La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Répondre
Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par lucieXperience » lun. 20 mars 2017 12:50

Hello, j'étais en train de me demander sur quel groupe fb je pourrais poster ça et je me suis rappelée l'existence de ce forum. ^^

Il y a quelques mois je discutais avec des GNistes dont certains sont en train d'écrire un GN sur un sujet qui pourrait potentiellement me plaire, c'était du moins l'impression de l'un des orgas qui m'a dit : "Mais, toi, Lucie, de toute façon tu vas le jouer."
Là j'étais un peu gênée et j'ai répondu "non, tu sais, je ne pense pas" et la personne a insisté.
La vérité c'est que non, je n'ai pas envie de jouer ce jeu parce que je n'ai pas l'impression que la méthode d'écriture et les orientations données par l'équipe correspondent à ce qui m'intéresserait potentiellement dans ce thème. Clairement je ne m'inscrirai pas, alors même que j'apprécie certains des auteurs. Cette discussion m'a mise très mal à l'aise.

Aujourd'hui j'ai vu un orga de GN parler du fait qu'il avait besoin de conseils pour l'écriture de son jeu, mais lorsque quelqu'un lui a suggéré de relire les fiches, l'orga a dit que ce n'était pas possible à cause du risque de spoil. Comme si tous les potentiels relecteurs auraient forcément envie de jouer son jeu.

Je suis profondément gênée par le présupposé qui consiste à penser que la Terre entière aura envie de jouer le GN qu'on est en train d'écrire. C'est faux. Si un orga pense a priori que son GN est génial (et c'est très bien, mieux vaut être emballé par ce qu'on écrit quand même) ça ne veut pas dire que tous ses amis et si on élargit que tous les membres de sa communauté de jeu penseront la même chose et auront envie de s'inscrire. Ne pas garder à l'esprit, en tant qu'auteur et organisateur, que ça ne plaira peut-être pas à tout le monde et qui si ton mec / ton meilleur ami n'a pas envie de le jouer ça n'a rien de dramatique, ça peut être problématique dans une communauté où il est de bon ton "d'en être", de jouer les jeux "à la mode"/"à succès".

En tant qu'auteur de GN je suis très gênée par l'idée que des joueurs puissent être amenés à avoir envie de jouer mon jeu par la force de persuasion de la communauté plutôt que par envie réelle et je trouve que c'est une chose contre laquelle nous avons le devoir (en tant qu'auteurs et organisateurs) de nous battre.

Vous en pensez quoi ?
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 512
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par Lila » lun. 20 mars 2017 13:26

Amen

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par Saki » lun. 20 mars 2017 14:47

Bein écoute, justement le week-end dernier j'ai joué un gn bienveillant qui m'a donné envie d'appliquer en vrai ces règles de bases :
on n'impose rien aux autres (on propose ou on demande l'autorisation de...) et surtout on accepte un éventuel refus sans le prendre mal, sans insister ni exiger de justification.

Le truc dans notre milieu c'est qu´il y a peu d'offre par rapport à la demande, ce qui entraîne des comportements du style "je m'inscris à tout afin d'être sûr.e de jouer au moins quelques gns dans l'année". De plus il y a des joueurs qui jouent énormément, tous les mois au moins, qui recherchent aussi la dimension sociale du gn, veulent retrouver des potes pour jouer ensemble etc.
Dans ce contexte on a tendance au penser que tous les joueurs ont le même niveau de demande et qu'ils auront envie de s'inscrire si une occasion se présente, que le gn soit vraiment leur came ou simplement quelque chose qui pourrait leur convenir. Or quand au contraire on joue volontairement peu (faute de temps, de moyens, d'envie.... Qu'importe) on est très pointilleux dans ses choix.

Il y a là deux cultures de jeu qui ne se comprennent pas forcément.

