QM43 : les docs de jeu

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

QM43 : les docs de jeu

Message par lucieXperience » mer. 12 sept. 2012 10:31

Il paraît que lire des documents de jeu c'est has been, vous en pensez quoi ? Pour ou contre les docs de jeu conséquents ?
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Bross
Expert de manches
Messages : 238
Enregistré le : mer. 4 janv. 2012 19:08

Re: QM43 : les docs de jeu

Message par Bross » mer. 12 sept. 2012 11:23

J'ai d'abord pensé te demander d'expliciter sur quel type précis de document ta question portait, parce que la formulation évoque les docs de jeu et les docs en jeu, ce qui est sensiblement différent, tout en introduisant dans la question la notion de quantité de docs à lire.

C'est donc effectivement une question de merde, au moins par sa formulation.

Si l'on part du principe que les joueurs devraient de toutes façons lire les docs du jeu, au hasard et dans le désordre : les règles, la feuille de perso, la présentation, l'éventuelle aide de jeu contextuelle, je suppose que la question porte sur les documents en jeu, créés par l'organisation, qu'il s'agisse d'articles de journaux, de correspondances, de journaux intimes, relevé bancaire, historique de navigation internet, situation comptable, tout est possible.

Sur le fait de les lire : ça paraît évident que oui, il faut les lire. Si l'organisation s'est donné du mal à concevoir et éditer de tels documents, c'est qu'ils contiennent des informations qui peuvent impacter le jeu. Des correspondances amoureuses, un testament, un journal intime ont un impact évident sur le jeu. Mais même des reproductions de documents authentiques sans contenu scénaristique contribuent à l'immersion dans une époque et une ambiance. On peut ne pas en avoir besoin pour se maintenir dans l'illusion. Mais il est préférable qu'ils existent en cas de temps calme (voire mou, voire mort) pour rester immergé, au moins par la lecture.

Sur le fait qu'ils soient conséquents : c'est peut-être là le véritable enjeu. Personnellement, je n'attends pas de passer un GN à lire des documents, je préfère agir, ressentir, me confronter, évidemment. Que le jeu passe à un moment donné par la lecture d'un document, ça paraît supportable. Le document permet d'introduire dans le jeu des informations nouvelles, des révélations, des preuves, ou simplement une autre perspective que celle fournie via la fiche de perso au départ du jeu. Quand le document a une utilité, une cohérence contextuelle, il permet d'alimenter le jeu et vous fournit un élément concret dans l'univers du jeu pour progresser dans votre propre développement narratif. Evidemment, si le document fait 2000 pages écrites en police 8 sans concerner son lecteur au prime abord, c'est juste une perte de temps.

Comme souvent, le bon sens devrait primer, et les documents en jeu toujours correspondre aux besoins du jeu.

Après je retournerais volontiers la question aux joueurs : pourquoi vous sentez-vous souvent obligés de lire TOUS les docs en jeu disponibles dès le début du jeu, plutôt que de lire seulement ceux pour lesquels votre personnage pourrait manifester un intérêt réel dicté par les évènements du jeu ?

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: QM43 : les docs de jeu

Message par lucieXperience » mer. 12 sept. 2012 11:52

Alors en fait, la question m'a été soufflée par Graziella, donc c'est à elle, qu'il faudrait demander précision.
Moi je comprends les docs de jeu et non les docs en jeu, mais je peux me tromper.

J'ajoute, que j'arrive au bout des questions de merde alors il va falloir que vous preniez le relais.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Sly
Expert cussion
Messages : 52
Enregistré le : mer. 26 janv. 2011 16:59

Re: QM43 : les docs de jeu

Message par Sly » mer. 12 sept. 2012 11:53

Étrangement, j'ai souvent du mal à me concentrer sur la lecture d'un doc en jeu et à réagir sur les infos qui sont à l'intérieur. Je reconnais que cela peut être un moteur de jeu mais souvent ça me gonfle et je me force vraiment à lire que ce qui peut me concerner, même si c'est pas toujours évident à déceler de prime abord (d'où peut être un début de réponse à ta question Bross sur les gens qui lisent tout et n'importe quoi). Je crois que si ça me gonfle, c'est que quelque part ça n'est pas naturel avec la situation et mon ressenti sur le moment. Je m'explique, le plus souvent, en gn, le perso est dans des situations tendues où tout se joue sur peu de temps et consacrer un peu de temps à la lecture peut paraitre une perte de temps et peu cohérent. Ceci dit, certains documents sont tout de même incontournable comme un testament, une lettre d'amour retrouvée etc...
Enfin lire un journal en jeu , c'est aussi prendre son temps, faire une pause à l’intérieur du jeu.
Alors has been , je crois pas mais quand c'est possible disons que perso je prefère un pnj à un bout de papier ;)

Bross
Expert de manches
Messages : 238
Enregistré le : mer. 4 janv. 2012 19:08

Re: QM43 : les docs de jeu

Message par Bross » mer. 12 sept. 2012 12:22

Je vois ce que tu veux dire, Sly, je fonctionne un peu comme toi. Le doc en jeu, ça peut être très réussi, porteur de sens, de rebondissements, de cohérence, d'immersion, etc... comme ça peut être casse-couille, mal ciblé, ou pire, gênant pour le jeu : LA lettre d'amour qu'il fallait qu'untel retrouve, si unautretel l'enterre ou la brûle... prout.

