QM 193 : joueurs pro actif et GN foireux

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Steve_J
Maître des PNJs
Messages : 39
Enregistré le : jeu. 15 sept. 2016 14:34

Re: QM 193 : joueurs pro actif et GN foireux

Message par Steve_J » jeu. 27 juil. 2017 18:59

Orga et joueur doivent avoir envie de jouer et de faire jouer. Il n'y a pas d'obligation à quoi que ce soit. Pas de contrat moral. Juste l'envie. Si elle n'est plus là, pourquoi devoir la feindre ?
Il n'y a pas de contrat moral mais certains jeux sont construits de telle manière que la présence de certains personnage est essentielle (si ce n'était pas le cas on ne ferait d'ailleurs pas tout un plat de la question des désistements ou des difficultés à recruter des PNJ). C'est ce qui rend la question délicate : en tant joueur on peut se retrouver coincer dans un rôle utile au plaisir des autres participants mais déplaisant.

Mon plus mauvais souvenir de GN est un huis-clos politique de vampire qui se déroulait dans un bâtiment de la Camarilla (un gros et puissant regroupement de vampires) et dont l'intrigue tournait autour de trois émissaires de clans extérieurs venus soumettre des propositions d'alliances qui étaient alors discutées et votées par les membres de la Camarilla.

Les PJ se divisaient entre une dizaine de membres de la Camarilla et trois émissaires (dont je faisais partie), les premiers étaient régulièrement amenés à se retirer pour débattre et voter. Les trois émissaires n'avaient fondamentalement qu'assez peu de raisons de discuter et pas vraiment d'occasions de jouer ensemble.
Et bon c'était un peu la mort. Devoir construire du jeu à partir de rien, à trois joueurs, pendant des heures...bah ça ne marchait pas. J'avoue que je ne sais même plus si nous sommes complètement passés en hors-jeu pour nos discussions, je crois que nous nous sommes contentés de donner le change aux autres PJ en agissant comme des PNJ (en ne se préoccupant pas d'être crédibles entre nous). Pour nous c'était une expérience d'isolation désagréable (et n'ayant aucun sens thématique, elle était une pure conséquence d'erreurs de game-design).

Il était honnêtement difficile d'être "respectueux du cadre" parce qu'on avait le sentiment que la mauvaise construction de l'intrigue et de nos personnages n'étaient pas très respectueuses (certes involontairement). Et sur une session de plusieurs heures il devient difficile d'exiger la bienveillance.
On ne reproche pas à ses amis d'être partis en début d'une soirée d'anniversaire. Si on veut reprocher à des joueurs de quitter un GN en plein milieu cela devrait impliquer des égards particuliers de la part des orga.

MoZ
Dénoueur de multi-intrigues
Messages : 155
Enregistré le : mar. 6 mai 2014 18:38

Re: QM 193 : joueurs pro actif et GN foireux

Message par MoZ » lun. 31 juil. 2017 15:52

Pink a écrit :J'ai compris ton avis Olivier, mais je n'ai pas compris pourquoi jouer magré tout était important.

J'ai l'impression qu'on (organisation) a du mal à accepter qu'une joueuse puisse, pour différentes raisons, arrêter de jouer.

Ca me questionne sur les motifs légitimes d'un refus de jeu en dehors des questions de sécurité. Est ce une qualité de faire semblant de s'amuser / de s'intéresser à un jeu ?

Je crois que je préférerais qu'une joueuse vienne me dire qu'elle s'emmerde sur mon jeu et qu'elle va dormir, plutôt qu'elle fasse semblant de jouer quelque chose qui ne fonctionne pas.

Orga et joueur doivent avoir envie de jouer et de faire jouer. Il n'y a pas d'obligation à quoi que ce soit. Pas de contrat moral. Juste l'envie. Si elle n'est plus là, pourquoi devoir la feindre ?
Je pense qu'au contraire, il y a bien un contrat moral : celui de participer à la création collective.
Estimer qu'un jeu est mauvais, dans son intégralité, c'est quand même se la péter assez grave. A moins que tous les joueurs s'ennuient uniformément, il y a toujours quelque chose à sauver, à construire, avec ou sans les orgas.
Si l'ennui est individuel, l'abandon a pour moi un caractère assez égoïste, consumériste. Comme il a été écrit plus haut, ça peut détruire le jeu d'autres personnes, par effet domino. La moindre des choses est d'aller voir les orgas qui, une fois la situation exposée, ne devraient pas manquer de donner des pistes de jeu.

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 512
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: QM 193 : joueurs pro actif et GN foireux

Message par Lila » jeu. 3 août 2017 16:32

Perso en tant qu'orga, l'idée qu'une joueuse se force est juste insupportable.

MoZ
Dénoueur de multi-intrigues
Messages : 155
Enregistré le : mar. 6 mai 2014 18:38

Re: QM 193 : joueurs pro actif et GN foireux

Message par MoZ » jeu. 3 août 2017 18:05

Il y a une nuance entre se forcer et faire un effort. On fait tous des efforts, plus ou moins violents, pour se sortir de son lit, pour faire des courses, pour remplir une fiche d'inscription, trouver un covoiturage, etc. Dans le cas d'un jeu dans lequel on a du mal à trouver sa place, je vois plutôt ça comme tirer tout ce qu'il y a de positif dans un jeu. Un peu comme dans la vie, en fait.

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 512
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: QM 193 : joueurs pro actif et GN foireux

Message par Lila » jeu. 3 août 2017 22:55

Oui. Mais là je parle de se forcer. Quand l'expérience est vraiment désagréable, qu'on a essayé, que c'est toujours pas bien. J'en ai vécu UN comme ça.

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM 193 : joueurs pro actif et GN foireux

Message par Cire de Sacub » lun. 7 août 2017 22:19

MoZ a écrit :Je pense qu'au contraire, il y a bien un contrat moral : celui de participer à la création collective. Estimer qu'un jeu est mauvais, dans son intégralité, c'est quand même se la péter assez grave. A moins que tous les joueurs s'ennuient uniformément, il y a toujours quelque chose à sauver, à construire, avec ou sans les orgas.Si l'ennui est individuel, l'abandon a pour moi un caractère assez égoïste, consumériste. Comme il a été écrit plus haut, ça peut détruire le jeu d'autres personnes, par effet domino. La moindre des choses est d'aller voir les orgas qui, une fois la situation exposée, ne devraient pas manquer de donner des pistes de jeu.
100% d'accord. Sauf pour raison grave (santé, accident...), abandonner un GN est quelque chose d'inacceptable à mes yeux.
Par contre si l'orga n'a pas respecté sa partie de contrat moral en donnant au joueur un avatar qui est confronté à des thématiques ou des situations que le joueur avait préalablement spécifié comme ses propres limites, c'est à mes yeux l'une des rares raisons acceptable d'un tel abandon.
Mais l'ennui est un risque. Un risque à prendre et à assumer ! Pour paraphraser Moz, en GN on est dans un groupe en co-création, pas un consommateur dans une salle de cinéma qui se barre parce que le film l'ennuie !

Répondre