Du rejet des règles d'un jeu

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Répondre
Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Du rejet des règles d'un jeu

Message par Cire de Sacub » ven. 29 avr. 2016 08:16

Autant il ne m'est jamais arrivé de refuser un personnage dans un jeu, autant j'ai déjà annulé des jeux en prenant connaissance des règles qui le gouvernent.
Depuis, dès qu'un joueur se préinscrit à un de mes jeux, je lui donne à lire immédiatement mes règles du GN.
Je trouve que les règles ne sont pas un simple outil, encore moins un accessoire. Elles façonnent et illustrent une manière de jouer, une façon d'appréhender le GN, une culture de jeu.
Leur absence est tout aussi parlant. Je suis très dubitatif quand les orgas m'annoncent, souvent avec fierté, "nous n'en avons pas besoin". Car elles permettent d'aller plus loin, de donner des limites claires au rôle-play (surtout dans sa dimension physique) et d'être un relai efficace. Je me suis trop souvent senti limité dans mon jeu par l'absence de règles dans de trop nombreux huis clos auxquels j'ai participé.

Suis-je trop regardant sur cet aspect ? Avez vous déjà refusé de participer à un jeu par la simple lecture des règles du GN ? Qu'est-ce qui est rédhibitoire pour vous ?

Avatar du membre
Thanos
Expert du d'avance
Messages : 801
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 08:55
Localisation : Saint Joseph
Contact :

Re: Du rejet des règles d'un jeu

Message par Thanos » ven. 29 avr. 2016 08:49

C'est quoi les règles qui t'ont fait te désister ?

Mon avis : les règles sont importantes, mais toutes ne sont pas indispensable sur tous les jeux (tous les jeux n'ont pas forcément besoin de règles de coucherie) et je pense que "pas de règle", quand c'est réfléchi, c'est tout aussi pertinent que d'en mètre et rend parfois le jeu plus fluide que s'il y en avait. Mais ça va dépendre des jeux.

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 512
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: Du rejet des règles d'un jeu

Message par Lila » ven. 29 avr. 2016 09:21

Dire qu'il n'y a pas de règle, c'est une règle :)
Je pense en effet qu'il faut rendre accessible le cadre de son jeu et la note d'intention.

Nathan
Connaisseur en points d'action
Messages : 61
Enregistré le : mar. 26 août 2014 09:51

Re: Du rejet des règles d'un jeu

Message par Nathan » ven. 29 avr. 2016 13:04

Ça ne m’ai jamais arrivé mais ça pourrais l’être. Par exemple si je participe à un jeu gamiste mais que les règles sont déséquilibré je pense que je m’enfuirais.
A l’inverse sur un jeu qui ne l’est pas si je trouve une faille exploitable dans les règles je pourrais me désister parce que j’ai du mal à me retenir de ne pas optimiser quand je sais comment faire même sans avoir cherché (notez que je ne cherche pas quand le jeu n’est pas gamiste) et que je ne souhaite pas avoir à me retenir ou être frustré face à des joueurs optimisateur.
Dans les deux cas je contacterais d’abord les orgas pour les mettre en garde et en fonction de leur choix (de toute manière légitime) je ferais le mien.
Cas plus extrême. Comment réagiriez-vous en découvrant une règle du style : « Tout moment intime entre personnages doit être joué sans simulation ni méta techniques » dans un jeu basé sur les sentiments entre personnages ?
Même moi qui suis loin d’être prude et pour qui la notion de pudeur n’est qu’un vague concept ça me refroidirait.
Je pense qu’on a tous nos limites et que celles-ci varient beaucoup d’un individu à l’autre. Mais chacun a tout de même sa limite.

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: Du rejet des règles d'un jeu

Message par Cire de Sacub » ven. 29 avr. 2016 22:10

Oui nous avons tous nos limites ! Et ton cas de figure Nathan, pas de méta technique pour les relations "amoureuses" et intimes n'est pas rédhibitoire pour moi même si je comprends parfaitement que ça puisse l'être. Non ce qui me rebute ce sont les règles de jeux "old school" du type 10 points de vie à gérer, des sortilèges à tire larigot, un catalogue de compétence, des combats avec des annonces de dégât digne d'une soirée loto etc. Cela existe encore.

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 512
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: Du rejet des règles d'un jeu

Message par Lila » sam. 30 avr. 2016 16:46

Nathan a écrit :Cas plus extrême. Comment réagiriez-vous en découvrant une règle du style : « Tout moment intime entre personnages doit être joué sans simulation ni méta techniques » dans un jeu basé sur les sentiments entre personnages ?
C'est le cas sur notre jeu Comme on se quitte : aucune simulation ni méta-techniques pour les contacts sensuels et/ou violents entre les personnages, avec la limite haute d'un baiser sur la bouche pour la sensualité et une gifle pour la violence. Avant le jeu, on permet à chacun de fixer ces limites. C'est donc une invitation, mais pas une obligation.

