GN et inconnus

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Répondre
Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

GN et inconnus

Message par Cire de Sacub » ven. 1 juil. 2016 12:46

Nous le savons tous. Le monde du GN est composé de cercles plus ou moins intriqués les uns dans les autres. C'est un petit univers, il est fréquent pour ne pas dire habituel de jouer avec les personnes que l'on connait/apprécie.

Pour ma part, mes meilleurs immersions, mes rôles les plus vibrants ont eu lieu les fois où je ne connaissais ni orgas ni joueurs.
Idem en tant qu'orga, lors de mon dernier GN (3ème session du Mémorium) je ne connaissais aucun des joueurs présents... et ce fut la session la plus réussie...

Bref, trop bien connaître les autres joueurs et leurs habitudes de jeu, les orgas et leur univers/compétences/goûts c'est un obstacle potentiel à l'immersion (même si l'immersion n'est pas une fin en sois).

Rien d'impossible certes, jouer entre amis a des bons côtés. Cela peut être rassurant de jouer dans un environnement connu et aider au lâcher prise.
Mais au final, connaître n'est-il pas un moins dans la qualité de jeu ? Plus ou moins consciemment on est impacté dans notre manière de jouer avec une personne bien connue de par ailleurs : ses habitudes de jeu, ses tics, ses qualités/défauts de joueurs qui transparaissent dans l'avatar etc. C'est tellement plus fort de ne voir, face à nous, qu'un personnage. Or maîtriser les casting, savoir où l'on va comme joueur (en s'étant bien renseigné en amont sur les orgas/joueurs), n'est-ce pas aussi un potentiel appauvrissement ?

Est-ce une singularité ou partagez vous cette expérience ?

Certes il m'est aussi arrivé, de la sorte, de me pointer sur un jeu ne connaissant personne et n'accrochant en rien aux participants et à la culture de jeu... C'est un peu un "risque" à quitte ou double... De plus, en ces temps de casting, pas facile de trouver une place dans un cercle dans lequel on est un inconnu. Pas évident non plus, dans ces conditions, de se voir confier un rôle adapté à nos goûts/manières de jouer.

Mais avec l'expérience, n'avons-nous pas tendance à trop sécuriser et, par la même, à trop nous enfermer dans un cercle spécifique ?

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: GN et inconnus

Message par Saki » lun. 4 juil. 2016 12:28

Je ne sais pas....
D'abord je ne suis pas convaincue que jouer avec des inconnus soit un tel plus. Et surtout j'aime énormément découvrir de nouvelles facettes des gens que je connais déjà.
Certes, ça va beaucoup dépendre de la facon de jouer de la personne en face et c'est un plaisir méta, mais avoir vécu des scènes dramatiques dans un gn romanesque avec une personne puis la retrouver dans un rôle léger et fun (ou l'inverse) c'est agréablement surprenant.

Un peu comme au théâtre ou au cinéma, j'apprécie d'autant plus la qualité de jeu de cette personne en sachant que c'est un rôle de composition.
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: GN et inconnus

Message par kilourh » lun. 4 juil. 2016 16:05

J'aime bien jouer avec des joueurs que je connais peu, notamment des relations fortes, car effectivement, j'ai cette peur de ne pas être suffisamment dans le rôle, ne pas suffisamment voir le personne derrière le joueur. Et pourtant...

J'ai joué une histoire d'amour avec une joueuse que je connais bien, et j'avoue qu'à la réception du bg, j'étais très refroidie. Mais au vu des personnages en question, au final, connaître la joueuse apportée un vrai plus. Mais c'était surtout parce que nos personnages se connaissent depuis des années, et du coup connaissaient les tics du personnage, que cela à parfaitement fonctionné. Mais du coup, j'étais plus dans l'interprétation que dans le ressenti. Le ressenti est la plupart du temps plus fort avec des joueurs que je connais pas ou peu. Donc je te rejoins un peu dans un sens.

Pourtant, là aussi, ça dépend des jeux. Pour l'orga de Braquage, j'aime bien faire jouer des gens qui se connaissent, car les personnages sont des amis d'enfance, et du coup, ça sert beaucoup le jeu...
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 512
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: GN et inconnus

Message par Lila » sam. 26 nov. 2016 20:32

Moi j'aime bien jouer avec des gens que je connais pas.

