QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Répondre
Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par kilourh » mer. 27 janv. 2016 09:03

Cire : Va jouer chez Mur Blanc :D. Je te conseille fortement Huntsville si ils l'organisent !

Thanos : Pour Sarabande je propose cet atelier en second, après la présentation, et après que les joueurs aient pu parler de façon informelle. C'est un petit comité et en fait, c'est drôle car tout le monde est à la même enseigne. Sur la dernière session, personne ne fut mal à l'aise, d'ailleurs on l'a refait une seconde fois tellement c'était drôle. Je trouve qu'il permet clairement de briser la glace, en montrant qu'on n'est pas là pour juger les autres, mais bien pour s'amuser et construire ensemble...
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Avatar du membre
Thomas B.
Initiateur de roleplay
Messages : 437
Enregistré le : lun. 19 déc. 2011 13:58

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par Thomas B. » mer. 27 janv. 2016 09:15

Cire de Sacub a écrit :@ Lucie et Kilourh : j'ai fait quelques ateliers avant jeu et d'autres sans jeu. Je le redis : je crois en l'utilité de l'atelier. C'est certainement un plus. Mais pour des raisons personnelles je bloque carrément. Mais quand c'est nécessaire, je me plies sans trop mauvaise grâce à la convenance...
Merci pour ces précisions, c'était important pour comprendre ton point de vue.

Moz et Cire, pour que la transparence marche il faut:

- que les joueurs aient conscience de leur plus grande responsabilité créative dans le "lancement" de l'action. Encore une fois, on est dans l'analogie avec les jdr sans MJ vs. les jdr traditionnels. Quand les gens ont été habitués pendant des (dizaines d') années à être réactifs à des surprises qui arrivaient de l'extérieur, c'est plus dur de créer soit même de manière "pro-active". On rencontre bien moins ce problème chez les débutants, vu qu'ils n'ont pas encore pris d'habitudes de GNistes "tradi".
- avoir du matos. Soit écrit à l'avance par un orga, soit créé ensemble au cours d'atelier, mais on ne se lance pas avec rien. Il faut des relations, des enjeux, des buts, voir carrément du conflit entre les persos.
- le plus important selon moi est de discuter hors-jeu de comment on va gérer le truc, si possible *avant* le début du jeu.

Quelques exemples persos dans des GN Nordiques

Dans The Monitor Celestra on avait calé 2-3 scènes ou thèmes qu'on voulait explorer, entre joueurs, par forum avant le jeu vu que les gens étaient répartis à travers l'Europe et les USA.
Pendant la jeu, la structure en acte permettait de se caler vite fait pendant les entractes sans interrompre de scène. Par exemple, avec une joueuse on a décidé de se monter une histoire de rivalité violente qui tourne à la séduction. Pas du tout prévue au départ, mais on discutant vite fait de où on allait aller, avec quelles limites, entre chaque acte, ça a donné des trucs tops. Pour nous, mais aussi pour les autres participants.

Dans Mad about the boy on en avait discuté un peu avant le jeu lors d'ateliers en personne (on avait le temps et on était tous physiquement dans le même lieu, pour ça). Mais aussi pendant le jeu, en live, avec des méta-techniques rapides (genre j'ai utilisé le geste pour signaler "monologue interne" juste pour dire ce que je pensais vraiment, en une seule phrase, lors de discussions, pour que la personne en face sache que mon perso mentait et donc elle pouvait jouer avec ça ou pas.

Je suis d'accord avec Cire sur ce moment magique quand la surprise, la simulation et la narration se goupillent. C'est très, très cool. Mais goûter la transparence, c'est comme goûter la Guinness, un truc acquis, pas forcément pour tout le monde mais qui vaut le coup, que ce soit pour élargir ses horizons ou carrément changer de bière préférée.

