Les différents usages de la black box ?

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Les différents usages de la black box ?

Message par Saki » mar. 14 avr. 2015 09:42

Sauf erreur de ma part, une black box est un espace de jeu délimité décoré de noir (quoique certains aient utilisé une version tout en blanc pour des scénarii axés psychiatrie si j'ai bien compris), sombre, avec des éclairages indirects/discrets, ce qui permet d'oublier le décor et donc d'en faire un espace universel dans lequel les joueurs peuvent venir jouer des scènes qui prennent place dans le passé, dans le futur, voire dans leur tête.
Si il faut quelqu'un peut leur donner la réplique, ce rôle peut être joué par un autre joueur ou un orga selon le gn.


J'ai quelques questions sur la black box, comme je n'ai pu utiliser ce système qu'une fois, je ne sais pas si c'était représentatif, de plus j'ai lu/entendu causer de divers usages et je me demande donc :

Dans quelles circonstances est-ce qu'il vous semble intéressant de l'utiliser ? Y a-t-il d'autres usages ?

Si son usage peut être varié, c'est à dire si sur un même gn on peut l'utiliser pour des flashback et flashforward, mais aussi pour jouer ce qui se passe dans la tête de quelqu'un de fou par exemple, ou à qui Dieu parle, enfin ce genre de choses... Bref, est-ce que cela risque de brouiller l'idée qu'en ont les joueurs et donc de nuire à la compréhension si on lui donne plusieurs buts ?

Est-ce qu'il existe une règle précise d'utilisation gravée dans le marbre nordique qui fait que, pour celles et ceux qui ont l'habitude de l'utiliser, changer la façon de s'en servir serait perturbant et/ou nuirait à la compréhension ?

Pour ceux qui n'ont jamais utilisé une black box, qu'elle image en avez-vous, est-ce que ce type de techniques vous refroidit ou bien êtes-vous curieux d'essayer si l'utilisation est justifiée ?
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Avatar du membre
Leïla
Murder 4000
Messages : 82
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2012 22:37

Re: Les différents usages de la black box ?

Message par Leïla » mar. 14 avr. 2015 12:39

si sur un même gn on peut l'utiliser pour des flashback et flashforward, mais aussi pour jouer ce qui se passe dans la tête de quelqu'un de fou par exemple, ou à qui Dieu parle, enfin ce genre de choses... Bref, est-ce que cela risque de brouiller l'idée qu'en ont les joueurs et donc de nuire à la compréhension si on lui donne plusieurs buts ?
Dans l'absolu, on peut l'utiliser pour tout ce qui n'est pas dans le temps et l'espace du jeu. S'il y a une blackbox en libre service sur un jeu, elle pourra la plupart du temps servir à tous les usages que tu as mentionnés ci-dessus, donc aussi bien des explorations psychiques des personnages que des futurs alternatifs et cie.

Su le jeu Roméo & Juliette, Baptiste et Vincent avaient limité l'usage de la blackbox aux flashbacks et flashforwards, car l'idée était d'introduire le concept de la blackbox à un public qui n'en avait pas l'habitude, et pour faciliter la prise en main, ils ont choisis de simplifier son usage.

Sur la beta de Comme on se quitte (autrefois LICAN), il y avait une blackbox avec des flashbacks précrits par les orgas pour les joueurs, qu'on pouvait demander ou pas pendant le jeu. Lila peut en parler.

On peut donc limiter ou étendre les usages d'une blackbox selon les besoins du jeu/ l'expérience des joueurs.

Au delà de la blackbox intégrée à un jeu, il existe aussi des jeux qui se passent intégralement en blackbox et qui mettent souvent l'accent sur une scénographie particulière.

Avatar du membre
hoog
Général En-Jeu
Messages : 259
Enregistré le : sam. 10 mai 2014 23:59
Contact :

Re: Les différents usages de la black box ?

Message par hoog » mar. 14 avr. 2015 13:02

L'éclairage n'est pas forcément indirect. On peut au contraire souhaiter éclairer très directement une personne située au centre de la pièce, pendant que d'autres autour lui parlent dans le noir. L'idée générale est de fournir un espace neutre, où les utilisateurs peuvent, idéalement, contrôler aisément l'éclairage et le son pour installer une ambiance qui colle à la scène qu'ils veulent mettre en place.

Personnellement, je pense que la Black Box est plus utile dans les GN longs, où des personnages peuvent s'absenter 10 minutes sans que ça perturbe le déroulement du jeu. C'est effectivement assez magique pour les flash-backs et flash-forwards, mais ça marche bien aussi pour toute scène se déroulant "ailleurs".

Le fait de laisser beaucoup de liberté aux joueurs sur l'utilisation de la Black Box ne me semble pas être un problème. Si l'organisateur a une idée précise, c'est cool de la conseiller, mais c'est sympa aussi de laisser libre cours à la créativité des joueurs. Par exemple, dans "Mad About The Boy", la Black Box était plutôt destinée à héberger des flash-backs. Mais elle a aussi été utilisée pour des flash-forwards (notamment des interviews) et des trucs plus conceptuels.

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: Les différents usages de la black box ?

