QM25 : délit de faciès

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

QM25 : délit de faciès

Message par lucieXperience » mer. 2 mai 2012 15:08

Sur une idée originale de Stéphane, une question de merde qui me semble vraiment intéressante :
Est-ce qu'un GNiste noir peut jouer Louis XIV ?
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
Beus
Expert de miches
Messages : 525
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 22:31
Localisation : Paris XXème

Re: QM25 : délit de faciès

Message par Beus » mer. 2 mai 2012 17:23

Oui.
Mister June !

Avatar du membre
Baptiste
Expert du d'avance
Messages : 823
Enregistré le : sam. 26 févr. 2011 14:02

Re: QM25 : délit de faciès

Message par Baptiste » mer. 2 mai 2012 17:27

Non

Avatar du membre
Beus
Expert de miches
Messages : 525
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 22:31
Localisation : Paris XXème

Re: QM25 : délit de faciès

Message par Beus » mer. 2 mai 2012 17:31

Devrait même pas avoir débat.
Mister June !

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: QM25 : délit de faciès

Message par lucieXperience » mer. 2 mai 2012 17:56

on pourrait aussi demander : "est-ce que la reine du comté peut être jouer par un boudin ?"
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: QM25 : délit de faciès

Message par Fredou » mer. 2 mai 2012 20:08

C'est la question plus générale de l'emploi, du moindre emploi et du contre-emploi. Parce qu'on a un sexe, une dégaine, une gueule, un comportement, des attitudes, un caractère, un âge, on a un emploi (voir plusieurs).
Un joueur dans son emploi sera probablement plus crédible, mais, ça ne le fait pas forcément rêver et même si, il en aura sans doute marre à la longue, voir les autres en auront marre de le voir toujours dans les mêmes rôles et de trop facilement le calculer.

L'art du casting consiste pour moi à concilier deux choses qui sont parfois contradictoires et pas toujours évidentes à déterminer :
- Quel est le personnage dans lequel le joueur serait crédible, son emploi ?
- Quel est le personnage qui le ferait rêver, qu'il aurait vraiment très envie de jouer, pour lequel il serait prêt à s'investir ?

Je donne toujours la priorité à la seconde sur la première, considérant qu'on ne cherche pas à maximiser la performance d'un rendu comme au cinéma, mais le plaisir de tous et de chacun.
Maintenant, quand je peux concilier les deux, c'est mieux, et je vais faire attention à la crédibilité sur l'ensemble du tableau, c'est à dire à ne pas caster trop de contre-emploi sur une même session.

Ma réponse est oui.

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: QM25 : délit de faciès

Message par lucieXperience » mer. 2 mai 2012 21:47

Évidemment qu'un noir peut jouer Louis XIV et le jouer parfaitement, évidemment qu'une nana pas terrible peut jouer une bonasse et s'éclater. Mais pour les autres joueurs ? Est-ce que ce ne sera pas difficile pour les autres joueurs d'être attirés par une joueuse qui n'est pas attirante ? Est-ce que ce ne sera pas difficile de ne pas céder à la tentation de voir quelque chose de comique dans le fait que Louis XIV soit noir ?
En réalité, en fait je pense qu'un Louis XIV noir ne pose aucun problème, en revanche, je pense qu'il est très difficile de jouer une histoire d'amour avec quelqu'un qu'on trouve vraiment affreux.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
Magali
Expert de manches
Messages : 242
Enregistré le : jeu. 23 juin 2011 19:36
Localisation : Grenoble

Re: QM25 : délit de faciès

Message par Magali » mer. 2 mai 2012 21:53

je pense qu'il est très difficile de jouer une histoire d'amour avec quelqu'un qu'on trouve vraiment affreux.
Je pense aussi, mais je pense que tout le monde ne va pas forcément trouver affreuses les mêmes personnes, non ?