Un joueur de l'un de mes gn est devenu un copain. Ça fait deux ans que je lui propose régulierement des jeux, les miens ou ceux des autres. Il refuse systématiquement car jusqu'à présent rien de ce que je lui ai proposé ne l'a tenté, mais à chaque fois il prend soin de me signaler qu'il s'agit uniquement de thèmes ou traitements qui ne lui donnent pas envie et que ça lui fait plaisir que je le tienne au courant.
J'avoue qu'au 4eme refus c'est un peu dur de garder l'envie de lui proposer de jouer. Ce sujet tombe à pic pour me rappeler qu'il s'agit juste de quelqu'un qui sait ce qu'il ne veut pas et n'a pas de souci à le dire clairement, et que c'est très bien en fait.
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Stan
Murder 2000
Messages : 14
Enregistré le : lun. 20 mars 2017 14:17

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par Stan » lun. 20 mars 2017 15:07

(Message aux admins, promis je vais allez me présenter, j'ai été appelé par Lucy depuis un obscur réseau social)

Alors autant, je suis assez d'accord avec l'idée que tu exposes que en effet les jeux n'ont pas vocations à être jouer par TOUS et que en tant qu'orga il faut accepter avec bienveillance que des amis ne souhaitent pas le jouer sans tenter de démonter les raisons qu'ils te donnent.

Autant j'ai du mal avec ta conclusion :
En tant qu'auteur de GN je suis très gênée par l'idée que des joueurs puissent être amenés à avoir envie de jouer mon jeu par la force de persuasion de la communauté plutôt que par envie réelle et je trouve que c'est une chose contre laquelle nous avons le devoir (en tant qu'auteurs et organisateurs) de nous battre.
Je vais prendre mon expérience personnelle, désolé si ça fais un peu "je raconte ma vie" c'est plus facile pour moi que de structurer ma pensée de manière théorique.

Contrairement à toi je joue beaucoup beaucoup (trop?), et il m'est arrivé plusieurs fois de m’inscrire à des GN par ce que des amis me l'ont suggéré et parfois même complétement à l'aveugle par simple confiance en les orgas. Plusieurs fois je me suis souvenu même de m’être inscrit sur des jeux pour lesquels je n'étais à priori pas trop emballés, mais conseillé par des amis (la pression communautaire).

Si je dresse le bilan de ce fonctionnement, je compte beaucoup plus de bonne surprise que de vrais déception (si je fais le corolaire avec les GN pour lesquels je me suis trop hypé je ne suis pas sur d'avoir un ratio aussi avantageux). De la même manière que j'ai pus faire confiance à un ami pour un livre ou un film auquel je n'aurais pas pus prêter attention, cela m'a permis d'aborder des univers différents. Au final, plus que de me plaire, c'est jeux que l'on m'a conseillé, ont fini par changer ma "culture de jeu" et je suis vraiment reconnaissant à ces amis de m'avoir pousser à le découvrir.

Pour te prendre un exemple bien concret, il y a un jeu dont j'avais lu la critique ou preview sur electro GN il y a quelques années et qui ne m'emballais pas trop (pour ne pas dire qu'il me refroidissait carrément). Des amis (il y en a ici) m'ont dis "Tu dois jouer ce GN !!", j'ai fini par m'inscrire (puis me désister honteusement mais c'est une autre histoire...) et finalement j'ai joué ce jeu il y a trois semaines et c’était une des expérience Gniste et humaine les plus fortes que j'ai eu (Bon tu l'auras compris c'est de ton jeu dont je parle ^^).

Je ne pense donc pas qu'il faille combattre la "persuasion communautaire", le joueur est le seul responsable de ses motivations à s'inscrire à un jeu et je pense que ce choix lui appartiens entièrement. Qu'en tant qu'orga l'on demande par sa note d'intention un certain degrés d'engagement des joueurs, c'est une chose, mais nous n'avons pas, selon moi, à "valider" leur motivation réelle...

