QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouine ?

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
Thomas B.
Initiateur de roleplay
Messages : 437
Enregistré le : lun. 19 déc. 2011 13:58

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par Thomas B. » mer. 31 mai 2017 11:22

Je ferais une énorme différence entre "feel good" d'un jeu comme Bus Stop et le "feel heroic", "feel successful", "feel smart" des médbour, soirée enquêtes, GN Vampire etc, romanesques à fortes tensions entre individus/familles etc, qui sont liés à des victoires du perso sur son adversité (monstres, vengeance sur la marquise de machin, énigme policière).

Le "feel good" des Bus Stop, Canotiers etc, sans ces fameuses victoires, est pour moi nouveau en GN.

Et ce n'est pas juste le "on est entre une bande de potes et on kiffe de se faire griller des saucisses plus ou moins hors jeu dans la forêt". C'est "quelqu'un qu'on ne connait pas a écrit des situations et des persos qui vont nous faire sentir bien/aimé/apprécié/soutenu, même dans une salle de classe moche".

Globalement je trouve qu'en art, faire que les gens se sentent bien, optimistes, aimants etc, est bien plus difficile que les choquer et faire pleurer dans les chaumières. Mais rapporte moins de statut à l'artiste, ce que je déplore. Et on retrouve cette dynamique notamment dans la scène Nordique, ce que je déplore aussi.

Donc je suis super content qu'il y ait du feel good. En tant que joueur mon envie d'y jouer n'est pas tant une *réaction* à la chouine mais plus la satisfaction que la vie, c'est le bonheur aussi et pas seulement le malheur. Donc je suis content que le GN offre une palette d'expérience plus large que "on va gagner" et "on va pleurer".

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par Fredou » mer. 31 mai 2017 15:35

Je pense qu'il faut distinguer la fin et le moyen.

Le romanesque n'est pas synonyme systématiquement de malheur. Bien des jeux romanesques vont offrir des conclusions extrêmement solaires. La caractéristique du romanesque c'est plutôt le trouble qui agite le personnage au nœud de l'intrigue, dans une situation inconfortable, instable et qui va évoluée au fil du jeu. Mais après les péripéties, le bilan peut être tout autant solaire, et même d'autant plus solaire qu'on sera passé par quelques agitations entre temps. En cela, un jeu romanesque peut très bien exacerber une belle amitié, une relation de famille ou une belle romance pour en faire quelque chose d'extrêmement positif.

Alors qu'un jeu comme les canotiers, par exemple, est promis par ses auteurs comme un jeu sans problématiques. Le "feel good" n'est alors plus seulement dans la fin, mais dans le moyen : "Vous allez vous sentir bien tout au long du jeu, vous la coulez douce, profitez de l'instant..." C'est là qu'est l'originalité de ces quelques jeux, dans l'ataraxie.

Avatar du membre
Thomas B.
Initiateur de roleplay
Messages : 437
Enregistré le : lun. 19 déc. 2011 13:58

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par Thomas B. » jeu. 1 juin 2017 00:01

Fredou a écrit :Je pense qu'il faut distinguer la fin et le moyen.

Le romanesque n'est pas synonyme systématiquement de malheur.
Exact. Et même quand ça parle de malheur, de ce que j'ai pu tester en romanesque jusqu'ici, trop d'éléments (trop) romanesques m'ont empêché de chouiner pour le coup. Même avec des partenaires de jeu très chouettes, l'overdose de certains contenus m'a sortit du truc plusieurs fois. Les GN plus sobres et plus réalistes, plus "vie quotidienne" sont plus efficaces pour moi si j'ai envie de chouiner :)

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par Fredou » jeu. 1 juin 2017 08:23

Ca c'est tout autre chose, qui dépendra forcément des jeux, des curseurs romanesques, de la subtilité mise en œuvre ou non par le jeu, et des joueurs.

Pink
Murder 6000
Messages : 324
Enregistré le : jeu. 23 août 2012 08:33

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par Pink » jeu. 1 juin 2017 11:39

Lila a écrit :Beh les GN feel good, historiquement, c'est la norme :)
:D Je crois que la norme c'est que les organisateurs aient envie que les joueurs se soient "amusés" et qu'ils aient "passés un bon week-end".

Mais de là à dire qu'ils aient voulu et pensé le jeu pour que les joueurs se sentent mieux à la fin du jeu qu'au début, je pense qu'il y a un écart.

C'est d'ailleurs pour ça qu'il me semble quasiment plus compliqué d'induire un état général plus positif que négatif sur un individu par le biais d'un GN, essentiellement parce que j'ai l'impression que nos références (de toutes natures) sont plus nombreuses dans le registre du "drame" que dans celui du "bien être".

