Le GNiste fuit devans le mauvais temp ... en mars !

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Répondre
Nathan
Connaisseur en points d'action
Messages : 61
Enregistré le : mar. 26 août 2014 09:51

Le GNiste fuit devans le mauvais temp ... en mars !

Message par Nathan » ven. 8 avr. 2016 08:56

Salut tout le monde.
Je viens vers vous car j’ai assisté il y a de cela deux semaines à un comportement que je n’aurais pas cru possible de la part de nombreux joueurs.
Il s’agit d’un GN de masse se déroulant prés d’Anger (maintenant que chacun sais de quel jeu il s’agit je l’appellerais par son nom).
Au dernier inter-kandorya donc, 468 joueur ainsi que l’équipe d’organisation se sont retrouvé afin de jouer un jeu d’une durée de 2 jours (du Samedi en milieu de journée au Lundi 15h). Les joueurs sont donc arrivés sur place entre le vendredi soir et le samedi matin et tous se sont réunis pour le briefing.
Le jeu à démarrer et les premiers éléments de jeu mis en place par les organisateurs et les joueurs (oui car il s’agit d’un jeu de masse où le free play n’est pas seulement recommandé mais nécessaire) se mirent en place et nous avons pu profiter de notre journée de jeu comme nous l’escomptions.
C’est alors que des informations météo telles qu’un alerte ouragan avec des vents de plus de 100 km/h pour la nuit de Dimanche à Lundi ainsi que de la pluie jusqu’à la fin du jeu commencèrent à circuler. Un nombre réduit de joueurs fit passer des informations pour motiver les joueurs à demander l’arrêt du jeu de la part de l’organisation. Ce que celle-ci a refusé. Lors de la nuit de Samedi à Dimanche nous eûmes droit à une tempête avec des vents allant jusqu’à 60 km/h et une pluie qui acheva le terrain de jeu, le transformant en une pataugeoire de boue infâme. Le lendemain, contre toute attente et contre toutes les prévisions météo le soleil revint et persistera sans tempête et malgré quelques averses tout à fait supportable jusqu’à la fin du jeu.
Le lendemain une énorme quantité de joueur firent par à l’organisation de leur départ avant la fin de la journée ce qui poussa l’organisation à tronquer 70% des éléments de jeu prévu afin de pouvoir conclure le scénario principal de cet inter-kandorya en milieu de journée.
Une fois cela fait l’organisation annonça que le jeu se finirais en début de soirée avant d’annoncer que finalement pouvais rester ceux qui le désirais jusqu’à la fin du jeu.
Au final seuls 50 à 100 personnes organisation comprise ont passé la nuit de dimanche à lundi sur site et le jeu ne repris pas le lundi matin (dû au fait que plus aucun élément de jeu n’était présent et que la grosse majorité des joueurs était parti la veille).
Je ne condamne pas les joueurs qui sont partie le Dimanche soir dans la mesure où de tout manière le jeu était, dans les fait, terminé. Par contre je condamne les comportements ayant mené à cette situation et en particulier les joueurs ayant fait pression sur l’organisation pour tenter d’annuler le jeu et ceux ayant quitté le site tôt dans la journée du Dimanche.
Ce que je ne comprends pas c’est que certains aient pu venir participer à un jeu sous tente au mois de mars sans être prêt à supporter des conditions météorologique difficile et qu’ils aient favorisé les prévisions météos à la réalité du terrain. Comme par exemple le fait que des joueurs se sont enfui (oui c’est le terme) du site par peur de la pluie alors que ciel était parfaitement bleu presque sans nuage, parce que la météo prévoyais de la pluie toute la journée et qu’il n’avait pas plu depuis plusieurs heures et que d’après leur météo nous devrions être sous l’eau depuis une douzaine d’heure.
Je ne comprends pas des joueurs qui n’assument pas de faire un GN en extérieur début printemps au sens où ils pouvaient s’en douter en s’inscrivant et où leurs arguments ne tenaient absolument pas la route d’un point de vue logique. Car au final toute la météo était décalé de 24 heures et était bien moins violente que prévue.

A titre personnel et en tant que joueur je me suis bien amusé et j’ai passé de bons moments mais cela n’empêche pas que mon expériences de jeu en a été affecté et que j’en veux globalement à tous ces joueurs ayant déserté le jeu alors que des intriguent étaient encore en cours. J’en veux pour preuve le fait qu’il nous ait fallu environ 2h (avec un camarade de mon personnage) pour réussir à trouver un médecin Dimanche soir. Alors que la survie de nos personnages était en jeu. Au final ça en valais la peine puisque notre guérison donna lieu à une scène de jeu très sympathique dont je me souviendrais pendant un moment. Mais il n’empêche que la désertion massive de joueurs à entre autre nuis à l’équilibre du jeu en plus de diminuer drastiquement les possibilités de jeu des joueurs restant. Entrainant à leur suite de nombreux joueurs et compromettant sérieusement le jeu des joueurs restant.
Et pourtant j’aurais eu toutes les raisons de vouloir partir tôt ayant effectué le trajet Perpignan => Toulouse => Anger => Toulouse => Perpignan entre le Jeudi soir (après les cours) et Mardi matin 8h (reprise des cours) en ayant bien sûr été sur place du vendredi soir au lundi matin.

