QM12 : L'orga dirigiste

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Répondre
Avatar du membre
Thanos
Expert du d'avance
Messages : 801
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 08:55
Localisation : Saint Joseph
Contact :

Re: QM12 : L'orga dirigiste

Message par Thanos » jeu. 8 mars 2012 11:14

Fredou a écrit :Perso, je trouve que ça aurait eu plus d'élégance à être rédigé dans la fiche, comme une réflexion motivée et une intention initiale en-jeu du personnage, du style : "J'y ai bien réfléchi, parce que ci et ça, j'ai tout à gagner à ne pas me révéler trop tôt, sans avoir suffisamment assuré mes arrières, sans la mettre en danger inutilement, sans être d'abord certain de ses sentiments, etc." C'est presque pareil, le joueur prendra autant de soin à faire durer la chose, mais plutôt qu'un interdit divin, on lui permet de peser par le jeu à chaque instant les raisons initiales qui lui font tenir cette info secrète face à l'importance des événements présents. Pour preuve, "l'interdit" tu l'as finalement transgressé en le disant plus tôt, quand tu as estimé par le jeu que c'était devenu nécessaire. Quand je parlais de "paresse" au début du thread, c'est que ce style de consignes est parfois (comme ici, il me semble) un raccourci qu'on aurait pu éviter avec un peu plus de soin pour mieux construire la chose dans le jeu, en conservant la logique du personnage. En tout cas, je ne procède pas autrement.
C'est un peu le soucis que j'ai trouvé sur ma fiche du Sweet's. Le personnage faisait des choses sans que ce soit vraiment justifier dans la fiche de personnage par son caractère ou autre, et c'était seulement à la fin, dans un encadré, qu'il y avait marqué "tu dois jouer ton personnage de telle et telle façon", ce qui effectivement, expliquait certaines de ses décisions. Ce qui m'a gêné dans tout ça, ce n'est pas tant l'encart de fin de fiche, mais surtout le fait que ce ne soit pas "romancé" dans la fiche, ce qui donnait une histoire, des réactions et des décisions, selon moi, peu cohérentes. Avoir les deux ne me choque pas (rédigé dans la fiche, et en rappel à la fin), mais il faut quand même que ce soit dans la fiche.
lucieXperience a écrit :La question des règles me fait rebondir ici quoique c'est un peu à cheval sur le dirigisme et la communication.
Je repensais au jeu Tempête dans une tasse de thé des Amis de Miss Rachel. C'est un jeu que j'ai joué il y a 3 ans si je ne me trompe pas et que j'ai aimé. Le ton du GN, très second degré, est venu naturellement parce que le vivier de joueurs avait en majorité la même culture GNistique et la sauce a prise. Pourtant, ce ton qui a pris le dessus inconsciemment et qui a semblé évident à tout le monde, ne l'était plus du tout pour une session suivante.
Ici, on peut évidemment parler d'un problème de communication des orgas qui ont peut-être considéré comme acquis quelque chose qui ne l'était pas (l'ambiance second degré que l'on trouve dans cette asso), mais on pourrait aussi se dire qu'une règle dirigiste explicite au briefing aurait réglé le problème.
Typiquement, j'ai fais le Tempête juste après le Spirit. Donc je l'ai pris très premier degré, en lisant la fiche et pendant tout le début du GN, et j'avoue que ça m'a gêné. Déjà je me suis demandé comment j'allais pouvoir jouer un tel personnage en lisant la fiche très premier degrés. Après coup, en revoyant certaines aides de jeux, ou en relisant la fiche dans le ton du GN, il y avait effectivement des indices du fait que c'était très 2, 3 ou 4ième degrés. Ca aurait mérité d'être plus clairement annoncé je pense.
Bon, au final, je me suis quand même bien éclaté, car j'ai fini par me mettre dans l'ambiance du GN. Il y avait le même problème pour certains joueurs du Fouquet's, qui avaient un début de jeu plus classique et ne voyait donc pas directement le coté décalé qui peut sauter aux yeux de ceux qui commencent dans la salle principale.
Bon, après, ça rentre dans le problème de communication, mais comme dit Lucie, une règle dirigiste explicite au briefing ou dans un mail en amont du GN aurait réglé le problème.

