La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par Fredou » mar. 21 mars 2017 10:18

Je ne prétends pas connaître d'exemples concrets, mais je sais que j'ai failli y céder moi-même.
Ce que tu décris Erastide c'est quelqu'un qui se pose la question d'aller sur un jeu "dont on lui a dit du bien et dont il connait les organisateurs" alors que ça ne lui correspond pas forcément dans les intentions. Ca, évidemment que ça existe. Des exemples concrets de gens qui s'inscrivent sur un jeu, suite à l'enthousiasme de leurs amis, ou parce que ce sont des amis, alors qu'ils n'ont pas regardé le jeu d'assez près, j'en ai à la pelle, même au tractopelle. Et ça oblige constamment l'orga à se poser des questions sur l'adéquation d'un joueur à son jeu. Vient-il pour de bonnes raisons ?

C'est un cas isolé, mais j'ai même vu quelqu'un s’inscrire sur des jeux qu'il critiquait sans cesse sur ce forum et ailleurs, sur lesquels il ne montrait aucun enthousiasme, ne faisait aucun effort, tirant souvent le jeu vers le bas, et qu'il démontait après coup. Il venait par simple curiosité intellectuelle, non pas pour le plaisir d'y jouer mais pour celui de le disséquer.

En revanche, le gars qui s'inscrirait sur un jeu pour briller en société, pour acquérir un statut quelconque après avoir joué ce jeu. Pour être depuis longtemps au plus près de ces jeux qui engendrent bien des fantasmes, je n'y crois pas une seule seconde. Ca, ça n'existe pas. D'abord, parce qu'il n'y a aucun statut à gagner en jouant quel que jeu que ce soit. Ils se foutraient le doigt dans l’œil et s'en rendraient compte bien vite. Ensuite, parce que jouer un jeu est un investissement en temps, en argent, en sueur, que personne ne ferait sans aucun autre intérêt pour le jeu qu'un calcul idiot. Non, si un joueur va sur un jeu c'est qu'il espère en tirer au moins à minima du plaisir. Mais oui, parfois, il se trompe.

S'il se base pour cela uniquement sur les retours d'anciens joueurs, sans se poser la question de ce qu'il attend d'un jeu et de ce que le jeu lui propose, alors oui, il peut totalement se tromper de crémerie.

Avatar du membre
Beus
Expert de miches
Messages : 525
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 22:31
Localisation : Paris XXème

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par Beus » mar. 21 mars 2017 13:55

Pour ma part, j'ai déjà des joueurs qui m'ont dit "quoi que tu écrives comme jeu, je veux en être"
Ca aussi ca m'a un peu gêné

Beus

PS : tiens d'ailleurs j'écris (lentement) un nouveau jeu :)
Mister June !

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par Saki » mar. 21 mars 2017 15:16

Frédou, justement le seul exemple de mondanité qui me vienne au l'esprit c'est toi qui en avait causé sur ce forum si j'ai bonne mémoire : une fille qui avait spécifiquement demandé aux orga d'un jeu à ce qu'ils rajoutent un lien entre vos personnages car elle voulait faire ta connaissance dans l'espoir de jouer le Pouet, où quelque chose dans le genre.

Il ne me semble pas impossible que des joueurs s'inscrivent sur un jeu qui va attirer les "stars" du milieu entre autres pour les côtoyer et pouvoir espérer être pris plus facilement sur d'autres jeux ensuite.
Mais à mon avis c'est vachement limité par rapport à la masse de joueurs sans arrière-pensée de ce type.

J'ai aussi une fois entendu quelqu'un dire que forcément, sur la première session de tel jeu il y aurait ZE super photographe de gn donc la certitude de repartir au moins avec un beau cliché. Ce n'était pas "ça m'emmerde mais j'y vais pour ça" plutôt "ça peut être bien, ça peut m'emmerder, mais je repartirai contente de toute façon".
Modifié en dernier par Saki le mar. 21 mars 2017 15:20, modifié 1 fois.
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Avatar du membre
Magali
Expert de manches
Messages : 242
Enregistré le : jeu. 23 juin 2011 19:36
Localisation : Grenoble

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par Magali » mar. 21 mars 2017 15:17

Beus a écrit :Pour ma part, j'ai déjà des joueurs qui m'ont dit "quoi que tu écrives comme jeu, je veux en être"
Alors clairement, moi j'ai déjà dit ça à quelqu'un, parce que j'adore sa manière d'écrire, de penser un personnage et sa réflexion sur le GN. Mais après, évidemment que si cette personne écrit un jeu dont le thème ne m'inspire pas du tout, je ne m'inscrirais pas forcément. Mais si ça m'inspire un tout petit peu je le ferai !