A mon sens, le doc en jeu, comme presque tous les éléments d'un jeu, n'est ni bon ni mauvais. Il est seulement bien ou mal pensé, et/ou soit en phase soit en inadéquation avec le jeu. les questions de la fréquence, de la quantité, de la qualité du doc ne viennent qu'après ça.

Un bouquin épais et complexe, qui nécessite un temps de jeu important pour le lire, qui n'existe qu'en un seul exemplaire, s'il est adapté à un jeu précis, s'il sert le jeu, est un bon doc.

Un très joli article de journal, superbement reproduit, très immersif, qui se lit vite, avec une information claire, disponible en nombreux exemplaires, peut se révéler au mieux inutile, donc une perte de temps pour le joueur comme pour l'organisateur, au pire perturbateur, si l'information qu'il contient est superflue, ou comprise de travers, ou mal exploitée.

En la matière, je pense que l'initiative est du côté de l'orga, c'est lui qui décide d'introduire ou pas le doc dans le jeu. A lui de se poser les bonnes questions et d'être pertinent dans ses réponses. Le doc en jeu n'est pas LA solution à tous les problèmes, il y a aussi le PNJ, d'autres médias (radio, TV, téléphone, crieur public, etc...).

Après, le joueur devrait toujours garder un souci de vraisemblance à l'esprit. Et dans sa "soif" de tout lire, comme dans sa retenue à le faire. Se ruer sur les docs c'est invraisemblable, c'est clairement un comportement de joueur-winner, pas de personnage. Les négliger volontairement quand le jeu vous invite pourtant à lire, c'est tout aussi absurde, même si c'est une "nature de joueur" différente du winner.

Et je ne parle pas que des "incontournables" que tu cites, très justement : testament, lettre d'amour, etc... Lire un journal en jeu ce n'est pas forcément une pause dans le jeu, ni être hors-jeu, pour reprendre un exemple que tu cites. Tous les jeux ne supposent pas un rythme effréné ni une concentration totale sur les intrigues jugées critiques par le joueur - ça c'est une perspective hors-jeu, d'ailleurs. Le joueur peut tout à fait reconnaître un moment critique, dont la portée échappe pourtant au personnage.

Tout en restant en jeu, un personnage peut apprécier comme tout le monde une pause café + clope + le Figaro, même (voire surtout) quand il pressent une situation merdique arriver. La pause, l'aparté, peut même se révéler un beau moment de jeu. ça n'a pas nécessairement de rapport avec un doc en jeu, je le reconnais.

Bross
Expert de manches
Messages : 238
Enregistré le : mer. 4 janv. 2012 19:08

Re: QM43 : les docs de jeu

Message par Bross » mer. 12 sept. 2012 12:34

lucieXperience a écrit :Alors en fait, la question m'a été soufflée par Graziella, donc c'est à elle, qu'il faudrait demander précision.
Moi je comprends les docs de jeu et non les docs en jeu, mais je peux me tromper.
Pour le coup, je refuse de comprendre les docs DE jeu, ça me paraît trop ouvertement synonyme de freeplay délibéré, ou "j'arrive volontairement sur un jeu sans avoir rien lu et en m'en foutant complètement, je fais ce que je veux", donc même du sabotage.
lucieXperience a écrit :J'ajoute, que j'arrive au bout des questions de merde alors il va falloir que vous preniez le relais.
Pour moi qui arrive tardivement ici, il y a moyen d'avoir une liste des QM déjà abordées ?

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 986
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: QM43 : les docs de jeu

Message par kilourh » mer. 12 sept. 2012 12:42

Alors je vais répondre aux deux questions posées (car il y en a plusieurs finalement) :

Les docs de jeu, proposé avant le jeu avec la fiche de perso. J'ai fait quelques jeux où il y avait plétore de doc de jeu, avec règles, contexte, trombi, description des compétences, de cours (pour un jeu dans une école), de l'univers, de groupe etc. Quand il y en a trop, ca me prend la tête. J'essaye de tous les lire, et je passe souvent à côté de l'essentiel : le personnage.