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: QM12 : L'orga dirigiste

Message par kilourh » jeu. 8 mars 2012 14:49

Baptiste a écrit :
Le (trop rare) personnage stupide.
Tu n'as pas fait les Beverly Place toi, non ?

J'ai eu certains personnages, qui par leur réaction sont idiots, par exemple lié à l'amour, où le personnage est fou amoureux, et accepte tout de son amour, alors que le joueur sait pertinamment que l'autre se fout de vous. C'est une manière d'avoir un personnage stupide, dans certaine de ses réactions, et le joueur doit faire abstraction de ce qu'il comprend, pour jouer vraiment son perso !
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Avatar du membre
Thanos
Expert du d'avance
Messages : 801
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 08:55
Localisation : Saint Joseph
Contact :

Re: QM12 : L'orga dirigiste

Message par Thanos » jeu. 8 mars 2012 15:16

kilourh a écrit :
Baptiste a écrit :
Le (trop rare) personnage stupide.
Tu n'as pas fait les Beverly Place toi, non ?
Il a joué Chuck ! Il est même dans le masterfile, en photo !

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: QM12 : L'orga dirigiste

Message par kilourh » jeu. 8 mars 2012 15:37

C'est pour ça qu'il n'a pas joué un personnage débile ! ^^
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Avatar du membre
Thanos
Expert du d'avance
Messages : 801
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 08:55
Localisation : Saint Joseph
Contact :

Re: QM12 : L'orga dirigiste

Message par Thanos » jeu. 8 mars 2012 16:57

Après, BP, c'est particulier, tous les perso sont comme ça.
Mais c'est vrai qu'il y a peu de perso stupide, en règle général.

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: QM12 : L'orga dirigiste

Message par Fredou » jeu. 8 mars 2012 17:39

C'est sans doute également du à des joueurs qui refuse de se comporter comme des idiots et dont le sang froid et l'esprit empêche un personnage perdu et débile de voir le jour.
Le perso "crétin" est surtout très narrativiste pour le coup, et un frein à toute forme de challenge, raison pour laquelle je marque systématiquement "je ne veux pas jouer un idiot" et n'en ferai jamais jouer. Exceptionnellement, sur une p'tite durée, dans un jeu fun type BP2, ça va, mais sinon, je pleure.

Avatar du membre
Baptiste
Expert du d'avance
Messages : 823
Enregistré le : sam. 26 févr. 2011 14:02

Re: QM12 : L'orga dirigiste

Message par Baptiste » jeu. 8 mars 2012 17:47

le frein au challenge, s'il est vraiment totalement handicapé oui. Mais un personnage peut être limité par ses capacités cérébrales mais avoir d'autres atout dans sa manche.

J'ai déjà eu un personnage incapable de faire une phrase correcte et/ou d'envisager des solutions de règlement à l'amiable. sa seule solution était la violence et la menace. Je me suis enfermé dans des menaces et des vendettas et j'ai très mal terminé parce que je me suis empêché d'envisager une solution diplomatique qui aurait pu circonscrire le conflit.

Avatar du membre
Baptiste
Expert du d'avance
Messages : 823
Enregistré le : sam. 26 févr. 2011 14:02

Re: QM12 : L'orga dirigiste

Message par Baptiste » jeu. 8 mars 2012 17:52

je continue : autre outil "dirigiste" : le trait psychologhique, la phobie, la maladie etc...

exemples :
tu as peur dès qu'il y a plus de 4 personnes dans la pièce.

tu es autoritaire

tu as des bouffées de chaleur régulières



personnellement j'ai déjà eu la phobie du noir dans un GN qui se passait entièrement de nuit.

Répondre