QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouine ?

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par Fredou » jeu. 1 juin 2017 15:20

J'entends ta définition et la spécificité que tu y vois sur l'absence de trouble en GN. C'est un élément hyper intéressant (innovant et probablement sous exploité), mais pour autant je ne partage pas l'idée que cela soit la caractéristique principale de ce qui fait un GN "feel good". Je la vois plutôt comme une pratique pour limiter les enjeux et faire disparaitre toute "tension", et donc permettre que le rythme du GN soit uniquement celui de l'environnement. C'est, à mon avis, un outils au service du slow gaming.
Sans cette caractéristique et avec ta seule définition du "mieux être à la fin", pratiquement tout GN est "feel good".

Avatar du membre
Magali
Expert de manches
Messages : 242
Enregistré le : jeu. 23 juin 2011 19:36
Localisation : Grenoble

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par Magali » jeu. 1 juin 2017 16:28

Pink a écrit :Sans réfléchir, GN à chouine, je pense aux classique de miss rachel (grenaway's, spirits). Et feel good, je pense Canotiers (Rôle), et donc plus récemment Doléances (A3DL) et le Lierre et la vigne (eXperience).
Juste un mot avant de commencer, les Canotiers de Santeuil, c'est un jeu organisé chez Miss Rachel ;)

J'ai été appelée sur ce sujet par Frédou, mais comme je lui ai dit, je ne suis pas super à l'aise avec la théorisation, encore moins quand elle concerne les Canotiers parce qu'on n'avait pas du tout une démarche théorique ou intellectuelle ou je ne sais quoi au départ. Je pense que c'est parti d'une envie d'un orga d'écrire un jeu dans une ambiance légère et bucolique, mais pas en réaction à d'autres jeux, et surtout pas dans une idée de développement personnel.

Il y a déjà eu une discussion ici sur le slow-gaming et la différence (ou pas) avec le feel-good, je vous la remets : http://www.murder-partyorg/phpBB3/viewtopic.php?f=5&t=937

Pour ma part (on était sept orgas au départ, alors je précise que je parle pour moi-même…), le côté "slow-gaming"-mais-qui-n'avait-pas-encore-de-nom :P m'avait intéressée parce que j'ai tendance à être lente et contemplative dans ma manière de jouer, j'ai du mal à précipiter les évènements parce que je ne trouve pas ça logique et cohérent, et souvent quand je suis prête à faire une grande scène de déclaration d'amour par exemple, et bien je ne peux pas parce qu'il y a des zombies (oui, je caricature, mais vous voyez l'idée…) donc bien sûr, l'écriture du jeu a été orientée par nos expériences respectives, qui nous ont aidés à savoir ce qu'on aimerait trouver dans ce jeu, parce qu'on ne l'avait pas trouvé dans d'autres ou au contraire parce que ça avait pu nous intéresser.
Par exemple, j'ai vécu de jolis moments légers et poétiques sur des jeux par ailleurs très dramatiques, et je trouvais intéressant de faire le pari de baser un jeu là-dessus. J'apprécie d'avoir le temps de ne rien faire tout en interprétant un vrai personnage bien écrit. Je conçois que ça ne soit pas ce que tout le monde recherche en GN.
J'ai aussi vécu comme complètement feel-good des jeux estampillés "à chouine", parce que mon perso avait eu une évolution très positive (dans son histoire éventuellement, mais surtout dans ses relations ou sa psychologie).
Comme quoi ce n'est pas très simple… En tout cas je ne dirais pas que les Canotiers ont été écrits "contre" les GN "à chouine", parce que les influences romanesques sont évidentes dans le jeu, en partie parce que ça nous plaît et qu'on avait envie d'y mettre certaines intrigues (mais doucement), en partie parce que c'était notre culture de jeu et qu'il nous a été difficile de nous en défaire…

… ce qui m'amène à la deuxième question : "Est ce que les jeux "feel good" sont plus simplistes que les jeux "à chouine" ?", je dirais que ça dépend de ce que signifie "simpliste". Dans le cas des Canotiers, il y a peu d'intrigues, et peu d'événements. C'était vraiment notre souhait au départ, parce que nous recherchions un jeu lent et contemplatif, mais on a quand même eu pas mal de moments de doute et de tendances à en rajouter.

Bref (j'ai du mal à être brève…) je pense qu'il est difficile de faire rentrer des jeux dans des cases, parce que ça dépasse de partout, donc je ne suis pas convaincue par l'idée d'un courant qui se créerait en réaction à un autre. Je pense qu'on prend un peu dans tout ce qu'on connaît et que petit à petit, il y a de nouvelles pratiques qui émergent parce que quelqu'un s'est dit "Ah oui, ça c'est pas mal, on pourrait lui donner un plus grande importance dans un autre jeu…"

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par Cire de Sacub » jeu. 1 juin 2017 19:47

lucieXperience a écrit :Cire de Sacub a écrit:Exactement. Personne ne va voir un film ou lire un bouquin dans lesquels tout se passe bien dans une douce nonchalance. C'est le drame, l'évènement exceptionnel, la caricature qui vont attirer. [...]On peut également voir la chose avec un autre axe de réflexion : on vient chercher dans le GN l'antithèse de notre existence.

