Décider pour les joueurs ?

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Décider pour les joueurs ?

Message par Saki » lun. 20 mars 2017 15:47

Je digresse un peu mais en lisant Stan il me vient une question, enfin deux :

Pourquoi les joueurs sont-ils si nombreux à répondre "tout me va" quand on leur demande "à quels sujets sensibles (maladie grave, rupture difficile, suicide d'un proche, maladie mentale etc) ne voulez-vous pas être confronté ?"

Et comment est-ce que les orga qui me lisent gèrent ça quand, connaissant la vie privée d'un joueur, il/elle est certain.e que malgré la mention "tout me va" il ne faut surtout pas donner un rôle en particulier àcette personne, même si le reste du rôle semble correspondre.
Bref est-ce que vous respectez le non-choix du joueur ou est-ce que vous partez du principe que vous savez et pas lui/elle et donc ne lui donnez pas ce rôle précis ?

Est-ce que l'orga peut raisonnablement penser qu'il sait mieux que les joueurs ce qui est bon pour eux ?

Édit : je devrais peut être ouvrir un autre sujet en fait.
Modifié en dernier par Saki le lun. 20 mars 2017 17:47, modifié 1 fois.
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: Décider pour les joueurs ?

Message par lucieXperience » lun. 20 mars 2017 16:08

Du coup Saki j'ai fait acte d'admin et j'ai divisé le sujet.

J'ai déjà rencontré cette problématique et c'est chiant. Je pense que l'orga ne peut pas décider pour le joueur, par contre s'il a un doute mieux vaut en parler avec lui. On hésite souvent à cause des histoires de spoil, parce qu'il y a des trucs dont on veut garder la surprise, mais après avoir fait une erreur de ce type un jour en n'en parlant pas à la joueuse, clairement, maintenant tant pis pour le secret. Je préfère parler de mes doutes directement.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: Décider pour les joueurs ?

Message par kilourh » lun. 20 mars 2017 16:16

Je pense que c'est un problème qui survient si on connait (ou pense connaître le joueur) en question. La solution : ne prendre que des inconnus :D

Plus sérieusement, si je pense qu'un personnage peut plaire au joueur, mais qu'il comporte une problématique qu'il ne veut pas jouer, je vais sans doute en parler avant avec lui. Je dis sans doute car j'ai eu des fois des situations où le joueur avait évoqué un soucis, mais que je ne l'avais pas, moi-même, perçu dans le perso que je lui avais alors attribué. Du coup, difficile.

Si quelqu'un me dit qu'il peut tout jouer, dans ce cas, c'est facile. Je n'ai pas encore eu le cas de la personne qui refusait de jouer sur un sujet, et que je ne pouvais pas faire jouer du tout (parce que par exemple le sujet est centrale dans le jeu). Mais j'imagine que je ne prendrai pas la personne en question, en lui disant pourquoi...
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Stan
Murder 2000
Messages : 14
Enregistré le : lun. 20 mars 2017 14:17

Re: Décider pour les joueurs ?

Message par Stan » lun. 20 mars 2017 17:06

Et comment est-ce que les orga qui me lisent gèrent ça quand, connaissant la vie privée d'un joueur, il/elle est certain.e que malté la mention "tout me va" il ne faut surtout pas donner un rôle en particulier au cette personne, même si le reste du rôle semble correspondre.
Est ce que c'est un cas qui vous est arrivé? genre souvent?

J'aurais tendance par réflexe à blindé la note d'intention si il y a des sujets très durs (en mode gros warning sur cette question) et à miser sur la responsabilité des joueurs. J'ai du mal à imaginer un joueur se taire sciemment à cette question (mais bon je suis un membre de la team "tout va bien !")

Erastide
Expert européen de la murder party
Messages : 2
Enregistré le : lun. 20 mars 2017 16:54

Re: Décider pour les joueurs ?

Message par Erastide » lun. 20 mars 2017 17:23

Je pense qu'il faut de toute manière faire au cas par cas, et que dans le cas de l'orga, comme dans le cas du joueurs, l'expérience joue énormément.

J'ai eu le problème en écrivant un perso pour un ami. Il était débutant en GN comme j'étais débutante en organisation et connaissant un peu la personne, je lui ai explicitement demandé si toutes les "histoires de cœur" lui allaient vraiment. J'avais dans l'idée un amour homosexuel malheureux mais je ne pouvais évidemment pas le dire textuellement. J'ai enrobé et il m'a répondu "Oui, pas de soucis". Sauf que dans les faits, la part homosexuelle n'a posé aucun problème (alors que dans mon esprit, c'était la partie pour laquelle je l'interrogeai réellement), alors que la part amour malheureux a fait des dégâts, à mon grand dam, alors que j'avais imaginé que l'aspect dramatique serait un gros kiff pour lui. Comme quoi, je ne le connaissais pas si bien que ça... ou je n'ai réfléchi qu'à travers un filtre déformé.

