De la définition du "bon joueur"

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

De la définition du "bon joueur"

Message par Cire de Sacub » lun. 21 mars 2016 16:36

Après avoir essayé, tous ensemble, de définir ce que nous mettions derrière l'idée du "mauvais joueur", il parait plus que logique que nous envisagions ensemble d'identifier ce que nous mettons derrière l’appellation "bon joueur". Il ne suffit pas, en effet, de dire que le "bon joueur" est l'inverse du "mauvais joueur" !...

Le bon joueur a, certes, lu son back, a fait des efforts pour son costume, arrive à l'heure, ne se fait pas relancer 15 fois pour régler sa PAF etc etc... Mais cela ne suffit pas, à mes yeux, à le définir plus en profondeur.

Pour moi, le bon joueur est avant tout un monstre profondément égocentré. Car un Gn se vit avant tout de l'intérieur. Ce n'est pas une représentation. On joue pour ressentir, vibrer intérieurement. On est là pour prendre des vacances avec nous-même et se laisser guider par d'autres pulsions, d'autres passions, d'autres horizons. Le bon joueur doit, toujours selon moi, respecter une logique intrinsèque à son avatar, poursuivre des objectifs qui lui sont propres. En bref, il doit être profondément simulationniste.

Mais cela ne suffit pas à définir le bon joueur. Le GN est un jeu collectif, un lieu de partage et d'échange. Car si on joue, avant tout, pour nous même, nous devons veiller aux autres. Mieux, ce sont les autres joueurs qui peuvent nourrir notre quête intérieure. Il est donc essentiel d'être vigilent et parfois en empathie avec eux pour vibrer collectivement, créer une chaîne émotionnelle, construire des scènes fortes et des échanges intenses. Ce sont ces échanges qui vont nettement contribuer à la réussite d'un jeu. En clair le bon joueur doit veiller à être quelque peu narrativiste.

En troisième et dernier lieu, le bon joueur n'est pas un mou, ni du bulbe, ni du genoux. Il est là pour découvrir, enquêter, s'opposer, explorer, s'interposer etc etc. Il est important qu'il offre une certaine résistance, qu'il ait l'envie de parvenir à un objectif. Ce n'est pas un être passif qui se contente d'être. Pas pour "gagner" (un GN ne se perd pas ou ne se gagne pas, il se vit) mais pour donner de l'élan à son avatar et offrir aux autres joueurs un jeu réellement consistant. Au final, une pincée de gamisme me semble nécessaire pour faire un bon joueur.

Et pour vous ?

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: De la définition du "bon joueur"

Message par Saki » lun. 21 mars 2016 17:11

Le bon joueur, pour moi c'est quelqu'un aussi qui a assez de recul sur sa pratique pour savoir ce qu'il aime, et pourquoi il l'aime. Et qui s'inscrit en conséquence, soit sur des jeux qui devraient lui convenir, soit sur des jeux pour lesquels il a conscience du fait qu'il devra s'adapter/accepter d'être secoué dans ses habitudes.
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: De la définition du "bon joueur"

Message par Cire de Sacub » mar. 22 mars 2016 14:28

100% d'accord.

Je crois également que ce qui fait la différence c'est son in-ves-tis-se-ment !

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 512
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: De la définition du "bon joueur"

Message par Lila » jeu. 24 mars 2016 22:29

Un bon joueur est curieux et créatif.
Il est bienveillant et exigeant (avec lui-même et les autres).

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: De la définition du "bon joueur"

Message par kilourh » ven. 25 mars 2016 08:25

Un bon joueur arrive à l'heure et ne repart pas avant d'avoir aider les orgas à ranger...
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Avatar du membre
Thanos
Expert du d'avance
Messages : 801
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 08:55
Localisation : Saint Joseph
Contact :

Re: De la définition du "bon joueur"

Message par Thanos » ven. 25 mars 2016 09:03

Je suis plutôt tolérant pour le joueur qui doit partir tôt parce qu'il a beaucoup de route/doit récupérer ses gosses/... et qui du coup ne peut pas aider à ranger. Moins avec celui qui reste super longtemps mais qui reste à discuter en regardant les orgas tout ranger.

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: De la définition du "bon joueur"

Message par kilourh » ven. 25 mars 2016 10:35

Quand je dis aider, c'est dans la mesure de ses possibilités, effectivement... Mais même quand il doit partir tôt, cela ne l'empêche pas d'au moins laver son bol du petit déj :P
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Avatar du membre
Muriel A
Expert de manches
Messages : 217
Enregistré le : mer. 18 sept. 2013 05:46

Re: De la définition du "bon joueur"

Message par Muriel A » lun. 28 mars 2016 07:15

Pour moi on peut tous être le bon (ou le mauvais) joueur de quelqu'un. Beaucoup de choses sont de l'ordre de préférences de jeu ou d'attitudes, au même titre que toute forme d'interaction sociales.

Dans les qualités que j'apprécie en général:
- (+1 Saki) Le/a participant/e qui a réfléchi à sa pratique et qui sait quel type de jeu il/elle va faire. Il joue le jeu sur lequel il est et non celui qu'il a envie de faire.
- Le/a joueur/se généreux/se, qui va jouer au moins autant pour les autres que pour eux-mêmes, dont l'implication va avoir tendance à améliorer l'expérience de jeu de manière globale.

En tant que joueuse:
- Le/a participant/e qui respecte mes limites et prends l'initiative de discuter sécurité et contact physique (manifeste donc une conscience de ces problématiques)

En tant qu'orga:
- Les participant/e/s qui aident à ranger
- Ceux qui cherchent clairement à s'investir en approfondissant leur personnage, que ce soit dans le costume ou la préparation physique
- Ceux qui te fournissent une aide logistique en t'indiquant qu'ils ne considèrent pas que cela leur vaut une place réservée à l'inscription

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: De la définition du "bon joueur"

Message par Cire de Sacub » jeu. 31 mars 2016 08:06

Muriel A a écrit :Pour moi on peut tous être le bon (ou le mauvais) joueur de quelqu'un. Beaucoup de choses sont de l'ordre de préférences de jeu ou d'attitudes, au même titre que toute forme d'interaction sociales.
Tout à fait. Et même si un joueur "respecte" tous les critères que nous envisageons pour définir un "bon" joueur, il se peut que nous ne le considérions pas comme tel... Car au final, comme bien des interactions sociales, les liens et affinités sont le produit d'une multitude de facteurs pas tous identifiables et échappent presque toujours aux définitions théoriques.

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: De la définition du "bon joueur"

Message par Saki » mer. 8 juin 2016 13:24

Je remonte le sujet.

Disons qu'on a envie de faire jouer quelqu'un qui n'est pas un bon interprète, qui rentrerait donc dans la case "mauvais joueur qui peut plomber un rôle", avez-vous des idées sur la façon dont on peut calibrer un rôle pour que cette personne passe un super moment et soit bien intégrée au gn tout en ne risquant pas de gâcher le jeu des autres ?

Est-ce que sur vos jeux vous prévoyez d'office des rôles à distribuer aux joueurs dont vous n'êtes pas sûrs (mauvaise réputation ou inconnus) ?
Est-ce que vous n'envisageriez pas de faire jouer quelqu'un qui a la réputation de mal jouer, même si humainement c'est quelqu'un d'extra ?
Et finalement, est-ce que la meilleure façon de gérer quelqu'un qui joue mal ne serait pas de lui proposer un rôle ambitieux présenté comme un défi à relever au lieu d'un rôle simpliste pour lequel il/elle ne sentira pas la nécessité de s'impliquer davantage ?
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Répondre