QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par Cire de Sacub » ven. 29 janv. 2016 21:09

Dans le théâtre, le cinéma ou le GN, il y a une porosité plus ou moins poussée entre émotion de l'acteur et celle du personnage. Point d'exclusivité ici aussi. Il est impossible de rendre les choses totalement imperméables. Néanmoins, par l'expérience, il est possible d'augmenter ou diminuer cette porosité.
Sur scène, avant une représentation importante, on m'a toujours appris à garder la tête froide et ne pas me laisser envahir par l'émotion. Pour la voix. Pour la qualité scénique. Tout est maîtrisé, du moins contenu. Par contre en GN, l'intérêt que j'y vois et de pouvoir (enfin !) augmenter la dose de porosité et me laisser griser par la puissance des émotions. Et ça, c'est tout ce qui m'attire.
Idem pour la transparence : sur la scène le spectacle est connu, maîtrisé, arrêté. C'est de la transparence sans la fameuse dimension créative d'un GN qui utilise cette technique. Je préfère trouver dans le GN l'opacité du mystère. Ce qui explique mes goûts et mes réserves face à toute forme de transparence.
Bref ceci n'a pas vocation à être un modèle, nous avons, pour le GN, tous et toutes des attentes différentes selon notre parcours de vie.

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par Cire de Sacub » ven. 29 janv. 2016 21:14

Lila a écrit :Un jeu narcissique serait donc un jeu qui place l'égo de son orga (ou des joueurs) au centre de la création du jeu. En gros, l'idée qu'avant tout, tout le monde (ou l'orga) paraisse à son avantage, beau, intéressant, génial. Cela primerait sur l'histoire, la cohérence et les enjeux ludiques.
Je ne l'aurais pas mieux dit ! On peut même différencier "Narcissisme" et "Festivisme" ! ah ah ah ! Car le côté festif est différent du côté gamiste ou narcissique. Tu m'aides à en trouver de nouveaux !!! On va pouvoir en pondre autant qu'il y a de lettre. Ce sera la théorie "de A à Z".

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par Cire de Sacub » ven. 29 janv. 2016 21:25

Lila a écrit :Des méthodes de l'acteur, il en existe des tonnes. Je peux te l'assurer, parce que j'ai pas mal usé mes fonds de culottes à les décortiquer... bref, des méthodes il y en a presque autant que de metteurs en scène ou d'acteurs, et selon moi il n'y en a pas une meilleure qu'une autre.
Tout a fait. Et tu es très bien placée pour le savoir. Mais je ne connais pas de producteur acceptant des théories d'engagement émotionnel tel que le spectacle pourrait en pâtir ou du moins être trop différent des codes attendus. Le metteur en scène n'est pas le seul capitaine à bord , je ne parle pas théorie théâtrale. Mais théorie du spectacle. Et le peu que j'ai vu de la scène pro est plus rattaché à des habitus ultra rationnelles plutôt que des méthodes plus ou moins didactiques. Je ne dispose d'aucune vérité, je partage plus une vision personnelle liée à mes observations. Le monde du spectacle est pluriel. Le monde du GN aussi. Et c'est tant mieux.

MoZ
Dénoueur de multi-intrigues
Messages : 155
Enregistré le : mar. 6 mai 2014 18:38

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par MoZ » ven. 29 janv. 2016 21:26

lucieXperience a écrit : Moi je dis juste que clamer que c'est parce qu'on est mature qu'on sait ce qu'on veut et qu'on ne veut pas tester de trucs nouveaux, ça ressemble beaucoup à de l'enrobage pour valoriser du conservatisme. Le sentiment est d'autant plus fort quand l'interlocuteur se fait une joie de remettre en cause les trucs nouveaux en question au prétexte que ça a l'air forcément moins bien que les trucs habituels qu'il fait lui. ;)
Qui clame ça ? Certainement pas moi. Tu emballes, encore, "savoir ce qu'on veut" et "ne pas tester". Et sinon, désolé, je ne vois pas de truc "nouveau". Bref, tu es à côté de la plaque, là.
lucieXperience a écrit :Moi je fais pas de mass larp ou de GN romanesque parce que ça me dit rien (pour le deuxième en l'occurrence c'est aussi parce que j'ai testé et que j'aime vraiment pas du tout), mais j'évangélise pas, j'ai autre chose à faire :P
C'est toujours un délice de te lire ! 8-)
Il y a donc le bon GNiste progressiste et ouvert qui teste des trucs mais pas tout parce que ça ne lui dit rien ou pas grand chose. Et puis il y a la mauvais GNiste qui, lui, vu qu'il est très conservateur, se contente de tester des trucs, mais pas tout parce que ça ne lui dit rien, ou pas grand chose...
Merci à toi ! ;)

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 512
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par Lila » ven. 29 janv. 2016 22:34

Hm... tu parles en gros d'enjeux vis à vis du public, en gros qu'est-ce qui va toucher ?
Vu que notre activité n'est que peu soumise aux injonctions capitalistes, je préfère ne pas la comparer à l'industrie du spectacle, car je la crois encore un peu sauvée de ces mécanismes.