Par ailleurs, en tant que PJ, aux premiers GN que j'ai fait, je disais aussi "Tout me va ! Prenez moaaaa, c'est tout !" en en étant convaincue ! J'suis une fille solide mouah, j'ai peur de rien. Puis j'ai eu quelques bad trip, ou bien j'ai croisé des persos dont je me suis dit après coup "heureusement qu'on ne m'a pas collé celui-là". Donc aux inscriptions suivantes, j'ai commencé à remplir ce fameux champs des trucs qu'on ne veut pas jouer. (Non, désolée, mais depuis que je suis maman, en fait, je ne me sens plus capable d'accoucher d'un bébé mort-né en plein GN :p) Et avec le temps, ce champ se remplit de plus en plus ! Non pas que je sois une fille spécialement chiante ou difficile (quoique ?)... mais juste que je commence à mieux me connaître... et surtout à connaître ce qui pourrait éventuellement me tomber dessus !

Et je suis devenue orga, ce qui a aussi changé ma vision des choses. Un PJ qui donne des indications de jeu précises, même si on ne les satisfait pas, on le situe tout de suite mieux et on voit plus facilement quel sera le casting adéquate. Ça n'empêche pas de mettre des défis ou d'être parfois un peu ambitieux. Mais au moins on le fait en connaissance de cause... Et si on se dit qu'il y a un risque sur le casting d'un personnage (chef de groupe, membre d'un couple...), on lui met un partenaire dont on est sûr (second, autre membre du couple...) et le tour est joué (ou en tout cas, on limite le risque).

Bref, pour moi, tout (ou presque) est une question d'expérience. Oui je pense qu'un orga peut mieux savoir qu'un PJ, surtout si l'orga est confirmé et le PJ débutant. La lettre d'intention est un outil extrêmement utile, mais pour un PJ débutant, qui ne saura pas forcément se projeter, ça peut ne pas suffire. Un PJ confirmé sera cependant de très bon conseil, et s'il dit "Tout me va"... ben... tant pis pour sa gueule, il l'aura cherché ! :p (niark niark niark et c'est le moment de se lâcher !)

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: Décider pour les joueurs ?

Message par Saki » lun. 20 mars 2017 17:38

Pour répondre à Stan :

Ça m'est arrivé assez souvent. Une fois en tant qu'orga à propos d'un sujet particulièrement difficile alors que je n'étais pas censée être au courant ( quelqu'un avait eu la langue trop bien pendue). Dans ce cas difficile d'aller trouver la personne en lui disant "je sais ce qui t'est arrivé, justement j'ai un rôle pour toi mais ça en parle qu'en penses-tu ?"

Là c'était heureusement un cas exceptionnel. Récemment j'ai fait jouer un copain, j'ignorais qu'il était arrivé quelque chose de très grave à l'un de ses proches et justement il a eu le personnage à qui il arrive exactement la même chose.... Il l'a tout de même bien vécu semble-t-il mais quand lors du débriefing il l'a expliqué je n'en menais pas large.

D'un côté je comprend que l'on ne souhaite pas forcément confier à une fiche de casting des choses très personnelles , puisqu'on se doute bien en lisant "je ne veux rien qui touche au suicide d'un proche" que ça ne sort pas de nulle part, mais je me demande si la plupart du temps ce n'est pas pour d'autres raisons : se croire plus costaud que ce que l'on est, craindre de ne pas être pris ou encore ne pas accorder assez d'importance à une fiche de casting.

En tant que joueuse j'ai rempli la fiche d'inscription du gn Pour la France. Ayant une histoire familiale difficile j'ai préféré expliquer longuement pourquoi j'avais hésité à m'inscrire. Sur le coup j'étais embarrassée d'étaler ainsi ma vie privée mais j'ai eu raison de le faire puisque LE secret du jeu et certaines scènes inhérentes m'auraient foutue par terre. Le truc c'est qu'il m'a fallu 20 ans pour pouvoir parler de cette histoire, il y a quelques années je me serais probablement dit "oh j'ai pas envie d'en parler, ce n'est pas vraiment le sujet du jeu et l'équipe orga me donne vachement envie de participer... Allez je m'inscris sans rien dire."
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Julien
Expert européen de la murder party
Messages : 3
Enregistré le : ven. 29 nov. 2013 20:03

Re: Décider pour les joueurs ?

Message par Julien » mer. 22 mars 2017 20:36

Bonjour

(j'irais me présenter après promis)

Je pense que sur le "tout me va", c'est aussi lié à une méconnaissance de soi-même. On ne sait pas forcément ce qui va nous toucher positivement ou non d'ailleurs dans un jeu.
Parfois, on va être confronté à un sujet dans un jeu dont on ignore qu'il va nous toucher, donc il n'était pas possible de l'indiquer avant.

En tant qu'orga, j'ai un cas qui aurait pu se présenter d'une copine qui s'est inscrite sur le Rêve d'Abstinthe (mais trop tard pour être casté sur les sessions que j'ai organisé). Elle n'a pas indiqué un sujet problématique pour elle dont je sais qu'il intervient pour un personnage du jeu. Je ne l'aurais pas casté sur ce rôle clairement même si elle ne l'indique pas.

