Du vocabulaire

suggestions, conseil, critiques et débats autour du forum et du site web.
Avatar du membre
Muriel A
Expert de manches
Messages : 217
Enregistré le : mer. 18 sept. 2013 05:46

Re: Du vocabulaire

Message par Muriel A » lun. 22 juin 2015 07:55

Personnellement j'ai plutôt tendance à essayer d'éviter de me poser en prescripteur. Je défends mes idées et opinions, mais je crois qu'il y a une certaine forme d'arrogance à croire que l'on pourrait avoir indifféremment raison sur tout. S'il m'arrive jamais de tomber dans ce travers, mea culpa.

Dans mes articles comme dans mes interventions, dès que j'utilise un terme qui prête à controverse, je précise bien la définition que j'emploie dans le cadre de ma démonstration. Dans certains cas c'est relativement simple (quand je peux sortir une définition du Nordic Larp Wiki ou d'autres articles), pour d'autres je précise bien que c'est mon entendement du processus ou la manière dont je vais employer tel terme de vocabulaire pour le besoin de la démonstration. Libre à quiconque d'être en désaccord ensuite. Moi-même il y a des termes auxquels je n'ai pas réussi à souscrire (la synesthésie de Gilles par exemple).

En revanche, sans spécifiquement jargonner pour le plaisir de faire des développements interdits aux non-initiés, avoir un vocabulaire spécifique permet tout de même de faciliter grandement la communication sur nombre de points, ou de faire évoluer les pratiques. Les désaccords mineurs sur l'emploi de tel ou tel terme me paraissent un désagrément faible au vu de l'atout que cela représente. C'est aussi pour cela que je défends dans ce contexte l'utilisation des anglicismes, dont je sais qu'elle peut être décriée, parce que soyons réaliste, l'essentiel de la littérature reste en langue anglaise et qu'il serait dommage de se priver de ces points de convergence.

[edit]à la relecture, je me rends compte que ce que je décris sont essentiellement des automatismes de prof. Déformation, je suppose...

Avatar du membre
Gilles_BE
Connaisseur en points d'action
Messages : 61
Enregistré le : jeu. 28 août 2014 08:58
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Du vocabulaire

Message par Gilles_BE » lun. 22 juin 2015 10:32

Muriel A a écrit :Libre à quiconque d'être en désaccord ensuite. Moi-même il y a des termes auxquels je n'ai pas réussi à souscrire (la synesthésie de Gilles par exemple).
Grand bien te fasse effectivement. Mais je ne suis qu'un vecteur de propagation du terme (ce n'est pas ma synesthésie), il est utilisé en jdr pour ce qui se rapprocherait du bleed sur table (?). Pour une fois que j'essaie de parler avec des termes français pour me faire comprendre des Français... ;)
Gilles Cruyplants
- Vieux con belge -

Avatar du membre
Muriel A
Expert de manches
Messages : 217
Enregistré le : mer. 18 sept. 2013 05:46

Re: Du vocabulaire

Message par Muriel A » lun. 22 juin 2015 11:47

Que je clarifie: je ne conteste pas l'emploi du terme ou même son contenu. J'ai même fait pas mal de recherches pour tâcher de bien le comprendre, sans parvenir vraiment à l'incorporer à mon propre corpus de référence. Ce n'est donc pas une critique du terme, mais plus un aveu d'échec de ma part :)

Avatar du membre
Gilles_BE
Connaisseur en points d'action
Messages : 61
Enregistré le : jeu. 28 août 2014 08:58
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Du vocabulaire

Message par Gilles_BE » lun. 22 juin 2015 12:04

C'est élégant. :D
Gilles Cruyplants
- Vieux con belge -

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: Du vocabulaire

Message par Cire de Sacub » sam. 18 juil. 2015 13:00

hoog a écrit :Personnellement, lorsque je vois un terme mal utilisé (comme récemment "bleed" ou "catharsis"), j'interviens pour rectifier et clarifier.
Cela ne manque-t-il pas d'un poil d'humilité ? N'Est-ce pas une sur-appropriation de concepts ?

Nathan
Connaisseur en points d'action
Messages : 61
Enregistré le : mar. 26 août 2014 09:51

Re: Du vocabulaire

Message par Nathan » mar. 21 juil. 2015 13:29

Pour défendre hoog je dirais qu'il arrive que l'on se rendre compte qu'une personne fait appel à une notion en la maitrisant mal ou partiellement.
Je comprend qu'il intervienne dans ce cas là pour expliquer sa manière de voir les chose qui sera dans ce cas au moins plus précise.

Par contre même en ayant suivis vos débats dans leur intégralités il reste une chose que je n'ai pas compris : c'est quoi la catharsis ?
wikipedia a écrit :La catharsis ou katharsis signifie purification. La catharsis est l'épuration des passions par le moyen de la représentation dramaturgique.
Moué ... >< On est pas arrivé ... Je comprend bien le lien avec le bleed mais alors la compréhension du terme en lui même ><

Pour en revenir au sujet l’emploie des termes techniques fréquemment utilisés me semble légitime (type bleed ou GNS). Par contre je pense que la mise en place d'un lexique (au moins pour ce forum) admis et utilisé ici par tous est souhaitable. Sans quoi on perd l’intérêt même de l'utilisation des ces termes.

