraitre bientôt, on parle de compétition entre joueur lorsque leurs objectifs sont clairement incompatibles et qu'il y a un challenge. et de collaboration lorsque les joueurs s'entendent, par exemple, pour créer une belle histoire.
Oui c'est encore un parallèle avec le GNS:
http://www.electro-gn.com/article-la-th ... 39554.html" onclick="window.open(this.href);return false;

Compétition / collaboration entre personnage
Le conflit est important au sein d'une histoire. Il va souvent opposer le héros et l'adversaire et permettre au héros d'évoluer. Mais le GN ne sert pas toujours à raconter des histoires, n'en déplaise à certain.
On pourrait alors imaginer sans problème un GN où les personnages sont en coopération d'un bout à l'autre sur un projet. Le projet rencontre des obstacles mais il n'y a pas de conflit particulier.

exemple de GN sans conflit : Les joueurs sont des médecins. Ils vont collaborer pour soigner un patient. Chacun a sa spécialité. Le jeu peut être entièrement coopératif.

Dans le cas d'une histoire, il faudrait s'éloigner de la définition classique de ce qu'est un récit pour obtenir quelque chose sans conflit.
Le conflit va désigner l'exploitation d'une différence entre deux personnages. différence de valeurs, de points de vue, d'intérêts. J'imagine que deux personnages peuvent ne pas entrer en conflit que s'ils ont les mêmes valeurs, les mêmes intérêts ... bref, s'ils sont identiques en tout point. Mais dans ce cas, aucun intérêt à avoir écrit deux personnages...

Pour résumer j'ai envie de dire, pas d'histoire (au sens classique du terme) sans conflit, Les GNs sans conflit en revanche, sont possibles. Mais je suis ouvert à la discussion.

Avatar du membre
Beus
Expert de miches
Messages : 525
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 22:31
Localisation : Paris XXème

Re: QM55 : compétition ou coopération

Message par Beus » ven. 16 nov. 2012 12:37

En prenant une analogie avec le jeu de plateau.
Le jeu coopératif, c'est jouer contre le plateau.

Si on transpose en GN ca serait jouer "contre" le scénar. Au sens, on se met tous ensemble (et on ne se cache rien) pour résoudre le mystère collectif que le scénariste nous propose.

Après être en mode coopératif, ça n'empêche pas les conflits mais ils sont inhérents au mystère à résoudre. Deux personnes pouvant s'engueuler sur la solution qu'ils pensent adéquate.
Mister June !

Avatar du membre
fenriss
Expert de miches
Messages : 544
Enregistré le : jeu. 22 mars 2012 21:09
Contact :

Re: QM55 : compétition ou coopération

Message par fenriss » ven. 16 nov. 2012 16:33

supposition de ma part, un Gn où les joueurs n'ont pour seul ennemi que les organisateurs aura l'air manichéen et donc moins riche qu'un jeu où les joueurs sont également en conflit entre eux. Ce sentiment d'obligation de conflit n'est elle pas une évolution de notre pratique du à cette impression de richesse mais également à l'aspect pratique(plus les joueurs ont de conflit entre eux moins i est nécessaire d'avoir des pnjs pour avoir du conflit)

Mon sentiment personnel, je sais qu'il n'y a rien qui me frustre plus que de terminer un jeu en me disant "ah, mais en fait on était tous gentil?"

Avatar du membre
Beus
Expert de miches
Messages : 525
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 22:31
Localisation : Paris XXème

Re: QM55 : compétition ou coopération

Message par Beus » ven. 16 nov. 2012 17:11

fenriss a écrit :supposition de ma part, un Gn où les joueurs n'ont pour seul ennemi que les organisateurs aura l'air manichéen et donc moins riche qu'un jeu où les joueurs sont également en conflit entre eux.
bah reste à définir ce qu'est un GN riche...
franchement je trouve que c'est un peu un préjugé
fenriss a écrit : Mon sentiment personnel, je sais qu'il n'y a rien qui me frustre plus que de terminer un jeu en me disant "ah, mais en fait on était tous gentil?"
Et tu parles de manichéisme ? :mrgreen:

A titre personnel, j'aurais aucun problème à jouer à un jeu full coopératif. Du moment qu'il soit bien fait.
Mister June !

Répondre