Message par Cire de Sacub » mar. 14 avr. 2015 16:09

Je n'ai jamais utilisé de black box dans mes jeux.

J'ai eu une expérience de la chose en tant que joueur à 2 reprises. A chaque fois ce fut positif, réussi, immersif et enrichissant pour le rôle play à suivre. Mais les orgas n'appelaient pas la chose ainsi (ma première expérience de la sorte a eu lieu il y a un peu plus de 10 ans).

C'était à chaque fois sur un format court et avec peu de joueurs. Néanmoins je suis d'accord avec Hoog, l'exercice est moins casse gueule sur un long format.

Bref un bel outil mais attention, je crois qu'il peut être à double tranchant et avoir, au final, des effets inverses à ceux attendus !

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: Les différents usages de la black box ?

Message par Saki » mar. 14 avr. 2015 17:02

Merci.
Cire de Sacub, tu peux développer sur les possibles effets inverses ?
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: Les différents usages de la black box ?

Message par Cire de Sacub » mar. 14 avr. 2015 19:17

Avec plaisir Saki.

Par la sortie du jeu pour physiquement rejoindre un lieu précis qui n'est, en fait, qu'un lieu mental, on perd irrémédiablement en immersion (comme à chaque usage de règle de jeu). Et même si la black box est réussie, la quitter pour rejoindre le jeu est une seconde rupture. Deux ruptures qui peuvent être difficiles à gérer.
Ensuite dans la black box, les choses doivent demeurer simples, rapides et efficaces. La durée est l'ennemi de la démarche. Et surtout, l'usage des pnj doit être millimétré. L'utilisation d'autres moyens que l'intervention d'un pnj, audio/vidéo, me semble un atout.
Enfin, le propos : il doit être fort, être une sorte de clé psychique, et enrichissant.
Rapidité, efficacité, puissance du propos, une alchimie loin d'être évidente.

Dans mon jeu, Le Mémorium du Professeur Babinski, l'entrée dans la machine du docteur permet l'usage d'une black box sans sortir du jeu, puisque le joueur entre physiquement dans une machine pour vivre des expériences. Mais c'est un autre sujet...

Avatar du membre
Saki
Général En-Jeu
Messages : 294
Enregistré le : jeu. 29 août 2013 20:32
Localisation : Bruxelles

Re: Les différents usages de la black box ?

Message par Saki » mar. 14 avr. 2015 19:48

Ah mais non mais non, ta machine est bien dans le sujet je trouve. Faire que l'entrée dans la black box se fasse en jeu est très intéressant. On ne peut peut être plus utiliser le terme black box puisque je suppose que ta machine est décorée ? Mais le principe reste dans la même catégorie et donne une piste de plus à explorer.
"La vie est un naufrage, n'oublions pas de chanter dans les canots de sauvetage."

Avatar du membre
Thanos
Expert du d'avance
Messages : 801
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 08:55
Localisation : Saint Joseph
Contact :

Re: Les différents usages de la black box ?

Message par Thanos » mer. 15 avr. 2015 08:22

J'ai jamais joué de jeu avec une black box. J'ai donc du mal à voir ce que ça peut donner, et de mon inexpérience, j'ai l'impression que ça fait surtout sortir du jeu et du personnage. Mais c'est sans doute parce que je n'ai joué que des jeux linéaires jusqu'à présent.

Du coup, curieux d'essayer même si pour le moment, je suis sceptique.

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: Les différents usages de la black box ?

Message par Cire de Sacub » mer. 15 avr. 2015 09:16

En effet, ce n'est plus une black box. Oui la machine est stylée (entre autre...). On peut aller très loin avec ce genre d'outil mais cela nécessite en amont un gros travail de préparation. Et pour le coup cela vient renforcer l'immersion.
Difficile pour moi d'en dire plus. D'autant que si tu trouves un lieu de garde qui a ta confiance, tu viendras peut-être l'essayer en 2016 (j'ai gardé précieusement ta candidature) !
Modifié en dernier par Cire de Sacub le mer. 15 avr. 2015 09:21, modifié 1 fois.

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: Les différents usages de la black box ?

Message par Fredou » mer. 15 avr. 2015 09:20

J'ai joué plusieurs jeux avec des blackbox de type "tu parles à ton inconscient" à l'initiative du joueur. J'ai trouvé ça assez gadget. Plus souvent des pièces "hors-du-temps" mais lors d’événementiels scénarisés à l'initiative des organisateurs.

Je conçois totalement l'usage de la blackbox comme un outils dans un jeu narrativiste truffé de métatechniques, même si ce genre là n'est pas ma came, mais je ne pense pas que ça ait sa place dans n'importe quel jeu. En particulier, si on cherche une immersion à 360 degré, du simulationnisme pur jus, une unité de lieu et de temps, qu'on ne veut pas de freeplay ou plus généralement de joueurs intervenant à un niveau méta sur leur personnage et leur contexte.

Ce qui m'inquiète un peu, c'est de voir certains aficionados vouloir en ajouter à toutes les sauces dans des jeux qui n'ont pas été conçu pour. [Edit]
Modifié en dernier par Fredou le mer. 15 avr. 2015 14:38, modifié 1 fois.

Répondre