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par lucieXperience » mar. 21 mars 2017 16:57

Stan, pour répondre à ta question : oui, quand je m'inscris à un GN (ce qui est vraiment très rare, mais finalement de moins en moins puisqu'il y a de plus en plus de jeux qui pourraient potentiellement m'intéresser) j'ai beaucoup d'appréhension. J'ai tout simplement peur de m'être trompée et donc de me faire chier. D'ailleurs c'est pour ça que je ne m'inscrirai certainement pas sur un jeu de plus d'une journée, parce que se faire chier pendant une dizaine d'heures ça va, sur tout un weekend, ça me tente quand même vachement moins.

Et forcément j'ai des attentes. Je ne m'inscrirai pas sur un jeu pour lequel je n'ai pas l'attente minimale de passer un bon moment.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par lucieXperience » mar. 21 mars 2017 17:03

Beus a écrit :Pour ma part, j'ai déjà des joueurs qui m'ont dit "quoi que tu écrives comme jeu, je veux en être"
Ca aussi ca m'a un peu gêné
Moi aussi j'ai eu ce genre de remarques de la part de joueurs ayant joué Carmen Chabardès et ça m'a un peu gênée aussi. D'autant plus que ça ne se base que sur la connaissance d'un seul jeu contrairement à toi Beus. Mais je sais que dans les faits c'est plus une parole en l'air et que ça tient plutôt à l'euphorie post-jeu. J'écris des jeux trop chelous pour que ça attire les foules. :lol:
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par Fredou » mar. 21 mars 2017 20:39

Frédou, justement le seul exemple de mondanité qui me vienne au l'esprit c'est toi qui en avait causé sur ce forum si j'ai bonne mémoire : une fille qui avait spécifiquement demandé aux orga d'un jeu à ce qu'ils rajoutent un lien entre vos personnages car elle voulait faire ta connaissance dans l'espoir de jouer le Pouet, où quelque chose dans le genre.
C'est une anecdote, un cas singulier, totalement marginal, qu'il faut placer dans son contexte, ne pas déformer, ni généraliser. La jeune fille était une italienne habitant au bout de la suisse (on est loin du milieu parisien). Elle a cherché à provoquer artificiellement une rencontre sur un med'fan assez libre d'accès parce qu'il n'y avait aucune chance qu'on se croise jamais nul part. Elle n'est d'ailleurs pas allée au bout de sa démarche puisqu'elle s'est désistée, laissant son perso à une autre. Surtout, cela n'a abouti à rien d'autre que m'agacer, c'est dire si c'était vraiment malin de sa part.

Des gens qui essayent de faire copains-copains avec leur gros sabot, de manière très artificielle, j'en ai vu une poignée sur des milliers de joueurs, mais comme ça ne les mène à rien, ils lâchent vite l'affaire. S'inscrire sur des jeux qui n'intéresseraient pas, seulement pour aller sur un autre par rebond, non, ça n'existe pas vraiment.

Mais il est clair, dans des cercles saturés, que certains s'inscrivent où ils peuvent et c'est parfois sur des jeux qui leur semblent moins enthousiasmant. Il est clair aussi qu'à force de jouer, ils feront des rencontres qui leur offriront des opportunités de jeu (ou pas). Mais personne n'avance par calcul, par manœuvre, avec des objectifs précis, ça ne fonctionnerait pas. C'est plus un grand chaos de jeux et de rencontres.
Il ne me semble pas impossible que des joueurs s'inscrivent sur un jeu qui va attirer les "stars" du milieu entre autres pour les côtoyer et pouvoir espérer être pris plus facilement sur d'autres jeux ensuite.
"Il ne me semble pas impossible", c'est la formulation pour dire que tu ne sais pas vraiment mais que tu imagines que ça peut se faire quand même ? ;) :) :) Crois moi Saki, avec leur limitation aux gens que je connais, j'organise depuis longtemps des jeux parmi ceux qui cristallisent le plus ces fantasmes et personne n'y a jamais mis les pieds par de tels calculs.