Muriel, déformation professionnel certes mais une bonne communication est indispensable à un bon enseignement. Or étant donné le sujet je trouve cette déformation bienvenu.

Avatar du membre
Cire de Sacub
Agrégé d'iconographie Murderienne
Messages : 560
Enregistré le : sam. 8 nov. 2014 12:09

Re: Du vocabulaire

Message par Cire de Sacub » mer. 22 juil. 2015 13:45

Tu le dis toi même : certains concepts sont assez vagues ("Catharsis" est en effet un merveilleux exemple !). Les notions qu'ils véhiculent sont parfois très complexes. Je trouve donc que l'approche qui consiste à vouloir rectifier ce que l'on considère être une "mauvaise" utilisation d'un terme est quelque peu dérangeante, et c'est parfois à mes yeux un manque d'humilité. Cela sous tend que la personne sait, détient la vérité.

Voilà pourquoi l'usage de concepts est à double tranchant. Cela permet de prendre des raccourcis afin de développer des idées. C'est utile. Mais c'est un vœux pieu de considérer que nous pouvons tout le temps partager des définitions claires admises de tous afin de "gagner du temps" et faciliter les échanges. Car même au delà de notions aussi abstraites que la Catharsis, on peut être surpris par notre approche différente sur des notions à priori beaucoup plus simples. C'est le nœud du problème dans tous nos échanges au quotidien, la communication orale et écrite sont de fait, des outils imparfaits. Il faut l'admettre, le respecter, rester vigilent. Même la reformulation, technique de communication censée relancer un échange sans trop d'interprétations, est imparfaite pour les mêmes raisons. Tout au plus, on peut essayer de se comprendre, vérifier que l'on est sur la "même longueur d'onde" sans pour autant considérer que l'on détient la vérité universelle sur les notions véhiculées par certains termes complexes.

Avatar du membre
Lila
Expert de miches
Messages : 512
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 19:24

Re: Du vocabulaire

Message par Lila » mer. 22 juil. 2015 19:22

La catharsis, c'est une théorie selon laquelle éprouver des émotions dans le cadre d'un spectacle, d'un jeu ou d'un film, nous permettrait de les purger. Par exemple, voir des meurtres (ou tuer des gens dans le cas d'un jeu vidéo ou d'un GN) nous permettrait de nous purger de nos pulsions morbides.

C'est Aristote qui dit ça dans sa Politique et sa Poétique.

Il y a une notion de contrôle des émotions par la purgation.

Dans mon mémoire de M1, j'ai pas mal parlé de la catharsis dans le GN, et j'ai pas mal déliré sur les émotions feintes et le fait que la catharsis ne serait qu'un outil ou un dommage collatéral dans le chemin vers la jubilation. (Ne jamais relire son mémoire de M1, jamais.)

Y'a des gens qui y réfléchissent plus intelligemment que moi.
Florence Dupont, une helléniste assez controversée qui a écrit un bouquin qui s'appelle Aristote ou le vampire du théâtre occidental (oui, ça pète), William Marx qui en parle dans son Tombeau d'Oedipe : pour une tragédie sans tragique.

Florence, elle dit clairement que la catharsis c'est une invention d'Aristote (et non une observation), et que si "la notion est l'objet de commentaires si nombreux, c'est à cause de son caractère volontairement flou" (p.61). Aristote n'a jamais vu le théâtre dont il parle, c'est un lecteur, non un spectateur. Il instaure un rapport littéraire au théâtre, ignorant l'aspect social et rituel du spectacle grec. Il réfléchit au muthos (le mythe), à l'histoire donc, et s'imagine ce que produit comme émotion la représentation d'une histoire sur une scène, et l'effet que peut produire la production de cette émotion. Bref, beaucoup d'approximations dans le processus.

(et pour se foutre encore plus de la gueule d'Aristote, je te conseille la chaîne youtube e-penser)

Avatar du membre
kilourh
Expert emptoire
Messages : 985
Enregistré le : lun. 21 févr. 2011 21:56
Localisation : Saint Etienne

Re: Du vocabulaire

Message par kilourh » jeu. 23 juil. 2015 07:52

Lila a écrit : (et pour se foutre encore plus de la gueule d'Aristote, je te conseille la chaîne youtube e-penser)
Il se fout de sa gueule du point de vue scientifique, mais pas du tout philosophique...

En tout cas, je pense que c'est la première fois que je lis une explication du terme catharsis dont j'en comprends le sens, merci Lila...
Jérome

Comptes de fées en ligne sur ce site...

Avatar du membre
lucieXperience
Murder 9851,12
Messages : 1495
Enregistré le : mar. 8 févr. 2011 17:12
Contact :

Re: Du vocabulaire

Message par lucieXperience » jeu. 23 juil. 2015 12:00

kilourh a écrit :
Lila a écrit : En tout cas, je pense que c'est la première fois que je lis une explication du terme catharsis dont j'en comprends le sens, merci Lila...
Pareil
le site internet d'eXperience et son livre d'or qui ne demande qu'à être rempli !

Répondre