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: GN et inconnus

Message par Cire de Sacub » mer. 12 avr. 2017 12:46

Saki a écrit :Un peu comme au théâtre ou au cinéma, j'apprécie d'autant plus la qualité de jeu de cette personne en sachant que c'est un rôle de composition.
Justement. Par exemple, regarder un film avec des acteurs supra connus, c'est parfois se transposer sur d'autres personnages qu'ils ont déjà interprété à l'écran. Je préfère nettement des films avec des inconnus et ne pas faire ce type de transfert inconsciemment, de ne voir qu'un personnage et oublier qu'il s'agit d'un acteur. Je trouve la chose plus difficile avec des acteurs célèbres. Donc, pour les mêmes raisons, je reste un gros amateur des premières rencontres en GN.

Avatar du membre
Thomas B.
Initiateur de roleplay
Messages : 437
Enregistré le : lun. 19 déc. 2011 13:58

Re: GN et inconnus

Message par Thomas B. » mer. 12 avr. 2017 14:27

En jeu, je préfère jouer avec des inconnu.e.s pour les mêmes raisons que Cire, le côté "ne voir que le personnage". Mais hors-jeu, je préfère voir mes potes et comme j'aime bien faire des trucs avec eux, j'aime bien jouer avec eux aussi, vu qu'on partage des expériences de vies communes, on peut en parler après et on apprends des trucs sur eux aussi :)

Quand je joue avec des inconnu.e.s je suis bien plus exigeant sur les mesures de sécurité mises en place par les orgas. Comme je ne connais pas les autres participant.e.s, il faut que les orgas m'aient mis en confiance, depuis le site qui annonce le jeu jusqu'aux ateliers, aux safewords pour que je puisse me lâcher (typiquement pour ce qui est sexe et violence: on a tous des niveaux très différents de tolérance à ce sujet). Si je ne suis pas mis en confiance, je serai dans la retenue, pour éviter de faire du mal à autrui ou à moi-même.

Quand je connais les participant.e.s, je sais déjà jusqu'où aller avec les gens à l'avance, ou je sais les "lire" mieux dans le feu de l'action, donc c'est plus facile pour moi d'aller dans des scènes extrêmes. Mais la tentation de cabotiner/faire des private joke est aussi plus grande. Encore que si le jeu est bon et que je suis à fond dedans, mon pote disparaît et je ne vois que son perso.

Bref, c'est compliqué.

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: GN et inconnus

Message par Saki » mer. 12 avr. 2017 17:53

Tiens, c'est l'occasion de dire que mon opinion à évolué.

Jouer avec des inconnus ne me posait pas de problème mais je ne voyais pas ça comme un gros plus, je persiste à ne voir "que" le personnage quand je joue avec quelqu'un que je connais, mais j'ai aussi vu ce que donnait une session de mon jeu en panachant les joueurs (il y avait des joueurs qui étaient très proches et de nouveaux venus) en comparaison à une session avec une bande de gens se connaissant bien... Le panachage l'emporte, les joueurs m'ont semblés plus attentifs aux limites des autres, plus à l'écoute, plus subtiles dans leur approche des autres personnages.

En tant qu'orga je crois que je vais faire plus attention à mélanger les gens à l'avenir.
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: GN et inconnus

Message par Cire de Sacub » mer. 12 avr. 2017 18:59

Saki a écrit :En tant qu'orga je crois que je vais faire plus attention à mélanger les gens à l'avenir.
Et tu as bien raison !
Thomas B. a écrit :Bref, c'est compliqué.
C'est pour cela que c'est si intéressant d'en parler et découvrir des similitudes ou des approches différentes chez les autres.

Pink
Murder 6000
Messages : 324
Enregistré le : jeu. 23 août 2012 08:33

Re: GN et inconnus

Message par Pink » lun. 24 avr. 2017 14:37

Cire de Sacub a écrit : Bref, trop bien connaître les autres joueurs et leurs habitudes de jeu, les orgas et leur univers/compétences/goûts c'est un obstacle potentiel.
De mon côté, le plus dur, c'est pour l'organisation. Organiser un jeu sans me projeter à minima sur les personnes à qui je vais le mettre à disposition, je trouve ça difficile. Probablement parce que s'agissant pour ma part d'un moteur de motivation fort (par rapport au processus créatif lui-même), j'ai du mal à m'investir sur la conception d'un jeu uniquement pour des inconnus.

J'ai l'impression que si tu considères ton "jeu" comme un objet ludique ou comme un objet artistique, ce n'est pas la même chose. Tu joues plus facilement à un jeu avec des amis. A l'inverse, peu d'artistes créent des œuvres uniquement pour les partager avec leurs amis. C'est peut-être une piste.

On peut aussi avoir tendance à être plus exigeant avec soi-même lorsque l'on ne connait pas (ou peu), les gens avec lesquels on joue. Cf pression sociale, regard de l'autre, etc. De ce fait c'est une meilleure base pour que le jeu parte naturellement dans une meilleure direction.

Répondre