Mais c'est peut être juste mon côté emo-goth, j'en sais rien en fait.

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par Fredou » jeu. 1 juin 2017 12:59

Mais de là à dire qu'ils aient voulu et pensé le jeu pour que les joueurs se sentent mieux à la fin du jeu qu'au début, je pense qu'il y a un écart.
Je ne suis pas sûr que ce soit une définition suffisante du GN "feel good", parce que cela tu peux l'appliquer à vraiment beaucoup de jeux même parmi les plus chargés en pathos. Par exemple, prends le cas d'un dilemme cornélien qui va torturer le personnage tout au long du jeu. Il va prendre cher mais s'il suffit par exemple que le dilemme se résolve à tous les coups à la fin en une issue vraiment solaire pour provoquer une forme d'euphorie chez le joueur. Là, il n'y a vraiment rien de neuf.

A mes yeux, c'est vraiment l'ataraxie, l'absence de trouble majeur sur la durée du jeu, qui fait l'originalité du GN "feel good". C'est, il me semble, ce qui rend ces jeux nouveaux et encore assez rares.

Pink
Murder 6000
Messages : 324
Enregistré le : jeu. 23 août 2012 08:33

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par Pink » jeu. 1 juin 2017 14:24

J'entends ta définition et la spécificité que tu y vois sur l'absence de trouble en GN. C'est un élément hyper intéressant (innovant et probablement sous exploité), mais pour autant je ne partage pas l'idée que cela soit la caractéristique principale de ce qui fait un GN "feel good". Je la vois plutôt comme une pratique pour limiter les enjeux et faire disparaitre toute "tension", et donc permettre que le rythme du GN soit uniquement celui de l'environnement. C'est, à mon avis, un outils au service du slow gaming.

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par Cire de Sacub » jeu. 1 juin 2017 14:41

Fredou a écrit :j'ai l'impression que nos références (de toutes natures) sont plus nombreuses dans le registre du "drame" que dans celui du "bien être"
Exactement. Personne ne va voir un film ou lire un bouquin dans lesquels tout se passe bien dans une douce nonchalance. C'est le drame, l'évènement exceptionnel, la caricature qui vont attirer. Mais cette démarche n'a pas vocation à aller "moralement" ou psychiquement moins bien. L'art (et sa consommation/création si singulière dans le GN) avec les mécanismes de catharsis permet de sublimer voir même d'exorciser des tensions internes. Un GN "à chouine" a donc plus à vocation de faire du bien que le contraire.

On peut également voir la chose avec un autre axe de réflexion : on vient chercher dans le GN l'antithèse de notre existence. Ceux qui ont une vie relativement stable, saine, agréable sans une problématique (santé, amour, argent...) trop envahissante vont plus naturellement chercher l'exotisme d'une situation de crise plus ou moins dramatique.
Par contre ceux qui sont en situation de souffrance, d'exclusion, de mal être dans la "vie réelle" peuvent avoir envie de se tourner vers un jeu "feel good". Comme pour se lover dans une bulle de bien être, un cocooning psychique comme une oasis dans un désert aride.

ps : le système se venge, cette fois-ci c'est le propos de Frédou qui est estampillé Pink sur la citation ! va comprendre...

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par Fredou » jeu. 1 juin 2017 15:15

Exactement. Personne ne va voir un film ou lire un bouquin dans lesquels tout se passe bien dans une douce nonchalance.
Pourtant, c'est justement le propos de certains "feel good movie". Je pense à "Be Happy" avec Sally Hawkings par exemple, pour en prendre un bien réussi.
Un GN "à chouine" a donc plus à vocation de faire du bien que le contraire.
Ce serait triste et grave sinon.

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: QM 188 : jeux "feel good", contrepied à 10 ans de chouin

Message par lucieXperience » jeu. 1 juin 2017 15:17

Cire de Sacub a écrit :
Exactement. Personne ne va voir un film ou lire un bouquin dans lesquels tout se passe bien dans une douce nonchalance. C'est le drame, l'évènement exceptionnel, la caricature qui vont attirer. [...]
On peut également voir la chose avec un autre axe de réflexion : on vient chercher dans le GN l'antithèse de notre existence.
Je suis toujours étonnée par cette propension que tu as à établir de grandes vérités générales à gros coups de truelles.
Toi qui parle sans arrêt de la subtilité de la psychologie des individus comment peux-tu faire de telles généralisations ?

Non on ne cherche pas tous la même chose dans l'art, GN compris.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Répondre