Avatar du membre
Thanos
Expert du d'avance
Messages : 801
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 08:55
Localisation : Saint Joseph
Contact :

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par Thanos » mer. 27 janv. 2016 09:49

Non mais j'ai bien compris le but de l'exercice des pingouins. Il n’empêche que même si je suis capable de faire à peu près tout et n'importe quoi (à quelques limites près) quand je suis à l'aise avec des gens, mais je vais avoir du mal à faire à peu près tout et n'importe quoi pour me mettre à l'aise avec des gens que je connais peu.

J'ai à peu près le même a priori que Moz et Cire avec la transparence... mais c'est un a priori et peut-être que ça changera le jour où j'essayerai un jeu comme ça, mais je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de le faire.
Par contre, l'analogie avec la Guinness, ça ne va pas aider, je trouve ça tout bonnement dégueulasse :p

Avatar du membre
Thomas B.
Initiateur de roleplay
Messages : 437
Enregistré le : lun. 19 déc. 2011 13:58

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par Thomas B. » mer. 27 janv. 2016 10:13

Thanos a écrit :Par contre, l'analogie avec la Guinness, ça ne va pas aider, je trouve ça tout bonnement dégueulasse :p
Ah on est pas du tout obligé d'aimer, c'est clair :) . C'est plus le côté "goûte avant de dire que t'aime pas".

Mais tu as raison, la Guinness c'est un peu hardcore. En fait j'aurais dû utiliser les boissons alcoolisées en général comme analogie. A la première gorgée, quand tu as bu du sucré toute ta vie c'est "beurk, ça sent bizarre, c'est amer, mais pourquoi je boirais ce truc au lieu du Coca?". Et après, au bout de quelques essais, tu comprends la différence. Ca veut pas dire que tu vas aimer, mais tu vois ce que ça peut apporter de différent :)

Certains vont embrasser le truc à fond, boire des whisky fumés, du gin etc, d'autre vont cacher le goût dans des cocktails sucrés (veulent l'ivresse sans l'amertume), et d'autre préféreront rester aux softs parce que c'est vraiment pas leur truc.

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par Cire de Sacub » mer. 27 janv. 2016 14:14

kilourh a écrit :Cire : Va jouer chez Mur Blanc . Je te conseille fortement Huntsville si ils l'organisent !
Mes amis du Mur Blanc sont exaspérés face à mon conservatisme ! Je reconnais que j'ai des efforts à faire question ouverture sur d'autres manières de jouer... J'ai fait quelques petits trucs avec Stéphane Rigoni.

Je suis d'accord avec Thomas : les débutants sont plus ouverts et flexibles. Ce qui n'est pas facile c'est d'être structuré comme moi dans une approche de jeu depuis 22/23 ans et d'élargir son spectre. Je ne cesse d'être agréablement surpris par les débutants qui viennent sur mes jeux et leur qualité de jeu dépasse parfois nettement celle de vieux routards. Comme quoi ce que l'on appelle communément "niveau de jeu" tient à des postures et des qualités intrinsèques plus qu'à de l'expérience accumulée (mais c'est un autre débat !).

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1486
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par lucieXperience » jeu. 28 janv. 2016 09:40

Tiens MoZ, une petite anecdote par rapport à la paresse. Je viens de terminer d'écrire une fiche de personnage qui fait 4 pages, pour laquelle il m'a fallu 10 bonnes heures de travail. Comme quoi on ne se rend pas toujours compte du temps passé à faire quelque chose qui paraît insignifiant.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

MoZ
Dénoueur de multi-intrigues
Messages : 155
Enregistré le : mar. 6 mai 2014 18:38

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par MoZ » jeu. 28 janv. 2016 10:42

