Ecrire un GN à scènes, recommandations

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Répondre
Graziella
Expert de miches
Messages : 524
Enregistré le : lun. 7 févr. 2011 22:32
Contact :

Ecrire un GN à scènes, recommandations

Message par Graziella » mar. 17 avr. 2018 09:20

Hello,

J'ai un projet d'un GN (2-3h de jeu pour 8P) qui se déroule en scène.
Je souhaite avoir des conseils pratiques sur comment écrire ce type de GN plutôt dirigiste, c'est à dire un GN où les joueurs lisent une scène et la jouent.
Mes questions:

> Comment finit on une scène?

>Comment faire pour que les joueurs ne fassent pas n'importe quoi pendant le jeu et qu'ils restent bien dans leurs scènes?
NB : j'ai prévu dans le dossier joueur un propos sur le sujet qui explique que cela peut changer des habitudes de jeu plutôt tournées vers l'impro mais même quand c'est écrit noir sur blanc, il y a toujours des joueurs qui reprennent leurs habitudes de jeu.

>Comment intégrer dans les scènes la transformation des personnages de manière subtile?
J'ai prévu 7 grandes scènes mais peut être devrais je rajouter des plus petites scènes permettant d'introduire ces transformations ?

Merci pour vos conseils!
Bonne journée

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: Ecrire un GN à scènes, recommandations

Message par Saki » mar. 17 avr. 2018 16:02

Hello.
Est-ce que tu tiens à ce que soit dirigiste ? Parce que sinon il y a moyen de laisser plus de marge aux joueurs en bossant en arborescence.

Pour marquer la fin d’une scène, j’ai tendance à utiliser un signal sonore (musique en général). Mais cela peut être un signal visuel (par exemple lumineux)....
Une autre piste : laisser les joueurs en charge. Exemple, dans Je ne dirai plus jamais je t’aime (qui n’est pas un jeu en séquence) les joueurs ont un repère : l’un d’eux (il n’est pas précisé qui) devra à un moment assez précis prononcer une phrase donnée qui marquera le début de la rupture. La nécessité d’etre proactifs pousse les joueurs à être attentifs au déroulement du jeu.

Comment contrôler les joueurs ? Si tu tiens à faire un jeu dirigiste, en commençant par être très claire sur le sujet dans la note d’intention.
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: Ecrire un GN à scènes, recommandations

Message par lucieXperience » mar. 17 avr. 2018 18:23

Je trouve ça vraiment difficile de répondre de manière générale donc je vais le faire en prenant deux exemples précis : Carmen Chabardès et Cie Lou Cheyenne
Graziella a écrit : > Comment finit on une scène?
Dans Carmen Chabardès les scènes sont coupées par une musique (pas toujours la même : il n'y en a pas pendant les scènes, donc dès qu'il y a de la musique ça veut dire qu'on est dans l'interscène), dans Cie Lou Cheyenne elles sont arrêtées par une sonnerie de théâtre à chaque fois.
À chaque fois les scènes ont une durée approximative définie par les orgas donc on sait à peu près à quel moment on coupe, mais on va toujours faire un tour parmi les joueurs à ce moment là pour savoir si on peut couper ou s'il y a un truc en cours.
Graziella a écrit :>Comment faire pour que les joueurs ne fassent pas n'importe quoi pendant le jeu et qu'ils restent bien dans leurs scènes?
Il y a déjà les consignes avant jeu qui sont assez strictes. Plus elles sont précises et claires et moins les joueurs sont amenés à en dévier.
Pour un jeu très narratif comme Carmen Chabardès je dis aux joueurs qu'il vaut mieux éviter de prendre des grandes décisions de vie au cours d'une scène ou en tout cas de considérer que leurs personnages pourront très bien changer d'avis juste après. Les lettres distribuées avant chaque scène rattrapent leur jeu de la scène précédente en un sens, mais en général, ce qui est induit dans les lettres de début les lance sur un jeu qui est en accord avec la continuité des lettres suivantes. Si tu écris des personnages cohérents il n'y a pas vraiment de raison que les joueurs sortent des clous.
Graziella a écrit :>Comment intégrer dans les scènes la transformation des personnages de manière subtile?
là je n'ai pas de recette, ça relève de la subtilité de ton écriture.
Pour Carmen Chabardès j'ai choisi de distribuer à chaque nouvelle scène une lettre que le personnage a écrite à quelqu'un d'autre extérieur au groupe des personnages présents. Du coup la psychologie est amenée à la première personne en s'adressant à quelqu'un d'autre avec ce que ça implique de mensonge à soi-même et à l'autre. Je trouve que ça marche bien.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Graziella
Expert de miches
Messages : 524
Enregistré le : lun. 7 févr. 2011 22:32
Contact :

Re: Ecrire un GN à scènes, recommandations

Message par Graziella » jeu. 19 avr. 2018 18:21

Coucou,
Je vous remercie les filles pour ces pistes de réflexion, ça répond à mes question !
Allez au boulot!

Avatar du membre
Beus
Expert de miches
Messages : 525
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 22:31
Localisation : Paris XXème

Re: Ecrire un GN à scènes, recommandations

Message par Beus » ven. 20 avr. 2018 10:41

Salut Graziella,

Je n'ai jamais écrit des GN à scènes mais joué quelques uns.
Juste pour te dire qu'il y a un truc que j'aime bien en tant que joueurs c'est d'alterner des scènes courtes et intenses et des scènes plus posées où on prend plus de temps pour arriver à la conclusion de la scène. J'ai ressenti ce mélange comme très "cinématographique".

L'écueil que j'ai ressenti c'est de ne pas être entre joueurs au diapason sur la chute de la scène. Et d'avoir ce moment de flottement où on ne sait plus trop ce qu'on doit atteindre et l'orga qui sentant que ca tourne en round, balance une musique pour qu'on passe à la suivante. Irrémédiablement quand j'ai vécu cela, j'ai ressenti un (léger) sentiment d'échec ou de raté qui n'est pas très agréable mais évidemment pas bien grave et qui passe très rapidement parce que tu te projettes dans la scène suivante.
Et tu peux "rater" une scène et réussir les dix suivantes.

Ma conclusion, c'est qu'il faut être très clair et précis pour les joueurs sur cet aspect là. Que toute le monde ait bien compris en l'écrivant en toute lettre :
- le but de la scène
- l'effet déclencheur de la fin

Après même avec cela, il n'y a pas de risque zéro ;)


Bises
Beus
Mister June !

Graziella
Expert de miches
Messages : 524
Enregistré le : lun. 7 févr. 2011 22:32
Contact :

Re: Ecrire un GN à scènes, recommandations

Message par Graziella » mer. 25 avr. 2018 10:07

Merci Beus pour ces réflexions:)
La bise

Répondre