GN et alcool

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Répondre
Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

GN et alcool

Message par Cire de Sacub » lun. 6 nov. 2017 09:53

Pendant longtemps j'ai été agacé par les GN dits sans alcool. N'ayant pas de problème spécifique avec ce produit, parvenant à doser de manière adaptée ma consommation, j'ai le réflexe d'associer les GN sans alcool aux longues litanies répondant à des tendances sociétales aux mœurs toujours plus policées.

A titre personnel je n'ai jamais été témoin directement de dérapages dans un jeu. Par contre, il est vrai que j'ai entendu de nombreux témoignages faisant état de joueurs ivres qui maltraitaient un jeu et/ou des joueurs.

Pourtant, plus j'y réfléchis, plus j'ai tendance à m'interroger sur la consommation d'alcool dans ce contexte. Certes non, le temps n'est pas venu pour moi d’interdire ou de trop rationner l'alcool sur mes jeux. Néanmoins je commence à regarder différemment la chose, surtout depuis que j'ai entendu récemment des témoignages glaçants sur des dérapages avec de graves harcèlement sexuels (à chaque fois en pleine nuit, dans de gros med'bours).

Car il faut bien le dire, le GN conduit intrinsèquement à lever naturellement des inhibitions. Dans un costume, avec un masque, cette activité a tendance à nous libérer de certaines pesanteurs sociétales. Nos avatars sont souvent importants, actifs et se mettent en scène.
Sauf que l'alcool a les mêmes effets : il favorise l'énergie et lève également des inhibitions. Nous nous trouvons donc en présence d'une conjugaison désinhibitrice qui peut multiplier les attitudes à risque et les élans enflammés... Parfois pour le plus grand bien d'un jeu : ils sont nombreux ceux qui se raisonnent et consomment avec modération pour s'abandonner avec plus de justesse encore dans un avatar. Mais force est de constater que la chose n'est pas la règle et que le mélange de deux facteurs désinhibiteurs peut devenir explosif.

Donc je comprends mieux certaines retenues de certains orgas. Selon moi plus le GN est grand, plus les participants sont nombreux, plus le GN est long, plus le site est vaste, plus les risques augmentent. Sur un petit format les écarts sont vites repérés (même si rien n'est impossible), les joueurs ont tendance à plus se tenir.
Pourtant interdire la chose sur de gros GN me parait à double tranchant : la prohibition génère une perte de contrôle du phénomène. Aucune solution ne s'impose simplement. Je crois de plus en plus que les orgas doivent interdire l'alcool amené par les joueurs et qu'ils doivent en gérer la distribution. Facile à dire...

Et vous, vous en êtes où avec l'alcool ?

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: GN et alcool

Message par lucieXperience » lun. 6 nov. 2017 18:30

J'ai été témoin de deux cas d'ivresse forte sur des jeux petits formats (10h et moins de 20 joueurs). Dans les deux cas l'expérience a été pénible pour les joueurs et/ou organisateurs.

Pour autant en ce qui me concerne je n'interdis pas l'alcool sur les jeux dont je suis orga, tout simplement parce que j'aime boire de la bière au débrief (#teamegoisme). Selon le type de jeu l'alcool sera prévu en jeu (Carmen Chabardès > apéro et vin en jeu) ou après le jeu (Cie Lou Cheyenne > alcool seulement pour le débrief parce que sport et alcool ne font pas bon ménage) mais toujours en quantité raisonnable (parce que je suis radine).

Pour l'instant je préfère continuer en faisant confiance aux gens et en leur capacité à ne pas nuire au jeu par une consommation excessive. Et je pense que si excès il y avait sur une session je serais vénère contre le joueur ou la joueuse quitte à le/la blacklister mais je ne pense pas que ça remettrait en cause mon rapport à l'alcool en GN (toujours parce qu'à titre perso j'aime trouver de l'alcool en GN).
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: GN et alcool

Message par Fredou » lun. 6 nov. 2017 20:38

J'ai été témoin de très nombreux cas d'ivresse autrefois sur des jeux médiévaux, certains vraiment dangereux, parfois violent. Depuis que je joue d'autres types de jeux, c'est plus rare, parce qu'on y vient beaucoup plus pour le contenu du jeu que pour "boire entre amis autour du feu" et qu'il y a plus de sélection des joueurs.
Il m'est arrivé de dire à quelqu'un après un gros débordement la veille qu'il avait un problème avec l'alcool et que c'était très dommageable pour le plaisir de jeu des autres. Un an après, il a entrepris une désintox et m'a envoyé un p'tit mot gentil pour avoir eu la franchise de le lui dire et s'excuser de n'avoir pas su alors le reconnaître.

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: GN et alcool

Message par Saki » sam. 11 nov. 2017 11:47

j'ai eu deux fois affaire à des joueuses et joueurs méchamment bourrés sur des petits formats que j'organisais et ca m'avraiment emmerdé.
Le premier a rapidement cessé de jouer et juste déconné. Heureusement c'etait un jeu au second degré donc ça passait. La seconde a continué à jouer de façon peu subtile, mais à la rigueur on pouvait se dire que c'était le perso qui était bourré donc ça ne gâchait le jeu de personne. Mais j'ai tout de même trouvé ca pénible.

mais ce n'étaient pas des jeux touchant à des trucs spécialement difficiles, je ne perdais jamais personne de vue.... Depuis j'ai appris que le premier avait à une autre occasion dégainé une vraie arme qui était sur un jeu en guise de déco et réellement attaqué quelqu'un avec qui il s'engueulait.

Depuis je limite la quantité d'alcool/les alcools forts sur mes jeux. Le seul GN que j'aie organisé sans alcool c'était les Fleurs de Mai de Muriel (je suis ses directives mais de toute façon j'aurais interdit l'alcool) car le thème et l'utilisation de l'ars amandi + l'isolation réguliere par couple rend le truc vraiment touchy.
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Avatar du membre
Thanos
Expert du d'avance
Messages : 801
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 08:55
Localisation : Saint Joseph
Contact :

Re: GN et alcool

Message par Thanos » lun. 13 nov. 2017 09:15

Sur un jeu, j'ai vu un mec sérieusement alcoolisé sortir un cran d’arrêt en disant "j'ai toujours ça sur moi, on sait jamais". C'était juste après le jeu et c'était un peu flippant, même si le gars n'a pas fait mine de vouloir s'en servir ni rien.

Pink
Murder 6000
Messages : 324
Enregistré le : jeu. 23 août 2012 08:33

Re: GN et alcool

Message par Pink » ven. 5 janv. 2018 18:11

Moi j'ai un soucis avec l'alcool. Aussi il m'est arrivé d'apprécier :
- que cela soit interdit pour ne pas avoir à me poser de question en jeu et à savoir à quoi m'en tenir.
- que cela soit autorisé uniquement avant le jeu, de manière à pouvoir me désinhiber un peu sans excès possible (interdit après).
Je ne serais pas en mesure de faire preuve de restriction sur mes jeux car je m'en sens totalement illégitime aux vues de mon addiction, pour autant je pense que c'est souvent souhaitable. Le combo "émotionel lié à la nature du jeu" + "alcool" + "évènement social" peut donner des situations très moyennes.

Répondre