Sur ce je vous remercie d’avance de vos avis et réactions sur ce phénomène pour moi absolument incompréhensible.

Avatar du membre
hoog
Général En-Jeu
Messages : 259
Enregistré le : sam. 10 mai 2014 23:59
Contact :

Re: Le GNiste fuit devans le mauvais temp ... en mars !

Message par hoog » ven. 8 avr. 2016 13:11

Salut Nathan :)
C'est clair que ça fait chier quand la moitié des participants se barrent, mais si j'étais en camping et qu'on m'annonçait une tempête, je partirais probablement aussi ^^

Nathan
Connaisseur en points d'action
Messages : 61
Enregistré le : mar. 26 août 2014 09:51

Re: Le GNiste fuit devans le mauvais temp ... en mars !

Message par Nathan » ven. 8 avr. 2016 13:42

Un GN n'est pas sensé être un camping.
Et même si c'est Kando. Prévoirais tu un camping au mois de Mars ?

MoZ
Dénoueur de multi-intrigues
Messages : 155
Enregistré le : mar. 6 mai 2014 18:38

Re: Le GNiste fuit devans le mauvais temp ... en mars !

Message par MoZ » lun. 11 avr. 2016 09:20

Sans vouloir -trop- polémiquer, je dirais que c'est très lié au public de ce genre de jeu.
Hoog parlait de camping et c'est un peu le cas. Il y a beaucoup de gens qui viennent sur ce genre de jeu comme ils viendraient à un barbecue. S'il pleut, on essaye de le faire en intérieurs, et s'il n'y a pas d'intérieur, eh bien on reporte, on annule, etc.
L'analogie avec le camping et le barbecue n'est pas fortuite : les gens dont je parle viennent, sans jugement de valeur, pour passer un moment de convivialité en extérieur, costumés, avec éventuellement quelques bastons et moments de role-play, au même titre qu'une partie de pétanque ou de badminton.
Le souci vient du décalage entre ces joueurs et les GNistes très motivés comme tu sembles l'être.

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: Le GNiste fuit devans le mauvais temp ... en mars !

Message par Cire de Sacub » lun. 11 avr. 2016 10:14

MoZ a écrit :Sans vouloir -trop- polémiquer, je dirais que c'est très lié au public de ce genre de jeu.
Hoog parlait de camping et c'est un peu le cas. Il y a beaucoup de gens qui viennent sur ce genre de jeu comme ils viendraient à un barbecue. S'il pleut, on essaye de le faire en intérieurs, et s'il n'y a pas d'intérieur, eh bien on reporte, on annule, etc.
L'analogie avec le camping et le barbecue n'est pas fortuite : les gens dont je parle viennent, sans jugement de valeur, pour passer un moment de convivialité en extérieur, costumés, avec éventuellement quelques bastons et moments de role-play, au même titre qu'une partie de pétanque ou de badminton.
Le souci vient du décalage entre ces joueurs et les GNistes très motivés comme tu sembles l'être.
+1 !!!!!

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: Le GNiste fuit devans le mauvais temp ... en mars !

Message par Fredou » lun. 11 avr. 2016 12:42

On peut ajouter que l'implication quasi-nulle des personnages incarnés dans la préparation de ces formats de jeux a tendance à "déculpabiliser" le joueur absent qui aura sans doute l'impression de ne pas mettre la bonne marche du jeu en péril.

Nathan
Connaisseur en points d'action
Messages : 61
Enregistré le : mar. 26 août 2014 09:51

Re: Le GNiste fuit devans le mauvais temp ... en mars !