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par kilourh » lun. 20 mars 2017 15:52

Je suis une girouette. J'allais dire que j'étais d'accord avec toi, puis j'ai lu le message de stan, et je me dis que je suis d'accord avec lui. Du coup, je vais faire simple : je suis d'accord avec la dernière personne qui poste sur ce forum :D

En réalité, je pense que ça dépend vraiment des gens, et que je ne vois pas pourquoi en tant qu'orga ce serait notre devoir de vérifier les motivations de ceux qui s'inscrivent. Si tu ne veux que des personnes qui se sont inscrits sur ton jeu, parce qu'ils ont vraiment envie de jouer, c'est ton choix et il est tout aussi valable que le choix de l'orga qui acceptent tous ceux qui s'inscrit, même ceux qui s'inscrivent uniquement parce qu'on leur a parlé du jeu.

A vrai dire, j'ai un jeu qui ne fonctionne que de cette seconde manière, les gens s'inscrivent sans savoir où il mettent les pieds, et au final, j'ai eu quasiment aucun retour négatif (si du moins il est possible d'en obtenir, ce qui est un autre débat), si ce n'est pour l'aspect surprise du jeu qui ne plait pas à tout le monde (et que je conçois totalement). A vrai dire, en tant qu'orga, j'ai une toute autre vision qu'en tant que joueur. Pour le jeu dont je parle (Z pour ne pas le nommer), je pense que jamais je me serai inscrit sur un tel jeu en tant que joueur, et je suis toujours surpris de voir autant de personnes prêtes même à faire des heures de route pour le jouer ce jeu. Il n'aurait pas eu ce succès si les gens ne faisaient pas confiance en leur entourage.

Tu peux très bien ne pas aimé comment ça marche (et je respecte totalement ton point de vue) mais je ne vois pas pourquoi on devrait l'empêcher... Et au final, je suis un peu comme Stan, je me suis inscrit parfois (assez rarement) sur des jeux juste parce qu'on m'a dit que c'était bien, j'ai, je croix, jamais été déçu ! Et puis ça permet d'avoir des joueurs qui n'auraient jamais tenté ce genre de jeu, qui ne sont pas forcément dans tes cercles, et qui au final sont d'excellentes surprises, aussi bien en tant qu'orga que de joueurs...
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par kilourh » lun. 20 mars 2017 15:52

Saki a écrit :
Édit : je devrais peut être ouvrir un autre sujet en fait.
ce serait pas une mauvaise idée, car là on s'éloigne vraiment du sujet principal :)
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par lucieXperience » lun. 20 mars 2017 15:55

kilourh a écrit :
Saki a écrit :
Édit : je devrais peut être ouvrir un autre sujet en fait.
ce serait pas une mauvaise idée, car là on s'éloigne vraiment du sujet principal :)
Oui d'autant que j'ai des trucs à répondre ;)
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par lucieXperience » lun. 20 mars 2017 15:59

Pour répondre à Kilourh et Stan : En fait moi aussi je suis d'accord avec Stan.

Ce que je veux dire par ma dernière phrase c'est plutôt du côté de notre com' plutôt que de notre refus de faire jouer telle personne parce qu'on pense que ses motivations sont "mauvaises".
Concrètement moi je ne sais pas vraiment pourquoi les gens s'inscrivent sur mes jeux sauf ce qu'ils m'en disent sur leur fiche d'inscription (par exemple, Stan ne m'avait pas dit tout ça sur sa fiche d'inscription :P ) donc je présuppose que s'ils s'inscrivent ils savent où ils mettent les pieds et le font en connaissance de cause (j'espère en tout cas).
Donc pour moi ça se joue pas tant au moment de l'inscription effective que bien en amont dans la manière dont on a de parler de nos jeux.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par kilourh » lun. 20 mars 2017 16:06

Bon, du coup j'ai relu ton dernier paragraphe pour essayer de comprendre ce que tu veux dire.

J'ai envie de dire : si la personne se laisse convaincre de jouer un jeu, parce qu'on lui a dit de le faire, j'imagine qu'elle a ouvert un peu son esprit au jeu en question, et qu'elle finit par s'inscrire car elle fait confiance aux personnes qui l'ont poussée à le faire et qu'elle se dit finalement pourquoi pas... Donc qu'elle a effectivement envie de jouer un jeu auquel elle s'inscrit, même si ce n'était pas le cas au départ.

