QM171 De la zone de confort

principalement autour des huis clos et autres petits GN, mais aussi pour le plaisir de flooder.
Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

QM171 De la zone de confort

Message par Cire de Sacub » ven. 10 avr. 2015 08:59

Je ne vais pas reprendre ici la théorie sur ce qu'est la zone de confort des joueurs. Les participants de ce forum savent mieux que moi de quoi il s'agit.

Pour ma part il est essentiel de sortir légèrement le joueur de sa zone de confort en GN ou Huis Clos. Cela apporte, à mes yeux, les vibrations nécessaires pour une intensité de jeu. Sans, bien sur, le plonger dans une zone de danger, je ne suis pas un apprenti sorcier et il est important de sécuriser à minima un joueur pour ne pas briser son immersion et créer trop de "méta-jeu". D'où ma question :

Croyez vous qu'il est essentiel de sortir les joueurs de leur zone de confort ? Si non, pourquoi.

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: QM171 De la zone de confort

Message par lucieXperience » ven. 10 avr. 2015 18:11

Non je ne crois pas. Les joueurs viennent chercher ce qu'ils veulent en GN et ce n'est pas à moi de déterminer pourquoi ils font du GN. Après je traite les sujets dont j'ai envie, si ça les sort de leur zone de confort, tant mieux, ou tant pis, mais je trouverais ça plutôt prétentieux de dire qu'à tout prix je veux que mes joueurs sortent de leur zone de confort. Ce sont des adultes, ils font bien ce qu'ils veulent, non ?
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM171 De la zone de confort

Message par Cire de Sacub » ven. 10 avr. 2015 20:19

Oui bien sur. Mais il n'y pas que la thématique qui fait sortir un joueur de cette zone de confort : le mettre dans des situations particulières peut créer la chose, non ? Le joueur ne choisit pas tout.

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1489
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: QM171 De la zone de confort

Message par lucieXperience » ven. 10 avr. 2015 22:14

Le joueur choisit de s'inscrire ou non à ton jeu, ce qui est déjà un choix fondamental. Ma conception de la chose ce n'est pas que l'orga choisit ses joueurs, mais que les joueurs choisissent leur GN, par conséquent si la communication du GN leur laisse penser que ça va un peu les bousculer dans leurs habitudes ils font le choix conscient de s'inscrire. L'orga ne fait jamais que proposer quelque chose que le joueur est libre de refuser. À l'orga, dans sa communication, d'être très clair sur le "contrat" qu'il propose (et éventuellement sur ce qu'il impose pour la bonne marche du jeu).

Quant à la conception même du GN chacun fait ce qu'il veut en fonction de ses propres intérêts. Pourquoi pas écrire un jeu qui repose sur l'idée qu'il faut bousculer les joueurs et les sortir de leur zone de confort, c'est une optique comme une autre, c'est intéressant, mais de là à le généraliser et en faire une règle absolue du GN, ça me paraît un peu excessif.
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: QM171 De la zone de confort

Message par Fredou » sam. 11 avr. 2015 08:03

Contrairement à Lucy, je pense que le GN est la rencontre entre un joueur et un orga qui décident de se choisir mutuellement, comme deux amoureux. :)

Parfois la décision de tenter de sortir un joueur de sa zone de confort peut être une demande du joueur, parfois c'est une volonté de l'orga, mais ce n'est ni essentiel, ni même toujours souhaitable, ce n'est jamais qu'une possibilité.

Et quand c'est vraiment un contre-emploi, selon le facteur risque, c'est à utiliser avec parcimonie (en maintenant d'autres dans leur emploi) si l'on veut conserver une crédibilité de l'ensemble.

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 513
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: QM171 De la zone de confort

Message par Lila » sam. 11 avr. 2015 15:24

Je me demande quand même si le GN, dans sa nature même, n'est pas une activité qui sort de sa zone de confort.
ça colle avec la thèse d'Harvainen (nordique) qui dit que si on doit placer le GN dans les catégories de Caillois (l'auteur d'un très bon livre sur les jeux et les hommes), ce serait dans la catégorie "Vertige".

Le GN consiste quand même à s'exposer publiquement avec un alibi qui impose une improvisation constante, souvent jugée par nos pairs...

Alors bien sûr on peut en faire un enjeu prioritaire, ou pas, et c'est certain qu'un joueur qui joue les mêmes GN depuis vingt ans a pas trop de chance d'être bousculé :)

Avatar du membre
Magali
Expert de manches
Messages : 242
Enregistré le : jeu. 23 juin 2011 19:36
Localisation : Grenoble

Re: QM171 De la zone de confort

Message par Magali » sam. 11 avr. 2015 16:41

Lila a écrit :Alors bien sûr on peut en faire un enjeu prioritaire, ou pas, et c'est certain qu'un joueur qui joue les mêmes GN depuis vingt ans a pas trop de chance d'être bousculé :)
Mais on ne joue jamais le même GN, si ? Même si c'est le même type de GN et le même type de rôle, on va le vivre différemment je pense.

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 513
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: QM171 De la zone de confort

Message par Lila » sam. 11 avr. 2015 16:50

Beh des GN en campagne par exemple :)

Fredou
Amiral du Fair-play
Messages : 730
Enregistré le : mer. 11 janv. 2012 15:49

Re: QM171 De la zone de confort

Message par Fredou » sam. 11 avr. 2015 20:11

Dans certains jeux médiévaux, il y a des joueurs qui jouent le "même personnage" ad nauseam, qu'ils importent d'autres jeux, d'autres univers,... C'est dire.

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: QM171 De la zone de confort

Message par Cire de Sacub » dim. 12 avr. 2015 10:51

Lila a écrit :Je me demande quand même si le GN, dans sa nature même, n'est pas une activité qui sort de sa zone de confort.
Pleinement d'accord. A mes yeux, un joueur qui ne sort pas de sa zone de confort passe à côté du truc. Parfois il faut l'y aider, parfois les choses se font toutes seules. C'est comme un artiste, sur scène, s'il n'y met pas un peu de ses tripes, s'il ne se met pas un peu en danger, il passe à côté de sa prestation. Trop faibles vibrations... Tout est affaire de vibrations pour moi. Certes trop d'émotions tue l'émotion, il faut rester maître de la chose.
Donc j'attends d'un joueur qu'il prenne ce risque, qu'il sorte, plus ou moins, chacun à son "niveau", de sa zone de confort. Interpréter, vivre à travers un(e) autre c'est à la base une prise de risque, une recherche complexe faite de tensions, d'hésitations, d'explosions. Le GN a une dimension ludique certes, mais aussi artistique. Et l'art nécessite selon moi de "se mettre à nu", de se livrer, de limiter les retenues dans une "tension souple" (ces deux concepts peuvent paraître contradictoires mais il est fondamental de les unir, en musique par exemple). A mes yeux, l'art, plus que le reste encore, supporte très mal la médiocrité d'un jeu confortable.
Fredou a écrit :Dans certains jeux médiévaux, il y a des joueurs qui jouent le "même personnage" ad nauseam, qu'ils importent d'autres jeux, d'autres univers,... C'est dire.
C'est tellement vrai... et j'en ai vu certains avoir exactement les mêmes costumes d'un jeu sur l'autre...

Répondre