Je suis toujours étonnée par cette propension que tu as à établir de grandes vérités générales à gros coups de truelles. Toi qui parle sans arrêt de la subtilité de la psychologie des individus comment peux-tu faire de telles généralisations ?


Charmant ! ^^
Sur mon commentaire il ne t'a pas échappé que je donnais, sans prendre partie, deux visions opposées sur le sujet. D'un côté la dimension cathartique, de l'autre celle d'une recherche en miroir. Rien ou personne n'est l'un ou l'autre. En effet pas d'exclusivité en matière de psyché, mais un faisceau complexe car plurifactoriel. Merci de me permettre ainsi de préciser ma pensée, exposée précédemment sans avertissement de précaution parfois d'usage.

Sploutch
Expert européen de la murder party
Messages : 8
Enregistré le : mer. 20 nov. 2013 16:57

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par Sploutch » mer. 7 juin 2017 15:01

Concernant les Canotiers, je ne peux qu'abonder dans le sens de Magali...Et peut-être compléter un peu, puisque j'ai l'insigne honneur d'être orga de deux des jeux cités comme "repères" dans le post initial (Spirits et les Canotiers)

Pour le plus ancien, Spirits donc, je pense qu'on était en plein dans ce que Fredou a décrit au début de la conversation : un GN "melting pot" avec des intrigues plus "romanesques /chouines", des persos plus "tirlipinpon-burlesque-2e degré", des persos plus "intrigues-murder", etc. C'était ma première écriture (même si mes éminents co-orgas étaient, eux, plus expérimentés) et personnellement, je ne me suis pas posé la question de l'étiquette. A posteriori c'est à mes yeux une des failles de ce GN : il est très varié au niveau des expériences de jeu qu'il offre selon les persos, et le fait que certains le catégorisent parfois comme "à chouine" (je l'ai lu plusieurs fois) est un gros danger je pense : on a déjà eu des joueurs frustrés parce qu'ils étaient venus pour du romanesque et avaient eu un perso 2d degré...C'est compliqué à gérer je trouve au niveau de la communication, et c'est ce qui a fait que dans ma pratique personnelle d'orga, j'essaye maintenant d'avoir une ligne plus claire quand j'écris un jeu. Donc, il y a bien changement, mais pas par volonté de renier ce qui a été écrit !

Après, pour les Canotiers, comme l'a dit Magali, il n'y a pas eu de volonté de rompre avec quelque chose qui nous semblait dépassé : ça s'est fait petit à petit, en partant de l'ambiance que l'on voulait donner, et à un moment dans l'écriture c'est devenu évident pour nous et on a décidé d'en faire une des spécificités du jeu (y compris en reprenant certaines intrigues qui étaient déjà écrites, et trop sombres par rapport à cette envie). Pour autant je ne dirais pas qu'il n'y a pas du tout de "tensions" chez les personnages.

Enfin, même si nous avons je crois tous été ravis dans l'équipe de voir apparaitre ce terme de "slow gaming" et de voir que notre jeu suscitait des débats et ouvrait des perspectives, il ne me semble pas que nous avons "dépassé le GN à chouine". En tout cas pour ma part, je suis heureuse et fière d'avoir écrit un GN "feel good" si certains veulent le nommer ainsi, mais ça ne m'empêche pas de travailler en solo à un GN dans la plus pure lignée "chouinesque". (Si j'arrive à le finir un jour, ce GN-rêvé depuis des années - écrit en solo....n'est pas Fredou ou Véro qui veut !)

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 512
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par Lila » mar. 13 juin 2017 11:24

Thomas B. a écrit :Et ce n'est pas juste le "on est entre une bande de potes et on kiffe de se faire griller des saucisses plus ou moins hors jeu dans la forêt". C'est "quelqu'un qu'on ne connait pas a écrit des situations et des persos qui vont nous faire sentir bien/aimé/apprécié/soutenu, même dans une salle de classe moche".

Globalement je trouve qu'en art, faire que les gens se sentent bien, optimistes, aimants etc, est bien plus difficile que les choquer et faire pleurer dans les chaumières. Mais rapporte moins de statut à l'artiste, ce que je déplore. Et on retrouve cette dynamique notamment dans la scène Nordique, ce que je déplore aussi.

Donc je suis super content qu'il y ait du feel good. En tant que joueur mon envie d'y jouer n'est pas tant une *réaction* à la chouine mais plus la satisfaction que la vie, c'est le bonheur aussi et pas seulement le malheur. Donc je suis content que le GN offre une palette d'expérience plus large que "on va gagner" et "on va pleurer".
Merci pour ce message, je le trouve très juste.
Bisous d'une bi-classée feel good / maso

Avatar du membre
Olivier
Connaisseur en points d'action
Messages : 63
Enregistré le : sam. 12 févr. 2011 17:36

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par Olivier » ven. 16 juin 2017 08:43

Est ce qu'il n'y a pas aussi quelques jeux feel good "d'influence", à savoir je veux vous montrer que tel système / situation est positive, donc j'organise un jeu ou tout se passe bien dans ce contexte ?

Il y a quelques années, on avait été nombreux à avoir envie d'entrer dans une secte hippye pour suivre Skippy le Grand Gourou parce que "tout bien que tu détiens est un fardeau qui te retient...".

Répondre