Il y a aussi autre chose : ne pas s'inscrire sur un jeu qui nous intéresse, pour attendre les retours d'autres personnes, parce que justement le sujet nous paraît délicat, ou on n'est pas sûr d'accrocher, et on préfère du coup se fier au jugement d'un ami.

Bon en fait, j'ai l'impression de redire ce que Stan a déjà dit, je n'ai du coup sans doute pas compris ton questionnement
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Gyr
Total noob
Messages : 1
Enregistré le : lun. 20 mars 2017 14:45

Re: La communauté du GN ou une histoire de pression sociale

Message par Gyr » lun. 20 mars 2017 16:16

Je m'engage à copier ça dans le

J'ai un avis qui va peut-être pas trop plaire, de manière générale. Quelque chose que j'ai pensé en débarquant dans la communauté du GN, et que je pense encore.

Vu que j'aime pas les forums, lire des pavés plutôt que des sous-commentaires comme sur Facebook, c'est possible que je ne réponde plus ici. Mon Facebook, c'est Michael Gyr, et je lis mes MP de la boîte "Autre" (pas besoin de m'ajouter).

Pour commencer, il me semble (vraiment, je sais pas) que c'est un sujet qui est spécifiquement lié à la communauté du GN parisienne ou des GNs de type Nordique / Romanesque / Huis clos émotion / etc., plutôt que du GN en général ou du GN Français de manière globale. Si c'est le cas, c'est une précision qui me semble très importante. Tu en pense quoi ?

Du coup, en lisant "pression sociale", je croyais que tu parlerais de la pression à être soit orga, soit un.e participant.e remarquable, très remarquable, afin de pouvoir espérer être invité.e dans un GN de la communauté sus-citée ? Ce n'est pas nouveau et bien que ça tende à s'aplanir, bien qu'on parle de plus en plus de quota de personnes inconnu.e.s (ou recommandées par une personne connue), c'est toujours le cas. Ca pose notamment la question d'un auto-centrisme et de discriminations culturelles, dans le cadre des GNs à "casting", "candidature". Les GNs à invitation font bien ce qu'ils veulent...

Sauf qu'ils ont un réel impact social, les GNs à invitation. Ce qui nous amène à la pression sociale qui prend la forme d'une échelle de statut. Là aussi, ça a tendance à s'aplanir à mesure que le Pot Rôle, notamment, intègre de nouvelles personnes dans cette communauté. En arrivant, elles ignorent qui a du statut, qui n'en a pas, et qui parfois s'en foutent carrément. Mais c'est toujours le cas, il y a du statut et des privilèges d'invitation. Les invitations, ce n'est pas que sur les GNs à invitation, c'est aussi les préinscriptions, ou l'invitation à s'inscrire à des GNs à casting, autrement dit une place acquise (sauf si le GN a une politique d'anonymisation, d'une part, efficace, d'autre part).
Alors on peut choisir de voir ça comme des relations amicales ou des personnes qui viennent rapidement à l'esprit quand on écrit une intrigue... Ou d'un point de vue plus sociologie basique, comme une échelle de statut et de réputation où la voix de certains vaut plus que celle d'autres.

Est-ce que pour autant, ça fait de cette communauté une communauté fermée ?
A mon sens, oui, s'il faut choisir entre "ouverte" ou "fermée", alors "fermée" se rapproche plus de la réalité.

Passé cette injustice, effectivement, il y a la pression à jouer le GN de ses ami.e.s, ou celui que la communauté dit qu'il faut absolument l'avoir joué, que tout le monde l'a joué, que si tu l'a pas joué tu as raté ta vie. Je suis d'accord, ça existe, c'est une pression sociale. A mon avis, elle n'est ressentie que par les personnes qui sont déjà intégrées, comme celles qui participent à cette discussion peut-être, et non celles dont je parlais plus haut, qui se font refuser l'entrée constamment. Encore une fois, une précision que je trouve importante.

Conclusion : déso mais c'est vrai. :roll:

Image
Modifié en dernier par Gyr le lun. 20 mars 2017 16:27, modifié 1 fois.

Répondre