Je préfère alors deux/trois documents de jeux bien fait, même si ils sont un peu gros, mais qui comporte peu d'infos utiles (des documents pour poser un univers, une ambiance) et toutes les infos dans la fiche de perso et/ou un trombi détaillé.

Pour les documents de jeu, présent pendant le jeu, je suis exactement comme Sly. J'ai du mal à lire des documents durant un jeu, et je dois souvent me forcer, sauf si c'est clairement ciblé, comme une lettre par exemple, que je lirais avec attention. J'ai toutefois déjà lu un livre en entier, qui contenant pourtant peu d'info, car mon personnage était impliqué directement par ce livre, et j'ai donc pris le temps, même si ce fut difficile, pour le lire.

En fait, j'aime bien avoir des infos de différentes manières, et les documents écrits en jeu font également parti des média qui pose une ambiance...
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: QM43 : les docs de jeu

Message par lucieXperience » mer. 12 sept. 2012 13:24

Bross a écrit : Pour moi qui arrive tardivement ici, il y a moyen d'avoir une liste des QM déjà abordées ?
tu parcours la section discussion et tu auras la liste des QM, elles sont toutes numérotées. :mrgreen:
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
Thomas B.
Initiateur de roleplay
Messages : 440
Enregistré le : lun. 19 déc. 2011 13:58

Re: QM43 : les docs de jeu

Message par Thomas B. » mer. 12 sept. 2012 14:02

Sur les docs "de jeu", en tant que joueur j'ai juste une remarque/supplique: orga de GN et romancier c'est pas le même métier.

Et plus un orga fera long et ampoulé, plus il aura de chance de se planter et de pondre des tartines chiantes et bancales.

On peut faire court, efficace et quand même arriver à faire passer un ambiance dans une description de monde ou de perso. Plus s'inspirer des nouvelles et autre nano-fictions que des romans.

Oui, tous les GNistes français semblent avoir un exemple de fiches fabuleuses qui font quarantes pages. Mais perso je me suis déjà bien fait chier avec certaines de 4 pages, donc sérieux, faites bon et court, et si vous rédigez comme un pied faites les "éditer" par un collègue un peu bon en français :).

Avatar du membre
Baptiste
Expert du d'avance
Messages : 823
Enregistré le : sam. 26 févr. 2011 14:02

Re: QM43 : les docs de jeu

Message par Baptiste » ven. 14 sept. 2012 09:28

moi je lis doc DE jeu alors je vais répondre à cette question.

J'ai fait une série d'articles sur l'utilisation des documents de jeu.
ça commence ici :
http://www.electro-gn.com/article-artic ... 50761.html" onclick="window.open(this.href);return false;

En 3 mots, ce que j'en pense :
1. Un joueur va vivre des scènes en jeu.
2. On lui donne pour cela des informations qui lui seront utiles pour jouer ces scènes
3. Une information qui ne sera pas utilisée par le jouer ne sert à rien.

je vous vois déjà hurler en disant qu'une information peut simplement servir à comprendre un peu mieux le jeu du voisin, ou l'univers, ou l'ambiance, ou faire rire avant le jeu et donc mettre dans de bonnes dispositions. Oui et dans ce cas là elle est UTILE.

Du coup, vous allez me dire que c'est un truisme crasse et que bien sur les informations inutiles sont rares et qu'elles sont effectivement nulles puisqu'elle n'ont pas d'effet pour le jeu.

Moi je crois que dans la majorité des GNs, 30% de ce qui est donné au joueur est totalement inutile. C'est donc NUISIBLE. En effet il gaspille son temps et l'orga l'a gaspillé aussi alors que par ailleurs il n'a pas eu le temps de corriger les fautes d'orthographe.

70 % d'informations utile, c'est déjà pas mal ! non?
Sauf que je crois qu'ensuite, il y a 50% d'informations qui, si elles ne sont pas inutiles, sont d'une efficacité discutable et auraient gagnées à être repensées voire enlevées.

Nous sommes d'accord qu'il s'agit de taux de pures formes, mais 20% d'informations utiles au joueur, et dont l'orga a réellement pensé aux conséquences, me semble être une moyenne raisonnable.
Les informations préliminaires étant la plupart du temps distribuées au petit bonheur avec l'espoir que cela donnera du jeu. Une réflexion sur les trames (voir la série d'articles) ou sur les situations de jeu véritablement générées par les informations données n'étant que trop rarement véritablement effectuée par les organisateurs.


Conclusion :


Dans la plupart des cas, j'ai envie de bazarder le "livret du monde", parfaitement maquetté, par la fenêtre après l'avoir lu tant il est inutile et comme le dit Thomas, mal écrit. Heureusement, une fois tous les deux ans, il m'arrive d'en trouver un splendide et indispensable, qui me réconcilie avec le GN.

Répondre