Nathan
Connaisseur en points d'action
Messages : 61
Enregistré le : mar. 26 août 2014 09:51

Re: Du rejet des règles d'un jeu

Message par Nathan » dim. 1 mai 2016 11:58

Cire a écrit : n'est pas rédhibitoire pour moi même si je comprends parfaitement que ça puisse l'être
Ça ne l'est pas pour moi non plus mais je reconsidèrerais forcément ma participation au jeu.
Cire a écrit :Non ce qui me rebute ce sont les règles de jeux "old school" du type 10 points de vie à gérer, des sortilèges à tire larigot, un catalogue de compétence, des combats avec des annonces de dégât digne d'une soirée loto etc. Cela existe encore.
Je sais je participe à ce type de jeux.
Évidemment cela nuis au réalisme mais à également ses avantages. Et c'est ce que beaucoup de "jeunes" joueurs recherchent. Tant qu'il y aura des nouveaux ce genre de règle existera. Après bon 10PV pour moi c'est quand même trop 3PV c'est suffisant ^^
Lila a écrit :C'est le cas sur notre jeu Comme on se quitte : aucune simulation ni méta-techniques pour les contacts sensuels et/ou violents entre les personnages, avec la limite haute d'un baiser sur la bouche pour la sensualité et une gifle pour la violence. Avant le jeu, on permet à chacun de fixer ces limites. C'est donc une invitation, mais pas une obligation.
Justement le fait de mettre une limite haute et de donner la possibilité aux joueurs de la réduire limite les interactions entre personnages. Le but de mon exemple était d'être le plus extrême possible dans les relations intimes. Il est vrai que l'on pourrai imaginer la même chose pour la violence mais là on tape dans le GN artistique nordique.

Eowyn
Expert noël
Messages : 21
Enregistré le : mer. 3 févr. 2016 11:56
Localisation : Suisse

Re: Du rejet des règles d'un jeu

Message par Eowyn » lun. 2 mai 2016 07:45

Après les règles sont parfois à prendre avec des pincettes. J'ai participé dernièrement à un GN dans l'univers de Terry Pratchett. Donc univers drôle et décontracté, les orgas nous annonces un GN fun et sans prise de tête. Et la je vois les règles... un truc lourd et compliqué avec des style de combat, des attaques à annonce, un milliard de compétences et un système de sabliers pour le décompte du temps.

J'avoue que le contraste était énorme entre l'ambiance annoncée et les règles que l'on me montrait. Et bien au final, c'est l'ambiance générale qui a pris le dessus. Assez rapidement, les orgas nous ont fait comprendre qu'on était là pour s'amuser et qu'il ne fallait pas se prendre la tête. Le bon sens fait foi, les règles n'étais pas toujours respectées et dans ce cas précis c'était tan mieux.

Donc voila, tout ça pour dire que les règles sont à mettre en perspective avec le ton du jeu. Un jeu gamiste a besoin de règles strictes, et un jeu fun a besoins de règles cool, voir pas de règles et juste du bon sens. Je ne pense pas que je serais rebutée pas des règles, j'attendrai de voir comment elles sont mises en place avant de juger. Et sur le moment si j'ai un problème avec ça j'en discuterais avec les orgas.

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: Du rejet des règles d'un jeu

Message par Cire de Sacub » lun. 2 mai 2016 08:12

Oui, les règles ne sont qu'un indicateur parmi d'autres mais dans ton cas c'est très parlant : on peut s'interroger sur les contradictions entre intentions affichées et type de règles du jeu utilisées. Du coup cela souligne à mes yeux un manque de cohérence qui aurait pu me donner l'envie de ne pas poursuivre la démarche d'inscription. Dans ton cas Eowyn cela n'a pas nuit au jeu et c'est tant mieux.

Je sais Nathan que bien des joueurs débutent avec des gros GN qui utilisent des règles ultra gamistes. Et c'est bien dommage. Il y a tant de manière de jouer et tant de raisons à venir vers le GN... Néanmoins, comme je le dis souvent, on en vient au GN pour de mauvaises raisons mais on y reste souvent pour les bonnes !

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: Du rejet des règles d'un jeu

Message par kilourh » lun. 2 mai 2016 10:45

Ah ben c'est justement l'exemple de Eowyn qui pourrait le plus me rebuter sur un jeu, et comme Cire, les jeux avec compétences à choisir etc me gonfle.

Pour ma part, je vois de plus en plus les règles comme un prolongement de l'ambiance et des intentions du jeu. Je donne trois exemples de jeu dont je suis orga (co-orga ou orga seul)

Hauts-de-forme, Crinolines et Hieroglyphes : il y a pas ou peu de règles de jeu. Pas de règle de coucherie, car c'est pas prévu dans l'ambiance du jeu. Par contre, il y a des règles de duel, et plus encore, des règles de bienséance. Certaines sont à suivre comme le vouvoiement, et d'autres sont donnés à titres indicatifs, qu'on peut suivre ou non, comme le fait de ne pas souffler sur son plat si il est chaud... Cela donne le ton du jeu, l'ambiance est primordial, et les règles de bienséance participent à cette ambiance.

Ninjas Nazis vs Zombis Communistes (avec Thanos présent sur ce forum) : les règles sont également un prolongement de l'univers décalé. Je vais pas trop en dire pour ne pas gâcher la surprise en cas de réédition, mais elles sont aussi décalés que le jeu et sont réfléchis pour d'une, ne pas alourdir le jeu, de deux, pour faire marrer les lecteurs et les joueurs.

Comptes de fées 2 : il y a des règles qui sont directement lié à l'univers des contes de fées. On peut ainsi tomber amoureux au premier regard si on le souhaite. Et un baiser de véritable amour (fait pour le jeu sur la joue) est la plus puissante des magies et peut rompre les malédictions.

J'aime bien réfléchir aux règles comme le prolongement du jeu, et pas prendre un package de règles qu'on retrouverai sur d'autres jeux, juste pour simplifier... C'était d'ailleurs le thème d'une table ronde ou conf que j'aurai animé lors de régniales Rhône Alpes si elles avaient eu lieu...
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Répondre