QM31 : la bouffe

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

QM31 : la bouffe

Message par lucieXperience » ven. 1 juin 2012 09:57

Trouvez-vous que les repas à table en jeu sont des bons moments de roleplay ou est-ce qu'au contraire vous les trouvez un peu poussifs ? Dans l'un et l'autre cas ce serait dû à quoi à votre avis ?
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
fenriss
Expert de miches
Messages : 544
Enregistré le : jeu. 22 mars 2012 21:09
Contact :

Re: QM31 : la bouffe

Message par fenriss » ven. 1 juin 2012 11:59

moi je trouve que ce sont des bons moment de jeu, parce que ça t'oblige souvent à discuter avec des gens avec qui tu n'aurais pas parlé autrement.
Par contre ça nécessite d'avoir des joueurs un minimum ouvert pour faciliter la discussions.

Avatar du membre
Beus
Expert de miches
Messages : 525
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 22:31
Localisation : Paris XXème

Re: QM31 : la bouffe

Message par Beus » sam. 2 juin 2012 00:00

Pour ma part, j'ai souvent vu le repas "statique" avec place imposée donner un coup de mou à un GN.
Au demeurant c'est rarement bien joué, genre je suis au repas en présence du Roi de France et je me lève devant lui pour aller comploter plus loin etc...
Mister June !

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 986
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: QM31 : la bouffe

Message par kilourh » sam. 2 juin 2012 07:30

Sur un jeu, le repas fut le meilleur moment pour ma part du GN. Je discutais tranquillement à côté de la femme qui m'avait quitté plusieurs années auparavant sans dire un mot. Je parlais alors aux autres personnes de mon amour déçu, et la joueuse à côté de moi qui glisser de plus en plus de sa chaise, c'était vraiment une excellente scène de jeu.

Après, c'est peut-être assez aléatoire comme moment, mais ca peut ancrer le jeu dans une certaine réalité, si on respecte les convenances dans un jeu second empire par exemple. Ca peut placer une ambiance, un décor si c'est en début de jeu, ou faire une pause agréable en cours de jeu, pour re réfléchir. Mais parler devant tous, ou au moins ces voisins à demi-mot pour faire comprendre à un interlocuteur précis ce qu'on désire, c'est un excercice que j'aime bien.

De plus, selon nos voisins, cela peut apporter des discussions qu'on aurait pas eu en temps normal, lors d'autres scènes de jeu.
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Avatar du membre
Baptiste
Expert du d'avance
Messages : 823
Enregistré le : sam. 26 févr. 2011 14:02

Re: QM31 : la bouffe

Message par Baptiste » lun. 4 juin 2012 09:11

Souvent je trouve que les repas sont sur un rythme de jeu hyper lent (effectivement réaliste) alors que le reste du GN est joué sur un rythme beaucoup plus rapide (et irréaliste)

Les joueurs bougent beaucoup et butinent de joueurs en joueurs, d’intrigues en intrigues. C’est assez peu réaliste, On passe d’une histoire à une autre, on joue avec tel joueur parce qu’il est dispo, puis on va participer à un événementiel parce qu’il est là. Et puis arrive le repas, qui force brutalement le GNiste a adopter un comportement réaliste, à rester sur place, à ne pas parler QUE de ses intrigues.

Ce décalage est catastrophique. Il est déstabilisant pour les joueurs qui ne sont plus d’accord sur le niveau de réalisme du jeu.

Certains vont se lever devant le roi pour retourner au jeu irréaliste. D’autres vont en profiter pour jouer de façon réaliste (comme dans l’exemple de kilourh). Et les deux attitudes sont incompatibles.

Je vais développer ça dans un article electro-gn, mais je crois qu’il serait bon d’essayer d’obtenir le même niveau de réalisme en repas et hors repas durant un GN. Soit en faisant des buffets par exemple ( plus propices au jeu d’intrigue irréaliste habituel. Soit en essayant d’obtenir un jeu réaliste sur toute la journée (Les personnages ne vont pas intriguer dans les coins, et respecte une certaine étiquette, bref se comporte comme leurs personnages le feraient)

Avatar du membre
Beus
Expert de miches
Messages : 525
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 22:31
Localisation : Paris XXème

Re: QM31 : la bouffe

Message par Beus » lun. 4 juin 2012 09:29

+1
Mister June !

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: QM31 : la bouffe

Message par Fredou » lun. 4 juin 2012 10:11

Décalage catastrophique, je te trouve bien péremptoire. :)
Cette déstabilisation peut être plus que souhaitable. Jouer avec un tel obstacle et la frustration induite est aussi un moteur de jeu. J'ai écrit autrefois un jeu qui alternait des villes étapes où les joueurs étaient libres de butiner comme tu dis, et cinq ou six passages de 30 minutes coincés, les uns sur les autres, dans un wagon étroit. La tension qui naissait de cette incapacité à s'isoler, de devoir faire face à son pire ennemi, les silences pesants, venaient justement et volontairement contraster et enrichir le reste du jeu. Il en va parfois de même du repas, qui peut être ce moment où l'on n'est plus libre d'évoluer, contraint de faire face à l'adversité, souvent de faire bonne figure.. Cette "frustration" est aussi une source de jeu et surtout d'émotions.

Avatar du membre
Beus
Expert de miches
Messages : 525
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 22:31
Localisation : Paris XXème

Re: QM31 : la bouffe

Message par Beus » lun. 4 juin 2012 10:33

Oui aucun personnage n'aurait été assez bête pour sauter d'un wagon pour aller discuter avec un autre. En revanche se lever devant le roi, y a pas grand monde que ca effraie :)

C'est un peu la même chose dans le Match du siècle où les Américains et les Soviétiques sont obligés de cohabiter le temps d'un repas.
Mister June !

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: QM31 : la bouffe

Message par lucieXperience » lun. 4 juin 2012 10:37

Il me semble que le problème souligné par Baptiste repose surtout sur le décalage entre les joueurs au moment du repas où certains vont jouer de façon réaliste et vont ressentir cette frustration dont tu parles et où d'autres vont se lever en plein repas et ne prêter aucune attention au réalisme. Personnellement j'ai déjà vu ça de nombreuses fois et je trouve la deuxième attitude assez lamentable, ça me gonfle profondément et je trouve que c'est un vrai travers du GN tel qu'il est majoritairement pratiqué aujourd'hui.

edit : quand j'avais joué le match du siècle avec eXperience j'avais trouvé le repas vraiment sympa, mais je crois que c'est aussi parce qu'on a fait pleins de blagues hors-jeu. :?
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
fenriss
Expert de miches
Messages : 544
Enregistré le : jeu. 22 mars 2012 21:09
Contact :

Re: QM31 : la bouffe

Message par fenriss » lun. 4 juin 2012 11:14

Beus a écrit :En revanche se lever devant le roi, y a pas grand monde que ca effraie :)
Je suis pas assez calé en histoire pour pouvoir l'affirmer mais, en même temps, est-ce que le simple fait de manger avec le roi n'est pas "irréaliste".
Le peu de film où je me souvient d'un repas avec le roi, il s'agit souvent de banquet médiévaux, et il y a toujours au moins un type(le héros ou le méchant en général) qui va se lever et se casser parce qu'il a appris une mauvaise nouvelle. Et ça ne choque personne.(les spectateurs inclus)
Du coup doit-on être plus réaliste que le cinéma?

Répondre