Mais même dans le cas de l'industrie je pense qu'il n'y a pas de règles, tout dépend du public auquel tu t'adresses, et de l'horizon d'attente que ton projet va créer chez lui.

Sinon, pour toi les ateliers pré-GN et la transparence c'est pas nouveau ?

Avatar du membre
hoog
Général En-Jeu
Messages : 259
Enregistré le : sam. 10 mai 2014 23:59
Contact :

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par hoog » lun. 1 févr. 2016 14:12

MoZ a écrit :j'ai mis 3 minutes à créer la situation de départ. Il me reste 57 minutes pour définir les mécanismes de jeu en piochant dans le catalogue IKEA : chuis large ! ;)
Il y a du vrai là-dedans. Tu peux créer un GN narrativiste avec une situation de départ simple et des techniques éprouvées. Ca ne sera pas du grand art, mais au moins c'est rapide et efficace. C'est l'équivalent d'une murder classique. Mais si tu veux faire quelque chose qui sort de l'ordinaire, ça demande plus de temps et de boulot.

La différence avec le GN "classique", c'est que tu vas consacrer plus de temps à la conception (invention ou choix des techniques, notamment) et moins à la rédaction de longues fiches de personnage. Comme la rédaction de fiche est hyper chronophage, globalement, le temps de création sera beaucoup moins long. Avec comme résultat un nombre de GN de qualité bien supérieur ^^

MoZ
Dénoueur de multi-intrigues
Messages : 155
Enregistré le : mar. 6 mai 2014 18:38

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par MoZ » mar. 2 févr. 2016 09:16

Mmmm. Cette notion de productivité est sujette à caution selon moi, car la qualité ne peut êter que ressentie, selon moi.

J'ai l'impression que la rédaction de fiches de personnages plus ou moins longues est souvent associée à une souffrance, un narcissisme et une certaine stérilité en ce qui concerne l'apport au jeu et à l'histoire. C'est peut-être aussi une des raisons de l'incompréhension. En tant que joueur, j'éprouve du plaisir à lire une belle fiche, puis à travailler longuement dessus, à m'imprégner du personnage. Du coup je suis prêt, dès le début du jeu, à créer l'histoire. Et dans certaines très bonnes fiches (Shadows Island, Les Canotiers, Le Gang, etc.), les organisateurs réussissent parfaitement à faire passer leurs intentions, l'ambiance attendue, et c'est ce qui différencie les excellents GN des autres.

Bref, il y a le temps de "production" côté orgas/scénaristes, mais il y a aussi le temps d'intégration du côté des joueurs. On en revient à ce que je disais avant : moins jouer, pour jouer mieux plutôt que jouer plus.

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par Saki » mar. 2 févr. 2016 10:22

Les fiches me semblent un outil comme les autres, au même titre que les ateliers : elles doivent être adaptées à l'expérience de jeu que l'on veut proposer. De plus pour certains joueurs et orgas la narration partagée est un plaisir en soi, différent des longues fiches littéraires mais pas meilleur ou moins bon.
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

MoZ
Dénoueur de multi-intrigues
Messages : 155
Enregistré le : mar. 6 mai 2014 18:38

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par MoZ » mar. 2 févr. 2016 12:53

je trouve erroné (voire sectaire?) d'opposer la narration partagée et des fiches longues voire littéraires. Le GN en lui-même est une narration partagée, et c'est à mon avis un fantasme que de considérer que des personnages très écrits dans leur fiche ne vont faire qu'évoluer sur une partition créée par le scénariste, au contraire d'une transparence et d'une création commune qui elle-seule apporterait une totale liberté.

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: QM 186 : GN nordique : le low-cost maxi discount du GN?

Message par Saki » mar. 2 févr. 2016 13:59

Sectaire, vraiment ?

J'utilise le terme en fonction de l'expérience que j'en ai en jdr, mais à priori c'est la même chose que pour le gn (?) : quand les joueurs prennent part à la création du cadre et des personnages, l'histoire échappe davantage à l'organisateur, elle peut partir dans des directions imprévisibles et surtout aucune session ne ressemblera vraiment à une autre.

Les fiches longues donnent des directives, que le joueur est libre de suivre ou non, et évidemment son interprétation est une forme de narration partagée, mais la fiche lui dit qui il est et, dans une certaine mesure, où il veut aller.... Je ne vois pas trop en quoi ce serait un fantasme de considérer les choses ainsi ?

Oui, "le gn en lui-même est une narration partagée", mais il y a un curseur, et les jeux dans lesquels les joueurs s'impliquent davantage dans la création lors d’ateliers poussent davantage le curseur. Je ne dis pas que c'est mieux, juste que cela peut être mieux adapté à un jeu précis. Et qu'en prime cela peut être plaisant (ou pas, ça dépend des attentes de chacun).

J'en profite pour filer le lien vers un podcast jdr, donc qui ne traite pas de fiches et d'ateliers, mais cause tout de même de "partage des responsabilités narratives".
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Répondre