Julien

Avatar du membre
Magali
Expert de manches
Messages : 242
Enregistré le : jeu. 23 juin 2011 19:36
Localisation : Grenoble

Re: Décider pour les joueurs ?

Message par Magali » jeu. 23 mars 2017 06:40

Julien a écrit :En tant qu'orga, j'ai un cas qui aurait pu se présenter d'une copine qui s'est inscrite sur le Rêve d'Abstinthe (mais trop tard pour être casté sur les sessions que j'ai organisé). Elle n'a pas indiqué un sujet problématique pour elle dont je sais qu'il intervient pour un personnage du jeu. Je ne l'aurais pas casté sur ce rôle clairement même si elle ne l'indique pas.
Mais est-ce qu'elle ne l'a pas indiqué parce qu'elle estime qu'il n'est pas / plus problématique pour elle, et dans ce cas, es-tu sûr de mieux savoir ? Ou parce qu'elle n'imaginait pas que ce sujet pouvait être traité dans le jeu. Et du coup, est-ce qu'il n'aurait pas fallu l'indiquer dans la fiche d'inscription ?

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: Décider pour les joueurs ?

Message par Cire de Sacub » jeu. 23 mars 2017 17:06

Oui Saki, comme toi cela m'est fréquemment arrivé de positionner un joueur sur un rôle qui développe une problématique difficile qui fait écho à son histoire réelle. Pourtant je pose également la question sur les sujets sensibles ou carrément tabou lors de la préinscription. Les trois quarts des joueurs écrivent "aucun thème ne me pose problème". Alors oui, il y a la méconnaissance de soi et cette aptitude qu'ont beaucoup de joueurs à se surestimer ou sous estimer les mécanismes de projection dans les GN. Il y a aussi et surtout la pudeur de parler de quelque chose de très intime parfois.

Mais comme j'aime à le rappeler (et je sais que cet avis déplait à certains), les orgas ne peuvent être responsables de tout. Ils le sont de leur comm, de la manière de traiter les sujets délicats et de la manière d'encadrer le jeu. Et c'est déjà beaucoup. Mais ils ne sont pas responsables des non-dits et des projections joueur/avatar.

Pour avoir vécu des situations extrêmes à ce propos mon expérience m'amène à apporter un regard optimiste : les joueurs viennent aussi se confronter à leur histoire et leurs non-dits sont révélateurs d'une recherche (peut-être inconsciente) de mise en danger (relative). Et j'ai reçu des lettres après mes jeux qui m'émeuvent encore énormément. Des joueurs qui ont été victimes de choses horribles dans leur véritable vie et qui ont été amenés à se confronter à ces fantômes durant le jeu (car ils ne m'en avaient pas parlé...). Et à chaque fois ils en sont sortis par le haut, grandis par cette opposition, eu le sentiment d'exorciser des choses. Certes ce n'est pas le but de la démarche et même si le JDR est utilisé par nombre de thérapeutes je déconseille de jouer ce jeu dangereux. Mais malgré mes précautions, j'y ai été confronté, et pour le moment ça va. Même si j'ai conscience que ceux qui se sont tus, ont été confrontés aux fantômes du passé, l'ont mal vécu, ne m'en ont rien dit... Difficile d'y voir totalement clair. Et le risque 0 n'existe pas.

Julien
Expert européen de la murder party
Messages : 3
Enregistré le : ven. 29 nov. 2013 20:03

Re: Décider pour les joueurs ?

Message par Julien » jeu. 23 mars 2017 19:58

Magali a écrit :
Julien a écrit :En tant qu'orga, j'ai un cas qui aurait pu se présenter d'une copine qui s'est inscrite sur le Rêve d'Abstinthe (mais trop tard pour être casté sur les sessions que j'ai organisé). Elle n'a pas indiqué un sujet problématique pour elle dont je sais qu'il intervient pour un personnage du jeu. Je ne l'aurais pas casté sur ce rôle clairement même si elle ne l'indique pas.
Mais est-ce qu'elle ne l'a pas indiqué parce qu'elle estime qu'il n'est pas / plus problématique pour elle, et dans ce cas, es-tu sûr de mieux savoir ? Ou parce qu'elle n'imaginait pas que ce sujet pouvait être traité dans le jeu. Et du coup, est-ce qu'il n'aurait pas fallu l'indiquer dans la fiche d'inscription ?
Je pense qu'elle n'a pas imaginé que ce cas existe, parce qu'il est toujours problématique pour elle. C'est très spécifique comme situation et je pense qu'il est impossible de penser à tout et en tant qu'orga et en temps que joueur, que ce soit consciemment (par exemple, même si le cas est un peu différent, je n'indique jamais dans les restrictions alimentaires que je suis fortement intolérant aux huitres parce que je n'en imagine pas en repas de GN, sur des situations problématiques émotionnelles, on peut aussi être dans le même cas) ou inconsciemment, ce qui rend difficile de prévoir toutes les situations

Julien

Répondre