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par Saki » mer. 22 mars 2017 00:44

Merci de préciser. Mon souvenir de l'anecdote était très flou en effet.
"Il ne me semble pas impossible", c'est la formulation pour dire que tu ne sais pas vraiment mais que tu imagines que ça peut se faire quand même ? ;) :) :) Crois moi Saki, avec leur limitation aux gens que je connais, j'organise depuis longtemps des jeux parmi ceux qui cristallisent le plus ces fantasmes et personne n'y a jamais mis les pieds par de tels calculs.
En fait ça veut dire : "pour moi c'est possible mais ça reste une opinion donc je ne vais pas présenter le truc comme une vérité prouvable."
Ce que ironiquement tu fais, car franchement, comment peux-tu être certain que personne ne met les pieds sur les jeux en question à cause de tels calculs ? Ce qui se passe dans la tête des gens est parfois très surprenant et tout le monde n'a pas de gros sabots bien repérables.

Nous sommes d'accord sur le fait que faire de cette idée une généralité du milieu des gnistes parisiens relève du fantasme.
Mais je pense sincèrement que c'est le genre de choses qui arrivent de façon trrrrrès anecdotique et discrète dans tous les milieux : quelqu'un qui n'est pas forcément à l'aise socialement et élabore des systèmes pour sembler fonctionnel et trouver sa place dans un groupe donné.... ça ne part pas forcément d'une mauvais intention, ce n'est pas forcément critiquable.... c'est juste un mode de fonctionnement spécial.
Un ami autiste asperger ayant la chance d'être très bas dans le prisme me raconte depuis des années les méthodes qu'il met en place pour supporter la vie sociale, c'est impressionnant de réaliser que certaines personnes ont à ce point besoin de planifier leurs actions et se fixer des objectifs précis au lieu de simplement se laisser vivre.
Alors certes ça ne relève pas de la mondanité au sens superficiel/snob du terme, mais sur le papier c'est bien une attitude calculée afin de réussir à intégrer un groupe donné.
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Stan
Murder 2000
Messages : 14
Enregistré le : lun. 20 mars 2017 14:17

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par Stan » mer. 22 mars 2017 09:28

Et forcément j'ai des attentes. Je ne m'inscrirai pas sur un jeu pour lequel je n'ai pas l'attente minimale de passer un bon moment.
Haaa mais on est totalement d'accord, même comme membre de la team "joueur vorace" (Saki™) avec des critères plus larges que les tiens je m'attends au minimum à passer un bon moment (j'ai vraiment du mal à me faire chier en général). Mais je me suis rendu compte que certains jeux me suscitais beaucoup d'attente et donc d'exigence sur l'attendu (la Hypeee) et que c’était malheureusement parfois vecteur de déception.

Vu que tu as des critères d'exigences élevés (même si c'est pas vraiment une question d'échelle de valeur mais plus d’élément de design qui sont indispensable pour toi à ce que j'ai compris), est ce que du coup ce "surplus d'attente" tu ne l'as pas à chaque fois? Bon après ça deviens un peu HS, on pourra en parler directement peut être si ça t’intéresse.

Saki, j'ai du mal à voir la nuance par rapport à ce que tu décris avec un joueur s'inscrivant dans un GN med-fan dans le groupe des mec/nana badass qu'il a vu sur les photos (ou croiser au précédent opus) et avec qui il a envie de sympathiser pour croiser le latex à leurs cotés (exemple un peu éloigné de notre communauté parisienne mondaine). Ça reste un outil de rencontre social aussi, le GN non?

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par Saki » mer. 22 mars 2017 09:43

(Team vorace c'est en fait d'Erastide)

Stan, c'est une question de curseur comme souvent. Exemple fictif : au lieu de se dire "tiens, je m'inscris car j'ai envie de faire connaissance avec ces gens" ça donne "bon, comment faire connaissance avec eux sans risque de rejet ? Déjà se renseigner un maximum sur eux via internet, puis analyser les photos (semble aimer ceci, ne porte jamais ça....)" En gros du stalking.
Il n'y a aucune mauvaise intention derrière, les moyens mis en œuvre sont justes exagérés et potentiellement flippants.

Mais là non seulement je m'éloigne du sujet principal mais en plus j'ai l'air de faire des généralités sur les autistes asperger alors que je me base sur une personne spécifique. Bref désolée d'avoir digressé encore une fois.
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Répondre