En ce qui concerne l'immersion.
Pour moi l'immersion c'est, pendant la durée du jeu, être un personnage, m'approprier ses buts, son caractère, son histoire passée et à venir, sa vision du monde diégétique. Bref, ressentir plus que jouer. La transparence des autres personnages me gène donc énormément. Si je discute cordialement avec un autre personnage alors que le joueur que je suis sait, pour avoir lu sa fiche, qu'il a mangé mon chien, ça ajoute une distance entre mon personnage et moi. Quant à la scène pendant laquelle il se dévoilera ou il sera découvert, OK, je la jouerai, j'essaierai de faire de mon mieux pour simuler la surprise, le dégoût, la colère, mais je ne ressentirai pas. C'est donc un manque.
Et même sans secret qui ne l'est pas, je trouve que l'intérêt des relations humaines en GN, c'est l'incertitude. Si mon personnage doit se rabibocher avec un autre, j'ai envie de flipper sur la façon dont je serai reçu, pas simplement de préparer ma scène en sachant à l'avance la réaction de l'autre, la réalité de ses sentiments.
En résumé, n'importe quelle scène, même un peu "bancale" comme l'écrit Hoog, raisonnablement sincère, sera plus forte pour moi qu'une scène préparée.
D'où mon sentiment que la transparence des personnages est une facilité, nuisible au jeu.

En ce qui concerne les ateliers
Je suis 100% d'accord avec Lucie sur l'intérêt des ateliers spécifiques à un jeu. Les ateliers génériques m'évoquent des mauvais souvenirs de cours de théâtre de MJC. J'ai déjà dit tout le bien que je pensais de la pertinence et de l'efficacité des ateliers du Shadow Island, et j'ai essayé de faire de même, après quelques ajustements suite à la 1ère session, sur le Vivre Vite : ça marche, tout le monde est à fond dès le début du jeu. Plus vraiment de moment tiède pendant lequel les joueurs prennent leurs marques.

En ce qui concerne la "paresse" et autres "la quantité c'est la qualité"
Que je sache, je n'ai jamais évoqué ces termes, ni même ces concepts. Je remarque juste qu'en remettant entre les mains des joueurs l'écriture des interactions entre les personnages voire la création des personnages, qu'en usant de cette transparence pour combler la complexité des relations humaines, on arrive, certes, à créer des jeux plus facilement, plus rapidement pour une consommation plus importante, mais c'est pour moi aux dépens de l'intérêt du jeu tel que je l'attend.

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 512
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par Lila » jeu. 28 janv. 2016 11:31

En fait, pour moi, on est en train de sortir de l'ère de l'auteur, qui est par définition individuel et vertical dans la proposition de jeu pour aller vers des processus plus collectifs, plus horizontaux.

Est-ce que la masse menace le génie, en gros ?

Il y a une transition appréhender ce que le génie peut avoir de collectif, parce qu'on l'a tellement, mais tellement laissé de côté. Même dans notre activité pourtant par définition participative et collective, nous avons une culture de l'auteur (de l'orga), de celui qui est le gardien du bon déroulement du jeu, qui a pensé le jeu pour nous, qui nous a préparé le jeu.

MoZ
Dénoueur de multi-intrigues
Messages : 155
Enregistré le : mar. 6 mai 2014 18:38

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par MoZ » jeu. 28 janv. 2016 12:21

Je pense qu'on a dépassé depuis longtemps l'auteur en tant que gardien du temple, détenteur d'une oeuvre forcément intouchable. Dans les bons GNs que je joue ces temps-ci, l'auteur propose et initie, mais s'efface, une fois que le jeu a débuté, derrière le collectif. Même sur les jeux "immersionistes" ou "simulationistes", les joueurs prennent vraiment à leur compte l'évolution narrativiste de leurs personnages, avec les autres. Ils préparent et travaillent leurs personnages, et s'attachent à leur faire vivre de belles histoires et de belles scènes.

Vouloir forcer la création collective en renonçant, en tant qu'auteur, à initier certaines choses, c'est un peu comme pêcher à la dynamite : ça peut donner de bons résultats, mais ça fait des dégâts...

Avatar du membre
Beus
Expert de miches
Messages : 526
Enregistré le : dim. 23 janv. 2011 22:31
Localisation : Paris XXème

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par Beus » jeu. 28 janv. 2016 12:22

Lila tu veux ma mort !
;)
Mister June !

Répondre