Avatar du membre
fenriss
Expert de miches
Messages : 544
Enregistré le : jeu. 22 mars 2012 21:09
Contact :

Re: QM25 : délit de faciès

Message par fenriss » jeu. 3 mai 2012 00:18

Je ne pense pas qu'il faille poser comme règle inviolable qu'un joueur doit-être l'incarnation fidèle de son personnage. ça reste un jeu, on doit pouvoir s'adapter.
Mais le contraire est également vrai, il me parait important pour les jeux "classique" de viser un certain réalisme sinon, où s'arrête-t-on? Les filles pourraient jouer des rôles de garçons et inversement ça ne ressemblerait plus à grand chose.
J'avoue personnellement que j'aime bien en jeu partir du principe que mon interlocuteur ressemble à ce à quoi il ressemble. ça m'a notamment posé problème sur un jeu où j'ai tourné autour d'un personnage joué par une jeune joueuse plutôt jolie pour me rendre compte à la fin du jeu que le personnage était en fait une petite vieille(je crois que c'était marqué dans le who's who mais je n'avais pas fait gaffe).
ça n'a pas gâché le jeu, mais ça a tout de même favorisé des scènes qui n'avaient pas lieu d'être.

Avatar du membre
stephane
Connaisseur en points d'action
Messages : 62
Enregistré le : jeu. 29 mars 2012 20:24

Re: QM25 : délit de faciès

Message par stephane » jeu. 3 mai 2012 00:36

Merci à Lucie d'abord d'avoir adoubé la QM que je lui ai proposée.

La question est en effet plus largement celle de la prise en compte du physique dans l'attribution (ou le refus d'attribuer) un rôle. Qu'est-ce qu'on peut moralement faire ?

Je vois 2 activités proches de la nôtre qui pratiquent des castings et attribuent des rôles : le cinéma et le théâtre. Si on demandait si un comédien noir peut jouer Louis XIV pour ces deux activités, on aurait comme réponse 'non' pour le cinéma et 'oui' pour le théâtre. Pourquoi ?

Le cinéma a comme absolu esthétique (un absolu écrasant dont on s'écarte très rarement) de représenter de manière crédible l'univers fictionnel. Le médium le permet (on peut truquer l'image, on peut enregistrer des chuchotements : les acteurs n'ont pas besoin de crier, etc.) donc cette esthétique s'est imposée. Le résultat c'est qu'aujourd'hui tout le monde serait interloqué si dans une fiction historique comme 'Ridicule' Louis XVI était joué par un acteur noir. C'est une discrimination mais elle est légale et acceptable car justifiée par des raisons artistiques.

Le théâtre au contraire a des contraintes physiques qui empêchent d'atteindre cet absolu. Il s'est donc dirigé vers une représentation symbolique de l'univers fictionnel. Du coup, un acteur noir ou une femme peuvent sans problème jouer Hamlet ou Tartuffe (je simplifie; on ne voit pas tellement de Hamlet noir ou de Tartuffe femme et certaines pièces proposent des décors qui se veulent réalistes mais l'idée générale est juste je pense).

Et le GN ?
Pour pratiquer ce qui est fondamentalement une discrimination, la seule raison acceptable est l'intention artistique : l'esthétique de mon jeu réclame que tous les joueurs soient blancs parce que leurs persos le sont, ou l'esthétique de mon jeu réclame que tous les personnages de hauts rangs soient noirs (parce que je veux un rendu spécial). Mais, dans ce cas, le degré général d'exigence doit être extrêmement élevé. Ce serait choquant d'être intransigeant sur un Louis XIV blanc et dans le même temps d'autoriser les joueurs à fumer en jeu leurs cigarettes contemporaines ou pratiquer le hors jeu par exemple. Ça démolirait la justification artistique (et donc morale).
Hormis ces cas rares je réponds donc 'oui' à la QM. Nos esthétiques imparfaites et nos contraintes nous rapprochent du théâtre et comme Frédou, je pense que c'est l'envie d'interpréter qui est plus importante.
Dans le cas précis d'un noir jouant Louis XIV, on peut anticiper les éventuelles réactions d'étonnement de certains joueurs en faisant un laïus sur les conventions du GN et les rapprocher du théâtre ou poser que l'univers du jeu est la France du XVIIème siècle avec un minuscule changement : il y a des personnes de toutes couleurs de peau qui naissent et vivent en France et c'est un détail auquel on n'accorde pas plus d'importance que la couleur des cheveux.

Sinon, je trouve que la réponse de Frédou est très juste.

Répondre