Message par Nathan » lun. 11 avr. 2016 16:14

Je suis bien d’accord pour dire que nombre de joueurs ne vienne pas réellement pour le jeu en lui-même mais plus pour l’ambiance.
Cependant les jeux de masses sont une occasion unique de permettre aux joueurs de créer eux même leur background et de construire collectivement l’histoire d’un monde tout en réagissant aux trames de fond proposé par les organisateurs.
Par exemple dans mon camp la majorité des personnages possèdent une histoire (au minimum leur situation sociale et familiale et la raison de leur présence). Des aspirations, des craintes, des centres d’intérêts. Chacun à quelques anecdotes propre à son personnage à raconter, des éléments marquant de sa vie qu’il ou elle ne confie qu’au personnage en qui il ou elle a confiance. Chacun de nos personnages à sa propre approche des différents éléments culturels de notre faction ce qui permet de créer des affinités ou au contraire des inimités au sein de notre propre camp qui peuvent aussi bien se manifester sous la forme de débats que de règlement de compte à coup de poing ou au glaive. Les évènements ayant lieu dans le territoire de notre faction est également un bon sujet de discussion pour nos personnage puisque nos personnage ont de la famille et des amis repartis selon nos background respectif à différents endroits dans le monde du jeu.
Chaque fois nous prévoyons plus de jeu de faction qu’il n’en est nécessaire afin de pouvoir jouer nos personnages et les enrichir pendant les différents moments de flottement lorsqu’il y en a. Entre les jeux nous construisons le background global de notre faction. La société civile, l’armé, l’économie, la religion, le régime politique, tout y passe du fonctionnement des différentes instances du pouvoir à la réglementation de la solde et des revenus de nos soldats en jeu. La mise en place d’un précepteur des impôts a eu lieu l’an passé permettant donc aux joueurs les plus avares de tricher sur leur déclaration et donc de se faire dénoncer par d’autres. En bref, cela crée du jeu. Plus les années passent et plus notre jeu devient riche et varié. Le système des jeux de masses permet donc à chacun de jouer son propre personnage qui est somme toute négligeable dans l’immensité du jeu mais c’est tous ensemble que nous pouvons créer quelque chose d’immense et de magnifique. Une mass LARP est une œuvre gigantesque construite de façon collective et je trouve ça génial.
Peu m’importe que des joueurs viennes en mode camping du moment qu’ils assument en donnant la réplique aux personnages venant les solliciter et surtout en respectant leurs engagements. En décidant de participer à un évènement quel qu’il soit ont accepté moralement les contraintes imposé par l’organisation. Ici le fait qu’entre le début et la fin du jeu il ne soit pas possible de quitter celui-ci.
Et je sais que je me répète mais de toute manière prévoir un camping au mois de mars c’est franchement risqué non ?

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: Le GNiste fuit devans le mauvais temp ... en mars !

Message par Saki » lun. 11 avr. 2016 23:03

Certes, s'inscrire pour un gn en extérieur en mars c'est accepter d'avoir froid et de se prendre de la flotte dessus. Mais là si j'ai bien compris il y avait en plus une alerte ouragan ? Dans ces conditions il ne me semble pas foufou d'envisager de partir, même sous un ciel impeccable (ça tourne vite ces choses là).
Respecter ses engagements c'est important, et ces départs ont visiblement ruiné le jeu de beaucoup de monde, ce qui est dommage, mais je comprends que l'on parte si on considère qu'il y a un vrai risque à rester sur le terrain (j'ignore si c'était le cas, ton compte rendu ne décrit pas le terrain et autres détails techniques pouvant influer sur ce type de décision, comme l'accés aux voitures et la possibilité de sortie rapide du site pour de nombreux véhicules partant en même temps, les équipements de secours disponibles, le sérieux des organisateurs, la solidité des éventuels décors alors que le terrain devient boueux et subit des vents de 60 km/h....).

Foule + fatigue (nuit sous la tente avec beaucoup de vent) + terrain boueux + décors de gn, c'est une très mauvaise combinaison en cas d'ouragan. Et la sécurité passe avant le jeu.

Je comprends ton incompréhension face à une décision basée sur des prévisions météo en contradiction avec la réalité du terrain, mais sauf erreur de ma part, ces gens sont partis avant la seconde nuit ? Je les comprends en fait : de jour, si un ouragan te tombe dessus tu vois tout de même des signes avant-coureurs, tu es assez alerte pour réagir rapidement... De nuit, avec la fatigue de la nuit/journée de jeu précédente dans les pattes, alors que tu es endormi au fond de ton sac de couchage, les temps de réaction ne sont pas du tout les mêmes.


J'ai envie de dire aussi : organiser un mass larp en mars, c'est accepter le risque que des joueurs annulent/partent en cours de jeu en cas de météo inquiétante. Je ne dis pas que les joueurs en questionont eu raison, puisque j'ignore les conditions exactes, mais qu'ils aient tort ou non ne change rien au résultat.
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Avatar du membre
Thanos
Expert du d'avance
Messages : 801
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 08:55
Localisation : Saint Joseph
Contact :

Re: Le GNiste fuit devans le mauvais temp ... en mars !

Message par Thanos » mar. 12 avr. 2016 08:45

Je suis assez d'accord avec Saki pour le coup. En s'inscrivant sur un GN, les joueurs doivent s'investir dans leur jeu pour le bon déroulement du jeu des autres, mais la sécurité passe quand même avant tout le reste.

Après, pour ce cas précis, difficile de donner un avis objectif sans avoir été sur place pour juger si les joueurs qui sont parti ont eu tord de le faire ou si ce sont ceux qui sont restés qui ont été inconscients de le faire ;)

Répondre